Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

bob

Membre
  • Compteur de contenus

    1 523
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    6

bob last won the day on 24 novembre 2019

bob had the most liked content!

Réputation sur la communauté

457 Respect

À propos de bob

  • Rang
    VMétéran*****
  • Date de naissance 30/11/1999

Informations Personnelles

  • Localisation
    Rambouillet / 78 - FRANCE
  • Profession / Occupation
    Ingénieur

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. bob

    Jeu Cinéma Nº1

    Exact ! C'est à mon avis le film qui montre de la manière la plus éclatante toute l'absurdité de la guerre. Un grand, très grand film. Le monologue de Marlon Brando duquel est tiré ce « L’horreur… L’horreur…» est bouleversant. Bob
  2. bob

    Jeu Cinéma Nº1

    « L’horreur… L’horreur…» Indice : rien à voir avec Audiard ! Bob
  3. bob

    Deep learning

    Dévoré il y a quelques jours ! C'est une bonne synthèse de ce qui se fait aujourd'hui. A lire rapidement, car l'IA avance très très vite depuis une ou deux décennies, et notamment ces dernières années. Le bouquin va très rapidement devenir obsolète ! L'auteur aborde essentiellement les techniques les plus efficaces aujourd'hui, celles basées sur le "deep learning". Ces techniques font appel à des notions mathématiques plutôt simples. Mais mis à part les premiers chapitres, il ne faut pas être trop fâché avec les maths pour apprécier le propos (un bon niveau de terminale scientifique, voire plus). Les risques de dérives auxquels peut conduire une utilisation massive de l'IA dans divers domaines ne sont pas occultés, mais on sent que ce n'est pas la préoccupation principale de l'auteur. En gros, l'auteur botte plus ou moins en touche. Dommage. Car le domaine est complexe. Et si ceux qui le comprennent le mieux ne se chargent pas des problèmes éthiques, la puissance financière et politique ne mettra aucun frein à des utilisations que je considère quant à moi très préoccupantes. Bob
  4. Après Le Lambeau de Philippe Lançon qui y racontait "son" 7 janvier 2015, c'est au tour de Riss de raconter le sien dans Une minute quarante-neuf secondes. Journaliste, dessinateur, Riss est aujourd'hui patron de Charlie Hebdo. C'est l'un des survivants de l'attaque terroriste qui a décimé l'équipe du journal. Gravement blessé, il raconte comment il survit aujourd'hui malgré la perte de ses amis. "C’était un copain de 25 ans. Pour atteindre la sortie, je n’avais pas d’autre solution que de l’enjamber. Aidé par le pompier, je me résolus à ce geste qui me fit honte. Je te demande mille fois pardon, mon vieux, mais je ne pouvais pas faire autrement. " Magnifique livre, sur le fond bien sûr, mais aussi sur la forme. Riss est certes avant tout dessinateur mais ce livre révèle qu'il a un réel talent d'écrivain. Livre bouleversant, qui se lit souvent l’œil humide, mais qui est aussi parsemé de nombreux passages qui suscitent le sourire. Riss s'y montre réaliste, pour ne pas dire pessimiste. Dans une interview donné au Point, il dit : "si on republiait les caricatures aujourd'hui, on serait à nouveau seuls. L'attentat n'a pas rendu les gens plus courageux, au contraire." Quant à moi, je suis toujours Charlie. Et il faut reconnaître que pour le revendiquer aujourd'hui, ce n'est pas toujours facile, je l'ai expérimenté moi-même. Mais ce forum n'est pas le lieu pour en parler. Bob
  5. Un vieux truc qui a toujours beaucoup de succès auprès du jeune public : Bob
  6. Magnifique Francis ! Géniale l'idée du sapin pour la "troisième" ombre. Bob
  7. Nous sommes entourés de technologies magiques : smartphones, GPS, ordinateurs ... Dans ce contexte, continuer à faire rêver, à émerveiller et surprendre devient un vrai challenge pour les magiciens. Certes, c'était déjà vrai du temps de Robert-Houdin, mais c'est encore plus patent de nos jours. Une catégorie de magiciens a réussi, me semble-t-il, le challenge : les réalisateurs de cinéma. Les effets spéciaux n'empêchent pas le spectateur de pleurer, d'avoir peur, de rire ... alors que les personnages qu'on lui présente sont synthétisés numériquement, tout comme les décors qui les entourent ! Pour un magicien, faire oublier l'utilisation d'une technologie est encore plus difficile que de réussir une levée double ! Difficile mais pas impossible. Annoncer simplement la face visible d'un dé jeté par un spectateur n'est certainement pas la meilleure méthode ! Et pourtant c'est ainsi que je l'ai vu présenté à la TV par un magicien de renom que je ne citerai pas ... N'importe quel étudiant en électronique comprend immédiatement le truc ! Je ne sais plus qui a dit : "Trop de magie tue la magie". Si l'utilisation d'objets simples (pièces, élastiques ...) continue d'émerveiller les spectateurs, ce n'est pas pour rien. Ce ne sont ni Christian avec ses chouchous ni Francis avec ses cordes qui me contrediront ! A ce propos, ceux qui n'ont pas encore vu la prestation de Francis au Symposium de Milan doivent se précipiter sur son dernier DVD où elle est en bonus. Une standing ovation obtenue avec une simple corde renvoie au placard tous les gimmicks du monde ... Bob
  8. De l'art au (gros) cochon ... Attention, le contenu qui suit est réservé à un public adulte averti et peut nuire à l’épanouissement physique, mental ou moral des moins de 18 ans ... Bob
  9. On reste sur le répertoire de Queen ... Si vous êtes attentif, vous verrez qu'il y a un violoncelliste qui accompagne la pianiste (si si, il est juste devant elle, un peu sur la gauche ). Bob
  10. Voir aussi les vidéos de Ben Salinas et Sébastien Fourie ... Y aurait-il une infinité de tour avec des élastiques ? Bob
  11. Le chouchou, Ça sert à tout, Aux toutous, Et aux matous ! Bob
  12. bob

    A en perdre la boule ...

    Puisque ça semble vous plaire, voici un best of des vidéos de Kevin Parry : En recherchant sur sa chaine, vous trouverez le making-of de la première vidéo (la boule). Bob
×
×
  • Créer...