Aller au contenu

Mentalisme : Coïncidence Des Additions (Mankaï Ezzedine)


Recommended Posts

MENTALISME : COÏNCIDENCE DES ADDITIONS (MANKAÏ Ezzedine)

Cette routine est une fusion de deux tours de mentalisme existant déjà, utilisant au départ deux tableaux à 16 cases vierges. J’ai rajouté néanmoins des nouveautés dans le déroulement du tour pour accentuer les effets en les rendant encore plus mystérieux pour les plus avertis. Vidéo de la première présentation essais.

Effet :

Le magicien présente un tableau à 16 cases vierges. Il commence à l’aide d’un marqueur à remplir les 16 cases du premier tableau avec des nombres tous différents. Il insiste de faire remarquer que cette première action est effectuée avant le tour. Le tableau rempli, est à moitié montré aux spectateurs pour ne pas influencer leurs choix ultérieurs.

Dans un second temps, le magicien donne à un spectateur, un stylo et une feuille ou un petit carnet sur lequel figure un tableau ou une grille à 16 cases vierges. Il lui demande d’abord de choisir un nombre entre 1 et 20, un nombre qu’on appellera : (X). Il lui demande ensuite de marquer ce nombre (X) dans la première case de son tableau et de continuer le remplissage de toutes les autres cases avec une suite arithmétique à savoir : X+1, X+2, X+3… X+15

Après que toutes les 16 cases soient remplies, il lui donne les directives suivantes :

- 1) Parmi les 16 nombres de son tableau, il doit choisir et entourer un nombre avec le stylo et barrer tous les nombres qui se trouvent sur la même ligne et la même colonne de ce dernier. On a : (X1).

- 2) Il doit ensuite refaire la même action avec un deuxième nombre. On obtient : (X2).

- 3) Idem avec un troisième nombre. On obtient : (X3)

- 4) il doit enfin entourer le dernier nombre restant de la grille. On obtient : (X4)

Premier effet :

Le magicien reprenant son premier tableau, demande au spectateur de choisir n’importe quelle ligne de la grille parmi les quatre, il fait la somme des quatre nombres de la ligne choisie, cette somme (S) ne présente à première vue aucun miracle sauf qu’après que le spectateur fasse la somme de X1 + X2 + X3 + X4 = S, on s’aperçoit que cette dernière est la même somme que celles des 4 nombres de la grille du magicien. !!

Deuxième effet :

- Le magicien fait une à une la somme des autres lignes, il obtient la même somme (S). 4 sommes identiques.

- Il fait la somme des 4 colonnes et des 2 diagonales, il obtient la même somme (S). 6 sommes identiques.

- Il choisit dans la grille 12 carrés à quatre cases, il fait l’addition des quatre cases des coins, il obtient la même somme (S). 12 sommes identiques.

- Il choisit 2 rectangles, il fait l’addition de quatre cases extrêmes des coins, il obtient la même somme (S). 2 sommes identiques.

- Il choisit quatre cases formant 2 trapèzes, il fait l’addition de ces quatre cases extrêmes, il obtient la même somme (S). 2 sommes identiques.

Le magicien aura prouvé la justesse de ses prédictions en faisant 36 sommes différentes de 4 cases coïncidant avec les l sommes des 4 cases du tableau du spectateur.

La chute finale :

En comparant les 16 cases des deux grilles, on s’aperçoit qu’elles contiennent les mêmes nombres. En effet, le magicien avant même le choix du spectateur a pu prédire tous les nombres du spectateur mais en désordre.

  • J'aime 3

La critique est un médicament amére, mais la maladie la rend indispensable.

http://mankaimagie.free.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ceux qui l'ignorent: Dans un carré magique, j'ai compté 36 possibilités d'avoir des sommes  identiques en additionnant quatre cases différentes: (voir dessin).

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10208385933081556&set=p.10208385933081556&type=3&av=1702327607&eav=Afab6u9qCbQuHLgJ1fGMHiEjjo8WZD_7yT6JKmORPAjun4W4myuaSwSBGjrg5b83JD0

 

 

  • Merci 1

La critique est un médicament amére, mais la maladie la rend indispensable.

http://mankaimagie.free.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months plus tard...
Le 25/04/2021 à 10:27, Mankai EZZEDINE a dit :

Pour ceux qui l'ignorent: Dans un carré magique, j'ai compté 36 possibilités d'avoir des sommes  identiques en additionnant quatre cases différentes: (voir dessin).

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10208385933081556&set=p.10208385933081556&type=3&av=1702327607&eav=Afab6u9qCbQuHLgJ1fGMHiEjjo8WZD_7yT6JKmORPAjun4W4myuaSwSBGjrg5b83JD0

Subirachs a fait plus fort ! 😉

Le carré magique sculpté sur la façade de la Sagrada Familia, à Barcelone, présente 310 possibilités d'obtenir 33 (l'âge de Jésus).

@Ludovik SIMONET l'évoquait ici : 

 

  • J'aime 2

L'important, c'est que ça valide !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Messages

    • Le fait de travailler que ce soit en crèche ou ailleurs ne demande pas de statut particulier. Un artiste est un salarié comme un autre,  il doit être en règle en matière sociale ou fiscale. Tu as donc le choix entre plusieurs options : La plus simple, celle de salarié en passant par le GUSO, ou par une entreprise de spectacle habilité à engager des artistes du spectacle vivant. Je ne te conseillerai pas le statut d'auto-entrepreneur car il reste toujours interdit dans les textes pour les artistes du spectacle. Même si plusieurs artistes l'ont choisi, je ne m'exprimerai pas plus à ce sujet et je te laisserai faire tes choix. Mais si tu as affaire à une crèche respectant les textes, elle ne t'embauchera pas, mais d'autres le feront. Alors... Tu peux créer ta propre société, comme un artisan, mais si tu débutes dans le métier, c'est peut-être et même sans doute un peu prématuré. Bref, tu as le choix. Je persiste à dire, mais je ne doute pas que des dizaines de personnes sur ce forum, te diront le contraire, que le statut de salarié est le plus sûr et le plus facile.  En revanche, si tu travailles avec de très jeunes enfants, il te faudra être parfaitement au fait des procédures et des obligations dans ce type d'activité. Si tu es salarié, tu n'as en principe pas besoin d'une assurance autre que ta responsabilité civile, car en principe et si tu respectes les procédures, l'assurance de ton employeur et celle qui couvre tout salarié te protègera et dans la mesure ou tu ne commettras pas d'erreurs impliquant ta responsabilité pénale. Toutefois, une assurance professionnelle complémentaire peut-être un plus et voir indispensable si tu choisis un autre statut indépendant. En revanche, ce qui m'inquiète le plus dans ton projet, c'est que tu n'as visiblement aucune expérience professionnelle dans le domaine du spectacle (sinon, tu saurais quel est ton statut) et tu veux te lancer dans une spécialité qui demande une énorme expérience. Je ne mets pas en doute tes compétences, mais cela m'inquiète un peu et c'est bien normal. Le travail en crèche n'a rien à voir avec tout ce que tu as pu connaître en matière de magie et de prestation de magicien. Tu me dis que tu as déjà fait quelques représentations, cela m'interroge, car dans une crèche on ne fait jamais de représentation, cela ne correspondrait à rien de compréhensible pour les bébés. Il ne faut pas confondre le spectacle de fin d'année que tu présentes DEVANT des bébés et les fratries ou les pros de la structure, avec une intervention POUR les bébés, cela n'a rien à voir. En ce qui me concerne, j'ai suivi des formations et j'ai travaillé sur mes interventions pendant 5 ans avant de les faire valider et de présenter ma première prestation. Je ne suis pas très doué il est vrai et aujourd'hui tout va plus vite, mais si je peux me le permettre avant de te lancer, dans tous les cas, fait valider ton travail par un professionnel de la petite enfance, un ou une EJE serait l'idéal, tu éviteras ainsi bien des déboires, des erreurs et des déceptions. Un bébé, c’est fragile et cela ne demande rien, surtout pas de subir des apprentissages hasardeux. J'ai écouté tellement d'histoires de magicien, que m'ont raconté des directrices de crèches que je préfère me montrer modérément enthousiaste. Que cela ne t'empêche pas de continuer, sans oublier qu'avec les bébés on n'essaie pas, on se doit de réussir, c'est pour cela que l'expérience et un peu de bouteille cela peut aider. Bonne chance et bon courage. Peter Din  
    • Un peu comme ce que fait @Gabriel WERLENavec son chat de Schrödinger?
    • C'est du surf... De l'adaptation... De l'impro... 
  • Qui est en ligne (en orange les membres du Cercle VM) - Afficher la liste

  • Statistiques des membres

    • Total des membres
      7 539
    • Maximum en ligne
      4 524

    Membre le plus récent
    Matthieu COUDERC
    Inscription
  • Statistiques des forums

    • Total des sujets
      77,5k
    • Total des messages
      648,1k
×
×
  • Créer...