Aller au contenu
Mikael1

Faut-il regarder ses mains pendant un lavement de main ?

Recommended Posts

il y a 15 minutes, fabricce a dit :

Je trouve ces mouvements tellement à l opposé de ce que je cherche en magie...... c’est moche. Ça sert à rien. C’est vrziment un truc de magiciens. Les subtilités. Les changes de mains. La shuttle pass qui indirectement montre une main vide ...  pourquoi se palucher en public. 

tu peux faire une vidéo exemple?

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos réponses.

Au final, j'ai l'impression que cette technique n'est pas très appréciée ^^

La première fois que j'ai vu cette technique, j'ai été complètement bluffé ! 

Mais comme vous le dites ça attire beaucoup l'attention contrairement à un transfert ou autre.

Du coup, je vais continuer à travailler la technique pour mon plaisir et je verrai plus tard si je le fais en presta. Je posterai une vidéo des deux "hand washing" que je bosse. (Metal 1 d'Eric Jones)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas un grand adepte des techniques de lavement de main que je trouve plus suspectes qu'autre chose mais j'ai déjà vu des types comme Giacomo Bertini, David Stone et David Roth en faire tout en parlant (sans y prêter attention) et qui devenaient alors un geste nonchalant donnant une impression de vacuité convaincante.

Je précise toutefois que ces magiciens alternent ces lavements de main avec d'autres méthodes comme celles présentées plus haut dans cette discussion par Michael Vincent et Homer Liwag.

Donc pour répondre à la question, je dirais qu'il ne faut pas trop regarder tes mains, ne pas faire un lavement de main trop appliqué (genre "je me caresse les mains avec grâce et délicatesse") mais plutôt de manière nonchalante, comme un mouvement involontaire des mains pendant que tu parles. Je pense d'ailleurs que c'est ça aussi l'un des principaux éléments : parler durant cette technique.

Personnellement, le simple fait d'alterner mains paumes vers le bas / mains paumes vers le haut légèrement vers toi tout en parlant m'a toujours suffit à obtenir quelque chose de simple, naturel chez moi (je bouge souvent les mains quand je parle debout) et de convaincant (du moins je n'ai jamais eu besoin d'en faire plus pour prouver quoi que ce soit, je n'ai jamais eu de remarque ou perçu de regard de suspicion lié à ça).

Après, le mieux est de te filmer pour juger par toi même si tu a l'air bizarre ou pas lorsque tu exécute ce mouvement. Mais ne te filme pas juste en train de faire ce mouvement. Ce n'est pas ta technique que tu veux corriger, c'est ta façon de l'insérer dans une routine. Filme toi donc en train de présenter la routine en entier pour voir si le moment ou tu fais ce mouvement te semble bien couler avec le reste, si ce n'est pas le truc bizarre qui peut attirer les soupçons.

Mes conseils sont assez évidents en fin de compte mais au moins ça rassure.

En te souhaitant bonne continuation,

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Marc Page a dit :

Je ne suis pas un grand adepte des techniques de lavement de main que je trouve plus suspectes qu'autre chose mais j'ai déjà vu des types comme Giacomo Bertini, David Stone et David Roth en faire tout en parlant (sans y prêter attention) et qui devenaient alors un geste nonchalant donnant une impression de vacuité convaincante.

Je précise toutefois que ces magiciens alternent ces lavements de main avec d'autres méthodes comme celles présentées plus haut dans cette discussion par Michael Vincent et Homer Liwag.

Donc pour répondre à la question, je dirais qu'il ne faut pas trop regarder tes mains, ne pas faire un lavement de main trop appliqué (genre "je me caresse les mains avec grâce et délicatesse") mais plutôt de manière nonchalante, comme un mouvement involontaire des mains pendant que tu parles. Je pense d'ailleurs que c'est ça aussi l'un des principaux éléments : parler durant cette technique.

Personnellement, le simple fait d'alterner mains paumes vers le bas / mains paumes vers le haut légèrement vers toi tout en parlant m'a toujours suffit à obtenir quelque chose de simple, naturel chez moi (je bouge souvent les mains quand je parle debout) et de convaincant (du moins je n'ai jamais eu besoin d'en faire plus pour prouver quoi que ce soit, je n'ai jamais eu de remarque ou perçu de regard de suspicion lié à ça).

Après, le mieux est de te filmer pour juger par toi même si tu a l'air bizarre ou pas lorsque tu exécute ce mouvement. Mais ne te filme pas juste en train de faire ce mouvement. Ce n'est pas ta technique que tu veux corriger, c'est ta façon de l'insérer dans une routine. Filme toi donc en train de présenter la routine en entier pour voir si le moment ou tu fais ce mouvement te semble bien couler avec le reste, si ce n'est pas le truc bizarre qui peut attirer les soupçons.

Mes conseils sont assez évidents en fin de compte mais au moins ça rassure.

En te souhaitant bonne continuation,

 

Merci Marc pour tes conseils.

J'aime beaucoup les lavements de mains de Stone et Jones. Je les trouves assez simples. Merci, je ne m'étais pas trop posé la question de parler ou pas pendant cette technique. En effet, pour l'instant, je n'ai pas de routine utilisant le lavement de main.

Je pense que le lavement de main doit être utilisé avec parcimonie, dans des conditions spécifiques comme par exemple une dernière pièce à faire disparaître. Parce que le problème avec les disparitions de pièces, c'est que le spectateur a souvent besoin de voir les 2 mains apparemment vides pour croire à la disparition.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, Mikael1 a dit :

Je pense que le lavement de main doit être utilisé avec parcimonie, dans des conditions spécifiques comme par exemple une dernière pièce à faire disparaître. Parce que le problème avec les disparitions de pièces, c'est que le spectateur a souvent besoin de voir les 2 mains apparemment vides pour croire à la disparition.

Dans ce cas précis (une dernière pièce à faire disparaître), je trouve le lavement de mains plutôt mal choisi. Pour finir une routine de pièce de ce genre proprement (montrer clairement les deux mains vides), je te conseille de travaille le l****** si tu es assis, le to*** ou le sl****** si tu es debout. Sinon il y a aussi les bracelets (élastiques, bracelet montre), les poches naturelles (pochette de veste ou de chemise, revers de pantalon, voir le Bobo entre autre) et les dérivés du to*** (TKO, profonde de Robert-Houdin, servante corporelle).

Comme disait Salvano à propos des lavements de mains avec une boule (n'ayez pas l'esprit mal tourné en me lisant :D) : le mouvement exécuté dans l'intention de montrer les mains vides n'est pas convaincant car le spectateur se demandera, à juste titre, pourquoi le magicien ne montre pas simplement ses deux mains vides en même temps.

Et pourtant Salvano réalisait ce mouvement ! Mais jamais à la fin et il avait trouvé une façon de l'amener, de le justifier simplement : la boule étant au "classique" en main gauche, il mimait le fait d'attraper une petite boule invisible* avec sa main droite (montrant indirectement sa vacuité) puis, voulant observer l'objet invisible de plus près, il la transférait en main gauche (en réalisant le lavement de main) en semblant chercher plus de lumière. Il mimait alors le grossissement de la boule invisible puis passait la main droite devant en frottant un peu la boule invisible comme si il cherchait à la dépoussiérer et là, la boule devenait visible.

Tout ça pour dire que si je te conseille de parler, c'est pour rendre ton lavement de main "nonchalant", anodin, un simple geste inconscient qui peut (mais pas forcément) illustrer ce que tu dis ou suggère. Le mouvement peut aussi être justifié verbalement ou par la suggestion visuelle (mime) comme Salvano (car il ne parlait pas toujours lorsqu'il réalisait la routine au sein de laquelle figurait ce passage) mais ce n'est pas une obligation. Le lavement de main demande juste à être couvert de manière à ne pas être le centre d'attention principal de tes spectateurs (car il n'est pas naturel seul, il faut le rendre naturel). Le spectateur doit avoir une impression de vacuité mais pas l'impression que l'on cherche à lui prouver que nos mains sont vides (ce qui aura pour conséquence le soupçon).

Présenté à la fin d'une routine pour montrer une disparition totale est une erreur selon moi car l'attention est trop importante à ce moment et cette technique n'offre pas assez de clarté pour un final.

Je ne dis pas qu'on ne peux pas finir une routine avec une pièce au classique sans éveiller les soupçons mais pas avec un lavement de main.

Il existe aussi des disparitions totales particulières ne nécessitant pas d'être assis ou de porter une veste mais qui demandent plus de travail et ont souvent des contraintes d'angles conséquentes (je pense à certaines disparitions élaborées par David Williamson, Giacomo Bertini,  Arada, Francis Tabary, Shoot Ogawa, etc...). Tu peux y jeter un œil mais je pense que si tu veux quelque chose de faisable dans un maximum de situations, ce n'est pas vers ces techniques qu'il faut te tourner. Tu t'y tourneras lorsque tu voudras présenter ta routine d'une manière un peu plus bluffante lorsque les conditions (angulaires surtout) se présenterons. Bref, tu t'intéresseras à ces techniques pour des situations occasionnelles.

Et dernier conseil (puisque tu disais ne pas avoir de routine précise dans laquelle ce lavement de main intervient) : ne travaille pas une technique juste pour ajouter un outil supplémentaire à ton répertoire. Relève juste l'info (que telle ou telle technique existe et ce qu'elle permet) et lorsque tu auras une routine, là tu feras appel (et travaillera donc) la ou les techniques qui te sembleront les plus appropriées. Tu les compareras en te filmant en train de réaliser la routine complète avec chacune de ces méthodes pour choisir celle qui "rendra" le mieux.

Tu pourras aussi demander des avis extérieur sur le rendu mais je pense que tu devras d'abord juger par toi même et l'outil vidéo est le plus adapté. Le miroir est un faux ami car il ne rend pas compte de certaines contraintes d'angles et tu ne peux pas regarder deux chose à la fois (être acteur et spectateur). La caméra (ou les caméras) tu peux les déplacer, les mettre à la hauteur du regard d'un spectateur invisible, tu peux zoomer, tu peux faire des pauses, mettre au ralenti. Tout cela permet de corriger un maximum de choses que le miroir ne permet pas toujours.

En espérant avoir été clair et complet. Bon courage !

Modifié par Marc Page
  • J'aime 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Marc Page a dit :

Dans ce cas précis (une dernière pièce à faire disparaître), je trouve le lavement de mains plutôt mal choisi. Pour finir une routine de pièce de ce genre proprement (montrer clairement les deux mains vides), je te conseille de travaille le l****** si tu es assis, le to*** ou le sl****** si tu es debout. Sinon il y a aussi les bracelets (élastiques, bracelet montre), les poches naturelles (pochette de veste ou de chemise, revers de pantalon, voir le Bobo entre autre) et les dérivés du to*** (TKO, profonde de Robert-Houdin, servante corporelle).

Comme disait Salvano à propos des lavements de mains avec une boule (n'ayez pas l'esprit mal tourné en me lisant :D) : le mouvement exécuté dans l'intention de montrer les mains vides n'est pas convaincant car le spectateur se demandera, à juste titre, pourquoi le magicien ne montre pas simplement ses deux mains vides en même temps.

Et pourtant Salvano réalisait ce mouvement ! Mais jamais à la fin et il avait trouvé une façon de l'amener, de le justifier simplement : la boule étant au "classique" en main gauche, il mimait le fait d'attraper une petite boule invisible* avec sa main droite (montrant indirectement sa vacuité) puis, voulant observer l'objet invisible de plus près, il la transférait en main gauche (en réalisant le lavement de main) en semblant chercher plus de lumière. Il mimait alors le grossissement de la boule invisible puis passait la main droite devant en frottant un peu la boule invisible comme si il cherchait à la dépoussiérer et là, la boule devenait visible.

Tout ça pour dire que si je te conseille de parler, c'est pour rendre ton lavement de main "nonchalant", anodin, un simple geste inconscient qui peut (mais pas forcément) illustrer ce que tu dis ou suggère. Le mouvement peut aussi être justifié verbalement ou par la suggestion visuelle (mime) comme Salvano (car il ne parlait pas toujours lorsqu'il réalisait la routine au sein de laquelle figurait ce passage) mais ce n'est pas une obligation. Le lavement de main demande juste à être couvert de manière à ne pas être le centre d'attention principal de tes spectateurs (car il n'est pas naturel seul, il faut le rendre naturel). Le spectateur doit avoir une impression de vacuité mais pas l'impression que l'on cherche à lui prouver que nos mains sont vides (ce qui aura pour conséquence le soupçon).

Présenté à la fin d'une routine pour montrer une disparition totale est une erreur selon moi car l'attention est trop importante à ce moment et cette technique n'offre pas assez de clarté pour un final.

Je ne dis pas qu'on ne peux pas finir une routine avec une pièce au classique sans éveiller les soupçons mais pas avec un lavement de main. 

Il existe aussi des disparitions totales particulières ne nécessitant pas d'être assis ou de porter une veste mais qui demandent plus de travail et ont souvent des contraintes d'angles conséquentes (je pense à certaines disparitions élaborées par David Williamson, Giacomo Bertini,  Arada, Francis Tabary, Shoot Ogawa, etc...). Tu peux y jeter un œil mais je pense que si tu veux quelque chose de faisable dans un maximum de situations, ce n'est pas vers ces techniques qu'il faut te tourner. Tu t'y tourneras lorsque tu voudras présenter ta routine d'une manière un peu plus bluffante lorsque les conditions (angulaires surtout) se présenterons. Bref, tu t'intéresseras à ces techniques pour des situations occasionnelles.

Et dernier conseil (puisque tu disais ne pas avoir de routine précise dans laquelle ce lavement de main intervient) : ne travaille pas une technique juste pour ajouter un outil supplémentaire à ton répertoire. Relève juste l'info (que telle ou telle technique existe et ce qu'elle permet) et lorsque tu auras une routine, là tu feras appel (et travaillera donc) la ou les techniques qui te sembleront les plus appropriées. Tu les compareras en te filmant en train de réaliser la routine complète avec chacune de ces méthodes pour choisir celle qui "rendra" le mieux.

Tu pourras aussi demander des avis extérieur sur le rendu mais je pense que tu devras d'abord juger par toi même et l'outil vidéo est le plus adapté. Le miroir est un faux ami car il ne rend pas compte de certaines contraintes d'angles et tu ne peux pas regarder deux chose à la fois (être acteur et spectateur). La caméra (ou les caméras) tu peux les déplacer, les mettre à la hauteur du regard d'un spectateur invisible, tu peux zoomer, tu peux faire des pauses, mettre au ralenti. Tout cela permet de corriger un maximum de choses que le miroir ne permet pas toujours.

En espérant avoir été clair et complet. Bon courage !

Merci pour ces précisions.

C'est vrai qu'en fait, faire un lavement de mains pour la dernière pièce n'est pas adapté, c'est un mauvais exemple. Je ne connais pas trop les techniques que tu  as dit, mais en général, je suis en T-shirt^^

Elles sont très impressionnantes ces disparitions totale ! . La disparition de Giacomo Bertini ressemble vachement à un lavement. https://www.youtube.com/watch?v=vzO0-ybwYZA   

Très bien encore merci ;)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Le ‎21‎/‎09‎/‎2018 à 21:11, Mikael1 a dit :

Merci pour ces précisions.

C'est vrai qu'en fait, faire un lavement de mains pour la dernière pièce n'est pas adapté, c'est un mauvais exemple. Je ne connais pas trop les techniques que tu  as dit, mais en général, je suis en T-shirt^^

Elles sont très impressionnantes ces disparitions totale ! . La disparition de Giacomo Bertini ressemble vachement à un lavement. https://www.youtube.com/watch?v=vzO0-ybwYZA   

Très bien encore merci ;)

Porter une veste ou au moins une chemise (avec une pochette) t'ouvre des portes plus qu'intéressantes en plus de te permettre de ranger quelques accessoires (et de ne pas avoir à trimbaler un sac ou une valise) mais réaliser de très belles routines en T-shirt est totalement faisable !

Pour la méthode de Giacomo Bertini dans cette vidéo (car il trouvé plusieurs alternatives au lavement de main), elle est assez difficile, se fait plutôt avec des petites pièces et est très naturelle dans les mains de Bertini car :

- il bouge en permanence les mains (c'est un Italien !)

- on ne l'entend pas dans cette vidéo mais il parle beaucoup !

Si tu veux la travailler, il te faudra de la patience, de la précision et un peu de rapidité (et une maîtrise du "classique". Il y a des angles mais ça reste raisonnable. Je l'utilise de temps en temps avec de grosses pièces (taille dollars, 39 mm) mais pas avec mes 50F argent (45mm) car le risque de flash est plus élevé.

Là encore, c'est un mouvement à réaliser au sein d'une routine plutôt que pour finir proprement.

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Etant assez jeune, je ne me vois pas trop porter une veste, surtout si je présente mes tours dans  la rue. Mais je vais essayer de porter une chemise avec deux petites poches qui peuvent  permettre de se débarrasser des pièces.

Je ne pense pas que je vais de suite travailler cette technique, surtout que je n'ai pas routine l'utilisant mais merci des conseils Marc ;)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...