Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Antony RBLLR

Comment Apprendre Ecrire un Spectacle de Magie

Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous,

 

Pour ceux qui ne font pas appel à d'autres mains pour écrire et qui n'ont pas de talent inné, comment avez-vous appris à écrire vos spectacles ? (savoir poser les silences, avoir des bonnes blagues, etc)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Bonjour . Si tu ne sais pas du tout ecrire  idée , texte , deroulement ect ca va etre TRES difficile . Dans ce cas et meme si tu a quelques talents dans un domaine ( ecriture , ou effets Ou , ou , ouo...) il faut t'entourer d'amis , collègues et mettre sur la table le but , les moyens , les souhaits  ( C'est ce que je fais en ce moment  avec un nouveau "produit")  On s'aperçoit que chacun amène une vision , des idées , ou des critiques . 

Bien sur il faut accepter  de ne pas avoir la "science infuse" et que ce que l'on te propose puisse entrer dans ton histoire . 

Par ailleurs si tu n'as aucune idée sur la mise en scène mieux vaut avoir un specialiste  du domaine qui regardera d'un oeil EXTERIEUR  placements , deplacements mimiques ect 

 

Et de toutes façons il faudra aussi te dire  que ton numero ne sera rodé qu'après de nombreux passages en public . Certains prétendent qu'une pièce de theatre par exemple n'est au top qu'après 60 représentations en public !!!! Ce que je serai assez d'accord par rapport à ce que je vis avec ma Cie professionnel dans le domaine historique 

 

Alors BON courage  et bonne réussite 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Le théâtre est une très bonne école. Des ouvrages comme Ecrire pour la Magie de Benoit Greiner ou la conférence et/ou l'ouvrage de Benoit Rosemont pourront t'aider et te donner des pistes.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Michel (Darlone) a dit :

l'ouvrage de Benoit Rosemont

Tu parles de "On fait comme si..." ?

 

Je l'ai lu, mais je ne suis pas plus avancé.

 

Hors cadre artistique je sais écrire, tout du moins rédiger. Je peux aussi être drôle mais je n'arrive pas à transposer ça dans un cadre artistique.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'il faut savoir se lancer, et garder une part de spontané. Personnellement je pense qu'il faut avoir une trame, travailler, mais pas forcément tout prévoir et laisser une place à l'improvisation.  Qu'est ce qui te poses problème?

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Michel (Darlone) a dit :

Qu'est ce qui te poses problème?

Ne pas avoir le talent d'écriture d'un Pierre Palmade ou d'un Jérémy Ferrari et donc n'être qu'un simple démonstrateur...

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

L'improvisation en général est un terrain propice pour progresser. D'ailleurs le plus chevronné des magiciens, même avec tout un tas de sorties prévues en cas d' impasse( routine mal exécutée, final qui tombe à l'eau, un spectateur vraiment récalcitrant,..) se confronté quoiqu'il en soit à de l'humain, de l'affectif, de l'imprevisibilité par nature. 

Plus vite on se détache de cela en apprenant à improviser, plus vite on apprend à ne pas être un 'simple démonstrateur' mais une personne, une âme qui propose une expérience et non un simple casse tête. 

Pour l'écriture, de mon côté, je ne suis pas de ceux qui proposent un texte calibré au mot près ( Je n'ai pas le talent pour ça). Mais une trame assez vague sur le propos ou l'histoire, qui me sert de ligne directrice. Par contre les moments importants de la routine, les silences nécessaires et les nombreuses vannes quant à eux sont verrouillés. C'est l'âme de ma routine. Et c'est là où je suis un peu meilleur,donc j'ai accepté de travailler sur ce pan. Après c'est un jeu d'equilibriste. Doser est ce qui reste délicat. 

Mes humbles deux centimes de rouble 

Modifié par Fred Hô
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Antony R. a dit :

Ne pas avoir le talent d'écriture d'un Pierre Palmade ou d'un Jérémy Ferrari et donc n'être qu'un simple démonstrateur...

D'écriture ou de jeu d'acteur? Je pense que tu devrais dans un premier temps si ce coté one man show t'intéresse aller voir du côté du théâtre et du théâtre d'impro. C'est une trés bonne école pour la scène comme le close-up.

Après si c'est dans l'écriture spécifique à la magie, le livre "écrire pour la magie" m'a personnellement aidé pour articuler un spectacle, ces transitions... C'est intéressant car à la base tu fais de la magie et tu n'es pas un comique. L'idée c'est de mettre en scène tes effets pour qu'ils servent ton univers, ta narration et donnent des émotions aux spectateurs.

Si tu construis un personnage et un univers qui te correspondent et avec lequel tu es à l'aise et que par ailleurs tu aimes écrire, je pense que tu ne mets des limitations, cela doit marcher. Essayes, teste, adapte, inspires toi de ce que tu aimes.

Modifié par Michel (Darlone)
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Le 20/02/2020 à 09:21, Antony R. a dit :

Hors cadre artistique je sais écrire, tout du moins rédiger. Je peux aussi être drôle mais je n'arrive pas à transposer ça dans un cadre artistique.

Écrire un spectacle n’est pas tout à fait écrire pour un article ou même pour un bouquin.

Pour animer souvent des ateliers d’écritures, cela tient en même temps de la technique et de l’imagination.

De la technique, car, il y a des bases à connaître si l’on ne veut pas se perdre ou si on ne souhaite pas que le spectacle s’arrête à la première ligne. Le format d’un forum n’est pas le plus facile, ni le plus adapté pour entrer das le détail, mais je peux toutefois de poser quelques bases, je suis conscient qu’elles ne seront pas suffisantes pour t’éclairer, mais elles seront tout de même une base de réflexion.

- 1/  qui es-tu ? Ou plutôt qui seras-tu lorsque tu seras sur scène ? Ne réponds pas moi-même, car c’est forcément faux, à partir du moment où on prétend être magicien, on joue et on fait semblant, donc on est quelqu’un d’autre… Qui ?

-2/ que faisait-tu avant de rentrer sur scène ? D’où viens-tu ? (suivant la célèbre formule de Pierre Dac, je suis moi, je viens de chez moi et j’y retourne - Je préfère la faire moi-même, avant qu’un Troll ne nous l’a serve).

-3/ ou vas-tu après le spectacle (et oui la vie de ton personnage, ne s’arrête pas après son passage en scène)

-4/ le plus important, que viens-tu faire sur scène, que veux-tu raconter (cela peut-être complètement abstrait, cf. jeu sur les émotions, cf. La Magie Nouvelle)

-5/ quel sont tes moyens, ta technique, ta spécialité.

Voilà quelques points, cela te paraîtra peut-être un peu curieux, mais je peux t’assurer que cela aide beaucoup.

Mais avant tout, le travail d’écriture passe aussi sur un jet d’idées sur le papier, sans filtres ni censure…

Pour information j’ai réalisé cet été un atelier d’écriture avec un stagiaire, en 3 jours on a écrit un spectacle de 50 minutes prêt à jouer.

Je ne peux pas faire plus long, car cela dépasserait les possibilités de lecture sur internet, mais je serai ravi d’en parler avec toi à l’occasion.

Bon courage

Peter

  • J'aime 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord merci beaucoup pour cette réponse détaillée.

il y a 17 minutes, Peter DIN a dit :

Écrire un spectacle n’est pas tout à fait écrire pour un article ou même pour un bouquin.

Pour animer souvent des ateliers d’écritures, cela tient en même temps de la technique et de l’imagination.

De la technique, car, il y a des bases à connaître si l’on ne veut pas se perdre ou si on ne souhaite pas que le spectacle s’arrête à la première ligne. Le format d’un forum n’est pas le plus facile, ni le plus adapté pour entrer das le détail, mais je peux toutefois de poser quelques bases, je suis conscient qu’elles ne seront pas suffisantes pour t’éclairer, mais elles seront tout de même une base de réflexion.

- 1/  qui es-tu ? Ou plutôt qui seras-tu lorsque tu seras sur scène ? Ne réponds pas moi-même, car c’est forcément faux, à partir du moment où on prétend être magicien, on joue et on fait semblant, donc on est quelqu’un d’autre… Qui ?

J'aimerais incarner un magicien classique (époque Houdin/Houdini ou plus récemment la reprise de Bijou par Hugues Protat), un peu hors du temps (à la fois ancien et contemporain). Cela peut paraître démodé mais c'est la magie que j'aime.

-2/ que faisait-tu avant de rentrer sur scène ? D’où viens-tu ? (suivant la célèbre formule de Pierre Dac, je suis moi, je viens de chez moi et j’y retourne - Je préfère la faire moi-même, avant qu’un Troll ne nous l’a serve).

Euh bah bonne question. La seule idée potable que j'avais c'était le retour d'un voyage temporel ou quelque chose du genre (je suis un inconditionnel de Retour Vers Le Futur et j'ai vu d'autres films sur le thème du voyage spatiotemporel).

-3/ ou vas-tu après le spectacle (et oui la vie de ton personnage, ne s’arrête pas après son passage en scène)

Je retourne vers le futur ?

-4/ le plus important, que viens-tu faire sur scène, que veux-tu raconter (cela peut-être complètement abstrait, cf. jeu sur les émotions, cf. La Magie Nouvelle)

Mmmh... montrer un spectacle de magie ancienne ?

-5/ quel sont tes moyens, ta technique, ta spécialité.

Moyens financiers : proches du néant (enfin assez pour faire un spectacle basique sans son et lumière à 2000€).

Moyens techniques : mon matériel.

Bagage technique : pas grand chose.

Ma spécialité : j'ai démarré par les cartes.

Voilà quelques points, cela te paraîtra peut-être un peu curieux, mais je peux t’assurer que cela aide beaucoup.

Mais avant tout, le travail d’écriture passe aussi sur un jet d’idées sur le papier, sans filtres ni censure…

Pour information j’ai réalisé cet été un atelier d’écriture avec un stagiaire, en 3 jours on a écrit un spectacle de 50 minutes prêt à jouer.

Quelles sont les conditions d'accès à ce stage ? Quel était le spectacle ? (pour enfants ? adultes ? mentalisme ? close-up ? salon ?)

Je ne peux pas faire plus long, car cela dépasserait les possibilités de lecture sur internet, mais je serai ravi d’en parler avec toi à l’occasion.

Bon courage

Peter

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...