Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Étienne MALARD

Membre
  • Compteur de contenus

    333
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    3

Tout ce qui a été publié par Étienne MALARD

  1. Je ne sais pas trop quoi dire, tant je suis surpris par cette différence... Les produits de Dan étant tellement magnifiques sur ses photos, je comprends la hauteur de ta déception. Il en aurait été de même pour ma part si les ardoises n'avaient pas été rigoureusement identiques à celles présentées sur son site. Surtout pour des objets dont la force réside essentiellement dans leur réalisme. Et pour un prix qui permet d'exiger une certaine qualité. La boite à musique est vraiment triste à voir. Peu de crédibilité. De même pour la cloche. Un client a mis dernièrement un avis avec une photo su
  2. Effectivement, je suis très étonné de ce retour. J'ai reçu il y a un peu plus d'un mois, et pour un usage professionnel, les ardoises "Ragged School Slates". Pour le coup, le travail et les finitions sont absolument superbes. La qualité est poussée jusqu'à l'emballage. Je n'ai vraiment aucun doute sur la fiabilité du matériel et aucune crainte quant au réalisme des objets. Pour "Barren", j'avais en effet déjà vu une différence entre les têtes présentées sur le site et les têtes diffusées sur la page Facebook de Lebanon : Je pense que tu peux contacter Dan sans souci. Ce n'est pa
  3. Le Bruit des Loups - Monstre(s) - Étienne Saglio Dans un monde devenu trop propre, un homme devient myope. Il s’occupe de son ficus et de sa plante verte quand une souris s’immisce dans sa vie. La nature se rappelle à lui et l’emporte lors d’un voyage au clair de lune dans une forêt envoutante. Après un voyage énigmatique au cœur des « Limbes », Étienne Saglio est de retour avec une nouvelle création : « Le Bruit des Loups ». Petit passage cette semaine par le Manège de Mons (BE) pour découvrir cette nouvelle pépite magique. Ou comment la forêt explose littéralement les murs
  4. De retour d’une quatrième semaine au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne, qui vient clôturer le premier module « Écriture magique » de la formation « Magie Nouvelle ». Je prends du temps pour revenir un peu en arrière puisque je n’avais pas eu l’occasion de vous parler de la troisième semaine, qui s’est également passée au CNAC, en présence d’Aragorn Boulanger, d’Hugues Protat et d’Arthur Chavaudret. Aragorn Boulanger est un chorégraphe et interprète au talent exceptionnel qui travaille notamment sur plusieurs spectacles et performances de la compagnie 14:20, e
  5. Cette deuxième semaine m’a emmené cette fois-ci à la découverte du Centre National des Arts du Cirque et de ses différents sites, à Châlons-en-Champagne. Une semaine riche et intense, pour poursuivre la formation « Écriture Magique », qui a débuté directement à « La Marnaise », ancienne friche agricole située juste à côté du site historique, réhabilitée en espace d’enseignements circassiens. Un lieu vraiment magnifique et impressionnant qui accueille depuis 2015 des élèves venus des quatre coins du monde. C’est dans ces locaux que se situe la fameuse « boite noire », salle com
  6. https://next.liberation.fr/theatre/2019/02/03/a-marseille-plus-belle-magie_1707165?fbclid=IwAR2xfvQ3NDGTDfA8jgiRVP-GiN1PmACZJ1bLvwURaQpGp1VjXCZkZEfUMj8
  7. Je ne le connaissais pas personnellement mais je garderai de lui, depuis mon enfance, un regard émerveillé face à ses ouvrages et à ses dessins qui me laissent toujours rêveur. Des œuvres qui resteront éternelles...
  8. Me voilà de retour d’une première semaine de formation « Ecriture Magique » délivrée par le CNAC. La première d’un premier module de 4 semaines qui s’étalera jusqu’au mois d’Avril. Pour ma part, je participe à cette formation en tant que comédien, en compagnie de Cédric, comédien également, avec qui je travaille en binôme depuis de nombreuses années sur plusieurs créations théâtrales. Une semaine passionnante qui s’est déroulée à Marseille, sur différents endroits, notamment le Village Chapiteaux de la Biennale Internationale des Arts du Cirque et la Friche La Belle de Mai, fabrique
  9. J’aurai la chance de visiter cette expo d’ici deux semaines, en compagnie de Raphaël Navarro, dans le cadre de la formation « Écriture Magique » du CNAC. Impatient de découvrir vos créations @Francis TABARY ! J’en ferai un petit CR
  10. Il est des livres que l’on se reproche de lire trop vite. Il est des ouvrages qui, dès les premières lignes, vous attrapent et ne vous lâchent qu’au point final. Il est une Histoire qui ne ressemble à aucune autre, captivante, envoutante, émouvante, qui vous emporte deux siècles en arrière, dans un temps où la Magie, élevée au rang d’art, semble bien plus moderne qu’aujourd’hui. Une fois la lecture terminée, « L’Éléphant invisible » demeure à ma vue, sur ma table basse. Étonnamment, je me refuse à le ranger dans la bibliothèque. Une place l’attend, pourtant. Mais je ne v
  11. Je viens tout juste d’apprendre que je participerai l’année prochaine à cette incroyable formation ! Un beau cadeau de Noël avant l'heure. Encore un peu de mal à réaliser, mais j’essayerai, dès janvier, de vous faire un petit retour sur cette aventure
  12. Étienne MALARD

    Disk - Father Alex

    Bonjours à tous, Tout est dans le titre ! Je recherche les fameux "Disk" de Father Alex (première ou seconde édition). Bonne journée
  13. Bon, je suis allé faire un petit tour au Vieux Colombier dimanche dernier. Spectacle programmé à 15 heures. Places réservées depuis… environ 9 mois ! Et… Comment vous dire… C’était absolument impressionnant !! 2h45 d’un spectacle véritablement bluffant ! Les comédiens de la Comédie prennent un malin plaisir à nous balader dans une histoire profonde et étrange, le tout enveloppé par des techniques de magie nouvelle vraiment folles. Bon, Faust, ça parle à beaucoup, sans en connaitre vraiment l’histoire. On se demande ce que vient faire la magie nouvelle là-dedans. Et pourtan
  14. La première devait avoir lieu ce soir... Mais... Source : Comédie-Française
  15. Derren Brown se lance dans une nouvelle "expérience sociale" diffusée par Channel 4, puis par Netflix : The Push. Le principe ? Un homme est poussé à commettre l’irréparable : pousser un vieil homme milliardaire dans le vide. Inspirée de la célèbre expérience de Stanley Milgram, de l'obéissance et de la soumission d'un individu face à l'autorité, Derren Brown incite, à l'aide de plus de 70 acteurs et de techniques de manipulation, une personne à commettre un meurtre. Derren Brown pose la question : la pression sociale peut-elle nous pousser à tuer ?
  16. @MagicMax20, effectivement, petite erreur de ma part. Je parlais bien évidemment de "Labyrinthe" et non pas de "The Abyss" C'est modifié !
  17. Dans le cas de "Labyrinthe", il serait peut-être intéressant de s'interroger un minimum sur le contenu réel de l'ouvrage. En effet, si l'on pousse la réflexion en posant un pas de côté pour changer d'angle de vision, quel serait l'intérêt, dans un effet de mémoire prodigieuse, d'apprendre parfaitement un livre sans s'intéresser au contenu ? Pourquoi donc le mentaliste se serait-il borné à intégrer la structure d'un livre qu'il ne connaît pas ? Finalement, du point de vue du spectateur, le paradoxe se pose : comment le mentaliste peut-il connaître la structure exacte du livre (paragraphes, p
  18. Les premières sont passées. Alors, voici quelques photos du spectacle... Et une bande-annonce
  19. Hello les artistes ! Quelques mots pour vous annoncer que "Pinocchio", nouvelle création théâtrale, sera présenté le samedi 18 novembre 2017 à 20h au Théâtre des 3 Chênes de Le Quesnoy (59530) A un mois de la première, je peux vous assurer qu'on est un peu comme des fous de pouvoir enfin présenter ce spectacle ! Mais qu'est-ce que ça raconte ? Disons que nous avons poussé ce petit pantin de bois au cœur d'un paysage sombre, noir, apocalyptique... Bref, notre monde actuel ! Enfermés dans leur bureau poussiéreux, e
  20. On ressort tout doucement de cette parenthèse unique et particulière, la tête un peu embrumée par cette semaine vraiment explosive, en dehors du temps et de la vraie vie ! Une très bonne année que ce cru 2017, une édition 69 qui une nouvelle fois confirme la réelle nécessité de défendre les arts de la rue, et l'art en général, quelque soit la forme qu'il prend. Le Bureau des Légendes est un spectacle, disons-le, particulier par sa forme, car le conte nécessite de s'extraire de la réalité pour s'installer dans l'imaginaire des histoires racontées. Et dans la rue, c'est pas une mince affa
  21. Je pense @Carl Valentin qu'@Alex' parle du connecteur USB que l'on trouve sur les câbles d'Iphone... Non pas ce qui rentre dans l'Iphone, mais ce qui le connecte à la prise murale...
×
×
  • Créer...