Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Thierry (Moonlight)

Cercle VM **
  • Compteur de contenus

    1 332
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    1

Thierry (Moonlight) last won the day on 8 août

Thierry (Moonlight) had the most liked content!

Réputation sur la communauté

376 Respect

À propos de Thierry (Moonlight)

  • Rang
    Accro****
  • Date de naissance 12/10/1959

Informations Personnelles

  • Localisation
    Savigny le temple
  • Profession / Occupation
    Chef d'entreprises - Magicien professionnel

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. En plus, ce n'est pas compliqué, je le fais dans mes bouquins et logiciels. Au moins, le lecteur est tranquille, il sait qu'il peut utiliser les techniques et routines dans son boulot et que pour la télé il doit faire une demande. Ca prend deux lignes et au moins c'est clair. De plus, en droit commercial tout produit vendu doit être accompagné d'une notice stipulant les conditions d'utilisations (je parle bien de produits et d'accessoires pas de contenus de livres ou de DVD).
  2. C'est pour cela que j'ai indiqué dans mes bouquins que le lecteur peut utiliser les routines en prestations professionnelles sans aucun problème mais que pour des diffusions télévisées, vidéos médias, etc... le lecteur doit me demander l'autorisation (autorisation que je donne volontiers du moment qu'il y a crédit et aucun droits demandés). Je ne vois pourquoi je restreindrai l'utilisation (c'est à mon avis le contraire du partage lorsque l'on écrit un bouquin). Les routines dont je ne veux pas l'utilisation par d'autres, c'est simple je ne les couche pas dans les livres. Pour ce qui est du gain sur les livres, on peut aussi faire comme moi, s'auto-éditer, on gagne un peu plus qu'en passant par éditeurs et boutiques (mais là il faut une structure qui suit). Mais faut pas rêver ce ne sont pas les livres qui vont nous faire devenir millionnaires (c'est malheureusement le fantasme de beaucoup d'acheteurs).
  3. Entièrement d'accord. C'est aussi comme cela je procède. Tout est indiqué. Et dans la vidéo, ils parlent surtout des effets et pas des accessoires qui est le point que j'ai soulevé. Par exemple: utilisation d'un jeu spécial, d'un portefeuille spécial, d'un gobelet spécial ou autres....
  4. Moi je posais la question des accessoires. Si j'achète le dernier portefeuille sorti par Untel ou Untel je n'achète pas un effet mais un accessoire qui me sert dans un ou plusieurs de mes effets. J'ai donc acheté un accessoire et pas un effet ce qui n'est pas la même chose. C'est simple dans mon cas, je ne présente pas les effets des autres mais les miens propres par contre j'utilise des accessoires achetés en boutique. Si on parle d'un effet là on est dans le domaine des droits d'auteurs. Si j'achète un accessoire on est dans le cadre commercial de vente de produits.
  5. Ha quelle belle leçon de morale sauf que je suis aussi créateur et que la belle tirade NBA rien ã voir avec le droit commercial. Et quand vous dites que la magie a une mauvaise image c'est que peut être que votre magie ne correspond pas à certains car moi je n'ai jamais eu ce type de ręactions. Que l'on soit clair je ne juge pas outre magie?
  6. Propriété intellectuelle et droits d'utilisation sont deux choses bien différentes. Ici on parle d'utilisation pas de propriétés
  7. J'ai vu la vidéo quand elle est sortie. On y parle de propriété intellectuelle surtout mais en aucun cas de conditions d'utilisation en citant un article de loi. Et on a aussi le droit de ne pas être d'accord avec une vidéo sachant que pour tout ce qui est propriété intellectuelle je suis d'accord avec tout ce qui a été dit dnas la vidéo
  8. Juste un truc et là c'est le droit français. Tout produit vendu doit être accompagné de conditions d'utilisation (ca c'est la loi et je le sais d'autant mieux avec mes bouquins et logiciels). Donc si les conditions d'utilisation n'indiquent rien, on utilise le produit comme on veut et ca c'est la loi française. Moi tant que je ne vois pas un article derogatoire pour les articles de magie, je ne vois pas pourquoi d'ailleurs, j'applique la loi générale française. Et donc si il n'y a pas de conditions générales d'utilisation là déjà il y a une faute. En tant que chef d'entreprise je suis bien au fait pour vendre des produits. C'est la même chose pour les conditions générales de vente.
  9. Bah un numéro d'article de loi tout simplement avec ses alinéas
  10. Oui mais nulle part n'est indiqué l'article de droit en France.....
  11. Vous ne pensez pas que plutôt que d'embêter un pro qui utilise des produits originaux de créateurs (et qui peut essayer d'en vivre puisque l'on achète ses produits et comme je l'ai dit souvent cher), on ferait pas mieux de s'attaquer aux gens qui font de la contrefaçon de produits et qui là pour le coup empêchent les créateurs de vivre.
  12. Moi ce qui m'intéresse c'est l'article de droit. Moi demain, je peux dire le contraire sans rien indiquer et dire que j'ai raison.
  13. Ha bon et ca sort d'où si ce n'est pas indiqué ? Par contre, l'utilisation d'un produit contrefait (qui vient de Chine par exemple) là oui il y a illégalité.
×
×
  • Créer...