Aller au contenu

[Vidéo] Attraper LA carte voulue lors d'une cascade


Dorian CAUDAL

Recommended Posts

  • Réponses 35
  • Créé
  • Dernière réponse

Membres les + Actifs

(Et celui de repérer une carte face en l'air dans une cascade est tout aussi fort et intéressant)

Mais est-ce toujours un effet de "magie" du coup, et pas une "simple" démonstration d'habilité ? :)

Tu réduis fortement mon propos... mais bon...

La pilule suite à mon avis publié dans la discussion sur "Chronos" n'est toujours pas passée ?... Ce n'était pas un suppositoire pourtant. ;)

J'ai repris la phrase que tu m'avais répondue, je me suis dit qu'il serait plus simple de te répondre avec tes propres mots... (même si cela n'est pas comparable à Chronos sur lequel je n'ai pas changé d'avis, bref...) ;)

"Il ne s'agit effectivement pas d'un "tour de magie", ni même d'un "effet de mentalisme", mais bien d'un effet de mémoire... Et il doit être présenté comme tel... Il n'y a pas que la "magie" dans la vie, et des tas d'autres disciplines peuvent s'y adjoindre, y compris dans le cadre d'un spectacle complet "de magie"... smile

Mais bref..."

Donner un sens à quelque chose ne veut pas dire "ne pas être magique".

Quand Pit Hartling explique qu'il obtient une mémoire exceptionnelle en buvant du jus d'orange, il donne un sens, et les spectateurs sont assez intelligents pour savoir si celle-ci est totalement vraie ou non, s'ils regardent un tour de magie ou une démonstration de mémoire exceptionnelle... ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ton regard se fait par le prisme du chapelet

Désolé, j'ai du mal à m'en empêcher... :blush::)

J'essaie toujours de commencer par trouver une approche "one shot" (comme tu le dis) dans un premier temps, afin d'aller à l'essentiel, d'éliminer les choses superflues, et de pouvoir l'utiliser "quelles que soient les conditions". Dans un deuxième temps, insérer cela dans un autre travail permet de le développer, de le modifier, et d'obtenir ainsi une gamme de choses, faisables de différentes "manières" ou dans différentes conditions.

Capito.

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La pilule suite à mon avis publié dans la discussion sur "Chronos" n'est toujours pas passée ?... Ce n'était pas un suppositoire pourtant.

Heu, non, pas du tout, pourquoi tu dis ça ? Mon message n'était pas agressif, si ?

C'était juste une vraie question en passant...

Quand Pit Hartling explique qu'il obtient une mémoire exceptionnelle en buvant du jus d'orange, il donne un sens, et les spectateurs sont assez intelligents pour savoir si celle-ci est totalement vraie ou non, s'ils regardent un tour de magie ou une démonstration de mémoire exceptionnelle...

C'est justement suite à cet exemple qu'à l'époque je m'étais posé la question...

Car avant, je présentais mes numéros de mémoire comme étant de la "vraie" mémoire, même si ce n'était pas le cas. Dans "Inforgettable", Pit Hartling explique qu'il va volontairement très vite, afin que les spectateurs soient bien conscients que ce qu'il présente n'est pas de la mémoire, mais un tour de magie sur le thème de la mémoire.

En effet, pour lui, si les spectateurs pensent que c'est réellement un numéro de mémoire, alors il trouve que ce n'est pas réellement "incroyable", c'est juste une démonstration d'un type qui a de la mémoire...

La magie est basée sur le fait de simuler des phénomènes incroyables. Certains, comme Pit Hartling, pensent que parfois, réaliser effectivement ce que l'on dit que l'on réalise, est moins fort que de faire semblant...

Je ne sais pas ce qui est le mieux (et il n'y a sûrement pas un "mieux", tout peut se justifier...).

En l'occurrence, j'attrape au vol une carte choisie dans une cascade de cartes, entre les deux jokers, depuis que j'ai dix ans (en trichant bien sûr !). Et je me souviens d'un soir où, avec Stéphane Chenevière, on a passé un moment à essayer de le faire "pour de vrai", avec un taux de réussite variable... :)

Qu'est-ce qui est mieux ? L'apparente "impossibilité" de la carte attrapée au vol les yeux fermés entre deux jokers, où la "prouesse" qui consiste à réussir deux fois sur trois à le faire vraiment, un peu comme un numéro de jonglerie ?

Je n'ai pas la réponse, et il n'y en a sûrement pas... Mais la réflexion ne me semblait pas forcément manquer d'intérêt...

(R!chard, on peut s'appeler un de ces jours ?)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah ben voilà Frantz, expliquer ton point de vue en détaillant, c'est plus sympa et constructif qu'une question lancée aussi rapidement que la dernière fois. ;)

Mon point de vue actuel, j'insiste bien, est que l'effet ne doit pas être trop fort ou impossible pour le spectateur. Je crains en effet que dans ce cas, il se focalise tout de suite sur la recherche du truc. L'effet présenté ne me séduit guère vu qu'il raconte "la carte est perdue, il l'attrape face en bas en cascade".

En plus de la "jonglerie apparente, il y a donc un "prenez une carte". Le spectateur risque, selon moi, de s'orienter tout de suite sur la recherche d'explications. (Les solutions qu'il va alors proposées ne seront pas correctes mais possibles: la carte était dessus, dessous, dans la main, etc.)**

Je décide donc de baisser l'impossibilité (je ne joue plus le "prenez une carte, je vais la retrouver"*) pour donner un sens. Comme tu le précises avec Pit Hartling, le spectateur comprend que "la magie simule la mémorisation" (je résume). Je pense que le fait d'attraper la carte lors d'une cascade reste très fort et impossible et que cela jouera le même rôle.

Si quelqu'un pense que je suis fort techniquement, il ne pense pas à un truc, s'il pense que c'est de la "magie", j'ai l'impression de lui présenter un effet alors plus "subtil".

Je comprends que certains puissent ne pas être d'accord car ils voudront garder la carte absolument face en bas (et je n'ai pas dit que je ne le ferais jamais) mais j'ai l'impression qu'ils raisonnent trop en "magiciens". Baisser une impossibilité est frustrant mais s'il permet quelque chose de plus fort (cela rejoint le point de vue "ne pas montrer le jeu après la routine "Chaos" que tu partages par exemple).

Pour terminer, je reprends le * plus haut. Il y a peut-être là-dessous une volonté de ne pas faire un "prenez une carte..." et dépoussiérer les choses (attention, il y a d'excellents "prenez une carte..." mais selon moi, la procédure de perte de carte doit être indéniable, la motivation intéressante...). Dans les 2 cas, vu la manière dont je présente les choses, les personnes en face savent qu'ils assistent à de la magie, alors je préfère éviter les "prenez une carte..." à moins qu'ils soient intéressants, motivés et modernes.

Ici, ce n'est pas le cas d'après "mes conditions". L'effet ne me semble pas moins fort si je connais l'identité de la carte. J'évite le "il sait (savait) où est ma carte" que se dit le spectateur en la prenant, ou après l'effet. Je lui apporte une piste qu'il n'a pas envie d'explorer vu qu'il connait la réponse, il en prend une autre. S'il ne croit pas à mon explication, cela se fera à retardement,et quand il cherchera une solution, il ne sera plus dans l'instant. Je l'aurai "diverti" (raccourci rapide hein) et l'intrigue et le "comment" seront venus après, cela me plaît.

Désolé pour les répétitions (ce n'est pas non plus 15 pages de théorie de Galois ;) ). C'est toujours un plaisir sincère (et rare) de discuter avec toi de cette manière. J'ai trouvé ta dernière réponse constructive, intéressante. Elle pose des questions, ta réponse actuelle est que tu n'en as pas apparemment. Mon point de vue changera peut-être, il aura alors évolué et je serai ravi de ne pas être resté au point mort. Merci Dub, Gilbus et Frantz pour ces moments de réflexion et d'échange, vivement les prochains ;)

** Une autre façon de répondre à mon cahier des charges serait de présenter l'effet selon le thème du "shuffle tracking". De cette manière, on donne un sens à la localisation de la carte. On est alors sur le thème du jeu, et la révélation par cascade colle moyennent selon moi (sauf si on ajoute un "pour vous, je vais le faire d'une manière qui est impossible lors d'une partie entre amis") Dans ce cas, on a deux justifications séparées. Je préfère la première ou la cascade et le jeu face en l'air se fonde en une seule et même justification (plus cohérente pour moi).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci R!chard pour ta réponse :) .

Ah ben voilà Frantz, expliquer ton point de vue en détaillant, c'est plus sympa et constructif qu'une question lancée aussi rapidement que la dernière fois.

Ma question lancée rapidement ne se voulait pas "inconstructive" (oui, on a le droit d'inventer des mots... :) ), mais elle était juste cela, une "question rapide", car je ne pouvais pas prendre le temps d'écrire plus longuement... Et elle n'avait de toute façon pas d'autre but que d'exposer la question que je me posais à ce moment-là... :)

(C'est comme lorsque tu commences à enseigner la notion de puissance d'un nombre en classe de quatrième et qu'un élève te demande : "Et au fait, ça fait combien 0 puissance 0 ?" Il ne voulait pas mettre le doigt sur le fait que tu n'as pas parlé, et encore moins expliqué, un truc important et subtil... C'est juste une (vraie) question (pas si) naïve en passant... :) )

Elle pose des questions, ta réponse actuelle est que tu n'en as pas apparemment

Exactement :) ... Ou plutôt j'ai une réponse qui dépend du contexte... Pour mes numéros de mémoire par exemple, est-ce que je veux "créer de la magie" ou montrer aux gens que j'ai réellement une capacité fabuleuse ?

Je ne sais pas vraiment...

Je suis aussi cracheur de feu... Qu'est-ce que je veux montrer aux gens en faisant cela ? Que je suis un dragon sorti de l'enfer ? Ou que je suis un abruti qui prend une gorgée d'essence en bouche pour la cracher sur une flamme ? (Et, dans ce cas, c'est normal que ça fasse une grosse flamme... cela sert à montrer quoi ?...)

Le fait d'attraper une carte au vol est pour moi du même acabit... Est-ce une jonglerie ou un effet magique ?

Je pense que, si on veut le présenter, il est bien de savoir dans quelle catégorie on se trouve (et il n'y en a pas une meilleure que l'autre... :) )

C'est tout, bonne journée ! :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'y vais de mon petit grain de sel ;)

A mon sens, pour qu'il y ait magie, il faut qu'il y ait sentiment d'impossibilité.

Attraper une carte dans une cascade peut sembler difficile mais en tant que spectateur cela ne me semble pas impossible.

Mais ce type d'effet me semble intéressant dans la mesure ou, comme les fioritures, il peut être un préalable à un effet magique.

Exemple :

1) 1ère cascade et la carte est attrapée dans la cascade

2) 2ème cascade et là la carte apparait à vue dans l'autre main

Le "message" en filigrane est : regardez là c'est de la performance, c'est difficile... et dans un deuxième temps, regardez là ce n'est plus de la manipulation, c'est impossible, la vérité est ailleurs mes frères, venez à moi et adhérez à ma secte... oups, pardon, je m'égare... Mais vous m'avez compris ;)

Au passage, je me souviens des Masters Of Magic en 2011 il me semble, où Daniel Garcia, Karl Koppertop, et Cyril Takayama s'amusaient à mettre une carte à l'envers dans un jeu et à essayer de l'attraper dans une cascade, sans trucage, juste pour s'amuser.

Pour mieux comprendre le réel, il faut parfois passer par l'imaginaire...

http://sebastienfourie.monsite.orange.fr/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Créer...