Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !

Etienne SCHRAMM

Membre
  • Compteur de contenus

    49
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

47 Superbe

À propos de Etienne SCHRAMM

  • Rang
    Magicos*
  • Date de naissance 08/02/1979

Informations Personnelles

  • Localisation
    Strasbourg (67)
  • Profession / Occupation
    développeur

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. L'effet semble vraiment impossible, mais quel ennui pour y arriver ! J'ai vraiment dû me forcer pour ne pas quitter la vidéo avant la fin (en fait, avant que le tour ne commence réellement). La procédure est tellement laborieuse... Ça doit être vraiment difficile de présenter cet effet d'une façon engageante, mais ça n'est peut-être pas impossible.
  2. Je citerais "Revive" de Duane Williams. C'est probablement le torn and restored le plus visuel et le plus direct que j'aie vu, et on laisse un souvenir.
  3. S'il y a des entreprises du web, peut-être une prédiction sur Instagram ? Pour une assemblée, ça a l'avantage de pouvoir être vérifié par tout le monde indépendamment. On peut imaginer également un tour de petit paquets sur mesure dans le genre : Avoir l'esprit d'entreprise, c'est voir de la richesse là où d'autres ne voient que des choses sans valeur (présenter des cartes -peut-être géantes- représentant des déchets, des objets quelconques), qui peuvent, grâce au travail d'hommes et de femmes de talent (des cartes représentant des personnages) , devenir de véritables richesses. (Les cartes se transforment...) C'est vraiment juste une idée de thème, je n'ai ni méthode ni rien, ni histoire plus étoffée.
  4. Je ne sais pas trop quoi penser. D'une part, il est évident que le débinage de tours commerciaux sur une chaîne de très grande audience est dommageable, je vois mal comment on pourrait dire le contraire. Mais pour moi, ça n'est certainement pas le pire. Le pire, c'est la normalisation du "spectateur importun" (Je peux voir tes cartes ? Et les autres ? Et je peux prendre ça en main ? ) Non, ça n'est pas le comportement normal en face d'un magicien, nu même en société en général. Au niveau des tours eux-mêmes, je ne pense pas que l'impact soit très important. Les gus échouent tellement lamentablement que les tours sont pour la plupart impossible à reconnaître. Le public pourra vaguement se souvenir d'avoir vu un tour qui ressemble à ça, mais certainement pas une méthode précise, puisqu'ils ont été incapables d'en montrer une. Alors, oui, on voit qu'il existe des cartes qui ne sont pas tout à fait normales. On voit que des stylos peuvent être truqués. Franchement, quelqu'un en doutait ? (Le coin matrix, là, ok, c'est un peu fort même pour moi...) Au contraire, en voyant comment ils échouent si pathétiquement, on comprend que la magie nécessite un véritable travail. On peut voir cette vidéo comme s'ils essayaient un sport pour la première fois, ou essayaient de jouer le Concerto Brandebourgeois juste après avoir acheté une trompette. Bien sûr que de voir quelqu'un chuter à ski, se prendre une porte, se faire battre aux échecs par un gamin de 4 ans, faire une son de porte qui grince au violon ça peut être drôle. C'est viscéral. Je me souviens avoir vu Marie-Jo Perec rire aux éclats après avoir vu je ne sais plus quel animateur en surpoids courir un 400m. Je n'oublie pas que la magie est un cas très particulier, où le secret à beaucoup plus d'importance qu'ailleurs, mais pour les auteurs de cette vidéo, et pour les spectateurs, on est dans le même esprit. Ils ne font pas croire qu'on peut arriver à un résultat sans effort, au contraire. Ça me rappelle l'anecdote (peut-être apocryphe) de Dai Vernon, alors qu'une routine d'anneaux avait été expliquée à la télé la veille, dit, en gros : voilà la méthode que les amateurs utilisent, mais je vais vous montrer comment font les vrais magiciens. Et d'enchainer sur sa fameuse routine d'anneaux, qui utilise exactement les mêmes mécanismes, mais le fait dans une chorégraphie parfaitement huilée. Les spectateurs n'étaient pas moins émerveillés que la semaine précédente.
  5. Puisqu'on dévie sur le TRÈS LOURD, je vous présente le Magic Mirror, présent tous les ans à Illkirch-Graffenstaden (à côté de Strasbourg) pour le printemps des bretelles, festival d'accordéon, et à Strasbourg pour la Saint-Valentin, depuis quelques années: https://www.vanrosmalen.com/fr/spiegeltent/magic-mirror/ Je ne sais pas combien de semi-remorques sont nécessaires, ni la taille de l'équipe chargée de le monter, mais c'est un chapiteau magnifique pouvant accueillir plus de 1000 personnes dans un décor ... magique.
  6. C'est franchement cher, je trouve, mais dans une routine de spiritisme/mentalisme, l'effet doit être très bon.
  7. Programme magique : Hans Klok Bernard Billis (évidemment) Les French Twins SOS & Victoria Vincent C Shin Lim Dani Lary De la grande illusion, du close-up, du quick-change, pour tous les goûts. Un superbe programme, d'autant que la partie magie ne représente même pas la moitié des numéros, et que je suis certain que le reste est du même acabit.
  8. Ça existe, par exemple ici : Flyht Pro Case Production chez Thomann Mais ça n'est certainement pas facile à transporter, et dans tous les cas très exagéré pour garder le matos d'une représentation de magie.
  9. En fait, je parlais de Will Tsai, quand je disais qu'on était amené à soupçonner le tapis. Ici, chez Patrick Kun, on peut se dire qu'il a caché les cartes dans les manches, qu'il a des mouvements cachés, que les cartes sont truquées, bref, on n'a pas de raison de soupçonner le tapis. On en revient toujours au Magic Way de Tamariz : il faut donner des fausses pistes au spectateur, ou au moins lui permettre de se créer ses fausses pistes. Patrick Kun le fait, Will Tsai non...
  10. Tu peux chercher "Chaînette boules" ou "chaîne boule" sur Google.
  11. Absolument ! Là aussi, on a un vrai chaos (la signature de DaOrtiz...). J'avais hésité à le citer aussi, merci de l'avoir fait pour moi. Si je ne me trompe pas, c'est aussi le cas pour Kimlat, et en plus, le jeu est examinable à la fin.
  12. C'est un joli triomphe, c'est certain. C'est simple, direct, propre, en général, en général, j'apprécie ça. Toutefois, le triomphe est un cas un peu particulier. On crée de l'ordre à partir du chaos. Donc, il faut au départ le plus possible de chaos, pour que le retour de l'ordre soit percutant. C'est un effet qui mérite d'être "sale" jusqu'au dernier moment. Ici, on un seul mélange en queue d'aronde. En plus, techniquement, je n'ai pas été réellement bluffé, après un visionnage, j'ai une idée relativement claire de la méthode... Le plus beau triomphe que je connaisse reste pour moi celui de Kostya Kimlat :
  13. Dans le cas de Will Tsai, j'avais un problème avec sa routine : certains effets étaient "trop forts". Je ne sais pas vraiment comment exprimer ça, mais quand certaines pièces ont été transposées instantanément de façon visible, sans que le magicien ne touche rien avec ses mains, pour moi ça "pue" le matos fortement truqué, ça ne m'incite pas à rêver. Ça n'engage que moi, mais j'étais vraiment bluffé, jusqu'à un certain moment, où je me suis dit "ok, j'ai compris, il y a des trucs louches directement dans le tapis", et je me suis dit ça uniquement parce que certains effets étaient trop forts, trop visuels...
  14. Pour un jeu destiné à un marché local, ici centré sur Grenoble, ayant pour thème l'histoire de France, je trouve ça dommage d'avoir choisi les enseignes américaines (JQK) plutôt que françaises (VDR). D'ailleurs certains d'entre vous utilisent-ils des jeux aux figures françaises ? Je n'en ai jamais trouvé avec une finition qui me convienne et qui dure plus de quelques heures...
×
×
  • Créer...