Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Gérard DAMPRIOSSIO

Membre
  • Compteur de contenus

    984
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été publié par Gérard DAMPRIOSSIO

  1. Tous les mille et un bouquins qu'on peut maintenant télécharger gratuitement.
  2. Avec le nombre d'aspirateurs qui s'occupent de la magie il ne devrait plus y avoir beaucoup de poussière à enlever, sauf lors de la prochaine décennie quand les aspirateurs seront obsolètes. Tu es poussière et tu retourneras en poussière [Dieu]
  3. Je n'y étais pas (dans la salle) mais j'ai vécu de nombreuses fois cette douloureuse expérience du spectateur qui attend vainement qu'on daigne s’apercevoir de sa présence. Il n'en a rien à foutre de l'état d'âme de ceux qu'il a payé pour les voir travailler selon ses espérances. Attendre dans les coulisses est très désagréable (combien de fois ai-je attendu, derrière le rideau, chargé de mes colombes que le politicien du coin termine son interminable discours de dix secondes (tu parles !) ... mais au moins le public avait autre chose a regarder que la nuque de celui qui est assis devant ou de gens impatients se levant pour aller pisser ou tirer un dernier nuage de nicotine en attendant que ces messieurs s'occupent enfin d'eux. mais ne me dites pas que dans les gentils organisateurs ou dans la salle (y'a t-il un docteur dans la salle ?) il n'y a pas quelqu'un qui possède dans le bagage de ses connaissances une "improvisation" avec des papiers déchirés, cartes, bout de corde, mentalisme, blague, pick-pocket .... qu'il serait tout heureux d'offrir au public et à ses "collègues" pour les déplaner et se faire connaître, reconnaître. Non ? Plus d'impro ? Voici l'extrait d'un compte et conte rendu d'un congrès dans une autre capitale francophone : Car le spectateur il a peut-être retenu un restaurant, un rendez-vous ou un dernier métro à prendre. Ne soyez pas trop polis ! Après le quart d'heure académique c'est trop poli ...
  4. + 1, improviser au bénéfice du spectateur c'est ce qui fait la différence entre un artiste et un fonctionnaire.
  5. C'est une chouette caméra invisible faite avec de terribles effets spéciaux comme dans les films d'horreur. Rien à voir avec le spectacle de la magie et espérons que la magie de demain sera autre chose que de la machinerie expliquée comme certains le souhaitent.
  6. Y aura t-il le gadget qui permet de déchirer le coin d'une carte de Tarot ?
  7. Eux aussi .. et on aime : http://www.virtualmagie.com/ubbthreads/ubbthreads.php/topics/427356/MAGICIENS_au_theatre_LA_CIBLE#Post427356
  8. Heu à part les concours et les syndiqués et non syndiqués, il s'est passé autre chose qui mérite d'être relaté ?
  9. Oui, s'approcher de la réalité en étalant le jeu entre une assiette et un verre renversé. Sans oublier les figurants qui joueront le rôle de l'éthylique qui arrache le jeu des mains pour faire son truc à lui et de la communiante qui explique le truc qui est le même de celui qui est dans sa boîte sans oublier le cousin qui pousse la sono à fond car il veut danser. (phrase avec 6 "qui" )
  10. Ici, l'Honneur c'est de recevoir la statuette de G.A., ou c'est de remettre la statuette à A.Brachetti ?
  11. Si quelques minutes après, entre dans le bar, un "magicien" qui leur demande : "choisissez une carte", ben il aura intérêt à être très fort !
  12. Toutes les options sont bien évidemment possibles. Le maître mot ici étant ASSUMER (assumer de le faire (en sachant le faire) ou bien assumer de ne pas le faire (même si on a les compétences pour le faire)). Il s’agit là d’un choix éminemment personnel… éthique quoi ! Pour le reste, comme l’explique très bien CED, utiliser le tarot uniquement pour tirer les cartes et faire des readings est une option limitée (ce serait un peu comme limiter l’illusionnisme à un rôle de divertissement... juste de divertissement... (uniquement de divertissement)). Ce qui explique : Le Tarot est bien autre chose qu'un hochet pour Mme Irma, bien que son interprétation à des fins de mancie soit le strict minimum de la base de son étude. Comment parler de Magie, ou de Sacré si on est pas fichu d'expliquer le message des arcanes ... sauf bien sûr si "voici deux cartes que m'a offert une vielle gitane rencontrée au coin d'un bois, pour avoir porté son fagot destiné à réchauffer bonhomme qui va mourir (Brassens). Si nous les frottons l'une contre l'autre, un talisman apparait entre-elles (Bobo) et en posant cette pièce sur les cartes elles sont devenue blanches ... bien sûr, bien sûr .... ... un laping à tuer un chasseur et hop la pièce devient une boule de mousse ....
  13. Une discussion entre deux psy (diplôme universitaire comme E.Tessier) est également savoureuse.
  14. "ABC de la symbolique du Tarot" de Colette Silvestre-Haerbele (Niveau "Meufs d'aujourd'hui") me semble être un minimum à lire pour celui qui veut singer les voyants. C'est toujours un régal (pour moi) de voir un "maître des cartes" qui après avoir fait les quatre pentacles ( je préfère pantacle qui invoque le Dieu Pan) voyageurs ne peut expliquer les significations d'un Arcane. Bien sûr "La Voie du Tarot" d'Alexandre Jodorowsky est une bonne chose. Les puritains effarouchés de l'éthique magique sans magie s'écrieront "Encore un appel à l'obscurantisme !". Ce sont, je suppose, les mêmes qui feront une démonstration de tricherie sans même connaître les règles du poker. Il vaut mieux alors, faire son show à toute vitesse, éviter tout contact extérieur et disparaître par une porte dérobée, car n'importe quelle lectrice de "Libelle, ma Belle", avec Tarot divinatoire, en cadeau, ridiculisera le spécialiste en moins de deux. Un autre problème, et pas des moindres, il nous arrive encore de présenter un tour de cartes à des tendrons n'ayant jamais eu un jeu de cartes en mains, alors lui demander de se souvenir de "deux cartes prises au hasard" comme par exemple La Tempérance et "La Maison Dieu" .... Ben, bonne chance ! En résumé, ce genre de démonstration ne se fait que devant un public amateur de ce domaine, et le minimum est de savoir de quoi l'on parle ... et d'avoir le courage d'y croire ou du moins de le faire croire, sinon les boules de mousse c'est plus spectaculaire et plus universel. Dernière chose : pour certaines personnes, donc la majorité de ceux qui seront intéressés par votre travail, un jeu de Tarot est un objet aussi sacré qu'un objet religieux, et voir tripoter l'objet de leur culte avec la désinvolture consacrée aux jeux de belote ne les met pas en situation d'admiration béate. Donc libre à vous de faire les cartes folles, prétentieuses ou automatiques avec un Tarot de Marseille frotté au cirage, après un bain de chicorée, pour donner un petit arrière goût sulfureux à votre prestation. Mais si vous voulez aller plus loin et être plausibles, la littérature américaine magique regorge de bouquins sur le sujet. L'étude sera longue et douloureuse, et les injures de vos collègues éthiques seront les médailles que vous arborerez fièrement. Excommunication bénéfique !
  15. J'allais picoler dans les bistrots où se réunissent les comités de fêtes et autres réjouissances paroissiales. Comme j’étais un magicien ringard je n'avais aucune honte d'arborer à ma boutonnière une petite épinglette en or et diamant (ancêtre du pin's mais en plus officiel) où l'on voyait un lapin sortir d'un chapeau. Comble du mauvais goût, mais la publicité de mauvais goût est la plus payante, j'avais une superbe cravate en soie, pleine de cartes dessinées dessus (pas une cravate à bon marché car il faut inculquer qu'on n'est pas n'importe qui et qui ne travaille pas pour n'importe quoi) et tel le pêcheur j’attendais le "C'est quoi votre insigne ?" de celui qui connaissais déjà la réponse .. vous devinez la suite. Un petit show gratuit utilisant par hasard des cartes de visite et la carte au plafond pour les lendemains où le patron répondra en resservant les verres à la question "C'est quoi la carte là ?" Bien sûr c'était cette époque bénie où il n'y avait pas besoin de remplir des centaines de formulaires administratifs et dénonciateurs pour amuser démocratiquement mais souvent le club de pétanque de la cagnotte de la fanfare du Lolonibar's bar. Aujourd'hui je ne sais pas. Suivre des stages en marketing ?
  16. Y'a t-il d'autres bons magiciens qui passent pour le moment ? Si oui, le public consommateur le sait-il ?
  17. On met le lapin pliable dans la casserole, on y met le feu et on produit un ragout qui sera ensuite distribué aux enfants sages. Pour les hospices on peut remplacer le ragout par des pralines en chocolats alcoolisées. Pour les âmes sensibles on peut euthanasier le lapin avant de le brûler tout en chantant "Ce matin un chasseur a tué un lapin. Pan "
  18. Il existe (ou existait) des lapins à production (ne pas confondre avec saillie) du même style et métal que le Racoon. Voir Alberto Sitta - Chun Chin Fu
  19. Bien sûr ! Il est capable du meilleur comme du pire .. et vice versa. Mais ici il est question de son opinion sur le galvaudage de la magie. Lui qui explique (expliquait ?) aussi des tours gratuits sur son site. A sa défense il explique les siens, ce qui est une exception exceptionnelle . Mais malgré cela j'aime le personnage, du style inventeur fou, même si je n'ai pas la force de regarder ses dvd plus de 10 15 minutes à la suite
×
×
  • Créer...