Aller au contenu

Cauchemar en cuisine de l'Ecole de Magie


Stanislas

Recommended Posts

Stanislas...avec la prédiction aux assiettes de GB je pensais à ça....

Notes de Conférences 1997 

12 tours expliqués plus axés sur le mentalisme avec en prime la superbe routine « La carte signée dans les assiettes » publiés en 1997 par Gaëtan BLOOM.

Note de M M => rien à voir avec l'Intercessor

RF M  M

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 43 minutes, René-François (Max Magic) a dit :

Stanislas...avec la prédiction aux assiettes de GB je pensais à ça....

Notes de Conférences 1997 

12 tours expliqués plus axés sur le mentalisme avec en prime la superbe routine « La carte signée dans les assiettes » publiés en 1997 par Gaëtan BLOOM.

Note de M M => rien à voir avec l'Intercessor

RF M  M

Effectivement René-François,

J'ai retrouvé cette note dans ma bibliothèque, le tour s'appelle précisément "Ball-Trap" .... un vrai bonheur !

Merci beaucoup

  • J'aime 1

Stanislas
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 19 heures, René-François (Max Magic) a dit :

Pour l'omelette de Bloom, il n'y a pas de spatule en vente chez les marchands à ma connaissance...Il indique dans ses notes de conférence de 1983, (p'tin 40 ans Gaëtan...) la façon de  fabriquer la cuillère  (spatule)...et tout le processus...

Bloom a parfaitement cité et de façon élogieuse sa source d'inspiration pour le tour de l'omelette magique, à savoir la « bible » du docteur Jules Dhotel et ses « miracles enfouis ». 

Si vous voulez en savoir plus sur ce tour et ses origines, une petite étude de ce thème magique figure dans Prestidigitation - Retour aux sources, pages 546 et 547. L'effet remonte au début du XVIIe siècle et n'est pas une apparition d'omelette mais « une augmentation importante du volume et de la masse attendus, à savoir d’un effet assez proche du miracle de la multiplication des pains (c’est le texte qui le dit) ».

Il est question également dans l'article des œufs cubiques et de l'apparition progressive et à vue d'un œuf sur un éventail. Vous savez maintenant où trouver les détails de tout cela. On trouve également dans RAS de nombreuses références aux coquetiers (plus d'une quarantaine) : ceux qui sont des « objets impossibles » (p. 549), ceux qui permettent de faire des tours et même un article complet de cinq pages sur le coquetier magique (Ball and Vase ; ne ratez pas les deux illustrations de la page 109), sans compter un nouveau finale de Duraty pour sa fameuse routine du Sac aux œufs.

En magie comme ailleurs il y a toujours à boire et à manger, donc pour ce qui concerne l’idée de prédire une quantité de liquide (un effet qui doit pouvoir cadrer avec la demande de Stanislas et en éventuelle association avec les effets de type Barman du Diable et Liquides du Bengale dont il a été question plus haut), jetez un œil attentif pages 276 à 282 sur l'article intitulé « Le tour qui a mystifié Einstein ». 

  • J'aime 2
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous

et mercis pour toutes les citations... oui, J’ai bien lu l’astuce du bout de beurre qui bouche la baguette dans le Dhôtel, mais je sais maintenant que c’est bien plus antérieur...

Il y a en fait une version faite depuis des siècles en Inde, avec un bout de branche, dont on se sert pour touiller... Moi, j avais juste trouvé l’idée d’utiliser une cuillère en bois, plus légitime que la baguette, dans le contexte... mais le truc reste très faisable, et particulièrement interessant en live, car on sent l’odeur de l’omelette avant de la voir ... très intriguant... Il faut juste garder la cuillère, ou la baguette préparée sur une petite bouteille de liquide réfrigérant passé au congélo, ce qui assure que le beurre reste bien dur... (souvenir d’une expérience vécue, ou la chaleur ambiante n’arrangea rien... j’avais frôlé le désastre)...

Pour le tour des assiettes, Ali avait utilisé le principe de les numéroter, et de les lancer, pour un tout autre truc, mais le tour était très différent... Je lui avait demandé la permission, durant un des «fruits d’Or» d’utiliser ce concept, et il avait juste dit, j’ai hâte de voir ce que tu fais avec!... Cher Ali Bongo...

Stanislas, je peux t’envoyer la routine quand tu veux... mais c’est long à mettre en place, la routine fait bien 7 minutes...

 

Mais c’est vrai que les oeufs, c’est super, aussi fragile que drôle, et presque dangereux... Il y a même une encyclopédie des tours d’oeufs, assez bien faite...

 

Comme tu parles de «petits plats en équilibre», je ne peux que te recommander l’oeuf qui se déplace sur la canne... Mon ami Pierre Jacot avait une superbe version, avec la canne très bien conçue, et surtout le fait de mettre du mercure dans l’oeuf en plastique, bien plus efficace  que la bille en acier (si on a du mercure sous la main)... l’oeuf se balade sur la canne montrée normale, même de près, et l’oeuf roule verticalement, dans un mouvement très drolatique... arrivé au bout de la canne, on lance l’oeuf pour le rattraper en main... c’est flash et visuel, même si plus un truc de faux jjonglage...

je l’ai fait dans le film Henry &June, pour Uma Thurman... très cool souvenir.

 

avec deux enfants  sur scène, la production de plein  d’oeuf d’un chapeau, qui sont passés un par un par la fille au garçon, qui a pour mission de ne pas les faire tomber est un sketch hilarant, le gamin , après le sixième oeuf, commençant à avoir du mal à les garder dans ses mains.. et quand ça commence à tomber, les rires sont là... et continuent de plus belle... C’était le tour préféré du génial David Devant, repris aussi par Paul Daniels, et même Lance Burton...

 

Il ya a aussi la recette que l’on lit, pour faire l’omelette, ou le gâteau... Jean Ludow m’avait donné sa routine, très drôle... et il y a un running gag... le garçon lit les ingrédients, souvent fantaisistes, comme du dentifrice, un soupçon, pour faire le gâteau qui lave aussi les dents... et puis on met exactement 3 raisins secs... ce que l’on fait précautionneusement ... après il y a l’oeuf, la farine... et 3 raisins secs!!! et de l’huile... et 3 raisins secs!!! etc, etc... au début, on ouvre le couvercle du petit pot, comme un trésor, et de plus en plus, on s’en fout, et on s’énerve, en jetant une poignée, ... Très clownesque, mais efficace... les enfants adorent...

 

On peut aussi utiliser très facilement des trucs tirés du Tom Tit, comme l’oeuf dur qui va être aspiré dans la carafe... en mettant un papier enflammé dans la carafe, et l’oeuf sur le goulot... il commence à trembloter, pour être aspiré d’un coup!!! très good!

 

et puis aussi le fait de devoir se servir un verre de vin avec le bouchon toujours sur la bouteille... c’est un peu plus délicat, mais très étonnant... on pique deux fourchettes dans le bouchon, qui est mis en équilibre sur le goulot... on peut alors se verser un verre, et le bouchon restera en équilibre sur le goulot... whaouuu... On avait tourné avec jean Luc Muler toute une série de ces astuces, pour Céline Noulin, lors d’une de ses fameuses expositions, à la Maison de la Magie...

 

Voila déjà de quoi faire avancer le chimilimilibick....

au fait, On gagne quoi? ils gagnent toujours des trucs fous pour des réponses idiotes, dans cette émission sympa...

 

Baci les bouzouks...

 

Gaetan

  • J'aime 5
  • Merci 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 17/02/2022 à 11:04, Christian GIRARD a dit :

Bloom a parfaitement cité et de façon élogieuse sa source d'inspiration pour le tour de l'omelette magique, à savoir la « bible » du docteur Jules Dhotel et ses « miracles enfouis ». 

Si vous voulez en savoir plus sur ce tour et ses origines, une petite étude de ce thème magique figure dans Prestidigitation - Retour aux sources, pages 546 et 547. L'effet remonte au début du XVIIe siècle et n'est pas une apparition d'omelette mais « une augmentation importante du volume et de la masse attendus, à savoir d’un effet assez proche du miracle de la multiplication des pains (c’est le texte qui le dit) ».

Il est question également dans l'article des œufs cubiques et de l'apparition progressive et à vue d'un œuf sur un éventail. Vous savez maintenant où trouver les détails de tout cela. On trouve également dans RAS de nombreuses références aux coquetiers (plus d'une quarantaine) : ceux qui sont des « objets impossibles » (p. 549), ceux qui permettent de faire des tours et même un article complet de cinq pages sur le coquetier magique (Ball and Vase ; ne ratez pas les deux illustrations de la page 109), sans compter un nouveau finale de Duraty pour sa fameuse routine du Sac aux œufs.

En magie comme ailleurs il y a toujours à boire et à manger, donc pour ce qui concerne l’idée de prédire une quantité de liquide (un effet qui doit pouvoir cadrer avec la demande de Stanislas et en éventuelle association avec les effets de type Barman du Diable et Liquides du Bengale dont il a été question plus haut), jetez un œil attentif pages 276 à 282 sur l'article intitulé « Le tour qui a mystifié Einstein ». 

Wouah Gérard....
M'inciter à me replonger dans les livres de Dhotel..... quelle merveilleuse idée, j'y vais, je fonce et te reviens ensuite avec mes commentaires.
Très belle journée à toi et à tous

 

  • Merci 1

Stanislas
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 22 heures, Gaëtan BLOOM a dit :

Bonjour à tous

et mercis pour toutes les citations... oui, J’ai bien lu l’astuce du bout de beurre qui bouche la baguette dans le Dhôtel, mais je sais maintenant que c’est bien plus antérieur...

Il y a en fait une version faite depuis des siècles en Inde, avec un bout de branche, dont on se sert pour touiller... Moi, j avais juste trouvé l’idée d’utiliser une cuillère en bois, plus légitime que la baguette, dans le contexte... mais le truc reste très faisable, et particulièrement interessant en live, car on sent l’odeur de l’omelette avant de la voir ... très intriguant... Il faut juste garder la cuillère, ou la baguette préparée sur une petite bouteille de liquide réfrigérant passé au congélo, ce qui assure que le beurre reste bien dur... (souvenir d’une expérience vécue, ou la chaleur ambiante n’arrangea rien... j’avais frôlé le désastre)...

Pour le tour des assiettes, Ali avait utilisé le principe de les numéroter, et de les lancer, pour un tout autre truc, mais le tour était très différent... Je lui avait demandé la permission, durant un des «fruits d’Or» d’utiliser ce concept, et il avait juste dit, j’ai hâte de voir ce que tu fais avec!... Cher Ali Bongo...

Stanislas, je peux t’envoyer la routine quand tu veux... mais c’est long à mettre en place, la routine fait bien 7 minutes...

 

Mais c’est vrai que les oeufs, c’est super, aussi fragile que drôle, et presque dangereux... Il y a même une encyclopédie des tours d’oeufs, assez bien faite...

 

Comme tu parles de «petits plats en équilibre», je ne peux que te recommander l’oeuf qui se déplace sur la canne... Mon ami Pierre Jacot avait une superbe version, avec la canne très bien conçue, et surtout le fait de mettre du mercure dans l’oeuf en plastique, bien plus efficace  que la bille en acier (si on a du mercure sous la main)... l’oeuf se balade sur la canne montrée normale, même de près, et l’oeuf roule verticalement, dans un mouvement très drolatique... arrivé au bout de la canne, on lance l’oeuf pour le rattraper en main... c’est flash et visuel, même si plus un truc de faux jjonglage...

je l’ai fait dans le film Henry &June, pour Uma Thurman... très cool souvenir.

 

avec deux enfants  sur scène, la production de plein  d’oeuf d’un chapeau, qui sont passés un par un par la fille au garçon, qui a pour mission de ne pas les faire tomber est un sketch hilarant, le gamin , après le sixième oeuf, commençant à avoir du mal à les garder dans ses mains.. et quand ça commence à tomber, les rires sont là... et continuent de plus belle... C’était le tour préféré du génial David Devant, repris aussi par Paul Daniels, et même Lance Burton...

 

Il ya a aussi la recette que l’on lit, pour faire l’omelette, ou le gâteau... Jean Ludow m’avait donné sa routine, très drôle... et il y a un running gag... le garçon lit les ingrédients, souvent fantaisistes, comme du dentifrice, un soupçon, pour faire le gâteau qui lave aussi les dents... et puis on met exactement 3 raisins secs... ce que l’on fait précautionneusement ... après il y a l’oeuf, la farine... et 3 raisins secs!!! et de l’huile... et 3 raisins secs!!! etc, etc... au début, on ouvre le couvercle du petit pot, comme un trésor, et de plus en plus, on s’en fout, et on s’énerve, en jetant une poignée, ... Très clownesque, mais efficace... les enfants adorent...

 

On peut aussi utiliser très facilement des trucs tirés du Tom Tit, comme l’oeuf dur qui va être aspiré dans la carafe... en mettant un papier enflammé dans la carafe, et l’oeuf sur le goulot... il commence à trembloter, pour être aspiré d’un coup!!! très good!

 

et puis aussi le fait de devoir se servir un verre de vin avec le bouchon toujours sur la bouteille... c’est un peu plus délicat, mais très étonnant... on pique deux fourchettes dans le bouchon, qui est mis en équilibre sur le goulot... on peut alors se verser un verre, et le bouchon restera en équilibre sur le goulot... whaouuu... On avait tourné avec jean Luc Muler toute une série de ces astuces, pour Céline Noulin, lors d’une de ses fameuses expositions, à la Maison de la Magie...

 

Voila déjà de quoi faire avancer le chimilimilibick....

au fait, On gagne quoi? ils gagnent toujours des trucs fous pour des réponses idiotes, dans cette émission sympa...

 

Baci les bouzouks...

 

Gaetan

Bonjour Gaëtan,

Ouiiii, évidement que tu as fait avancer le Schmilblick !!! 

Comme toujours.... on ne se lasse pas de lire et comme tu n'es pas avare de conseils, je te remercie infiniment de nous en faire profiter.

L'idée de l'oeuf qui se balade sur une canne me plait beaucoup et me rappelle ton envie de reproduire cet effet au Musée Chaplin... 😉

Dans le contexte et pour l'adapter à ce numéro "en cuisine" la canne pourrait être remplacée par une grande spatule (en bois), l'oeuf en fin de course sera rattrapé (substitué par un vrai) cassé dans un saladier en verre, pour ensuite démarrer la fameuse omelette qui sera réalisée grâce à la spatule "afin d'en augmenter la masse... merci Jules !!!

Une fois l'omelette réalisée, des assiettes numérotées sont envoyées dans le public, tirage au sort, le gagnant déchire son assiette (la seule) contenant "le ticket d'Or" pour ce plat en équilibre (référence à l'oeuf sur la spatule en bois) et gagne l'omelette sublimement préparée par notre chef !!!! 

En ce qui concerne la routine d'Ali Bongo, j'ai souvenir l'avoir vu jouer et que la personne qui avait eu la chance de gagner, avec l'assiette ayant le bon numéro, était sa Maman...... vraiment trop touchant !!!!

Voili, voilà mon ami....

Big bisouilles et.... à tout bientôt !!!!

 

 

Stanislas
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Stanislas..

Oui pour la cuillère, mais elle risque d'être vraiment longue... la canne peut être justifiée, si ton gars fait "Docteur House" au début... et quand bien même, pas toujours essentiel de tout justifier... c'est même la plaie , de plus en plus... ce besoin de justification... en magie, ou politique... faire les choses a l'instinct... 

essentiel, dans la créativité... A trop justifier, on reste souvent dans les rails... 

Suffit d'avoir un porte manteau, genre perroquet, dans le champ, avec une canne accrochée, et d'autres choses... et c'est parti... 

maintenant, un tour très chouette est celui qu'on a vu ensemble, au congrès... "infinity wine", qui permet aussi plein de développements, genre le sketch sur "l'eau ferrugineuse" de Bourvil... quel bonheur... 

A tout vite

gaetan

  • J'aime 1
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 30 minutes, Gaëtan BLOOM a dit :

essentiel, dans la créativité... A trop justifier, on reste souvent dans les rails... 

Oups.... tellement vrai mon Cher Gaëtan !!!

 

il y a 31 minutes, Gaëtan BLOOM a dit :

maintenant, un tour très chouette est celui qu'on a vu ensemble, au congrès... "infinity wine", qui permet aussi plein de développements, genre le sketch sur "l'eau ferrugineuse" de Bourvil... quel bonheur... 

Je commande immédiatement.......

Belle soirée à toi,

Amicalement
Stanislas

Stanislas
 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Plutôt qu'un Gordon Ramsay ou autre en juge suprême, un running gag avec un mec qui arrive de nulle part à chaque fin de représentation avec sa tranche de jambon dans la main et s'écriant :

- Mais c'est de la mer.de!

Pas certain que l'idée soit bonne, convaincu même, mais penser à Jean Pierre Coffe pour cette occasion me fait marrer. Je sors immédiatement du sujet.

 

 

  • Haha 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...