Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Thomas

Magicothérapie : la rééducation comme par magie

Recommended Posts

il y a 6 minutes, Stéphane D. a dit :

non mais j y ai fait mes armes... 

Tu peux développer ? Ça m'intéresse 🙂 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Le ‎16‎/‎03‎/‎2019 à 17:22, Philippe S a dit :

Le sujet m'intéresse d'autant plus que je travaille depuis de nombreuses années dans des instituts médico-éducatifs

J'ai ma fille qui est dans un IMPRO

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Le 15/06/2017 à 08:22, Aurélien (foxy) a dit :

 plutôt que de parler de "magicothérapie" sous-entendant que c'est une technique de soin à part entière et que, par extension,  cela pourrai même les "guérir" (même si bien sur ce n'est pas dit explicitement).

Le suffixe "thérapie" peut avoir beaucoup de sens :

- Il peut s’agir, effectivement, d’une technique de traitement médical comme dans chimiothérapie, immunothérapie, radiothérapie…

-Il peut aussi être question de techniques d’accompagnement psychologique et de relation d’aide comme dans art-thérapie, équithérapie, bibliothérapie, musicothérapie… (et pour le coup magicothérapie correspondrait bien à ce champ).


- Il peut s’agir, enfin, de tout un tas de techniques de soin plus ou moins fantaisistes, alternatives ou complémentaires (mais qui peuvent néanmoins avoir leur utilité) comme dans câlinothérapie, ronronthérapie, litothérapie, astrothérapie…


- Enfin "thérapie" est aussi un synonyme de "psychothérapie" et beaucoup de méthodes de psychothérapie utilisent le suffixe "thérapie" dans leur dénomination comme dans gestalt-thérapie, logothérapie, thérapie comportementale, thérapie cognitive, thérapie familiale, thérapie du couple etc…

L’ambiguïté vient du fait que le suffixe "thérapie" peut être appliqué à des techniques relevant d’un traitement médical ou plus, généralement, de l’accompagnement psychologique et du soin (dans le sens "prendre soin de").

Et c’est plutôt sympa comme mot "magicothérapie" (même si c’est susceptible de véhiculer bien des ambiguïtés).

Modifié par Patrick (Shiva)
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

le sujet de départ n'évoque pas la question de la "thérapie" 😉

pour préciser @Magic-Tony je te résume mon parcours :

L'illusionnisme m'a amené à rentrer dans des structures socioculturelles et médico-sociales pour y mener des ateliers avec des publics assez différents (enfants, jeunes, personnes âgées). J'en suis arrivé à vouloir travailler dans ce type de structure tout naturellement... Je me suis donc formé au fil des années au travail social, puis au développement social local puis à la sociologie et au management...

Parallèlement mon activité d'illusionniste s'est exercé à travers divers projets et actions utilisant notre discipline comme outil pédagogique... tantôt autour de la confiance en soi, de la socialisation, de développement de sociabilité... etc, etc. D'autres le font avec le théâtre ou le sport... J'ai commencé dans les foyers ou sont placés en mesure à l'incarcération des mineurs, ou en mesure de protection de l'enfance... puis par les centres sociaux, les maisons de retraite, les EHPAD, les Institut médico-éducatif etc...

  • J'aime 2
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 41 minutes, Stéphane D. a dit :

le sujet de départ n'évoque pas la question de la "thérapie" 😉

pour préciser @Magic-Tony je te résume mon parcours :

L'illusionnisme m'a amené à rentrer dans des structures socioculturelles et médico-sociales pour y mener des ateliers avec des publics assez différents (enfants, jeunes, personnes âgées). J'en suis arrivé à vouloir travailler dans ce type de structure tout naturellement... Je me suis donc formé au fil des années au travail social, puis au développement social local puis à la sociologie et au management...

Parallèlement mon activité d'illusionniste s'est exercé à travers divers projets et actions utilisant notre discipline comme outil pédagogique... tantôt autour de la confiance en soi, de la socialisation, de développement de sociabilité... etc, etc. D'autres le font avec le théâtre ou le sport... J'ai commencé dans les foyers ou sont placés en mesure à l'incarcération des mineurs, ou en mesure de protection de l'enfance... puis par les centres sociaux, les maisons de retraite, les EHPAD, les Institut médico-éducatif etc...

Merci pour cette réponse détaillée qui était justement l'objet de ma demande.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Stéphane D. a dit :

le sujet de départ n'évoque pas la question de la "thérapie"

Le sujet de départ évoque la question de la "magicothérapie" et il me semble que ce petit laïus sur les nombreux mots finissant par "thérapie" n'est pas inutile. 🙂

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Patrick (Shiva) a dit :

Le sujet de départ évoque la question de la "magicothérapie" et il me semble que ce petit laïus sur les nombreux mots finissant par "thérapie" n'est pas inutile. 🙂

c'était du second degrés...

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...