Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Tim Topi

Rencontre Magie pour les Enfants

Recommended Posts

Dans les yeux de la grande aux fils des années, j'ai vu son oeil un peu moins brillé en grandissant, elle venait avec moi, répètait avec moi, et donc elle connaissait bien les différents trucs...c'est pour ça que je me suis mis à manipuler et évincer tout trucage matériel pour garder le plus possible la magie....

Merci de ta réponse Zebrano mais elle amène une autre question; qu'est-ce qui a décidé ta fille ainée à vouloir travailler avec toi ? Personnellement, je serais ravi que ma fille veuille plus tard faire de la magie comme papa mais si je lui dévoile les secrets, il n'y aura plus rien de magique pour elle (sans parler du prestige paternel qui en prendrait unn sacré coup :grin:). Ce moment-là, comment l'as-tu ressenti ?

Amicalement

:cool:

Woody

P.S : La perte du "sentiment" magique n'est , à mon avis, pas du tout la même chose pour un adulte que pour un enfant. Ainsi je pense que dévoiler un tour à un adulte n'a pas la même incidence que si l'on dévoile le secret à un enfant. L'adulte peut être content de connaitre la technique tandis qu'à mon sens, l'enfant peut être déçu de constater qu'il n'y a rien de vraiment magique, en fait...

P.S 2 : Si je ne suis pas clair, vous le dites :grin: !

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Paul,

Merci pour ta réponse qui m’apporte ce qu’il manquait à ma réflexion : du concret. Cela permet d’appréhender les choses différemment et de manière plus réaliste (ahhh l’utopie de l’enfant innocent ….).

Je partage complètement le fait que le magicien (entre autre, bien sur) a une vraie responsabilité face aux jeunes publics. Et c’est justement cela qui m’apporte un doute.

Je m’explique : pour l’adulte, il ne me semble pas vraiment ‘moral’ de lui faire réellement croire (même après le ‘spectacle’) que le magicien a de véritables ‘pouvoirs‘ (comme le fait Uri Geller par exemple). Et une phrase du type ‘S’il n’y a pas de truc, c’est fort, mais avouez que s’il y en avait un, ce serait encore beaucoup plus fort !’ permet, entre autre, en fin de numéro, de faire comprendre au public qu’il ne s’agit en aucun cas de véritable magie mais bien de prestidigitation (pour un numéro de mentalisme par exemple).

Alors que pour l’enfant, il me semble important de lui faire réellement imaginer que ce qu’il voit est de la véritable ‘magie’, que le personnage que l’on joue est un personnage réel et, qu’il garde cette ‘image’ en tête même après le spectacle.

Bien que cela me semble logique, je n’arrive pas vraiment à justifier cette différence. On pourrait penser qu’il s’agit de laisser à l’enfant une part de rêve mais pourquoi en serait-il différent pour l’adulte ?

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Bonjour, j’y vais de mon petit commentaire pour essayer de faire avancer la discussion. Pas de théorie, même si j'ai un avis sur la question, mais deux anecdotes personnelles.

Le plus grand cabaret du monde, une apparition de femme dans de la fumée, mon fils de 5 ans me dit : « je sais comment il fait, la dame elle est passée derrière le rideau. »

Moi : « Mais tu ne crois pas qu’elle a pu apparaître par magie ? »

Mon fils : « ben non, le magicien il a même pas de baguette magique ! »

Moi : « mais tu vois bien que c’est pas possible, y’a rien dessous, le rideau est loin, patati, patata… »

Mon fils, après quelques secondes de réflexion : « Alors j’ai compris !! il y a un autre magicien caché et c’est lui qui a la baguette magique ! »

c’est pas une belle explication ça ??

Et puis ma plus grande fierté :

j'ai fait un petit spectacle pour l'aniversaire de mon fils qui avait invité des copains (et une copine aussi mais ça vous avez rien à cirer) et j'ai raconté que pour apprendre les secrets des magiciens j'ai du aller les rencontrer dans les étoiles, car les magiciens vivent sur les étoiles (suis je bête vous le savez déjà puisque vous êtes magiciens...) et je raconte tout mon périple à travers l'univers avec des tours de magie.

3 mois après, chez des amis je fais quelques tours et un enfant me dit, comment t'es devenu magicien ?

Et avant que je puisse répondre, mon fils a dit "mon papa il est allé rencontrer les magiciens sur les étoiles et c'est là qu'il a appris !".

Et alors là j'en ai eu les larmes aux yeux, ca a été un moment trés fort pour moi.

Les tours, mon gamin il s'en foutait, c'est l'histoire qu'il a retenu.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Ca, ça a du être un merveilleux moment magique...pour toi ( et pour nous). Merci de nous avoir raconté cette anecdote, j'aimerai tellement qu'un jour mon fils raconte ce genre de choss...

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Voici une copie d'un message envoyé a Roland au sujet du personnage.

Roland,

Chose promise…

Comme je te le disais, j’aimerais discuter avec toi, pour commencer, du ‘sens’ du personnage pour l’enfant.

Premièrement, j’ai le sentiment qu’on pourrait faire 2 grosses catégories de personnages :

1- le magicien qui joue plus ou moins son rôle (il est son propre personnage par ex David Copperfield)

2- Le magicien joue un personnage réellement différent (ex Shirley et Dino,)

Selon toi quelles sont les avantages et inconvénients de ces 2 approches ? Laquelle pratiques- tu ? Et pourquoi ? Quelle serait la meilleure pour un jeune public ?

Pour moi, il y aurait un grand avantage à jouer un personnage réellement différent. En effet il s’agit souvent d’un personnage caricaturé/simplifié (un apprenti magicien, un poète, un aventurier, un explorateur, un personnage de cirque, un personnage de film, un savant,…) auquel on ajoute quelques traits de caractère spécifiques (la peur, la folie, le courage, la maladresse, …). Ce qui peut donner un savant fou, un aventurier peureux, un jongleur maladroit, …et permet de jouer facilement avec ses réactions et leurs prévisibilités. De plus, cela permet, en choisissant ces ‘tours’ en fonction du personnage, de mettre en place facilement une certaine unité et cohérence pour l’ensemble du spectacle.

Cependant le fait de jouer son propre personnage a aussi de grands avantages. Premièrement, c’est beaucoup plus simple à jouer, mais surtout, cela peut apporter une certaine ‘légèreté’ et sûrement une facilité d’adoption du personnage par les enfants (complicité avec les enfants).

Evidement cela va dépendre de chacun mais il me semble quand même important de comprendre les avantages et inconvénients de son personnage.

Tu penses quoi de tout ca ?

Tu parles de l’importance de l’entrée du personnage. Pourrais tu m’expliquer un peu plus comment ‘la première rencontre est perçue pour l’enfant. Et aussi comment faire en sorte que cette rencontre se passe au mieux ;-) ?

Pour ma part, j’imagine que l’enfant ne se rend pas compte qu’il s’agit d’un personnage et que du fait, le magicien ne doit jouer qu’un seul personnage tout le long de son spectacle (sauf des personnages avec déguisements ou il ne peut être reconnu).

De plus il me semble important que le personnage soit joué et cohérant du début à la fin. Je veux dire par la, qu’il soit joué des la première fois ou l’enfant voit le magicien jusqu'à la dernière. Par exemple lorsque le magicien se déplace pour un anniversaire il me semble important que, dès l’ouverture de la porte, le magicien joue son personnage, Qu’il s’installe en jouant son personnage et qu’il parte en jouant son personnage…

Enfin, tu parles de l’importance des objets pour l’enfant. J’avoue que je n’avais pas vraiment pris conscience de cette particularité (bien que l’utilisant + ou - ‘naturellement’).D’ou vient, selon toi, ce besoin de rendre ‘vivant’ les choses inertes pour l’enfant. J’ai remarqué que les enfants étaient plutôt friands des marionnettes, et autre petits personnages vivants (le petit bonhomme en mousse, etc…) et cela doit sûrement avoir un rapport.

Pourrais tu me donner quelques exemples d’utilisation d’objets personnages, le pourquoi, le comment, etc …

Voila Roland un début de réflexion au sujet du personnage…

En attendant ton avis sur tout ca, bonne continuation magique et a bientôt.

Sa reponse arrive sous peu... ;-) Encor merci Roland pour tes conseils et ta participation

Modifié par kravitz

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Roland,

Chose promise…

Comme je te le disais, j’aimerais discuter avec toi, pour commencer, du ‘sens’ du personnage pour l’enfant.

Premièrement, j’ai le sentiment qu’on pourrait faire 2 grosses catégories de personnages :

1- le magicien qui joue plus ou moins son rôle (il est son propre personnage par ex David Copperfield)

2- Le magicien joue un personnage réellement différent (ex Shirley et Dino,)

Selon toi quelles sont les avantages et inconvénients de ces 2 approches ?

L’avantage du magicien qui joue plus ou moins son rôle, il peut s’aider de sa personnalité et puiser dans ses expériences pour être son personnage. L’inconvénient et qu’il faut beaucoup de temps et de travail pour trouver le personnage qui te correspond.

Le magicien qui joue un autre personnage à la possibilité de pouvoir rechercher le personnage voulu par rapport à la situation qu’il doit vivre. C’est le coté positif, le coté négatif c’est que le personnage peut ne pas te correspondre et si tu n’est pas bon acteur le « sur jouer » ce ressentira d’autant plus.

Pour moi, il y aurait un grand avantage à jouer un personnage réellement différent. En effet il s’agit souvent d’un personnage caricaturé/simplifié (un apprenti magicien, un poète, un aventurier, un explorateur, un personnage de cirque, un personnage de film, un savant,…) auquel on ajoute quelques traits de caractère spécifiques (la peur, la folie, le courage, la maladresse, …). Ce qui peut donner un savant fou, un aventurier peureux, un jongleur maladroit, …et permet de jouer facilement avec ses réactions et leurs prévisibilités. De plus, cela permet, en choisissant ces ‘tours’ en fonction du personnage, de mettre en place facilement une certaine unité et cohérence pour l’ensemble du spectacle.

Cependant le fait de jouer son propre personnage a aussi de grands avantages. Premièrement, c’est beaucoup plus simple à jouer, mais surtout, cela peut apporter une certaine ‘légèreté’ et sûrement une facilité d’adoption du personnage par les enfants (complicité avec les enfants).

Evidement cela va dépendre de chacun mais il me semble quand même important de comprendre les avantages et inconvénients de son personnage.

Tu penses quoi de tout ca ?

Je pratique plutôt… comment dire en fait c’est moi, ce moi profond, je me replonge dans des émotions et essaye de les faire revivre a travers une histoire qui sont le reflet de mes rêves. Le partage de ces rêves vécu en direct avec mon jeune public.

L’important, je vais peut être me répéter, c’est de vivre et faire vivre mes émotions, les partager. La cohérence vient du fait que les sentiments ne sont plus jouer mes sont vrais. Le public le ressent.

Tu parles de l’importance de l’entrée du personnage. Pourrais tu m’expliquer un peu plus comment ‘la première rencontre est perçue pour l’enfant. Et aussi comment faire en sorte que cette rencontre se passe au mieux ;-) ?

Pour ma part, j’imagine que l’enfant ne se rend pas compte qu’il s’agit d’un personnage et que du fait, le magicien ne doit jouer qu’un seul personnage tout le long de son spectacle (sauf des personnages avec déguisements ou il ne peut être reconnu).

Je vais citer un magicien qui se reconnaîtra ici :

Le magicien est le personnage dès qu’il rentre en scène et même avant. Il ne doit pas être vu par les enfants sous un autre aspect. Pour que tout ce passe bien il faut gagner la confiance des enfants, le facteur psychologique est primordial dans la magie pour enfants.

Il faut qu’ils se sentent en sécurité et que celui qui est devant eux attire une sympathie et une douceur. L’exemple du texte et du ton sur lequel il est dis est incroyable. Si tu dis a un enfant qui viens de faire une bêtise sous un ton doux, en parlant doucement avec même un sourire : « Tu es un horrible garnement, tu va être puni et tu restera dans ta chambre.. » Observe sa réaction et ensuite dis lui d’un ton sévère énervé et plutôt fort limite en le criant : Tu es un petit garçon très gentil !! Si tu continue comme cela tu auras une image ! Tu as compris !! Je crois que cet exemple vient du livre de Jean De Merry.

De plus il me semble important que le personnage soit joué et cohérant du début à la fin. Je veux dire par la, qu’il soit joué des la première fois ou l’enfant voit le magicien jusqu'à la dernière. Par exemple lorsque le magicien se déplace pour un anniversaire il me semble important que, dès l’ouverture de la porte, le magicien joue son personnage, Qu’il s’installe en jouant son personnage et qu’il parte en jouant son personnage…

Ha zut j’ai déjà répondu…

Enfin, tu parles de l’importance des objets pour l’enfant. J’avoue que je n’avais pas vraiment pris conscience de cette particularité (bien que l’utilisant + ou - ‘naturellement’).D’ou vient, selon toi, ce besoin de rendre ‘vivant’ les choses inertes pour l’enfant. J’ai remarqué que les enfants étaient plutôt friands des marionnettes, et autre petits personnages vivants (le petit bonhomme en mousse, etc…) et cela doit sûrement avoir un rapport.

Pourrais tu me donner quelques exemples d’utilisation d’objets personnages, le pourquoi, le comment, etc …

Voila Roland un début de réflexion au sujet du personnage…

Les enfant s’identifient souvent a leur environnement, ils rêves en regardant les dessins animés ou en imaginant les histoires racontés par leur parents. Ces personnages prennent vies au delà des histoires dans leur quotidien. Mr patate, Oui Oui, pinnochio. La moindre chose inerte prend vie dans leurs mains. Des sucres deviennent des petites voitures, emmène un enfant en voiture et demande lui d’observer ce qui l’entoure et ce qu’il ressent, ensuite tu lui donne des morceaux de sucre. Il va reproduire les embouteillages, la station service ou tu t’es arrêté etc.… C’est sa façon de reproduire son imaginaire dans le réel (conception de mon personnage) si tu lui demande de faire un dessin cette fois tu auras plus un résultat ayant trait a ses émotions, ses peurs, sa curiosité. (C’est de la que part le texte du personnage). Enfin si tu mêles cela ensemble :

Histoire vécue, personnages et éléments de l’histoire reproduits, émotions ressenties exprimés. Tu obtiens un tout qui est la base de ma création de mon personnage.

Qu'en pensez vous ? tongue.gif

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Merci roland pour ton point de vue. ;-)

L'ensemble de ce post est vaste et delicat voir penible (au sens pas simple), mais je pense très enrichissant.

Si quelqu'un a une autre vision sur l'utilisation du personnage magicien face aux jeunes enfants qu'il n'hesite pas a apporter sa contribution, qu'elle aille ou non dans le sens de tout ce qui a été dit dans ce post, et je dirais meme surtout si votre point de vue est different de ce qui a été dit ;-)

je citerais en justification une phrase de Gandhi (eh oui rien que ca): " Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort"

C'etait la minute spiritualité ;-)

Modifié par kravitz

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Oui !

A part Paul Maz Gérard et Peter n'ont toujours pas poster leurs avis, pourtant ce sont de vrais "specialiste" de cet Art.

Alors Peter et Gérard on vous attend ce serait tellement enrichissant !!

Merci

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je suis navré de ne pas avoir encore répondu.

Mais si je suis capable de parler de ce sujet pendant des heures... Il m'est difficile d'écrire tout ce que j'aimerai dire, cela prend du temps et malheureusement quelques gros soucis de famille me prennent une grande partie de ce temps.

Vous ne prèfèreriez pas parler de tout cela autour d'un verre ou d'une pizza on apporte un magnéto, il se trouvera bien quelqu'un pour retranscrire les conversations.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

ok pour moi peter, Je confirme que je me propose de tenter de retranscrire par ecrit ce qui ressortira de tout ca ;-)

Je te contacte par MP à ce sujet

bonne continuation magique (et bon courage pour le reste).

Modifié par kravitz

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...