Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Arnaud (RedWiz)

Membre
  • Compteur de contenus

    22
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

10 Bonne

À propos de Arnaud (RedWiz)

  • Rang
    Magicos*

Informations Personnelles

  • Localisation
    Saint-Malo (35) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Artiste pluridisciplinaire

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Je suis hors de prix, mais je peux t'apprendre à faire un revers sauté long de ligne comme Sebastien Grosjean.
  2. @Niels PoP's Bonne réflexion en effet. Autant les sujet sur le débinage fleurissent, autant je ne vois que peu de sujet qui propose, à l'inverse, des réflexions communes sur la manière de transcender l'art magique et de le faire évoluer avec les contraintes de notre époque, un peu comme le suggère notre ami PoP's. J'ai un peu l'impression d'une lutte vaine ( même si honorable ) contre le moulin du débinage et tout ça au final, ne me donne pas du tout une belle image de la communauté magique. Perso, j'ai commencer il y a tout juste un an, le "débinage" (je dirai l’accès facile à l'information pour qui cherche sérieusement) m'a donner des outils que je n'aurais jamais pu me procurer autrement et m'a permis de créer en quelque mois une activité magique original qui fonctionne bien commercialement et artistiquement. J'ai du mal à comprendre en quoi vous sentez la magie menacé par ces pratiques, alors qu'il y a énormément de place dans votre art pour la création, l'innovation et l'appropriation de thème divers et variés, pour qui se montre un peu original et créatif. Peut être faut il cesser d’être magicien pour devenir artiste ? On peut créer une œuvre magnifique et moderne en s'appropriant du Molière, du Mozart ou même des pièces de l'antiquité, le théâtre et la musique regorgent d'artiste de talents qui renouvellent leurs art en permanence, pour ne citer que cet exemple. Vous n'est pas capables de me faire rêver avec une disparition de foulard dans un FP ou un autre tour éculé dont tout le monde connait le secret ? Il est pas la le problème ?
  3. Yes, merci. En effet, page 1 du pdf d’instructions en français (trop facile a trouver, du coup passer inaperçu ). J'ai trouver un tuto facilement, le principe de base à l'air plutôt simple mais à mon avis les petits réglages et tests d'impressions vont prendre du temps pour faire quelque chose de clean et présentable. Quant au 2éme "effet",je n'ai jamais compris son utilité, avec les cartons d'origines, ça permet juste au gars qui est censée ne pas pouvoir lire le mot, de le deviner... et de flinguer l'effet. Surtout si on enchaine plusieurs cartons à la suite. De toute façon comme je compte utiliser deux alphabets differents, je n'en aurai pas besoin. Je vais me pencher la dessus dans les semaines qui viennent et si j'arrive a faire quelque chose de cool je mettrai une petite vidéo. Peace [vmprod p=185]
  4. On se comprend Mais il reste encore peut être quelques longues soirées d'hiver à occuper de manière ludique et productive.
  5. Je déterre ce sujet pour une petite question. Possédant les dvds mais n'aimant pas réaliser cet effet qui ne correspond pas à la direction que je prend, j'aimerai réaliser mes propres cartons. On m'a conseillé un logiciel mais je ne trouve pas de tutos approprié. A mon avis je ne sais pas correctement formuler ma recherche pour trouver les bonnes infos. Je pense que certains d’entre vous ont déjà du se frotter au sujet et si on pouvait m'aiguiller sur un tuto en français ou anglais, peu importe le logiciel, ça m'aiderait beaucoup. Je cherche à faire en sorte que le public lise un mot dans un alphabet indéchiffrable que seul mon cobaye sur scène n'aura aucun mal à lire en français. C'est l'inverse de la routine du dvd en gros. Mais avec deux alphabets differents. Je ne pense pas en avoir trop dit, censurez moi au besoin (dans le respect des conventions de Genève). Merci d'avance
  6. Quand on m’embête, je sors ma dague ou ma hache de cérémonie et j'annonce que le sacrifice humain risque d'avoir lieu plus tôt que prévu dans le spectacle (l'avantage du médiéval ). Après je désamorce un peu la situation en laissant une porte de sortie au fauteur de trouble: "Ok, on va faire une petite expérience, pour voir si on peut épargner cette personne." Et j'enchaine sur une valeur sur ou un tour automatique ou rien n'est démontable par le spectateur en question. Comme dit plus haut, autant se servir de l'enquiquineur, le mettre en valeur et en ressortir grandit tout les deux, tant que le spectateur reste "gérable" bien sur. Mettre en place un rapport de force, certes, mais sur un ton léger pour garder la sympathie de tout le public. Ce qui n’empêche pas d'adopter une posture menaçante ou dérangeante, bien au contraire. Une fois que tu a le public dans la poche, tu peux tout justifier et faire passer les pires intentions.
  7. Moi je suis sur Beauvais, mais à pied. Si un covoiturage s'organise au départ de l'Oise, pourquoi pas participer.
  8. Merci pour l'info Evariste , on m'a montrer un procéder similaire à celui que tu décris mais ça correspond moins à ce que je recherche. Mais je garde la référence de coté, c'est toujours bon à prendre. Je vais me procurer le livre de MaxMaven, ça m'a l'air d'une base plus que solide pour commencer.
  9. Comme quoi il y a encore des créatifs chez les publicitaires, j'adoooore ce genre d'humour et je trouve ça plus efficace que les spots de boucherie/massacre/atrocité qu'ont nous bomarde depuis 20 ans en France.
  10. Merci, c'est exactement ce que je cherchais Malgré la pertinence du 1er avis, si d'autres ont des idées, n’hésitez pas.
  11. J'utilise aussi le tarot Chelman mais j'ai assez de contenu pour ne pas avoir besoin du marquage et je pense me procurer un tarot "style ancien" pour mieux coller à ma présentation. Plein de choses à faire avec un tarot divinatoire de toute façon. Moi je l'introduis en montrant comment il est composé, j’enlève les arcanes majeurs et les 4 cavaliers qui me servent de témoin (4 cavaliers de l'apocalypse) et j'envoie un ACAAN avec les arcanes mineurs (reste 52 cartes) pour démontrer la relation astrologie/ numérologie qui est le thème de ma routine. Et ça permet d'utiliser les arcanes mineurs qui sont encore trop neuves et non usés par rapport aux arcanes majeurs. Sinon, le forçage de la mort ça marche toujours bien, perso je finis mon set en forçant MONDE/MORT/DIABLE/PENDU. L'addition des chiffres de ces cartes renvoie à une page de prière de mon livre qui parle de feu, je prend alors le papier sur lequel la personne a inscrit ses calculs pendant l’expérience, le passe au dessus d'une bougie et un beau "666" apparait, la preuve est faite et le spectateur peut directement filer au buché.
  12. Coucou, Je suis à la recherche de référence sur des tours de cartes s’exécutant avec deux jeux de 8 cartes identiques. Ou à défauts, avec 16 cartes, toutes présente en double. J'ai vu la tripoté de vidéo d'enfants sur youtube qui présentent tous (mal) le même tour mais ça ne me convient pas. C'est pour inclure dans une expérience close-up de bizar magik sur un thème de voyance chinoise. J'aimerai bien trouver un petit tour de carte qui me permettent d'introduire mon jeu de tarot chinois (2 fois 8 arcanes majeurs) de manière simple et qui soit un bon prétexte pour rentrer dans des effets plus lourd. J'ai quelques idées d'effets type mentaliste (le spectateur tire la même arcane que l'oracle, OMG ils sont mentalement connectés)mais je préférerai trouver un principe mathématique pour ne pas trop abuser des forçages manuel. Si vous avez des pistes, je suis preneur.
  13. J'ai fait une séance spirit pour mes amis au nouvel an, comme dit plus haut, le problème est que le public sera dur à emmener avec toi car il sait que tu n'est pas un druide de la foret ou une madame irma possédé par le démon. J'ai palier à ça en intégrant des objets de mon histoire personnelle et en les mystifiant. Un vieux livre de prière offert a un grand oncle décédé en 1911 (pseudo booktest improvisé) un chapelet en ivoire que j'ai "chargé" d'une histoire troublante et qui sert de transmetteur de pensée entre les spectateurs et moi... Perso, je pense que ton grenier ou a défauts, les Emmaüs, recyclerie et brocante, t'apporteront plus que des objets ou tours hors de prix, en crédibilité et en inventivité. Comme tu prévoit beaucoup de tours et d'effet, tu pourrai partir sur un présentation "sandbox" (on dit ça d'un jeux vidéo regroupant plein de petits jeu par exemple, je ne sais pas si le terme est adéquat ici) Par exemple, le jeu de tarot de Marseille était au centre de ma séance spirit et le fil conducteur mais j'avais prévu un "terrain de jeu" avec d'autres expériences facultatives (photo spirit dans le livre de prière, jeu magique avec des pierres précieuses, ...) mais au moment d'introduire certains de ses éléments, je juge le public non réceptif et pas emballé et je fais donc l'impasse sur certain qui ne me semblent rien apporter pour cette séance, alors qu'ils pourront très bien fonctionner avec d'autres personnes. Ce principe de présentation fonctionne très bien, permet de s'adapter très vite aux réactions de ton public en décidant ou non de pousser les effets plus loin selon l'impact de chaque numéro/tours. Et ça te permet de refaire plusieurs foi la même séance mais qu'elle soit différente à chaque fois, selon les choix et les réactions de tes spectateurs.
  14. J'ai eu un peu le même soucis que toi, je fais de la magie de rue avec les runes viking, et donc mon personnage est un oracle. Par contre je suis très critique sur les diseurs de bonne aventure et je ne possède aucun pouvoir de clairvoyance. Au début, mon public croyait souvent et très facilement en "mes pouvoirs" (j'ai même eu plusieurs personne se prosternant devant ma clairvoyance, dingue) alors que mes proches et moi même savons très bien que je ne suis qu'un saltimbanque. Malgré moi mon travail m'a donc amener dans une situation ou je n’étais pas "honnête" avec moi même et mon public. J'ai du trouver comment faire comprendre à mes spectateurs que je n'avais pas de pouvoir magique, tout en essayant de garder le mystère et la magie de la prestation. La solution était simple dans mon cas, la magie vient des runes et des symboles ancestraux et je ne suis qu'un interprète de ses symboles. Le public fait maintenant très bien le tri dans les informations et comprend facilement qu'il assiste à un spectacle et pas a une démonstration de pseudo pouvoirs magiques. Je suis maintenant clairement et rapidement identifié comme un conteur d'histoire étranges utilisant des pierres magiques et ça change tout mon positionnement personnel et me permet d’être honnête dans ma démarche avec mon public et moi même. En espérant que ce petit retours d’expérience puissent t'aider.
×
×
  • Créer...