Aller au contenu

Jean-Luc MULLER

Membre
  • Compteur de contenus

    230
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    1

Jean-Luc MULLER last won the day on 16 juin 2019

Jean-Luc MULLER had the most liked content!

À propos de Jean-Luc MULLER

  • Date de naissance 11/08/1965

Informations Personnelles

  • Localisation
    Lutèce, près de la flibuste
  • Profession / Occupation
    Réalisation audiovisuelle

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    http://cnami.over-blog.com
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    Mise en scène

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Jean-Luc MULLER's Achievements

Nouveau

Nouveau (1/14)

  • Dedicated
  • Conversation Starter
  • First Post
  • Reacting Well Rare
  • Week One Done

Recent Badges

53

Réputation sur la communauté

  1. Pour découvrir la chronologie de cette restauration, en images : https://cnami.over-blog.com/2021/11/mission-accomplie.html
  2. C'est amusant (si on veut) mais on en a souvent parlé et j'y ai souvent fait allusion avec les personnes concernées lors de la mise en place de cette opération. Oui, Christian Fechner aurait sans aucun doute proposé de financer tout lui-même. Mais je pense quand même qu'il y aurait laissé sa marque (une signature, une plaque, etc.) Peut-être qu'il y aurait associé David Copperfield ? D'un autre côté, l'idée que cette restauration soit financée par la communauté des magiciens est quand même plus sympathique, non ? (Avec toute l'admiration que j'ai pour Christian, que j'ai un peu connu). Ainsi, les magiciens se sentiront plus concernés par ce patrimoine-là. C'est en tous cas ma profonde conviction.
  3. Dimanche 10 octobre, ce sera la fin de la première aventure (le crowdfunding), avant d'aborder la seconde, qui est le chantier ! Il démarrera (si tout va bien) le 20 octobre. Les donateurs pourront découvrir en premiers les images de cette restauration. Il reste 3 jours pour participer (comme j'ai eu l'occasion de le dire, il ne s'agit plus de financer la restauration, mais l'entretien de la tombe pour les années à venir). TOUS les donateurs, même les plus modestes, recevront avant la fin de l'année un petit souvenir... (Ce n'était pas prévu au départ, mais le succès de la souscription le permet). Détail qui a son importance : tous les participants qui sont des clubs ou associations recevront bien évidemment les cadeaux prévus en un plus grand nombre d'exemplaires ! Dernière info : plusieurs donateurs potentiels ont exprimé leur frustration à ne plus pouvoir participer en tant que "grands mécènes" (le palier permettant en plus des autres cadeaux l'inclusion de son nom ou celui de son association sur la plaque mémorielle qui sera fixée au pied du petit monument.) Eh bien, je vous annonce qu'une place se libèrera demain matin (vendredi) ! Le palier de participation "grand mécène" sera à nouveau actif... en un seul exemplaire. Un autre apparaîtra samedi, si celui-ci a eu un acquéreur. Mais on peut participer pour 10 €, pour faire partie de l'aventure, et recevoir aussi un petit souvenir collector en décembre !
  4. Hello à tous ! J'avais paumé mes identifiants depuis quelques mois et par ailleurs j'étais un peu occupé, je dois dire... Thomas a eu la gentillesse de reprendre ici quelques articles postés sur la page Facebook du CNAMI. Je réponds à 2-3 interrogations et j'en profite pour vous donner les dernières infos au sujet de cette campagne. Pour Olivier Laforge : malheureusement non, la réduction d'impôts pour les dons ne s'applique qu'aux causes humanitaires et certaines associations homologuées (ou labellisées, je ne sais pas ce qui se dit). Pour y avoir droit, il eut fallu que cette opération autour de la restauration de la tombe soit chapeautée ou adoubée par la Fondation pour le Patrimoine, par exemple. Cela dit, il n'y avait pas nécessité, car il s'agit d'une opération participative de "faible ampleur" par rapport à des causes autrement plus cruciales (solidarité autour de catastrophes naturelles, urgences humaines, défense de patrimoine architectural...). Par rapport à la Mairie de Blois : bon, je ne vous cacherai pas que la tombe de Robert-Houdin n'a jamais fait partie de leurs priorités. Même à l'occasion des 150 ans de sa mort, la suggestion de la restaurer avait été ignorée en conseil municipal, selon mes sources. Devant le succès de cette campagne, relayée largement par la presse régionale, le conseil municipal a décidé en catastrophe de voter une petite subvention-participation, qui ne sera officialisée qu'après la restauration... si elle est effectivement votée. C'est vraiment un cadeau que l'ensemble de la communauté magique fait aux Blésois, par l'intermédiaire de notre Conservatoire ! Et puis... les politiques changent, mais les monuments restent... La suite du crowdfunding : Nous avions calculé que pour la restauration complète (incluant remplacement de la pierre du socle, réparations de nombreuses parties de l'édifice, puis nettoyage artisanal, restauration des parties en fer, assainissement en profondeur de l'ensemble... AVEC reprise de toutes les inscriptions gravées, restauration de plaques de marbre et sertissage des lettrages à la feuille d'or...) + les contreparties collector (créations et expéditions) + reportage sur toutes les étapes de la restauration (vidéo et photo) + aide à l'édition du livre dont une partie raconterait l'histoire du monument et de sa restauration (et dans lequel les contributeurs donateurs seront mentionnés !) + contrat pour le suivi et l'entretien sur 2 ans après la restauration + les 8% du total, retenus par la plateforme de crowdfunding... il fallait atteindre au moins 150% du montant qui était l'objectif initial. (C'est le principe des crowdfundings : dépasser l'objectif pour réaliser tout ce qu'on avait vraiment prévu de faire !) Ce montant a été atteint il y a 2 jours ! Au moment où j'écris, nous sommes à 152% du 1er objectif de la campagne. Par conséquent, le début du chantier de restauration (qui devra durer 3 semaines) démarrera mi-octobre, et dans de bonnes conditions ! A présent, il reste une dizaine de jours pour sensibiliser encore les magiciens, afin qu'ils soient plus nombreux à "faire partie" de l'histoire de ce monument. On aimerait que 150 contributeurs aient pu participer à cette campagne, symboliquement, pour les 150 ans de la disparition de Robert-Houdin. Il ne s'agit pas forcément de faire une grosse contribution (sauf si vous êtes collectionneurs, car ce qu'on vous enverra sera créé en nombre limité), mais de participer. (On peut faire un don de 10 €, par exemple). L'argent qui viendra alimenter désormais la cagnotte de l'opération servira à prolonger le contrat pour révision et entretien de la tombe restaurée (tous les 6 mois pendant 3 ans, puis une fois par an ensuite), qui inclut la reprise du sertissage (la feuille d'or, ce n'est pas donné...) et les nettoyages et assainissements pour éviter la reprise des moisissures (lichens) et diverses dégradation. Nous souhaiterions que cette tombe soit pérenne et que vos enfants/petits-enfants puissent la visiter dans 15 ou 20 ans en la découvrant dans le même état qu'au premier jour. Et que les magiciens du monde entier se disent, en venant s'y prosterner recueillir, que les magic Frenchies savent honorer la mémoire de leurs génies... Le lien de la campagne : https://fr.ulule.com/tombe-robert-houdin/ Je tiens à préciser ici que TOUS les contributeurs recevront un souvenir lié à la tombe de Robert-Houdin et sa restauration, même les plus modestes ! Et il y aura sans doute également un cadeau supplémentaire pour les donateurs qui ont cassé leur tirelire, parce qu'ils l'ont bien mérité ! Au passage merci à Thomas... qui a été le 2ème donateur inscrit dès le lancement et le premier "grand mécène" de cette restauration ! Toujours sur la brèche, hein ?
  5. Je viens ENFIN de retrouver mes identifiants ! (déjà que je suis un peu autiste-technophobe-lunaire...) Un congrès vraiment très sympa (Troyes, ville magnifique et méconnue ! On ne s'attend pas à une telle qualité de vie et d'accueil) et une équipe très dynamique, sur la brèche, avec énorme travail notamment de Dicomagie... et évidemment l'inoxydable Thomas de chez Virtual, qui est sur le pied de guerre de l'aube à l'aurore (de l'Aube, c'était facile, puisque.... ) et qui vous sillonne tout le congrès façon Forrest Gump en train de courir sans interruption, avec un sac à dos... Je comprends mieux pourquoi il s'astreint à un régime d'athlète.... Bravo pour cette énergie ! Et heureux pour l'ami Pierre Switon, invité d'honneur, dont le talk-show aurait mérité une demi-heure supplémentaire (j'attendais avec impatience les anecdotes croustillantes se déroulant entre les coursives et les couchettes des paquebots de croisière, notamment ceux qu'il écumait avec ses potes de l'époque, dont Jan Madd par exemple... On les surnommait les "magiciens tombeurs", et c'est pas pour rien ! Je vous glisse une image de dédicace chez l'ami Ludo (Marchand de Trucs) et puis le salut à l'issue des remises de prix. Pour le reste, je pense que Thomas a beaucoup mieux. Amicalement à tous !
  6. Ah oui, ce serait une idée à creuser... (J'ai appris - à force de me faire pirater, spolier, etc... - qu'on ne pouvait faire confiance à PERSONNE, et même sur une vidéo-conférence, quelqu'un peut toujours enregistrer l'écran et s'en servir ensuite). Mais en trouvant une parade technique ou visuelle, ce serait peut-être jouable... Idéalement, j'avais l'idée d'organiser une ou plusieurs soirées, avec projection du film, petit débat-rencontre et participation d'Hugues Protat pour un témoignage et une démonstration. Ce serait vraiment la formule idéale. En plus, Hugues est parvenu à reprendre et restituer complètement le numéro de Pierre, ce qui relève de l'exploit !
  7. Sur les 2 sujets, il est vrai que la situation que nous connaissons tous a remise à plus tard pas mal de projets... Le film consacré à la vie et la carrière de Pierre Brahma sera disponible, un jour prochain... mais impossible pour l'instant de déterminer à quelle échéance ! Disons que ça se fera... avant la fin de l'année ! (comme ça, on ne peut avoir que de bonnes surprises !) Tenez, une photo de Pierre Brahma au tournant des années 60. Le turban servait à dissimuler son appareil auditif, et Pierre surfait un peu sur la mode orientaliste... Mais cela ne dura pas longtemps.
  8. Très longue histoire, que je ne peux résumer ici. Toujours est-il qu'à la mort de Sophie Tatischeff , Deschamps a récupéré tous les droits, faisant valoir sa parenté (il est cousin de Sophie du côté de sa mère) et a tout fait pour évincer Pierre Etaix pour éviter qu'il revendique quoi que ce soit - car Etaix était l'auteur de plus de choses qu'on ne le pense dans l'univers Tati, y compris dans l'aspect visuel, l'univers graphique... - jusqu'à la mort de ce dernier. Je n'en dirai pas plus ici...
  9. Oui, cette histoire de crowdfunding "familial" au sujet de la tombe s'est organisée... sans la famille. Seule cette arrière-petite cousine avait lancé toute une campagne médiatique, sans prévenir ... la famille. Etonnant, non ? Pour Pierre Etaix : ah oui, il a même été TRES investi dans l'aspect graphique ! Il avait créé la première affiche des "vacances de M. Hulot" aussi !!! Et il semble qu'en tant que "gagman", il avait aussi proposé beaucoup de choses que Tati avait retenue, y compris d'ailleurs dans certaines postures et comportements du personnage, sa démarche, etc. Mais aujourd'hui, tout l'apport de Pierre Etaix dans l'œuvre de Tati est sciemment laissée dans l'ombre, parfois reniée, pour de sombres histoires d'ayants-droit et de succession, etc... (Le clan Deschamp-Makeïeff a gagné - C'était Sophie Tatischeff qui était censée gérer les droits etc., et sa mort a manifestement tout reconfiguré, au détriment entre autres de Pierre Etaix. Encore un sujet sensible, qu'on évoque avec des pincettes juridiques !!)
  10. Houlà ! Ce sujet est assez sensible en fait. Cette "descendante" de Méliès vivant en Belgique a fait un beau coup de com' sans prévenir les petits-enfants/arrière-petits enfants. ET ces derniers ont déjà un contrat avec le Père-Lachaise et négociaient la possibilité de prise en charge par la Ville ou l'Etat d'une partie des restaurations, sachant qu'ils paient déjà la tombe. C'est en tous cas ce que je sais, de source directe. Tous les articles qui déclarent "la famille lance un appel aux dons" sont... erronés ! Du coup, je pense qu'il faut traiter avec circonspection toute info sur le sujet !
  11. Mon reportage photo, à l'invitation d'Odile Etaix (pour ceux qui n'ont pu venir). J'ai croisé quelques amis de la magie, dont Anne-Marie Quévrain, Alpha, Olivier Lepoivre... http://mandrake-de-paris.blogspot.com/2020/01/une-plaque-chez-pierre-etaix.html
  12. Merci Christian ! Malgré les 3-4 coquilles qui ont persisté à déjouer toutes mes corrections, je pense que le contenu est assez sympa autant pour les magiciens nostalgiques de leur enfance que pour le anciens lecteurs du journal qui en découvrent l'importance de la présence de la prestidigitation... ! (J'aurais eu besoin de 25 ages supplémentaires pour être plus complet, mais c'était ingérable à tous points de vue (et surtout budgétairement !). Du coup, il restera toujours quelques belles pages "magiques" à ajouter à cette anthologie... déjà très dense !
  13. .. et d'ailleurs, la preuve c'est que tu figures dans le bouquin !
  14. Ce sera heureusement BEAUCOUP plus qu'un souvenir de l'expo ! Beaucoup plus !
  15. Ah, si seulement... Cela dit, les gadgets, c'était le premier truc qu'on cassait et qu'on oubliait vite, parce qu'on était trop impatient pour les monter correctement. (Sans compter que c'était fragile, en plastique bon marché). Je ne pense pas qu'ils aient un réel intérêt, hors contexte du journal... et de l'époque. D'ailleurs la reprise de Pif entre 2004 et 2008, avec ,notamment des gadgets de magie, n'a pas soulevé un enthousiasme délirant (ça a marché un temps, et puis ça s'est terminé un peu en eau de boudin - je peux en parer: j'ai suivi l'affaire et interviewé les protagonistes à l'époque !) La magie réside souvent dans le souvenir...
×
×
  • Créer...