Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les VIP. Clique ici pour en savoir plus !

Jac

Membre
  • Compteur de contenus

    341
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

22 Superbe

À propos de Jac

  • Rang
    VMiste**
  • Date de naissance 30/11/1999

Informations Personnelles

  • Localisation
    paris
  • Profession / Occupation
    amateur

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. De quel livre ou DVD est cette très belle routine?
  2. Hommage pour ce partage créatif et ludique, Isisdore conteur d'histoires
  3. Le numéro des French Twins était génial. Excellent scénario sur la gémellité.
  4. Pour ceux qui lisent l'anglais la news letter de Michael Close est une excellente lecture. Dans la newsletter de février 2019 , un article sur Denny Haney mérite le détour: On découvre comment il a découvert la magie et quels sont selon lui, les vrais secrets. Une histoire qui commence dans les années 60, passe par le vietnam où le magicien Johnny Alladin bluffe les combattants durs à cuire et provoque chez Denny une révélation. Une sacré histoire... Denny est décédé récemment. Pour s'abonner il faut aller sur le site de Close et s'inscrire (free). Il y a pleins de trucs sur le métier, des critiques de Close himself, et un tour par newsletter.
  5. il suffit de se lancer. ce n'est vraiment pas si difficile. petit aperçu d'une méthode qui a bien fonctionné quand j'ai du apprendre un autre chapelet ( et donc "effacer " le précédent) : on mémorise la 1 et 52. c'est facile et on visualise les extrémités du chapelet. on est content, et il ne reste que 50 cartes. Ensuite on mémorise 26 et 27. c'est à dire les extrémités des demi-stacks. C'est aussi facile et on est de plus en content car il ne reste que 48 cartes... Ce sont les cartes "piliers". Et puis la 13éme et la 39 éme: les cartes milieux de chaque demi-stack... ne reste plus que 46 cartes. on révise : 1 26 37 13 39 52 en sortant ces cartes, les mélangeant et retrouvant leur rang. On visualise leur place dans le chapelet début 13 26 27 39 fin. On a un repère, comme une timeline. ... et on resserre les mailles du filet. bon je me demande si je suis pas hors sujet, Rain Man c'est pas moi mais Vincent
  6. Excellent ! Après les tours de lapin, voici le tour des carottes
  7. Jac

    Chapelet : lequel est-ce ?

    Et Dub a raison: utiliser un stack en mode calcul (pour identifier une carte ou une position) est prise de tête et, à mon sens, mobilise la mémoire inutilement. C'est pas si difficile d'apprendre un chapelet. Ce qui est difficile c'est de sauter le pas: de comprendre à quel point c'est puissant. Une fois cela maitrisé, on a un des outils les plus puissants en magie des cartes. ca vaut vraiment la peine. Même si le Osterlind peut sembler "dépassé", le pdf d'osterlind sur son stack (c pas cher) est intéressant. Il y a de très bonnes idées. Ce qui est intéressant, c'est le récit que fait Osterlind de sa découverte d'un système qui fonctionne, de la joie qu'il a eu d'inventer ça. Et c'est vrai que sa trouvaille est "balaise". Mais c'est un peu le même problème que pour le stack de Joyal, on découvre quand on pratique le chapelet que ce genre de truc n'est pas vraiment utile, sauf peut être pour ancrer l'apprentissage au début...
  8. Jac

    Chapelet : lequel est-ce ?

    Le si stebbins est un très bon stack, c'est le plus ancien. Il a été inventé au 16ème siècle. On peut faire des choses très étonnantes avec et du fait de son système, beaucoup de tours automatiques (détecteur de mensonge, routine genre Siri (cf chambre secrets), donnes de poker avec quintes ou distrib jeu ordonné, coincidences). Aussi tous les tours du type chapelet où on identifie une carte choisie très facilement, donc divinations impossibles... Et on peut l'utiliser en 1/2 stack... En le pratiquant on découvre que le côté ordonné du stack n'est pas un problème, on prend de l'assurance pour le travail de n'importe quel chapelet. Un stack complètement sous estimé. Et c'est très bien ainsi
  9. ma femme a dit : pourquoi il fait de la magie sur une plaque de cuisson ?
  10. un spectacle génial, intelligent, et moderne. une leçon de magie, de présentation et de psychologie. je ne savais pas qu'un camion pouvait procurer de telles émotions
  11. Normal, c'était une copie chinoise, le hamster "dans le corps d'hamsterdam, y a des magiciens qui ..." je sais, je sais
  12. La présentation des tours à 1$ était intéressante, comme une sorte d'hommage à la rue dans ce marketing new age... une continuité historique.
  13. J'avais assisté à la conférence de Tamariz au double fond il y a quelques années. Une nuit. Quel choc ! Je crois que j'ai rarement été autant bluffé, et bluffé aussi par sa capacité de bluffer une assemblée entière de magiciens qui pour nombre d'entre eux, avaient lu ses tours, connaissaient les secrets. Nous éprouvions l'impact de sa magie. Ce soir là, Tamariz avait installé une atmosphère magique incroyable, pleine d'énergie mais aussi douce et sereine. Il m'a littéralement enchanté. Arc- en cielisé, j'étais. C'est pour ça que j'ai acheté son livre. Pour comprendre. Il nous dit pratiquement tout. Comment il travaille et procède. Il décortique son travail de façon très précise. Comme le plus passionné des artisans. Cette soirée à laquelle j'ai assisté m'aide sûrement dans ma lecture, car je comprend ce que j'ai vécu ce soir là. Ainsi - entre autres - il décortique point par point sa méthode pour construire une séance de magie. Il nous fait partager les leçons qu'il a tirées de ses rencontres, de ses études et analyses, d'une pratique du public d'une cinquantaine d'année. Alors à quoi ça sert? A comprendre la magie que l'on fait, que l'on veut faire. A mieux la faire. A être créatif.
  14. Un livre sur la magie qui est une sorte de "Story" de Mc Kee , "D'anatomie du scénario" de Truby, appliqué à la magie, mais une bible écrite par un artiste-créateur et pas seulement un théoricien. Une profession de foi aussi. Il explique son travail, son inspiration, l'importance des rêves pour comprendre ce qu'est la magie. Et complètement dingue de malade de ouf - spécialement pour les VMistes Tamariz a tenu à répondre à cette grande question: en quoi la magie est-elle un art!!!! On se prend alors à regarder les effets que l'on présente sous un jour nouveau. Plein de conseils, de références, d'analyses très précises Un livre qu'on n'est pas obligé de lire dans l'ordre - et qu'on n'est même pas obligé de lire du tout d'ailleurs, ainsi que le dit Tamariz. Ps : La traduction est remarquable, elle donne à entendre la voix de Tamariz et la préface du traducteur donne les clés pour aborder la lecture de ce très beau livre.
×
×
  • Créer...