Aller au contenu

Isidore BUC

Cercle VM *
  • Compteur de contenus

    408
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    6

Messages publiés par Isidore BUC

  1. Le 13/07/2022 à 13:06, Isidore BUC a dit :

    Petit tirage au sort parmi les personnes ayant commandé avant fin juillet. 
    A gagner, un Ema vintage au choix entre celui de droite qui date des années 60 et celui de gauche datant des années 80/90. 🙂

     
     

    PXL_20220713_105407950_2.jpg

    Tirage au sort effectué avec un retard du aux vacances.
    Le gagnant de l'Ema est Laurent FERRY.
    Qu'il me contacte pour le choix du modèle. 🙂

    • J'aime 1
  2. Voici donc le nouveau contenu du lot :

    • Une boite cloche contenant un jeu soit brut, soit légèrement vieilli, soit bien vieilli (à précider lors de la commande), entouré d'un ruban avec perles et pièces vintage.
    • Un jeu brut qui peut servir de jeu d'entrainement, de jeu de rechange ou de jeu à customise soi même.
    • Un livret présentant le jeu, expliquant le marquage et 5 routines à thème, réalisables avec ce jeu ESP japonisant.

    PXL_20220701_111244938_3.jpg

    • J'aime 5
    • Merci 2
  3. Il y a 3 heures, César CHALRET (16 art) a dit :

    J’ai été beaucoup plus sage !

    Quelle belle expérience ! Aujourd’hui c’est ouverte la porte des possibles de vieillissement 🙂 @Isidore BUC et Albert merci !

     

    De mon côté : coton à démaquiller, sopalin et un expresso !

    4E0CE8DC-29E0-45FD-98BA-981DC9663FE9.jpeg

    7127FC15-46AA-4367-B60F-4FD423B29EEC.jpeg

    28897774-8849-4F4C-A90B-CD071ABBBF0B.jpeg

    Superbe César! 🙂
    J'utilisais cette technique avant, ça évite le fer à repasser et la presse car les cartes ne gondolent pas.
    Mais pour un vieillissement plus accentué, le trempage est plus efficace.

    Je ne sais pas exactement pourquoi, mais l'utilisation du micro-ondes permet une coloration plus rapide et uniforme que l'application pinceau ou coton.
    Je pense que cela doit avoir une action sur le pélliculage.
    Ca me fait gagner du temps dans le traitement des cartes, mais c'est sûr qu'après faut en perdre pour ré-applanir les cartes.

    • J'aime 1
    • Merci 2
  4. Ajout:

    Dans chaque lot vous recevrez deux jeux.
    Un classique, et un que vous choisirez parmi ces trois possibilités.
    - Autre jeu classique pour customiser (ou non) selon votre convenance.
    - Jeu légèrement vieilli.
    - Jeu au vieillissement plus marqué.

    A noter que plus le vieillissement sera marqué, moins la lecture du marquage sera évidente.

    PXL_20220629_202015182.jpg

    PXL_20220629_201946605.MP.jpg

    • J'aime 5
    • Merci 2
  5. Merci Frédéric. 😉

    Onmyodo est un projet que nous avions dans les tiroirs depuis plusieurs années.
    C'est un jeu ESP marqué, japonisant, et les 5 routines utilisent ce thème comme support de narration, et exploitent ou extrapolent des principes classiques de la cartomagie. Toutes les routines de cartes ESP sont naturellement réalisables.

    Les puristes émettrons certainement des objections, le but n'était pas de réaliser un objet authentique, mais un quelque chose de joli qui, comme le signale Frédéric, puisse à lui seul susciter un intérêt et permettre de plonger dans un univers. 🙂
    Les cartes sont imprimées sur du papier/carton 350g, font 10x6,5 cm, coins carrés. Les perles sont des perles japonaises en verre des années 50 et la pièce est une pièce de 10 sen des années 20.

    Je suis à votre disposition pour de plus amples informations. 🙂

    PXL_20220525_114304425.jpg

    • J'aime 7
    • Merci 2
  6. Merci pour les remerciements, et bon voyage plein de surprises. 😉

    Le 08/03/2022 à 15:00, Jean-Jacques MEYER (Edler) a dit :

    Ceux qui y parviennent doivent vivre jour et nuit avec et ne pratiquer quasiment que cela.

    Presque...
    Lorsque certains spectateurs te verbalisent leur ressenti suite aux aux impossibilités qui viennent de se réaliser alors que tu n'as jamais, ou très peu touché les cartes (dixit), il est difficile de ne pas plonger complètement dans cette cartomagie et tenter d'aller au bout de ce qu'elle permet.

    Les tours de cartes automatiques reviennent en odeur de sainteté récemment alors qu'ils ont été longtemps décriés.
    Il m'est d'avis que ce ressenti d'absence de manutention y est pour quelque chose.
     

     

    • J'aime 9
  7. Le 27/02/2022 à 21:49, Fouad OUALI a dit :

    En parallèle je m'interroge sur l'étude des chapelets du point de vue mathématique, en effet on intègre différentes propriétés, qui doivent survivre à certaines perturbations : les chapelets cycliques tolèrent la coupe, mais un jeu non mélangé conserve à priori la propriété de progression même suite à un ou deux faro, même mal fait. Ce qui fait qu'on peut envisager des états plus ou moins perturbés, voir même des décalage précis si le faro est parfait. Cela peut aussi rejoindre les perturbations amenés par le magicien lui-même, une ou plusieurs cartes en vadrouilles, par exemple.

    Est-ce que c'est le cas pour les autres chapelets, au delà des reconstructions du mnemonica par faro par exemple.

    Dans la vidéo suivante, on voit une routine ancienne présenté comme un "magician fooler" et qui est

    Ici la propriété est locale, ce qui fait que l'on cherche plus à conserver des "grumeaux" de cartes (pas trouvé une meilleur métaphore 🙂). On voit ici un exemple de routine, mais comme je ne suis pas familier des routines de chapelet (au delà des effets de mémoire, prédiction), j'ai du mal à voir quelles autres propriété locales pourrait être envisagées.

    Je travaille beaucoup sur les permutations en ce moment, et c'est vrai que l'on trouve des points fixes ou des constantes comme la parité du mélange, mais il est intéressant de voir que ici le cycle est une constante si on impose le type de mélange.

    Ce sont les contraintes qui m'intéresse mais il est vrai que dans la plupart des cas, seul la coupe est tolérable dans la manipulation du chapelet, sauf si on construit un enchainement de routines, mais ça sort totalement de mon champ de connaissance/compétences.

    Les mélanges font partie intégrante de l'utilisation du chapelet.

    -Soit comme élément du déroulé du tour comme dans "Topsy Turvy" d'Aronson mais finissant sur un beau bazard.
    -Soit comme élément du déroulé du tour comme dans "Le détecteur de mensonges" du même Aronson  avec la possibilité facile de revenir sur le stack.
    -Soit comme élément stratégique pour éliminer de l'esprit du spectateur l'idée de l'utilisation d'un arrangement.

    D'ou l'intérêt d'avoir une connaissance intuitive de son stack.

    - pour le remettre facilement en ordre après.
    - pour savoir qu'on peut facilement le remettre facilement en ordre après, donc avoir un panel de tour bien plus étendu, et surtout, pour ne plus se bouffer le mental avec la peur de modifier l'ordre de son stack.

    Quand je parle de connaissance  intuitive de son stack, je parle en fait des connaissances intuitives, ordre/rang et accessoirement groupe (mais si vous faites l'impasse dessus cela me semble une erreur).
    On peut m'objecter qu'il existe aussi des formules pour calculer le rang dune carte. Perso, j'ai vu trois personnes me faire la démo, ça prend 15 secondes et c'est un échec une fois sur deux...
    Pas convaincu par l'utilisation des béquilles ..!

    Donc quand tu dis :

    Le 28/02/2022 à 13:12, Fouad OUALI a dit :

    Et pour ce qui est de Si Stebbins on peut l'apprendre, il ne dit pas le contraire, mais on peut aussi l'utiliser avec l'algorithme assez basique +4CHaSeD, ce qui en donne un accès plus rapide, alors que j'ai le sentiment (je ne m'y connais pas assez) qu'on ne touche pas aux routines du mnemonica avant de le connaître sur le bout des doigts. Quand j'ai découvert le Si Stebbins dans 13 steps, je n'ai ressenti à aucun moment le besoin de l'apprendre pour l'utiliser.
     

    Tu parles d'une utilisation partielle basée sur l'ordre, mais tu exclus tous les autres principes inclus dans l'utilisation complète d'un jeu mémorisé.
    Qui dit utilisation partielle basée sur un principe dit redondance dans les effets et possibilité pour le spectateur de découvrir le principe utilisé.
    Dans le PDF sus nommé tu as quelques réflexions la dessus (et sur les cycles des mélanges également... 😉 )
     

    • J'aime 5
    • Merci 1
  8. Le 28/02/2022 à 13:12, Fouad OUALI a dit :

    alors que j'ai le sentiment (je ne m'y connais pas assez) qu'on ne touche pas aux routines du mnemonica avant de le connaître sur le bout des doigts.

     

    En fait on ne touche pas aux routines de jeu mémorisé sans avoir mémorisé son jeu (C)*...
    Avec un système, on peut compenser pour se rendre compte de la puissance des effets, mais il y aura forcément des limitations.

    L'avantage d'un ordre réfléchis, c'est qu'il peut incorporer plein de routines qui ne nécessitent aucun apprentissage si ce ne sont les actions de manutention à réaliser.
    Mnémonica contient des routines de coincidences, d'épellations de pseudo tricherie... de ce type.

    Pour le reste, un PDF traine sur le forum.
    J'ai la faiblesse de penser que ceux qui veulent un bon aperçu de ce qu'il est possible de faire avec un jeu mémorisé ne devraient pas se priver de le lire...

     

    * Lapalisse

    • J'aime 8
    • Merci 1
  9. Comme dit par Frédéric, bel organigramme.

    J'avais commencé un truc dans le genre après que Tan Mai (Aurélien) ai eu la gentillesse de me faire part de son système de notation pour qualifier l'état d'un stack.

    Pi j'ai lâché l'affaire parce que c'est sans fin si tu veux lister les routines. Surtout pour les routines qui déstructurent...
    Ton organigramme va vite devenir illisible!

    Par contre tu peux le simplifier en donnant des grands mode de classification pour passer d'un état à un autre, et ajouter ensuite les routines dans un sous ensemble modifiable ou incrémentable:
    - Routines de séparation H/L
    - Routines de récitation sur 1, 1/2, 1/4 du stack (Ni Aveugle Ni Stupide, Mémoire Eidétique, Nikola, Pair Impair...)
    - Routines de tri/classification sur 1, 1/2, 1/4 du stack (Horloge, Meli Melo, Mélange Chinois...)  
    - Routines autres par utilisation de cartes spécifiques (Huile et Eau, Ten Card Poker Deal,...)
    - change de jeu,1/2 jeu, 1/4 de jeu
    - ...

    • J'aime 4
    • Merci 1
  10. il y a 39 minutes, Yves BLANCHARD a dit :

    Étant donné, que plus 80% des routines de chapelet sont indépendantes d un chapelet spécifique,  j ai pris note que ce qui orientera le choix du chapelet seront les routines intrinsèques au chapelet : focus pour la triche pour Aronson, richesse de la littérature pour le Mnemonica (et notamment enchaînement de routines entre elles autour du chapelet) , Redford ( je ne sais pas encore )….

    A travers ces échanges, ma compréhension est que le redford a l avantage en plus du chapelet et du jeu miroir de passer facilement ai Si stebbins.

    Je n'ai pas étudié le Redford à fond, mais il ne me semble pas que le cassage de la séquence Si Stebbins ait été réfléchie pour incorporer un grand nombre de propriétés supplémentaires.
    La principale propriété du Redford, c'est donc le Si Stebbins.

    N'importe qui sachant ce qu'il veut obtenir comme propriétés supplémentaires et voulant également conserver le Si Stebbins peut prendre le stack de base et le bidouiller dans tout les sens (multicoupes, pelage ou mélange à la française comme Redford mais avec des chiffres différents, faro ou antifaro...) pour le modifier et l'enrichir.
     

    il y a une heure, Yves BLANCHARD a dit :

    Un dernier point qui me semble fondamental est qu’il faut réfléchir en amont au chapelet qui permettra de réaliser ses tours préférés sans trop déranger l ordre du chapelet:une des raisons pour lesquelles Molina a réfléchi à son propre chapelet .

    Il y a une autre approche qui consiste à réfléchir aux routines qui permettent de reconstruire les parties détruites.

    Cette approche permet également d'incorporer des routines stackless sans se préocuper de ne pas déranger l'ordre, on reconstruit ensuite.
    Cela permet des manutentions différentes du jeu qui vont casser l'idée d'un ordre et amplifier les effets futurs utilisant le chapelet.
    A mon avis plus utile que d'avoir 3 stacks à apprendre, d'autant que les propriétés intrisèques d'un stack ne nécessitent généralement pas son apprentissage.

    • J'aime 2
    • Merci 2
×
×
  • Créer...