Aller au contenu

Thomas DUVAL

Membre
  • Compteur de contenus

    548
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été publié par Thomas DUVAL

  1. Le Thomas aussi! Merci Gaëtan pour "the last new evolution of the Intercessor"! L'idée est géniale! Simple, rapide à mettre en place, efficace... Et je vous remercie aussi Gaëtan pour m'avoir crédité dans vos sources. Je me permets juste deux petites précisions par rapport à votre intervention sur Mandragot: - Pas besoin de cartes fines dans la troisième version de Mandragot (sur une idée de Bruno Martaux, décrite p.21 de la deuxième édition), la préparation se fait également sur une carte ordinaire. - Sur les deux premières versions de Mandragot, ce n'est pas un "sandwich" à 3 cartes fines, mais à deux cartes fines (la carte fine préparée étant collée dessus, et non au milieu. Disons que c'est plus un cheeseburger qu'un Big Mac si on reste sur l'allégorie du sandwich ) "It took time, but it was well spent time. Thank you!" (+1 ^^ )
  2. oui j'avais essayé, sans succès (pas grave, on a les redifs...) Mais il y a du mieux: j'ai accès maintenant à la fin de la journée en High Quality
  3. Félicitations à Poupa et à la famille Bloom! De mon côté, je n'arrive pas à accéder au live, même en "low quality": message 201 ("unable to load stream...")
  4. Belle analyse, rien à ajouter... Au contraire, dans ce cas, je pense qu'il aurait du mal à prouver quelque chose de tangible... Et sous prétexte du sacro-saint secret, on peut donc attaquer sans apporter de preuve. Pratique, non? Bref, pour paraphraser un peu les précédents post: le forum, public ou privé, est ce que l'on en fait. Avec un peu de partage, de bon sens et de convivialité, c'est un lieu intéressant en complément du monde réel. Prenons le meilleur et allons de l'avant...
  5. De rien, au cas où, tu peux trouver des masses filtrantes en aquariophilie: pores fins et pores larges Et il existent des tapis de sol en mousse, mais certainement trop denses. Tiens nous au courant si tu as une réponse, ça pourrait toujours être utile...
  6. Tu cherches quelle dimension pour ton rouleau? En supprimant les coutures d'un "Sponge Hot Dogs", on obtient un rouleau d'1m de long pour 2.5cm de diamètre, si ça peut t'aider...
  7. Merci pour le scan. C'est intéressant, peut-être un peu hors-sujet du point de vue des sources de notre discussion (où est le rapport avec missing diget?), car ce n'est pas une description où on utilise le coin déchiré comme marquage: l'effet est une carte partiellement déchirée et reconstituée. Grâce à votre contribution, j'ai trouvé une source qui combine les deux effets (coin déchiré utilisé comme marquage + carte reconstituée de son coin): le livre "Magic Up to Date, or Shaw's Magical Instructor" (W.H.J. Shaw - 1896) C'est à la page 17 de cet ebook: Improved Torn Card Trick (ou page 11 du livre original): Magic up to date Je vous laisse compter le nombre de change dans cette version, on bat des records...
  8. Les lecteurs jugeront, je n'ai toujours pas eu de réponse, entre autres, sur votre source de l'effet. Merci de l'avoir reconnu et d'avoir répondu à l'une de mes questions... On peut préciser qu'il n'y a donc pas d'échange de coin. Vous vous égarez: sans change de coin, mais avec un échange de carte contre un duplicata. J'aimerais vous remercier, mais votre pdf ne s'ouvre pas, en tout cas pas chez moi (fichier endommagé). Et à propos de sources, j'en ai trouvé une intéressante en français, concernant l'effet avec change de coin et duplicata: les tours n°200, 201 et 202 de "La prestidigitation sans bagages" Tome II (J. Dhotel - 1936) 200: "Carte déchirée passant dans un cigare ou une cigarette" 201: "Carte passant dans une bougie" 202: "La carte passant dans un citron" C'est juste pour préciser à propos de l'effet et ses principes que, sauf erreur de ma part: - L'échange de carte vous est antérieur - L'utilisation de duplicata vous est antérieur - Déchirer le coin d'une carte à l'aide d'un guide externe est une idée de G. Bloom (son gimmick "emporte-pièce" permettant de dupliquer la déchirure) - Dupliquer la déchirure du coin d'une carte en temps réel à l'aide d'un guide externe est votre idée - Dupliquer la déchirure du coin d'une carte en temps réel sans l'aide d'un guide externe (ou plus précisément à l'aide d'un guide intégré à la carte) est mon idée Idem
  9. Je me dois d'intervenir: à vous lire, on pourrait penser que j'ai déformé vos propos: ce n'est pas le cas. C'est bien ce que vous écrivez dans "Dix s'crets" et ce que vous revendiquez sur le forum de VM: ecran de fumée #82876 - 02/07/06 23:46 Sauf erreur de ma part, vous n'avez jamais admis que le principe d'échange de carte existait déjà dans "Missing Diget" de G. Bloom et "La carte clouée au mur d'un coup de pistolet" de H. Decremps. Peut-être parce que vous ne souhaitez pas admettre que "Kinder surprise" utilise un principe déjà existant?... (ça n'enlève rien à la qualité de votre création, j'y reviendrai plus tard...) Je ne détourne que d'assez peu le sujet finalement, notamment sur le forum général, où justement le titre du sujet concerne la citation des sources. A ce propos, concernant l'intercessor, vous souhaitez que G. Bloom "ait l’honnêteté intellectuelle de rajouter dans sa notice, à défaut de ses sources d’inspirations, au moins les antériorités qu’il n’ignore plus depuis longtemps. Je ne réclame rien de plus." (cf #82876 - 02/07/06 23:46) Concernant "Mandragot", je vous ai cité dans les sources, mais au milieu d'autres magiciens (à juste titre: ils m'ont aussi inspiré), et vous pensez que, pour faire simple, votre nom méritait d'être mis plus en avant. (et si j'avais mis votre nom plus en avant, est-ce que du coup vous m'auriez accusé de plagiat?...) Tout à fait, c'est peut-être dommage de n'en citer aucune dans vos publications. Où est cette référence? Sauf erreur de ma part, je ne la vois pas dans "Sioux" (2è édition, Avril 2009) Je vous l'accorde bien volontiers: au même titre que G. Bloom, vous êtes un des plus grands créateurs français. Et je l'avoue sans complexe: je suis très loin d'avoir votre niveau en terme de création comme de présentation. Les magiciens ne sont pas égaux face à la créativité, comme face à la taille de leur Ego. C'est parfois dommage... Dans ce cas, pouvez-vous répondre simplement à ma question: M. Mirouf, pouvez-vous nous citer vos sources concernant « Kinder Surprise » ? - Peut-être en ayant vu le "Missing Diget" de G. Bloom, vous avez pensé que le gimmick pouvait permettre de dupliquer la déchirure d'un coin? - Peut-être qu'en ayant déchirer une feuille de papier en 2, puis en 4, vous vous êtes rendu compte de la duplication de la déchirure et vous avez appliqué (avec talent) à la magie des cartes un principe vieux comme le monde? - Peut-être après avoir travaillé à amélioré l'effet avec un change de coin? ou un change de carte? Dans ce cas, quelle(s) version(s)? J'extrapole certainement, mais étant donné que vous n'avez pas inventé l'effet, il me semble très intéressant de connaitre vos sources. Je vous remercie pour ces belles paroles. Mais est-ce que je suis toujours un parasite? (qui, pour reprendre les termes de votre MP, fait preuve de "fausse générosité", de "mauvaise foi scandaleuse", d' "argumentation mensongère", et de "malhonnêteté intellectuelle la plus totale à l'égard du sujet concerné") Désolé d'insister, mais je n'ai pas eu de démenti de votre part à ce sujet. Une dernière précision: "Kinder surprise" et "Intercessor" ont besoin d'un guide externe à la carte pour dupliquer la déchirure. Pas dans "Mandragot" où ce "guide" est en quelque sorte intégré dans l'épaisseur de la carte, c'est ce qui fait l'originalité principale de ma routine. Pour conclure, je dirai que "Mandragot" repose sur plusieurs principes/caractéristiques/idées de 4 auteurs, sur le même principe de base: H. Decremps: - Le principe de base: Pas d’échange de coin mais un échange de carte - Le jeu peut être mélangé par le spectateur avant le tour - Il est possible de faire signer à l’avance le coin qui va être déchiré et de montrer la carte choisie des deux côtés - La carte choisie est déchirée en vue du public G. Bloom: - Une préparation de la carte forcée se fait avant le tour (Missing Diget) S. Mirouf - Duplication de la déchirure en temps réel pour finir avec deux morceaux qui coïncident mais qui n’appartiennent pas à la même carte G. Bloom: - Le spectateur peut terminer de déchirer sa carte (Intercessor) T. Duval - La préparation de la carte forcée permet de ne pas avoir recourt à un guide externe à la carte pour dupliquer la déchirure. "Mandragot" permet très modestement de conserver et de réunir certains avantages des routines existantes, et de supprimer certaines contraintes de présentation. Donc clairement oui, "Mandragot" utilise des principes/caractéristiques/idées de "Kinder Surprise" au même titre que "Kinder surprise" utilise des principes/caractéristiques/idées qui existaient déjà avant, ce qui n'enlève rien à la qualité de votre création.
  10. M. Mirouf, étant donné que je pose des questions simples et que vous vous contentez d’esquiver au lieu d’y répondre, ce dialogue de sourd ne pourra aboutir qu’à une impasse. C’est pourquoi je ne vais pas perdre mon temps à argumenter et reformuler sans cesse : ce sera sans doute mon dernier post à ce sujet, sauf apport ou réflexion digne d’intérêt. M. Mirouf, dans « Kinder Surprise » (Dix S’crets), vous revendiquez, je cite « l’idée d’échanger le carte plutôt que le coin déchiré » Gaëtan Bloom vous a démontré que ce principe existait dans son « Missing Diget », vous n’étiez pas d’accord. Je vous ai démontré que ce principe était aussi décrit dans « La magie blanche dévoilée » (Decremps – 1784), et vous ne partagez pas non plus mon point de vue. Pour argumenter, au lieu de faire amende honorable, vous me présentez donc a posteriori un nouveau « principe », que j’aurais plutôt nommé « caractéristique », à savoir « la duplication de la déchirure en temps réel pour finir avec deux morceaux qui coïncident mais qui n’appartiennent pas à la même carte ». Ca tombe bien, cette caractéristique est commune à « Intercessor » et à « Mandragot », et vous seriez donc à l’origine de ces deux routines selon vos dires. Alors pour développer très précisément, vous trouverez ci-dessous la liste des principes et caractéristiques de cinq routines qui ne comportent pas d’échange de coin, mais un échange de carte: "La carte clouée au mur d'un coup de pistolet" H. Decremps - Pas d’échange de coin mais un échange de carte - 2 cartes identiques sont nécessaires - Pas de forçage - Le jeu peut être mélangé par le spectateur avant le tour - Il est possible de faire signer à l’avance le coin qui va être déchiré et de montrer la carte choisie des deux côtés - La carte choisie est déchirée en vue du public - On déchire deux coins de deux cartes de manière semblable (mais pas identique) - La carte retrouvée est la carte d’origine, et non le duplicata qui est détruit "Missing Diget" G. Bloom - Pas d’échange de coin mais un échange de carte - 2 cartes identiques sont nécessaires (+ une carte quelconque) - Une préparation de la carte forcée se fait avant le tour - Le jeu ne peut être mélangé par le spectateur avant le tour - Il est n’est pas possible de faire signer à l’avance le coin qui va être déchiré et de montrer la carte choisie des deux côtés - La carte choisie n’est pas déchirée en vue du public - On déchire deux coins de deux cartes de manière semblable (mais pas identique, même si implicitement, le gimmick permet de dupliquer la déchirure) - Le coin « correspond » à un duplicata, qui est en fait la carte d’origine (le duplicata de la préparation et le coin d’origine n’étant qu’une seule carte lors de la présentation du tour) "Kinder Surprise" S. Mirouf - Pas d’échange de coin mais un échange de carte - 2 cartes identiques sont nécessaires (+ deux cartes quelconques) - Une préparation de la carte forcée se fait avant le tour - Le jeu ne peut être mélangé par le spectateur avant le tour - Il n’est pas possible de faire signer à l’avance le coin qui va être déchiré et de montrer la carte choisie des deux côtés - La carte choisie est déchirée en vue du public - On déchire deux coins de deux cartes de manière semblable (et identique : la duplication de la déchirure se fait en temps réel) - Le coin correspond à un duplicata "Intercessor" G. Bloom - Pas d’échange de coin mais un échange de carte - 2 cartes identiques sont nécessaires - Pas de préparation de la carte forcée avant le tour - Le jeu ne peut être mélangé par le spectateur avant le tour - Il est possible de faire signer à l’avance le coin qui va être déchiré et de montrer la carte choisie des deux côtés - La carte choisie n’est pas déchirée en vue du public - On déchire deux coins de deux cartes de manière semblable (et identique : la duplication de la déchirure se fait en temps réel) - Le coin correspond à un duplicata "Mandragot" T. Duval - Pas d’échange de coin mais un échange de carte - 2 cartes identiques sont nécessaires (ou 4 cartes fines double-decker pour la deuxième version) - Une préparation de la carte forcée se fait avant le tour (avec des cartes fines) - Le jeu peut être mélangé par le spectateur avant le tour - Il est possible de faire signer à l’avance le coin qui va être déchiré et de montrer la carte choisie des deux côtés - La carte choisie est déchirée en vue du public - On déchire deux coins de deux cartes de manière semblable (et identique : la duplication de la déchirure se fait en temps réel) - Le coin correspond à un duplicata Concernant la paternité de « Mandragot », il est aisé de constater que les principes et caractéristiques de la routine sont soit d’origine personnelle, soit proviennent des idées et améliorations de G. Bloom, S. Mirouf, H. Decremps -pour la description- ainsi que J. Pinetti -pour la présentation- (et pour être complet je devrais aussi citer pour la carte dans la cigarette Yank Hoe, Cantu, Fred Keating et Paul Rosini). Maintenant M. Mirouf, pouvez-vous nous citer vos sources concernant « Kinder Surprise » ? Je possède 3 de vos livrets/notes de conf : Sang Neuf, Dix s’crets et Sioux. Il a été difficile de me les procurer, vous souhaiter les diffuser à faible tirage : c’est votre choix et je le respecte. Et je vous l’accorde, vous dissertez avec brio sur la créativité, le débinage et notamment sur les sources, je vous cite « Je tenais à préciser l’origine de ma recherche car je trouve assez attristants les magiciens qui ne valorisent jamais les confrères qui les ont inspirés. » (Les voyages forment la génèse – Dix s’crets – S. Mirouf) Mais est-ce que vous appliquez réellement cette réflexion M. Mirouf ? A vous de me le dire : sur les 33 routines présentes sur ces trois livrets/notes de conf, 23 ne comportent aucune source. Les 11 sources restantes sont parfois incomplètes pour le lecteur (sans référence menant à un livre, une revue ou un dvd), ou comprennent des fautes de frappe : « Harry Lorraine » à la place de Harry Lorayne (ESPithom location – Sioux). Un peu comme sur le forum de VM ou vous parlez de « Missing Digest » à la place de Missing Diget. Sans rentrer dans les détails, un lecteur non avisé pourrait vous attribuer la paternité de 22 effets et/ou principes, comme l’utilisation de l’origami dans la magie, l’utilisation du post-it en bombe sur une carte, l’éjection ou la houlette d’une carte en utilisant du FI élastique… Est-ce vraiment le cas ? M. Mirouf, permettez-moi de conclure sur ce proverbe : « On voit la paille dans l’oeil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien. »
  11. Cette réflexion fait suite à Mandragot et Ecran de fumée Constat : lorsqu’un auteur publie une création, la déontologie professionnelle lui impose de citer ses sources. Avant de commencer, pour que tout le monde soit d'accord sur les termes employés: Effet => Principe(s) (ou fonctionnalité, procédé) => Méthode(s) (et ses variantes) Par exemple, pour l'effet de la carte au coin déchiré, on peut, pour simplifier, utiliser au moins deux principes: l'échange de carte ou l'échange de coin. Il existe différentes méthodes utilisant l'échange de coin, et différentes méthodes utilisant l'échange de carte. On parle de variante quand on utilise une méthode différente avec un principe identique. Sachant qu'on peut également utiliser différents principes simultanément dans le même effet: utilisation de gimmick et/ou de manipulations et/ou de cartes truquées… Je trouve intéressant d’élargir le débat sur le forum général autour notamment de deux questions principales: (une troisième viendra un peu plus tard…) 1) En tant qu’auteur, faut-il citer un maximum de sources sur l’effet décrit ? Ou faut-il uniquement citer celles qui utilisent un ou plusieurs principes similaires à la publication ? Je suis partisan d’élargir les recherches de sources sur l’effet. M. Mirouf se focalise sur la présence d’un principe identique, bien qu’il soit parfois difficile de définir ce qu’est un principe identique… Qu’en pensez-vous ? 2) Comment régler une divergence de point de vue concernant la paternité d’un principe et/ou d’une méthode ? Si les auteurs ne sont pas d’accord entre eux, est-ce à la communauté de trancher ? (Et question subsidiaire : comment prouver sa bonne foi sans débiner dans le cas où la première routine, en l’occurrence « Kinder Surprise », a été décrite dans un petit nombre d’exemplaire de notes de conf et qu’il est difficile à la communauté d’y accéder ?...) Merci d'avance pour vos raisonnements constructifs.
  12. Il existe 2 Clubs affiliés FFAP Lesmagiciensdabord est un club qui existe depuis 2007, le deuxième club est "Les magiciens de Picardie" (je ne sais pas s'il est toujours en activité) Et au moins un club hors FFAP avec réunions informelles, selon dispo des membres, sur Amiens ou Beauvais: MP pour plus de précisions...
  13. Thomas DUVAL

    Bigmagie

    ça fonctionne sous chrome...
  14. Chuck Norris a déja marché jusqu'à l'horizon. (Et accessoirement, je vote aussi pour un altitude vol.2...)
  15. a priori, parution le mois prochain : 1er SEMESTRE 2012 : - DVD Carl Cloutier Superstar (magie) paru - DVD Salvano Back and Front (magie) paru - DVD Aldo Colombini Plus (magie) paru - Martin Gardner Présente, vol. 2 (Martin Gardner) paru - Légendes Urbaines (Ch. Chelman - réédition) (magie) - Cartomagie (Hofzinser) (magie) - Poker Techno Quiz 2 (F. Montmirel et fr.PokerListings.com) - Encyclopédie des Fioritures aux Cartes (Gerald Cestkowski) (magie) - Poker Maths Sup (Bill Chen & Jerrod Ankenman) - DVD Kidshow (Dan Garrett) (magie) - DVD Close-up Cabaret (Dan Garrett) (magie)
  16. Bonjour, Je cherche à communiquer avec un Vmiste dont le pseudo est "Philip59" alias Philippe CARRERE (vous savez, celui qui cherche à contacter "Fredache", alias...) Est ce quelqu'un le connait personnellement et pourrait me mettre en relation avec ? Il ne répond pas aux MP ni aux mails... et je crois que nous sommes plusieurs Vmistes à lui avoir fait des achats et à attendre patiemment de ses nouvelles... (pour ma part, paiement de l'achat validé le 16/02) Merci d'avance ! Thomas
  17. Encore un spectateur qui s'est évadé du Donjon de Naheulbeuk...
  18. Merci beaucoup Peter pour ces documents très intéressants. J'avais eu le plaisir il y a quelques années de discuter par mail avec Patrick Ceillier. J'ai malheureusement perdu ma boite mail de l'époque, et notre correspondance. Mais je me souviens que nous avions notamment parlé de l'origine du pseudonyme "Pr Boscar". La biographie ci-joint donne une explication très intéressante, concernant son apprentissage de la langue roumaine vers 1908/1910. Cependant, j'ai lu récemment qu'une explication alternative (ou complémentaire?) a été faite dans le livre de Raczynski: "Un tour du monde de la magie et des illusionnistes", p.73 Boscar proviendrait de la langue d'Oc "Boscar, v.a. (bousea) : bouscar, boscar et buscar, esp. Chercher, attraper, prendre par ruse ou par adresse; filouter" Peut-être que Patrick Ceillier n'a pas eu accès à ces informations, pouvez-vous svp les lui communiquer? (n'hésitez pas à lui communiquer également mon nouveau mail)
  19. Et aussi "Le tricheur à l'as de trèfle": Les Cassius Marcellus Coolidge: sans oublier les oeuvres en céramique de Toni Moretto (cf google)...
  20. Picasso: Dali: Caravage: Et bien sûr Cezanne, dont le tableau a d'ailleurs été repris en timbre:
  21. Il y a une vingtaine de versions de ce tour indiquées dans le livre "Prestidigitation mille et une sources". De 1520 à 2006... Egalement à voir: [video:youtube]
  22. Une petite idée d'ambigramme que j'ai eu récemment, réalisé avec brio par Julien David: [img:center]http://www.magicien-thomas.info/resources/stop2012.jpg[/img] Je vous souhaite à tous une bonne fin d'année 2011, et d'avance une excellente année 2012!
×
×
  • Créer...