Aller au contenu
Christian GIRARD

Terry BORDER & créations graphiques détournant le réel

Recommended Posts

Vraiment excellent! J'avais vu et fait quelque chose de similaire avec les emballages de bouchon de champagne. Je n'ai même pas pensé à faire cela avec des cartes... un peu jaloux du coup... Merci pour le partage!

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Merci Christian; j'aime bien également son Univers particulier:

la vie des mouches

De l'humour dans ses mises en scène; pour un diptère dont la durée de vie est plutot incertaine quand elle pénètre dans nos habitats (sourire)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Merci Christian; j'aime bien également son Univers particulier: la vie des mouches. De l'humour dans ses mises en scène; pour un diptère dont la durée de vie est plutot incertaine quand elle pénètre dans nos habitats (sourire)

La Vie des mouches, beaucoup d'ironie dans ce titre puisque, bien évidemment, les mouches qu'il met en scène sont mortes...

Terry BORDER, Magnus Muhr, il existe de nombreux artistes dans cette tradition, on pense également aux puces savantes.

On en a déjà parlé dans VM, mais je me permets d'insérer ici à nouveau cette vidéo montrant Alexander Calder nous faire son cirque :

[video:youtube]http://www.youtube.com/watch?v=iG6cP2VA0Bg

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Oui Merveilleux d'ingéniosité "Le cirque de Calder"

Je préfère ce travail à celui de ses mobiles;

Un vrai plaisir aussi de le voir jouer et faire vivre les Artistes de son cirque.

Il retrouve cette ame d'enfant propre à LA démonstration.

On retrouve également cet univers chez Tomi Ungerer

Célèbre dessinateur et illustrateur ;Mais aussi grand collectionneur de jouets metalliques animés ;certains étant de pure création ;reconstitués à partir d'éléments différents mais toujours en s'inspirant de jouets anciens.

Et plus près de nous, les créations mécaniques (wind up) amusantes du designer Chico Bicalho .

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
On retrouve également cet univers chez Tomi Ungerer. Célèbre dessinateur et illustrateur ;Mais aussi grand collectionneur de jouets metalliques animés ;certains étant de pure création ;reconstitués à partir d'éléments différents mais toujours en s'inspirant de jouets anciens.

En effet.

J'avais eu la chance de visiter il y a bien longtemps une expo consacrée à ses jouets, je dois avoir des documents là-dessus (une série collector de cartes postales représentant diverses pièces). Depuis, il existe un musée Tomi Ungerer, voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_Tomi_Ungerer

[video:dailymotion]

Et plus près de nous, les créations mécaniques (wind up) amusantes du designer Chico Bicalho .

Et tu t'y connais en wind-up toys !

http://en.wikipedia.org/wiki/Wind-up_toy

Je me souviens de ce magasin de jouets en Allemagne où j'ai découvert les toutes premières "sculptures mécaniques" de Chico Bicalho, quel émerveillement. Depuis on en trouve très facilement et leur prix est bien plus bas que ce qu'il était au début (ouf !).

Chico Bicalho :

He believes in having a spiritual life, in freedom, and in peace; supporting the theory that the earth is one living thing. He feels that humans should understand nature, live with nature, and be equal to nature. He received a BFA in sculpture from RISD and MFA in photography at NYU. Since 1995 he has been working with a group of friends on reforestation projects replanting native South Atlantic tropical rain forest trees.

[video:youtube]

D'autres vidéos ici : http://vimeo.com/kikkerlanddesign/videos/page:2/sort:date

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Super Christian ,la petite vidéo de Chico Bicalho ;je n'avais pas vu,

et la musique d'accompagnement brésilienne qui colle parfaitement

aux mouvements ;très drole l'ensemble .

Oui je suis un peu" petit collectionneur" de winds up (200 à peu près)J'ai toujours achété ces jouets pour "adultes"

Je regrette la pèriode Tomy de la firme japonaise;leur finition

était parfaite.

Pour Chico Bicalho ;j'ai presque l'ensemble de la collection bien sur ;manque les maisons ;ma recherche continue

Les jouets mecaniques/automates et merveilleux ;très recherchés mais aussi très chers ;sont ceux

de Fernand Martin (1849-1919)manufacturier;fabricants de jouets.On peut en voir au Musée des Arts et Métiers.

Mais la on change de catègorie .

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

$T2eC16d,!w8FIdu+m6eZBSLLqUbH6w~~60_35.JPG

ma recherche continue. Les jouets mécaniques/automates et merveilleux ; très recherchés mais aussi très chers sont ceux

de Fernand Martin (1849-1919) manufacturier, fabricants de jouets. On peut en voir au Musée des Arts et Métiers.

Mais la on change de catègorie .

Merci Jacques, je connaissais certains jouets mais pas le nom du concepteur.

musee-du-jouet_boule-mysterieuse1.png

Source image, musée du jouet : http://www.musee-du-jouet.com/objets-phares

Les automates-jouets Fernand Martin, par Clive Lamming

La collection d'automates du Musée des arts et métiers comprend un nombre important d'automates-jouets, conçus pour l'amusement des enfants, notamment ceux construits par Fernand Martin.

De milieu modeste, Fernand Martin s'est passionné dès son enfance pour la fabrication de petits jouets qu'il vend à ses camarades de classe. Il sent rapidement que c'est un secteur porteur d'avenir et, après divers métiers, il installe sa première fabrique de jouets à Paris. La conception mécanique des jouets est ingénieuse et permet une fabrication rapide et économique. Véritable innovateur, il comprend que vendre est aussi important que produire. Aussi installe-t-il un comptoir de vente et un véritable réseau de distribution commerciale, avec des représentants parcourant la France entière et fournissant directement en jouets les magasins ou les étals forains. Il sait aussi organiser une publicité efficace et annoncer dans la presse ses nouveaux modèles qui se succèdent sans cesse.

Fernand Martin, qui a aussi déposé des brevets pour l'industrie automobile, est avant tout un mécanicien astucieux . Les premiers mécanismes de ses jouets sont entraînés par un caoutchouc, torsadé ou tendu, ou par un volant de plomb qu'il faut lancer. Mais très vite de remarquables mécanismes d'horlogerie vont animer en finesse les personnages et reproduire, d'une façon étonnante, les gestes humains et des animaux. Devant les innombrables copies françaises puis étrangères de ses jouets, Martin dépose brevet sur brevet, tantôt sur les jouets entiers, tantôt sur les ingénieux systèmes mécaniques des automates. Pour chaque jouet, la conception et le dessin, la construction d'un prototype, la réalisation de moules, de matrices, des outils de découpe ou de cambrage qui permettront d'industrialiser sa fabrication demandent environ trois mois de travail avant la mise en production. Les bras et les jambes des personnages, en fil de fer épais et rigide, sont recouverts de tissu (feutre) et de papier ou de carton. Les pieds sont en plomb moulé et permettent ainsi d'abaisser le centre de gravité du personnage afin de mieux assurer sa stabilité lors de leurs mouvements. Des pièces mobiles (accessoires, outils tenus à la main, chapeaux) peuvent être rapportées par agrafage.

Les thèmes retenus par Martin sont loin d'être innocents et purement ludiques. Très variés, ils témoignent d'une véritable analyse, souvent critique, de la société de l'époque. Les dénominations commerciales des jouets en font foi qu'il s'agisse du soldat de la guerre de 1870 ou de La conquête du pôle. On retrouve aussi bien les métiers de la rue tels Le livreur ou Le marchand de marrons que les métiers traditionnels comme La blanchisseuse, Les pompiers ou Le télégraphiste. Les personnages aux prises avec les petits problèmes de la vie quotidienne ne sont pas oubliés et témoignent de l'inconfort et de la rudesse de l'existence : ainsi pour La chasse au rat ou L'attrapeur de mouches. De même pour L'entravée ou La jupe-culotte qui évoquent la femme à travers la mode ou La madelon casseuse d'assiettes qui dépeint une servante maladroite.

La collection du Musée des arts et métiers est considérable puisqu'elle comprend cent six pièces, dans l'état d'origine. Elle représente une des dimensions les plus surprenantes et les plus inattendues du fonds du Musée.

Source CNAM : http://www.arts-et-metiers.net/musee.php?P=157&id=10056〈=fra&flash=f

Cliquez ici : Les automates-jouets Fernand Martin

Exemple, L'auto-patte mécanique :

Fernand Martin, France, 1920 : DSC08246.jpg

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...