Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Recommended Posts

Si nous pratiquons la magie ou le mentalisme depuis un certain temps, nous avons tous un arsenal de routines que nous affectionnons, et quelques-unes que nous faisons régulièrement.

Pour autant, nous restons en recherche permanente de nouveaux effets, parfois peut-être dans un désir de perfection, voire d'épure.

Toutefois, il me semble que le "toujours plus" traduit aussi une forme de compulsivité, qui nous dit beaucoup sur nous, et qu'il convient d'explorer.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je suis assez d'accord avec ton analyse. J'ai les routines que j'aime, que je pratique régulièrement, mais cela ne m'empêche pas de chercher toujours de nouveaux effets, parfois pour améliorer mon répertoire (mais c'est rare), mais aussi par curiosité intellectuelle. Il y a aussi un autre volet, la création, avec le temps j'aime bien créer, adapter...

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Et c'est comme cela que tu as des nouveautés très rapidement dans la section vente, car la curiosité accentue l'impulsivité de l'achat... 

Nous l'avons tous fait 😉

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Pourtant je cherche toujours à aller plus loin mais j'achète de moins en moins. Mon arsenal continu de grandir malgré tous. Êtes vous sûr que la compulsivité est lié au désir de repousser les limites ? Je n'en suis pas si sûr, j'aurais même dis l'inverse car viens un moment où on cherche à aller si loin que les articles sur le marcher nous paraisse sans intérêt.

Qu'en pensez vous ?

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Ce qui est intéressant c'est de pousser plus loin les limites d'une routine, avoir un outil dans les mains et réfléchir quoi faire d'autres que la routine de base... 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, thementalist13 a dit :

Ce qui est intéressant c'est de pousser plus loin les limites d'une routine, avoir un outil dans les mains et réfléchir quoi faire d'autres que la routine de base... 

Voilà un exemple qui confirme ma supposition. Si on a quelque chose entre les mains à explorer, on n'achète pas compulsivement vu qu'on est déjà trop occupé à faire joujou avec.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

hé oui toujours plus loin, chez moi c'est une obsession...

Personnellement, je suis constamment à la recherche de nouveaux effets, je viens juste de finir de mettre au point, ma Box Card puis mon Marque Page et je j'attaque dèja un nouvel effet, mais cette fois dans la grande illusion pour le moment je n'en dis pas plus car le gribouillage sur papier est fait, mais reste du théorique, je dois procéder à sa construction et là je ne sais pas encore ce que ça va donner réellement..... la suite pour bientôt...

Modifié par MANKAI
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je suis assez d'accord avec le "toujours plus" et la réflexion de Sammuel. Mais je ferai la différence entre le passionné amateur et le pro qui performe souvent.
Quand on est pro, on cherche à améliorer ce que l'on présente soit dans la technique, soit dans la présentation mais on n'est pas à l'affût du dernier tour ou matériel à la mode. On regarde et quand on effectue des retouches de répertoire, on va acheter de nouvelles choses.
Le passionné amateur aura tendance à aller se faire plaisir car il a moins de contraintes. Il peut présenter des effets et routines sans avoir forcément une logique ou une cohérence entre les effets contrairement au pro qui a forcément une ligne directrice dans ses enchaînements et sets de routines.

Modifié par Moonlight

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Alors oulalalalala quel sujet intéressant !!!

Je vais décrire mon parcours par étape

ETAPE 1

Tel un jeune ignorant découvrant pour la première fois les bienfaits de calins nuptiaux, j'étais horriblement satisfait de "savoir faire" un tour et je voulais toujours en apprendre plus et des plus impressionnants ! Au début j'étais vraiment dans une spirale, chaque mois j'achetais plus.. mon dieu je vous dis pas les dépenses j'ai honte !!! Au tout début c'était des downloads, ensuite des gimmicks bien inutiles, et j'étais toujours en adoration devant des effets qui surprennent donc je voulais les faire aussi !

Ensuite j'ai commencé à comprendre gentiment que la technique et l'expérience vaut bien mieux, alors tu passes à ...

ETAPE 2

Tu commences à chercher plus en profondeur et éviter les "attrapes-débutants" on va dire, mais j'étais quand même attiré par la soif d'apprendre et la quête de diversité, alors ça dépensait toujours autant mais dans des choses qui en valent la peine, beaucoup de livres, beaucoup de DVD, donc moins de déception, mais toujours le même assèchement budgetaire...

ETAPE 3

Après avoir acquis tes connaissances, tu commences à te forger un répertoire, une sorte d'identité et tu te diriges enfin vers une magie qui te correspond, tu trouves ton petit chemin et commence à performer, tu t'améliores et tu te centres sur tes seuls intérêts et n'est même plus attiré par la première des nouveautés sortie.. Le problème c'est que quand tu dépenses, c'est des trucs qui coûtent une blinde (merci Sylvain Vip et Maxime Schucht :|)

Donc en résumé l'étape une correspondait à ma grosse période acheteur compulsif... J'en ai honte si vous saviez les pesos qui y sont passés, mais bon on apprend des erreurs. L'étape deux il faut l'avouer était aussi une sorte de compulsion mais cette fois-ci intelligente. Et l'étape trois il faut dire que maintenant je me gère (je crois), plus besoin d'acheter si ou ça, mais pareil dès qu'un truc très intéressant et que j'étudie pointe le bout du nez, hop on ajoute.

Bref, il faut se faire plaisir dans la vie tout de même, mais oui pour ma part le "toujours plus" m'a bien pris et je l'appaise encore avec le temps.

Modifié par SeeksOfSpades
  • J'aime 2
  • Merci 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Moi qui suis un récent amateur passionné, je me sens très concerné par ce "toujours plus" compulsif. Pas forcément au niveau des achats (mon budget est très limité), mais plutôt au niveau des connaissances et des savoir-faire. Contrairement à beaucoup d'entre vous qui avez déjà un bagage conséquent, je suis encore en train de découvrir beaucoup d'effets et de techniques courantes. Je suis donc déjà motivé par le besoin de ne plus être "inculte". 

Le problème est que la limite entre techniques de bases à connaître absolument  et connaissances bonus une fois que l'on a déjà acquis un bon niveau n'est pas si claire que ça !

Je m'intéresse à la magie depuis un peu plus de 2 ans et je m'entraîne surtout durant les vacances scolaires (je suis enseignant). Je connais les techniques de base en cartomagie et magie des pièces et maîtrise un certain nombre de routines de niveau débutant à intermédiaire qu'on peut trouver sur des DVD de Berbard Bilis, Roberto Giobbi, et quelques unes (les plus simples) sur ceux de David Stone, David Roth, ou dans les VBO de Vernon, Lorayne.... 

Je constate que je suis souvent obligé de me faire violence pour ne pas passer mon temps à rechercher de nouvelles choses, et pour passer plus de temps à peaufiner ce que je sais déjà faire et à élaborer de vraies présentations

Ce qui m'a attiré dans la magie, c'est l'émotion qu'elle procure et les univers artistiques dans lesquels elle nous emporte. Je pense qu'il ne faut jamais oublier cela et ne pas se focaliser sur Ie besoin d'être "aussi fort que les autres". Les grands magiciens sont capables de nous transporter avec des techniques pas toujours aussi compliquées qu'on le croirait a priori. Parceque ce qu'il font, il le font à la perfection, en ne négligeant aucun aspect et en ayant développé leur personnalité qui les rend si uniques.  

En résumé, il faut se construire peu à peu un répertoire personnel que l'on maîtrise vraiment et ne pas se perdre en se dispersant. 

Après, c'est une question d'équilibre, la soif de connaissance et de découverte est également vitale et importante. Les grands artistes disent souvent qu'ils continuent à apprendre tout le temps.

  • J'aime 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...