Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Jean-Yves LOES

Jonathan Strange et Mr Norrell de Susanna CLARKE

Recommended Posts

La critique de Tanhouarn est en ligne ! :)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Grrrr Tanhouarn m'a pris de vitesse ! Je viens d'en achever la lecture et avait prévu un commentaire... c'est fait.

Roman en tous points passionnant (mais quand même un peu hardu à lire : le livre est très épais - donc lourd et les caractères petits - vive les lunettes...)

Un scénario en tous points surprenant mellant la réalité historique avec le fantastique. Les guerres Napoléoniennes ou la ville de Venise sur fond de magie ! L'auteur nous menne dans une intrigue à la limite du roman policier entre deux mondes entremélés. C'est tellement bien écrit qu'on finit par y croire.

Bref, foncez.

Un petit conseil : le roman est édité avec deux couvertures, une blanche et une noire. Préférez la blanche car la noire déteint un peu et vous aurez le bouquin assez longtemps en mains.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Bonjour !

Oui en fait je disais que j'avais commencé à le lire chez Virgin

et que les premières pages m'avaient intrigué...

Et donné envie de poursuivre ma lecture !

Mais la critique de notre ami qui dit que si vous avez aimé

Potter et le Seigneur me laisse maintenant sceptique

quand à la poursuite éventuelle de ma lecture :

les bouquins, et films tirés de Potter et du Seigneur,

m'ont passablement ennuyé !

Petitbonhomme

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Très bien écrit avec une belle documentation fictive, mais le récit traine en longueur, et s'étale sur plusieurs années Je ne suis pas resté "scotché". Je m'attendais à plus d'action.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Merci Thomas ;)

A l'intention de Petitbonhomme, ce livre ne s'adresse pas qu'aux inconditionnels du Seigneur des anneaux ou Harry Potter, mais par contre, si on évolue dans ce milieu de littérature fantastique, on peut découvrir des ponts entre les différentes oeuvres, et des relations intéressantes. L'écriture n'est certes pas la même, mais on y retrouve un fond enchanteur identique.

Pour ce qui est de Strange, son ancrage dans l'époque napoléonnienne provoque une ambiance qui se rapprocherait des "Entretien avec un vampire", "Lestat" et autres livres du genre. Sauf que l'on y est encore plus grâce aux détails qui fourmillent tout au long de l'opus : des annotations diverses qui renvoient à des événements historiques réels ou à des livres qui semblent réels. Cette multitude de détails n'est pas sans rappeler le travail de Chelman, pour ne citer que lui, sur la nécessité d'ancrer le spectateur dans le réel, de provoquer une suspension d'incrédulité et d'emmener ainsi le spectateur dans le monde que l'on souhaite.

Suzanna Clarke trouve ici à mon sens le même esprit. Mais qui plus est, on trouvre même un peu la mentalité des magiciens actuels, et c'est là que l'ancrage est relativement fort pour peu que l'on se mette à la place de Strange.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...