Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Mankai EZZEDINE

Membre
  • Compteur de contenus

    730
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    11

Mankai EZZEDINE last won the day on 20 octobre 2020

Mankai EZZEDINE had the most liked content!

1 abonné

À propos de Mankai EZZEDINE

  • Date de naissance 03/02/1960

Informations Personnelles

  • Localisation
    Rouen / FRANCE
  • Profession / Occupation
    magicien

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    Mankai Magie
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Magie générale, Close up, créateur

Visiteurs récents du profil

3 971 visualisations du profil

Mankai EZZEDINE's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

  • Reacting Well Rare
  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Posting Machine Rare
  • Week One Done

Recent Badges

563

Réputation sur la communauté

  1. Dans le registre des ACAAN, je trouve que cette version parmi d'autres est la plus simple à réaliser (voir la vidéo ci-jointe):
  2. Lors de la visite de mon ami magicien MAXIMUS, j'ai présenté la routine de l' ACAAN MULTI-DÉTENTES V3 dont ci-joint la vidéo démonstrative avec tous les effets finaux de cette version.
  3. La routine complète de L'ACCAN à multiples détentes sera présentée sous cette forme elle présente, malgré la répétition des effets un final différent ce qu'on attend. Ci-dessous la description Effet : Un paquet de cartes dans son étui sur la table, le magicien présente en main une pancarte avec au dessus : - D’une part Un disque rotatoire ou tournant, sur lequel sont notés, tout autour de son bord et dans des cases, des nombres de 1 à 52. - D’autre part, sur la pancarte sont représentées autour du disque central tournant, les 52 cartes d’un jeu. La disposition des cartes est totalement aléatoire. En tournant le disque, chaque carte peut être positionnée en face d’un nombre donnée. Par ce biais et en tournant le disque central, on peut obtenir 1704 possibilités de pairs « Une carte donnée et un nombre de 1 à 52 ». Acte 1 : a) Le magicien demande à un spectateur de tourner librement le disque central, et de le positionner comme il le souhaite. Il attire son attention que le choix, de cette disposition est choisi par le spectateur lui même. b) Dans un second temps, le magicien affirme que pendant cette première partie de la routine et à aucun moment il ne touchera au jeu de cartes. Seul le spectateur sera acteur, ce qui supprime tous les gestes suspicieux. Il demande alors au spectateur de sortir lui-même les cartes de leur étui et de les poser sur la table. c) Dans un troisième temps, le magicien demande au spectateur, de choisir mentalement et sans le dire au magicien n’importe quelle carte parmi celle du disque extérieur et de retenir le nombre qui est en face. Chute : Le spectateur, doit alors prendre lui-même le jeu de cartes, de compter jusqu’au nombre mémorisé, une à une les cartes en les retournant sur la table. Mais avant de dévoiler la dernière carte, il doit l’annoncer à haute voix. Une fois le comptage fait, on s’aperçoit, la dernière carte retournée est la même que la carte annoncée. Acte 2 : Le magicien dit que, cette coïncidence peut être due à un pur hasard probabiliste. C’est pour cette raison qu’il propose de refaire l’expérience. Toujours sans toucher aux cartes, le magicien demande au spectateur de : a) Cette fois un nombre parmi les 52 sur le disque intérieur, de retenir la carte qui se trouve en face. Bien entendu, toujours mentalement. b) De reformer délicatement le paquet de cartes, et de recompter les cartes une à une jusqu’au nombre mémorisé. La dernière carte, correspond à l’annonce comme dans le premier essai. Acte 3 : Le magicien affirme qu’il n’a pas été tout à fait honnête, car il a vu le disque et la position du disque. Lors de cette situation, il se pourrait qu’il ait influencé le spectateur dans ses choix de la carte et du nombre. Il propose alors, de refaire l’expérience à l’aveugle. Situation où le magicien ne voit pas du tout le positionnement du disque par le spectateur. Il lui demande de tourner le disque et de le garder entre ses mains. Mais avant de faire son choix d’une carte et du nombre correspondant, le magicien mélange le paquet de cartes sans les regarder, pour casser l’ordre des cartes initialement utilisé. Le magicien mélange les cartes et les dépose sur la table. C’est seulement après, que le spectateur doit faire ses choix de carte et du nombre. De cette façon tout se fait vraiment à l’insu du magicien. Même après ces précautions, après le comptage du spectateur, la carte choisie se trouve toujours au rang du nombre choisi. Acte 4 : Le magicien explique, que l’expérience peut ne pas fonctionner surtout quand c’est le nombre choisi est inférieur à 20. Pourquoi 20 ? On l’ignore. Le magicien re-mélange les cartes, demande au spectateur de faire un ultime choix d’une carte sans la divulguer. Le magicien compte lui-même les cartes, demande au spectateur le lui dire stop au nombre mémorisé. Sans annoncer la carte. Le magicien retourne la carte qui se trouve au rang annoncé par le spectateur. Mais ce n’est pas la carte choisie. Cet échec, n’en ai pas vraiment un car le magicien avant même le début du tour, savait à l’avance que cette carte allait être choisie. C’est pour cette raison, qu’il l’avait préalablement mise dans la poche arrière du pantalon (ou de la veste). Joignant le geste à la parole le magicien sort la carte annoncée de sa poche.
  4. @Pascal BARTOLI as tu visualiser la seconde vidéo, elle juste au dessus? qui est faite pour écarter ton affirmation. Je pense que ton affirmation n'est pas convaincante, car même si le jeux est arrangé ce qui n'est pas le cas. Cela n'explique pas que c'est le spectateur qui avait placé le disque là où il le souhaite et donc cela fait beaucoup de possibilités non évidentes.
  5. Avec cette version 2, J'ai apporté une amélioration dont voici la vidéo démo:
  6. Tu as raison, mais cela ouvre des possibilités pour des éventuelles extensions des ACAAN . Je m'amuse à trouver des ouvertures dans un domaine particulier.
  7. Justement, je vais faire une autre vidéo dans laquelle à aucun moment je ne touche au paquet de cartes et c'est le spectateur qui fait tout. Les idées viennent avec les remarques des commentaires.
  8. Pendant toute la routine, je ne connais ni le nombre ni la carte, ce que j'ai dit dans la vidéo est vrais. je n'avais pas besoin de ces données pour fonctionner.
  9. ACAAN à multiples détentes la vidéo démo MANKAI EZZEDINE
  10. DOUBLE ACAAN Successifs (ou même plusieurs fois) La dernière trouvaille (fortuite), qui si je ne me trompe pas, à ma connaissance c’est une première dans l’histoire ACAAN puisque plusieurs essaies peuvent se faire successivement avec le même jeu de cartes sans que le magicien ne touche à ces dernières. Effet : Le paquet de jeu de cartes n’est pas touché par le magicien. Le magicien ignore totalement les choix du spectateur aussi bien de la carte choisie et un nombre entre 1 et 52 qui sont « je le rappelle » des choix ignorés par le magicien. Et pourtant lors du comptage des cartes par le spectateur, la carte choisie est placée exactement au rang du nombre choisie par le spectateur. L’expérience peut se refaire à la suite sans que le magicien ne touche aux cartes, avec un autre choix du spectateur d’une autre carte et d’un autre nombre et sans que le magicien ne retouche les cartes. Là encore la carte choisie se trouve au rang du deuxième nombre choisi par le spectateur. Ps : Le tour peut se refaire plusieurs fois et l’ ACAAN est réussi. C’est juste pour information.
  11. Pour ceux qui l'ignorent: Dans un carré magique, j'ai compté 36 possibilités d'avoir des sommes identiques en additionnant quatre cases différentes: (voir dessin). https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10208385933081556&set=p.10208385933081556&type=3&av=1702327607&eav=Afab6u9qCbQuHLgJ1fGMHiEjjo8WZD_7yT6JKmORPAjun4W4myuaSwSBGjrg5b83JD0
  12. MENTALISME : COÏNCIDENCE DES ADDITIONS (MANKAÏ Ezzedine) Cette routine est une fusion de deux tours de mentalisme existant déjà, utilisant au départ deux tableaux à 16 cases vierges. J’ai rajouté néanmoins des nouveautés dans le déroulement du tour pour accentuer les effets en les rendant encore plus mystérieux pour les plus avertis. Vidéo de la première présentation essais. Effet : Le magicien présente un tableau à 16 cases vierges. Il commence à l’aide d’un marqueur à remplir les 16 cases du premier tableau avec des nombres tous différents. Il insiste de faire remarquer que cette première action est effectuée avant le tour. Le tableau rempli, est à moitié montré aux spectateurs pour ne pas influencer leurs choix ultérieurs. Dans un second temps, le magicien donne à un spectateur, un stylo et une feuille ou un petit carnet sur lequel figure un tableau ou une grille à 16 cases vierges. Il lui demande d’abord de choisir un nombre entre 1 et 20, un nombre qu’on appellera : (X). Il lui demande ensuite de marquer ce nombre (X) dans la première case de son tableau et de continuer le remplissage de toutes les autres cases avec une suite arithmétique à savoir : X+1, X+2, X+3… X+15 Après que toutes les 16 cases soient remplies, il lui donne les directives suivantes : - 1) Parmi les 16 nombres de son tableau, il doit choisir et entourer un nombre avec le stylo et barrer tous les nombres qui se trouvent sur la même ligne et la même colonne de ce dernier. On a : (X1). - 2) Il doit ensuite refaire la même action avec un deuxième nombre. On obtient : (X2). - 3) Idem avec un troisième nombre. On obtient : (X3) - 4) il doit enfin entourer le dernier nombre restant de la grille. On obtient : (X4) Premier effet : Le magicien reprenant son premier tableau, demande au spectateur de choisir n’importe quelle ligne de la grille parmi les quatre, il fait la somme des quatre nombres de la ligne choisie, cette somme (S) ne présente à première vue aucun miracle sauf qu’après que le spectateur fasse la somme de X1 + X2 + X3 + X4 = S, on s’aperçoit que cette dernière est la même somme que celles des 4 nombres de la grille du magicien. !! Deuxième effet : - Le magicien fait une à une la somme des autres lignes, il obtient la même somme (S). 4 sommes identiques. - Il fait la somme des 4 colonnes et des 2 diagonales, il obtient la même somme (S). 6 sommes identiques. - Il choisit dans la grille 12 carrés à quatre cases, il fait l’addition des quatre cases des coins, il obtient la même somme (S). 12 sommes identiques. - Il choisit 2 rectangles, il fait l’addition de quatre cases extrêmes des coins, il obtient la même somme (S). 2 sommes identiques. - Il choisit quatre cases formant 2 trapèzes, il fait l’addition de ces quatre cases extrêmes, il obtient la même somme (S). 2 sommes identiques. Le magicien aura prouvé la justesse de ses prédictions en faisant 36 sommes différentes de 4 cases coïncidant avec les l sommes des 4 cases du tableau du spectateur. La chute finale : En comparant les 16 cases des deux grilles, on s’aperçoit qu’elles contiennent les mêmes nombres. En effet, le magicien avant même le choix du spectateur a pu prédire tous les nombres du spectateur mais en désordre.
  13. ANNEAUX AFGHANES (MANKAI EZZEDINE) Application ; ANNEAUX AFGHAN AVEC PRÉDICTIONS (LES BANDES AFGHANES)
  14. Lors des publications de tours de magie en particulier ceux des cartes, certains magiciens essayent de remonter le mécanisme de la routine. En puisant dans leurs cultures magiques, ils essayent d’avoir une ébauche d’explication. Personnellement, je ne suis pas à la base cartomane, ni un excellent manipulateur. Mais, il se trouve que je suis très cartésien adorant les raisonnements mathématiques, qui finalement m’ont lié directement avec le mentalisme. Et c’est là où j’ai trouvé mon bonheur de créateur. En effet depuis 2014 et à partir de la routine Only Think publiée par le magicien Jean Pierre Vallarino, j’ai commencé à élargir les possibilités pour réaliser le fameux tour de cartes « ACAAN (Any Card At Any Number) et par le biais de méthodes différentes chercher à le réaliser. J’ai pu en effet publier plusieurs versions du Tour ACAAN. Elles ont toutes, utilisé presque le même principe de base à savoir un travail de calcul mental d’abord puis une technique personnelle de cartomagie. Le 15 novembre 2020, j’ai publié ma dernière version « ACAAN PARFAIT LE SAINT GRAAL DU MENTALISTE », cette version a suscité une grande réaction de suspicion de la part de magiciens spécialistes soit dans la magie des cartes ou dans les ACAAN. Ce qui m’amène à partager avec vous cette vidéo en vue de poser la question cruciale : Complicité ou pas complicité ? La réponse vous l’aurez quand je présenterai cette routine en direct devant un véritable public écartant tout effet d’enregistrement vidéo, qui cette fois n’a pas permis aux plus malins de remontrer la vidéo.
  15. Enregistrée à chaud, voici une petite cuisine personnelle due au confinement... MENTALISME : CARTE IMPRIMÉE PAR LA PENSÉE (MANKAI EZZEDINE) Une carte pensée et non divulguée est non seulement retrouvée dans un paquet de carte, mais c'est la seule carte imprimée parmi les autres cartes à face blanches. Et c'est la seule qui voit sont tarot changer de couleur. Le tout peut être donné à l'examen, que du bonheur.
×
×
  • Créer...