Aller au contenu

FX

Membre
  • Compteur de contenus

    71
  • Inscription

  • Dernière visite

    jamais

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de FX

  • Rang
    Magicos*
  • Date de naissance 09/12/2016

Informations Personnelles

  • Localisation
    Châtenay-Malabry (92) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Etudiant

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    Club Magie Ecole Centrale Paris
  1. Bonjour, les Eurostars traversent-ils aussi la Manche la nuit, car je crois que ce qui peut retenir les "VMistes" d'y aller c'est le fait de ne pas avoir de point de chute en la perfide Albion. FX
  2. FX

    Illusion de Dani LARY

    Cher Wotk, ce n'est pas parce que vous correspondez régulièrement avec Georges et qu'il a un avis sur tout (et surtout un avis, dirait Coluche) qu'il faut nous en faire profiter. Il eut fallu que vous ne retranscrivissiez que l'éloge de Mimosa et ne vous attaquassiez pas à Dani Larry qui est ici une légende. Je vous retrouverais tous deux avec plaisir et dès que possible au Rocher. D'ici là, n'hésitez pas à repasser à Antony, FX
  3. Bonjour, il est amusant ce post, il ressemble à un "carnet de M Manatane", "une leçon de rire" si ma mémoire est bonne. FX
  4. Bonsoir, J'admets ne pas être le mieux placé pour parler d'Intimiste II étant donné que je ne l'étais pas (le mieux placé) dans la cave du DF ce soir-là (est-il autorisé de dire qu'on voit moins bien derrière que devant dans cet établissement ou est-ce aussi un crime de lèse-majesté ?). Au moins aurais-je essayé, ça ne plaît pas, tant pis ; je ne demande qu'à lire les réflexions de spectateurs-magiciens, et notamment de ceux qui possèdent les dvds de MM Hamman et Duvivier. On ne les entend pas dans notre cacophonie parasitaire. Passionné sans être passionnant, ce thread touche peut-être à sa fin. En guise de conclusion, je me permets de citer quelqu'un qui rôde par ici et qui se reconnaîtra peut-être : "Bo..el, on peut réfléchir dans ce monde de fous non ?". L'interdit demeure, mais on rigole bien. FX NB : "vaporeux" ? Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... Oh ! Dieu !... Bien des choses en somme. En variant le ton, - écoutez ça pour voir : Agressif : "Moi, monsieur, avec votre mémoire J'irais dans la Seine plonger mon corps entier !" Truculent : "Ca, il vous faut au moins un dentier, Pour compenser le vide de votre encéphale Par un système osé de ficelles et de pales." Curieux : "Vos os de tête sont-ils spongieux, Que vous soyiez le plus dur des odieux ?" Descriptif : "C'est un trou ! C'est un vide ! C'est un creux ! Que dis-je, un creux ? C'est un imbécile heureux !" Gracieux : "Aimez-vous à ce point la matière ? Que vous lui offrîtes un asile sur terre ?" - Voila ce qu'à peu près, mon cher, vous m'auriez dit Si vous aviez un peu de lettres et d'esprit : Mais d'esprit, ô le plus lamentable des êtres, Vous n'en eûtes jamais un atome, et de lettre Vous n'avez que les trois qui forment le mot : sot ! Eussiez vous eu, d'ailleurs, l'invention qu'il faut Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries, Me servir toutes ces folles plaisanteries, Que vous n'en eussiez pas articulé le quart De la moitié du commencement d'une, car Je me les sers moi-même, avec assez de verve, Mais je ne permet pas qu'un autre me les serve. (librement et maladroitement adapté de Rostand ; j'ai laissé la fin mais inutile de me lapider, c'est aussi pour rire) FX
  5. Bonjour, Marquis_de_Saint_Loup, j'admets que vous soyiez passionné et j'admire même ça, mais par pitié, essayez de me lire un peu plus attentivement et de ne pas comprendre le contraire de ce que je veux exprimer. Je me permets donc de vous reprendre sur quelques points : - mes souvenirs concernaient mes impressions sur le spectacle, et elles furent ce que j'ai déjà dit. J'ai eu l'impression d'une surenchère, ce qui est un compliment pour M Duvivier, surtout si ce n'était pas réellement le cas, - sur les salières, Goshman, Ririman ou Method man, je vous remercie de donner les détails qui me manquaient (comme indiqué dans mon précédent message), - il n'y avait rien de négatif dans ma constatation des similitudes entre les deux présentations, au contraire elle allait dans le sens de ce qu'a écrit M Duvivier, - une comparaison est un procédé objectif mais il est évident que les éléments de la comparaison sont du ressort de la subjectivité, - contrairement à ce que vous pensez, j'ai bien aimé Intimiste II et en particulier l'hommage à Goshman. L'introduction de ce tour m'a laissé perplexe, de la même manière que mon précédent message vous a laissé perplexe. Je ne cherche pas du tout à défendre ou à attaquer M Duvivier, ni le Duvivier-magicien, ni le Duvivier-taulier, ni le Duvivier-commerçant, ni le Duvivier-conférencier, ni le Duvivier-réalisateur, ni le Duvivier-metteur en scène, ni le Duvivier-interviewer, ni le Duvivier-professeur, ni le Duvivier-monteur, etc. De même, peu m'importe que M Duvivier ait un fan club. Tout artiste - et le magicien plus qu'un autre - possède un certain pouvoir de séduction et, à condition qu'il ne l'utilise pas à des fins criminelles, c'est plutôt une bonne chose. Ce qui me gêne, c'est quand cette garde plus ou moins rapprochée s'octroie le droit de rendre haute et basse justice sur le forum et d'ostraciser par différents moyens le malheureux ou le vicieux qui pose trop de questions. La seule justice immanente en ces lieux est celle du webmaster, et on peut le féliciter pour sa modération. Au risque de me répéter, le meilleur moyen de désamorcer une supposée attaque subtile est de faire comme si la latte n'existait pas et de rester dans le premier degré. Pas l'objectivité des jugement ou des impressions, ça n'existe pas, mais celle des procédés. Ou alors, on peut très bien passionner le débat, ça ne me pose pas de problème. On peut très bien sortir nos calibres, mais dans ce cas ne prétendez pas le faire au nom de votre admiration pour le maître, car c'est le desservir. Puisqu'on convoque les Auteurs, je me permettrais de reproduire un aphorisme de Friedrich Nietzsche : "Nos pensées sont les ombres de nos sentiments, - toujours plus obscures, plus vides, plus simples que ceux-ci" (Gai Savoir, n° 179). Comprenne qui se sent concerné (en principe l'humanité). Serviteur, FX
  6. FX

    [Magicien] Sylvain MIROUF

    Bonjour, il est bizarre qu'il ne fasse plus de spectacles parce qu'il a du talent, une notoriété déjà bien établie et probablement des connexions dans les milieux qui produisent. FX
  7. Bonjour, je trouve la plupart des interventions beaucoup plus insultantes que le post initial et les différentes relances. On ne peut certes pas nier la part de provocation dans le message de roger_leconte, mais certaines réactions sont des insultes à notre intelligence. Au moins roger_leconte laissait-il une porte de sortie honorable : rester dans le premier degré proposé par le post, développer des raisons objectives (effleurées dans la réponse-remerciement-mise en garde de M Duvivier) ; en un mot répondre à la question posée de front, plutôt qu'essayer de la détourner et de la saquer par une tartufe omerta. Pour vraiment tuer le débat, il eut fallu que les réponses fussent naïves et ne recherchassent pas le mal. Au lieu de cela, on put voir défiler - dans un premier temps - le catalogue des moyens de pression et de discrédit, savoir : débat sur le débat, mises en garde, satisfecit répétés sur l'immobilisme régnant (un éloge de la non-pensée à faire peur), etc. Rien de bien grave ni de bien efficace puisque roger_leconte relança en ajoutant une petite pique, certes fondée sur une interview bâclée. Fallait pas, comme disait l'autre, puisqu'aux blagues et aux recommandations aigres-douces succéda l'indigeste pathos des admirateurs de M Duvivier qui n'en demandait sûrement pas tant : déclarations d'amour béates ; approximations ; excuses qui, paradoxalement, semblent répondre à la question "est-il normal que les magies de M Duviver et M Hamman se ressemblent" qui n'a pas été posée, ce qui produit conséquemment l'effet inverse à celui recherché ; phrases ; bassesses amusantes mais nettement au-delà de la ligne tracée pour les autres. Pour résumer, le contraire d'un débat, fût-il à bâtons rompus, et surtout le contraire d'une bonne défense. L'agressivité qui sourd de certains messages démontre une certaine peur. De quoi avez-vous peur ? Ce n'est pas parce que ce que fait M Duvivier ressemble à ce que fait M Hamman que nous allons arrêter d'acheter les vidéos et grigris de l'un ou de l'autre, que nous allons vous empêcher de répéter que l'un ou l'autre est le plus grand magicien de tous les temps, que nous allons interrompre vos psalmodies et brûler vos idoles. Enfin, pour répondre à la question, j'ai assisté à un spectacle de M Duvivier au cours duquel il est montré un tour (je ne sais plus si c'était de M Hamman ou d'un autre) sur l'écran, tour ensuite exécuté et amplifié par M Duvivier (pour les habitués, il était question de charcuterie et de poivrière). Mes souvenirs étant bons, je m'étais fait la réflexion de la similitude entre les deux et avait pensé ceci : - la technique et l'effet de base sont les mêmes, - ce que j'ai perçu comme une certaine nonchalance se retrouve dans les deux prestations, - le jeu avec le public est similaire. Par contre, il me semblait limpide que : - le fait d'annoncer, par la vidéo, l'effet qui va suivre lui donne une autre dimension (défi), - l'introduction précédant le numéro - même si elle laisse une arrière-impression de "de qui fait-il l'éloge, du maître ou du disciple ?" - inscrit aussi le tour dans une autre dimension (historique), - il y a deux spectateurs à côté du magicien contre un pour la vidéo, ce qui place le tour dans une autre dimension (surenchère). Je crois que le mot "tabou" a été prononcé, et il me semble que c'est le mot juste. S'il y a une liste des sujets autorisés, j'aimerais en connaître le contenu et savoir qui fait la liste, comme on dit dans la musique. A part ça on rigole bien. FX
  8. Bonjour, merci pour vos réponses éclairantes. Tant mieux pour notre portefeuille (la hausse de la concurrence devrait faire baisser les prix), tant pis pour notre plaisir (celui de devoir pousser la porte d'obscures boutiques). FX
  9. Bonjour, en Italie on vend des "boîtes pour devenir magicien", allant bien au-delà de la gentille "boîte de magie pour enfants" dans les halls de gare (j'en ai vu au moins à Florence et à Milan), entre les guides touristiques et les biscuits au chocolat. Ces boîtes sont comparables aux boîtes à offrir vendues par exemple chez Passe-Passe et on en trouve des consacrées au FP ou aux gobelets, voire plus. Certains d'entre vous, qui auraient accès aux petits papiers des pezzonovanti, savent-ils combien de temps il nous reste en France avant ça ? FX
  10. Bonjour, le site de Xavier Nicolas : cliquez ici. A la rubrique "mis en boîte", il y a une sorte de roman photo assez drôle sur le spectacle. FX
  11. Bonjour, pour conclure, je tire mon chapeau à M Sanvert pour son interview - dont la justesse est démontrée par ce thread - et pour le reste et regrette que les autres entretiens ne soient pas de la même qualité. Quant au reste, il est des accusations auxquelles on ne répond pas. FX
  12. Bonjour, la moindre des choses aurait été de prévenir le webmaster pour le laisser libre ou non de prendre le risque de publier cette routine pompée. Si chacun envoie des tours recopiés sous prétexte que le magicien a une sale tronche, le site va vite fermer ses portes, ce qui serait fort dommage. FX
  13. Bonjour, par exemple, la troisième question posée à M Duvivier : ous avez beaucoup travaillé, beaucoup créé [...]" et la réponse qui va avec. Avouez que les analyses de M Sanvert ont une autre dimension et une autre profondeur, qu'elles s'inscrivent dans un contexte qui dépasse sa propre personne et les types avec qui il a bu un thé. Les exemples tirés de sa propre expérience ne sont pas de la vanité ni de la forfanterie mais disent quelque chose du et au monde magique. FX
  14. Bonjour, elle est bien plus riche et intéressante que le cycle f..........s - m........s (toute vulgarité mise à part) des entretiens avec MM Duvivier et Mirouf. J'aime beaucoup le discours sur la nécessité d'avoir une approche cultivée et référencée de la magie. Une seule chose me chagrine : M Sanvert a lui aussi donné dans la cassette de close-up sans spectateur et mal filmée. Même s'il est de mon point de vue le meilleur personnage de cette série de cassettes (vidéothèque MMM), on le sent un peu gêné (et pour reprendre ses termes, chiant). D'où l'interrogation : était-ce alimentaire, était-ce le seul moyen de présenter quelque chose ou était-ce par conviction et adhésion au projet de ces vidéos ? FX
  15. Bonjour, c'est avec une infinie douleur que je me permets de vous préciser que le verbe dépendre ne prend pas de s à la troisième personne du singulier au présent (cf page d'accueil du site de M de Clermont). Ca n'enlève rien au kitsch prétentieux de l'ensemble mais sans, c'est plus crédible et professionnel. FX
×
×
  • Créer...