Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Jac

Membre
  • Compteur de contenus

    349
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

33 Superbe

À propos de Jac

Informations Personnelles

  • Localisation
    paris
  • Profession / Occupation
    amateur

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Puisqu'on a cité Williamson… Voici de la magie moderne pour super initiés
  2. Jac

    Stasis de Jambor

    ça pourrait être un chouette sujet de philo pour le bac
  3. Jac

    Diversion sur TF1 le 240819

    Je m'attendais au pire, vu certains commentaires. Pourtant j'ai passé un bon moment (vision en replay) sur la première partie. Je dois avouer que j'ai été bluffé plus d'une fois et c'est très agréable. Du rythme, des bons plots et des boniments plutôt concis et efficaces. L'émission est un enchaînement de tours brillants, cependant le problème est peut-être qu'il manque un enjeu à l'émission même. Arthur l'avoue en disant que c'est une émission difficile à animer car les réactions des invités sont les mêmes (étonnement, incroyable, etc...). Peut-être qu'il manque un "sens" aux effets présentés, un "sens" qui résonnerait intimement avec les invités et qui nous ferait nous connecter à eux d'une manière moins professionnelle, moins promo. La magie qui agirait comme un révélateur d'âmes… on peut rêver non ?
  4. Jac

    Chapelet de Bart HARDING

    Le "cryptage" de Harding est astucieux. Mais que se passe t'il quand le jeu est coupé? Comment connaître la position d'une carte?
  5. Jac

    Chapelet de Bart HARDING

    C'était pour le sport vraiment. Il y a plus simple pour faire un dérivé. Par exemple un anti faro. cf la bible qu'est Mnemonica (le livre) Je rejoins Dub: la mémorisation brute est imbattable. Cela change tout : rapidité, immédiateté et efficacité. C'est paradoxalement beaucoup plus facile que de faire des calculs et plus marrant à apprendre.
  6. Jac

    Chapelet de Bart HARDING

    Et pourquoi ne pas imaginer, par exemple, un stack Harding-mnemonica, Harding-Isis, Harding-Aronson ou autres, où le stack dérivé est fait à partir du système Harding mais où le jeu de référence est un stack mémorisé? Deux stacks pour le prix d'un petit calcul. Pour le sport …et dans la rubrique "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? "
  7. De quel livre ou DVD est cette très belle routine?
  8. Hommage pour ce partage créatif et ludique, Isisdore conteur d'histoires
  9. Le numéro des French Twins était génial. Excellent scénario sur la gémellité.
  10. Pour ceux qui lisent l'anglais la news letter de Michael Close est une excellente lecture. Dans la newsletter de février 2019 , un article sur Denny Haney mérite le détour: On découvre comment il a découvert la magie et quels sont selon lui, les vrais secrets. Une histoire qui commence dans les années 60, passe par le vietnam où le magicien Johnny Alladin bluffe les combattants durs à cuire et provoque chez Denny une révélation. Une sacré histoire... Denny est décédé récemment. Pour s'abonner il faut aller sur le site de Close et s'inscrire (free). Il y a pleins de trucs sur le métier, des critiques de Close himself, et un tour par newsletter.
  11. il suffit de se lancer. ce n'est vraiment pas si difficile. petit aperçu d'une méthode qui a bien fonctionné quand j'ai du apprendre un autre chapelet ( et donc "effacer " le précédent) : on mémorise la 1 et 52. c'est facile et on visualise les extrémités du chapelet. on est content, et il ne reste que 50 cartes. Ensuite on mémorise 26 et 27. c'est à dire les extrémités des demi-stacks. C'est aussi facile et on est de plus en content car il ne reste que 48 cartes... Ce sont les cartes "piliers". Et puis la 13éme et la 39 éme: les cartes milieux de chaque demi-stack... ne reste plus que 46 cartes. on révise : 1 26 37 13 39 52 en sortant ces cartes, les mélangeant et retrouvant leur rang. On visualise leur place dans le chapelet début 13 26 27 39 fin. On a un repère, comme une timeline. ... et on resserre les mailles du filet. bon je me demande si je suis pas hors sujet, Rain Man c'est pas moi mais Vincent
  12. Excellent ! Après les tours de lapin, voici le tour des carottes
  13. Jac

    Chapelet : lequel est-ce ?

    Et Dub a raison: utiliser un stack en mode calcul (pour identifier une carte ou une position) est prise de tête et, à mon sens, mobilise la mémoire inutilement. C'est pas si difficile d'apprendre un chapelet. Ce qui est difficile c'est de sauter le pas: de comprendre à quel point c'est puissant. Une fois cela maitrisé, on a un des outils les plus puissants en magie des cartes. ca vaut vraiment la peine. Même si le Osterlind peut sembler "dépassé", le pdf d'osterlind sur son stack (c pas cher) est intéressant. Il y a de très bonnes idées. Ce qui est intéressant, c'est le récit que fait Osterlind de sa découverte d'un système qui fonctionne, de la joie qu'il a eu d'inventer ça. Et c'est vrai que sa trouvaille est "balaise". Mais c'est un peu le même problème que pour le stack de Joyal, on découvre quand on pratique le chapelet que ce genre de truc n'est pas vraiment utile, sauf peut être pour ancrer l'apprentissage au début...
×
×
  • Créer...