Aller au contenu

MySwitchBox : construction d'une Switch Box (ou Boîte a Lumières)


bob

Recommended Posts

Je suis fier de vous présenter MySwitchBox, entièrement faite maison (DIY comme disent les anglo-saxons, même les ampoules sont peintes à la main ! ) :

animation.gif.65df47de3eadd0bf326f1527b22894de.gif

Quelques mots sur ce qui m'a amené à réaliser ce projet ...

Voilà déjà un moment que j'y pensais. Il a suffit d'une démo de la Cobra Light au club de magie et une météo maussade pour finir de me convaincre : fabriquer ma propre Switch Box. Pour ceux qui ne connaissent pas ce classique de la "magie électrique", en voici une version présentée par Bernard Bilis au PGCDM :

Aussi appelées "Switch Board" ou encore "Boite à lumières", une brève recherche sur internet permet d'avoir un aperçu des nombreuses modèles et variantes produits depuis une quinzaine d'années :

echantillons.jpg.a6f750b9cc1c38f76ecafd02af557110.jpg

Si ces boites comportent la plupart du temps 4 lumières, certains modèles n'en comporte que 3. Le boîtier est parfois transparent. Les lumières sont soit des LEDS, soit des ampoules à LED, soit des ampoules à filament.

Quelques exemples :

  • Une version scène qui se présente verticalement (la seule existante à ma connaissance) :

    SWITCHBOARD_V.jpg.c761bea177799f8c03294dbdd1e34a32.jpg    (vidéo ici)
     
  • Une version assez originale utilise des "interrupteurs à couteaux" :

    switchboard_couteau.jpg.65cee17e79d8c783bcd137e987c459d9.jpg  (vidéo ici)
     
  • Enfin une version très dépouillée que je trouve également très convaincante :

    clear_box_simple.jpg.029a7088baf999f5087c29744b9cbf13.jpg  (vidéo ici)
     

Selon les versions, l'effet de base est décliné sous plusieurs variantes : certaines boites permettent d'allumer plusieurs lampes avec un seul interrupteur, la Cobra Light permet un effet final de mentalisme, une autre permet à la boite de continuer à fonctionner après avoir enlevé les piles ...

Mais aucune de toutes ces versions ne m'a suffisamment convaincu pour franchir le pas de l'achat. Et ce pour deux raisons :

  • le prix : dès qu'un gimmick comporte de l'électronique, les prix s'envolent. L'une des dernières versions est vendue 245 euros ! Certes, on trouve des versions moins onéreuses, mais dans l'ensemble ces boites restent chères et le SAV reste problématique en cas de panne.
  • l'aspect : la plupart des boites n'écartent pas suffisamment la possibilité d'un "bidule électronique caché dans le boîtier". Même quand le boîtier est transparent, le câblage reste suspect. L'utilisation de LEDS suggère quant à elle la présence de circuits électroniques. La Switch Board de Martin Andersen, qui se présente sous forme d'un circuit imprimé et de LEDS est, à mon humble avis, le parfait exemple de ce qu'il ne faut pas faire :

switch_board_martin_andersen.jpg.24b94900dbd0fbb0599456e23bf761a6.jpg

Mon idée était donc de concevoir une Switch Box qui soit rustique, avec un câblage totalement examinable, sans zone suspecte qui pourrait cacher de l'électronique. L'objectif est de proposer un simple montage électrique. Quelque chose dans ce genre là :

inspiration.jpg.c61e1ece880a2f603d1b8b1b3b904703.jpg

Après avoir envisagé plusieurs pistes, j'ai commencé par modéliser en 3D le résultat de mes cogitations :

maquette_3D.jpg.99cad95b26bc30a239c8bc5e182eec91.jpg

Une simple planche de bois, un câblage entièrement visible (il n'y aura même pas de gaine sur les fils dans la version finale, les fils sont à nu), des petites lampes à filament et des interrupteurs sous forme de fils que l'on met en contact grâce à des pinces à linge de couleur (ou que l'on peut aussi simplement avec les doigts). Bref, la rusticité poussée au maximum.

Un premier prototype proof of concept m'a permis de valider l'idée :

proto.jpg.d82d77ceaf18392d5786889d1b3de10f.jpg

Puis je suis passé à la réalisation d'une version plus … convaincante !

msb.jpg.ea8106fd1e804c9ee141dceb31b4f3c6.jpg

Pour l'instant, la routine programmée est la suivante (mais les programmes sont faits pour être mis à jour et évoluer !) :

  • La boite est tout d'abord laissée à l'examen avec des pinces à linge "normales" (non colorées), ce qui permet aux spectateurs de vérifier que chaque pince/interrupteur commande la lampe qui lui fait face.
  • Quand les spectateurs sont satisfaits de leur "examen", le magicien reprend les pinces à linges et sort à la place 4 pinces de couleur qu'il prétend dotées de pouvoirs "magiques". Effectivement, le magicien pose puis retire une ou plusieurs pinces, change la position de n'importe quelle pince déjà posée, échange la position de 2 pinces … A chaque manipulation, c'est toujours la lampe de la couleur correspondante à la pince qui d'abord s'éteint quand on la retire puis se rallume quand on replace la pince à une nouvelle position.
  • Le magicien fini par ranger toutes les pinces de couleur et ressort à la place les 4 pinces "normales" non colorées. La boite est à nouveau laissée à l'examen, et les spectateurs constate que la magie a effectivement disparu et que chaque pince ne commande plus que la lampe qui lui fait face.
  • Mais la magie peut réapparaître si on ressort les pinces de couleurs ! La boite est à nouveau prête pour une nouvelle démonstration de magie ...

La présentation ne doit pas se contenter de proposer un casse-tête au spectateur. A ce titre, l'utilisation de pinces à linge offre deux avantages sur l'utilisation de vrais interrupteurs :

  • manipulation plus simple, plus rapide et moins suspecte : en déplaçant une pince, on réalise en une fois ce qui nécessite trois actions avec un interrupteur (l'éteindre, déplacer son capuchon de couleur sur un autre interrupteur éteint, puis allumer ce nouvel interrupteur)
  • dans le boniment : on peut construire toute une histoire sur le pouvoir magique des pinces de couleur … alors qu'il est difficile de faire rêver avec des interrupteurs !

Je vais poster en Chambre des Secrets des détails sur la fabrication de cette boite.

Bob

  • J'aime 10
  • Merci 7

  • magicbob3d.deviantart.com
  • Tolérance : c'est quand on connaît des cons et qu'on ne dit pas les noms (Pierre Doris - Humoriste 1919-2009)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...