Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Magicien'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • 1. Discussions Générales
    • Cercle VM
    • La Chambre des Secrets : comment y accéder ?
    • Forum Général
    • Les Étagères Magiques
    • Conseil des Sages
    • Chemins de Traverse
    • Quizz magique
    • La Chambre à Air
    • VM : parlons-en !
  • 2. Petites Annonces
    • Vente
    • Achat
    • Échange "Y'a un troc"
    • Emploi
    • Rencontre (déplacé dans le Forum Général)
  • 3. Associations/Clubs
    • Amicale Nantaise des Illusionnistes et des Magiciens Amateurs (AnimA)
    • Les 78'Tours
    • Magic Club Belge (MCB)
    • ARH Toulouse
    • Magicos Circus Rouennais
    • Cercle Francais d'Illusion (CFI)
    • Le Lapin Noir
    • Pizzas Magicos
    • Mentalmania
    • Cercles MIAgic'S
    • Illegal Magic Club
    • Misdirection
    • GIMIC (Groupe des Inconditionnels de la Magie Implantés aux Cariatides)
    • Le rêve et l'âme agit
    • Crazy Druids

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


NOM


Localisation


Biographie


Profession / Occupation


Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...


Connaissances Utiles pour Notre Art :

  1. Je viens d'apprendre la triste disparition de Jacques Tandeau. Jacques Tandeau était un cartomane talentueux qui a écrit en collaboration avec Philippe Fedele, un merveilleux ouvrage (très luxueux) sur la cartomagie "Les cartes en Magie Rapprochée" écrit en 1987. Ce livre contient des trésors cartomagiques. Jacques Tandeau est aussi à l'origine de la venue et l'organisation de tournée de conférence de Slydini et Dai Vernon dans les années 60 (je crois). Il a aussi donné envie à des grands magiciens comme Vallarino et Bébel de faire de la magie poussée et pensée ! Condoléances à tous ses proches.
  2. Bonjour a tous ! Je me présente, je m'appel Henri Lucas, 15 ans, lycéen. J'ai commencé la magie il y a 3 mois, avec la cartomagie, dans l'objectif de divertire mes ami(e)s et ma famille. j'ai assez rapidement assimilé les bases (même si, evidemment je suis loins de les maitriser parfaitement) et je m'interesse depuis peu au close-up en general, et a la levitation. J'ai commencé la magie suite a un rêve. en me reveillant, je me suis dit : "ça a l'air cool, je vais m'y mettre :p" J'aime pouvoir faire des tours près de mon publique, sans avoir trop de contrainte et de façon totalement impromptue. j'ai donc opté pour la cartomagie de plus en plus, j'essaye de m'initier au file invisible. malgré ma très maigre experience, j'espère trouver sur ce forum une communeauté agréable et qui me permette d'evoluer dans le monde de la magie En dehors de cela, j'aime l'informatique, ainsi que le rubik's cube (si il y a des adeptes )
  3. ADIEU BLAISE A BIENTÔT ! JE T'EMBRASSE ! OTTO
  4. Laissez-moi vous présenter un ami qui est passé hier après-midi à la maison: il s'appelle Hiro, il est Coréen et est un passionné de la manip en tout genre (pièces, cartes, balles en mousse....). Magie pure sans gimmick ou presque. Je vous laisse juger. Pour ma part je le trouve vraiment très bon. Ici c'est une routine avec une pièce qu'il vient de mettre en ligne: [video:youtube] Là c'est sa présentation: [video:youtube] une routine avec un stylo puis avec des pièces: [video:youtube] et enfin un super matrix: [video:youtube]http://www.youtube.com/watch?v=C3jTjxAPvhQ&feature=related J'espère qu'il va vite rejoindre la communauté des vmistes. Bon plaisir à regarder ses vidéos!
  5. ... parfois où l'on va. Je viens de tomber là dessus : [video:youtube]http://www.youtube.com/watch?v=qaVdUEbodSY&feature=related Et j'me dis "tiens, la BBC serait ravie de savoir qu'on découpe ses génériques d'émission pour en utiliser des passages pour faire une vidéo promo personnelle..." Bref, passons... Puis je regarde un peu d'autres vidéos, passe quelques coups de fil et j'apprends que ce "mentaliste" aurait gagné le 1er prix de l'OEDM (sic.) avec un numéro similaire à cette apparition tv : [video:youtube] en gros, Fourth Dimensional Telepathy de Cassidy, avec une montre en plus, et un jeu invisible aussi... Quelqu'un peut il me confirmer que c'est ce numéro qui a été primé?... Si c'est le cas, quelqu'un peut me dire si le jury avait les compétences suffisantes en matière de mentalisme pour primer un numéro comme celui là?... (on prime les numéros originaux en temps normal non?...) Je tiens à préciser que mes questions ne se veulent pas polémiques, mais relèvent simplement d'un processus de réflexion... Bien cordialement, Julien Losa
  6. L'interview de Laurent est en ligne ! Merci aussi à Michel, Lully, Philippe et Stéphane pour leur aide !
  7. Invité

    Décès de Pavel

    Au revoir Pavel Nous venons d’apprendre la triste nouvelle. Pavel nous a quittés hier, des suites d’une terrible maladie, contre laquelle il se battait depuis plusieurs mois. Tout le monde connaissait Pavel sa magie à la fois simple et pleine d’inventivité étonnante à regarder et facile à exécuter. Pavel était auteur de plusieurs ouvrages sur la Magie et était mondialement connu pour ses créations magiques. Il n’est donc pas surprenant que « l’Académie des Arts Magiques » lui ait décerné le Creative Fellowship Award pour ses incessantes contributions à l’Art de la Magie" Il y a quelques jours, Pavel m’avait envoyé un petit mot dans lequel il m’expliquait avec beaucoup de pudeur qu’il tentait de mettre ses affaires en ordre, afin que rien ne se perde et n’arrive dans les bonnes mains telles qu’il le souhaitait. Je suis une nouvelle fois en ce début de terrible année orphelin d’un ami, que j’avais appris à connaître lors de journée très conviviale organisée par Claude Rix où se réunissaient tout les "Fruits d’Or". Pavel tu nous manquera terriblement. Nous n’avons pas encore d’information sur la cérémonie d’adieu qui sera organisée et nous vous en informerons dés réception. Nous présentons à sa famille, à ses proches l’expression de nos très sincères condoléances.
  8. Hello tous A l'occasion de la sortie de son DVD réalisé par Jean-Luc BERTRAND, Mathieu BICH a accepté de répondre à quelques questions pour VM. L'article paraîtra surement mardi ! Pour le moment, j'ai les grands thèmes basics récurents. Si vous souhaitez poser des questions particulières à Mathieu, c'est tout de suite, maintenant à la suite de ce message ou mieux directement sur mon email ! https://www.virtualmagie.com/articles/autres/interviews/mathieu-bich/ Merci
  9. Magic NoNo

    Miredieu

    Comme le précise clairement le sujet du message, je cherche à avoir des nouvelles de Michel SIMON alias Miredieu. En effet, c'est grâce à lui que je pratique encore aujourd'hui la magie. J'avais fait sa connaissance au Club MED de Forges les eaux, vers 9 ou 10 ans, dans lequel ma mère m'a souvent emmené justement à cause de la magie qui était omniprésente à l'époque. Les journées étaient simples: Magie et awelé ( pour ceux qui connaissent, vous noterez qu'il m'est apparu impossible de le battre à ce jeu ) Ainsi lors de ma derniere visite, il m'a offert mon premier livre de magie "sérieuse" comme il disait. ( Tour automatiques Vol 4 de Vollmer ... :grin:) J'en viens maintenant à la question qui anime mon message : Mais où donc est Miredieu ?! Car 6 ou 7 ans plus tard, j'éprouve l'envie de le contacter, ne serait-ce que pour le remercier du livre qu'il m'avait offert et pour lui dire au moins que grâce à lui, je fais de la magie tous les jours. Vous l'aurez compris, j'aimerais au moins savoir ce qu'est devenu Miredieu, sinon savoir de quelle manière le contacter. En vous remerciant d'avance, Arnaud.
  10. Philippe Fialho Chers tous… Le mois dernier, il y eu sur Virtual un post d'Emmanuel, demandant des infos à propos de Philippe Fialho…Il y eu quelques réponses, plutôt brèves, et puis celle de Dominique Duvivier, qui fut pour moi comme un appel du pied… connaissant mon Dominique, son laconique « Je laisse la place à d’autres pour mieux vous en parler » sonnait comme une invite imparable, alors donc j’y vais…. J’espère juste, en vous le faisant mieux connaître, vous donner un petit regret de n’avoir jamais rencontré ni connu l’incroyable personnage que fut Philippe Fialho… Mais par ou commencer… Le problème majeur est que Philippe était un être complexe, et qu’il fallait le prendre ou le laisser, et il était le premier à faire de même….vous adopter, ou vous laisser… Au départ, par goût, Philippe aurait voulu être médecin, et il a toujours eu une admiration sans bornes pour ces hommes de l’art…et il comptait plusieurs éminents praticiens parmi ses amis les plus chers… La guerre pointant son vilain nez lui fit arrêter ses études, et il reprit l’affaire familiale, une boutique de « bondieuseries », à Lourdes, qu’il fit prospérer au delà de tout espoir…un vrai miracle en somme… Avec le temps, faire tourner l’affaire lui prenait, selon ses dires, trois mois pleins…avec le reste de l’année beaucoup plus libre, pour pouvoir se consacrer en grande partie à la Magie et aux magiciens… Son premier Professeur fut effectivement Freddy Fah, et bientôt, il devint l’ami des plus grands de son temps…Vernon, Slydini, Garcia, Kaps, Elmsley, Brother Hamman, Ken Brooke….Son livre d’or est un véritable Who’s who Magique et tous les commentaires sont dithyrambiques quant à leur séjour passé chez leur amphitryon et Ann, sa femme et muse magique… Fait assez rare chez les femmes de Magicien, Ann adore vraiment la belle magie, et elle mettait toujours les petits plats dans les grands pour que tout le monde soit à son aise… Ces séjours , véritables petits congrès au sommet, se passaient dans une merveilleuse propriété sur les hauts d’Aspremont…un vrai petit Paradis…avec vue imprenable sur la vallée, piscine et tout le reste…. Et moi, comment je l’ai rencontré ??? Très simple, c’est Freddy qui nous a présenté, et je crois aussi que D.D. l’a rencontré de cette façon… Entre nous deux, ce fut un flash, une rencontre « évidente », et ça remonte à environ trente ans…J’avais même pas vingt ans, mais mes idées loufoques firent mouche… Très vite, Je devins sa « petite merveille », surnom dont il m’affubla tout le reste de nos vies… Chacun de ses amis proches avaient de tels surnoms…Freddy, c’était « Le Sphinx », Kaps c’était « Le grand », Brother Hamman, « Le curé à roulettes » etc., etc.… Ce qui est sûr, c’est que Philippe adorait la Magie, et côtoyant intimement les plus grands, les plus secrets aussi, et ayant leur confiance, il avait appris d’eux leur répertoire qu’il savait faire à merveille… Dans les clubs, on a pu lui reprocher de n’être pas « prêteur », de garder pour lui ces secrets, mais je pense différemment….Tous ces monstres sacrés se livraient à lui car ils savaient bien qu’avec Philippe leur secrets étaient sûrs d’être bien gardés… Philippe a également été un précurseur en matière de vidéo, à une époque ou personne ou presque n’avait de magnétoscope, et encore moins de caméra…Il a vite, ainsi, constitué une vidéothèque inestimable…. Bien sur, cela peut sembler bizarre, ou égocentrique, spécialement à notre époque d’Internet, où tout semble si facilement accessible…. Et c’est vrai, et c’est bien, que l’accès à la connaissance soit de plus en plus « démocratique », Mais Je dois faire ici une digression : Si aujourd’hui, tous les secrets sont censés être facilement atteignables, Les grands, les vrais initiés, (et ne voyez ici aucune appartenance à aucune secte ou loge secrète) peuvent, et le font tout naturellement lorsqu’ils se sentent entre eux ,échanger des détails, des finesses qui n’ont jamais et ne seront jamais imprimés…Cette transmission orale est peut-être le dernier « jardin secret », mais je pense qu’il est salutaire qu’il existe, car ce jardin là, seule l’expérience et le temps passé à aimer et respecter notre Art peuvent en ouvrir la porte, le moment venu, et seulement à ce moment là…Il faut juste accepter de donner le temps au temps…pour employer une tournure désormais célèbre… Revenons maintenant à Philippe… Pour avoir une meilleure, et plus complète idée du personnage, laissez moi seulement vous dire qu’il fût sans nul doute l’un des hommes les plus drôles que j’ai jamais rencontré… S’il ne fréquentait que rarement les congrès français, c’était un habitué des congrès anglais et américains, dans lesquels il jouait à merveille un personnage de « frenchie » irrésistible…genre béret basque et baguette sous le bras….il fallait le voir pour le croire. Philippe avait un sens inné pour la comédie, il adorait l’humour anglo-saxon, c’est également lui qui, pour la première fois, m’a fait découvrir le merveilleux show-man qu’est Victor Borge, dont le génial Kaps s’inspira largement dans la création de ses textes de scène…Voilà encore un génie assez ignoré de la plupart des magiciens humoristes ( Borge), et c’est bien dommage, tant son timing est exceptionnel… Vers la fin des années 70, Philippe m’invita à passer plusieurs semaines de vacances durant l’été, dans sa superbe villa d’Aspremont…Cette année là, l’autre invité permanent était Ken Brooke….Ken était non seulement le meilleur marchand de trucs du monde, ses routines, sa façon de faire sont restées sans égal à ce jour, mais c’était aussi un magicien –comédien hors normes…avec comme disciples directs Paul Daniels et plus tard Wayne Dobson, entre autres… Cela dit, Ken ne fut jamais milliardaire, et ces vacances furent pour lui les plus heureuses de sa vie…il en parla toujours après avec des larmes de bonheur dans les yeux… « Gaëtan, jamais je n’ai été aussi heureux », s’il ne me l’a pas dit vingt fois il ne me l’a jamais dit…Ken avait toujours gardé un coté « petit garçon », avec un sourire de môme émerveillé, et je le revois toujours assis au bord de la piscine, battant des pieds dans l’eau, tout en me faisant sa fameuse routine de jeu nudiste…un vrai moment de bonheur. Pendant ce séjour, plusieurs invités passèrent, comme Kaps et Freddy et Yvette Fah, alors vous imaginez la fête…entre les moments de pure détente, piscine, barbecue etc., la Magie était reine…et nous étions les rois… Il y a une vérité qu’il faut dire aujourd’hui, car j’ai plusieurs fois entendu dire que Philippe payait des vacances de rêve à ces top-gun de la Magie pour, en fait, leur extirper leurs secrets… Rien n’est plus faux…Ken ,Fred, Freddy, Vernon, Moi, et les autres privilégiés ont vraiment passé grâce à Philippe de vrais grands moments de bonheur, et la magie, notre passion commune était simplement présente à tous moment, naturellement… C’est au cours de ces soirées que j’ai vu Philippe faire quelques unes de ses routines, comme son interprétation des gobelets de Dai Vernon, magistralement exécutée sur un air du grand Orchestre de Count Basie…durant le routine, la baguette magique devenait queue de billard, pour envoyer les boules sous les gobelets, chaque mouvement était super calculé, un peu comme Jerry Lewis dans ses meilleurs sketches musicaux…et la dérision entre les petits objets employés et l’ampleur de l’orchestration était purement géniale, jusqu’à la production finale des grosses charges…un chef d’œuvre !!! Un autre soir, il fit « chinka-chinka », à sa façon, avec de grosses pièces chinoises trouées… Les pièces étaient mises aux quatre coins de la table, et Philippe fit d’abord un effet « matrix » plutôt classique…sur une musique orientale ; Les pièces replacées à leur point de départ, Philippe s’apprêta à refaire le tour, mais avant qu’il ait pu couvrir les deux premières pièces, la première pièce rejoignit la seconde visiblement, à sa grande surprise…Sa réaction de magicien dépassé par sa propre magie était irrésistible…s’apprêtant à couvrir la troisième pièce, celle-ci, à son tour commença à se déplacer vers les deux autres…sans attendre la fin du trajet, son regard se porta sur la quatrième pièce, genre « toi , tu m’auras pas !!! », et sortant aussitôt de sous la table un gros clou et un marteau, il planta aussitôt le clou au centre de la dernière pièce, en la fixant intensément, sûr de l’impossibilité de ce dernier voyage…Toute l’attention rivée sur cette pièce, il me fallu un petit moment pour réaliser que cette pièce ne bougeait pas….mais que les trois autres, insensiblement, irrésistiblement, se déplaçaient toutes ensemble, et traversaient diagonalement la table pour rejoindre la pièce captive…Quel effet génial !!!! Philippe avait également conçu une conférence pour magiciens, qu’il appelait « Peebles »… Il fit cette conf. dans plusieurs congrès …mais j’en eu la primeur à Aspremont… Il adoptait pour ce faire l’attitude très sérieuse d’un Professeur de magie, essayant de faire une conférence sur la magie de Slydini, l’art du lapping, les balles lancées au dessus de la tête, « Flying paper balls over the head », avec la disparition de la petite cage au tirage à la manche en final…Rien de comique la-dedans au départ, me direz-vous ; non, rien, sauf que toutes ces démonstrations étaient faites en utilisant des pavés, oui, des vrais pavés de pierre, ou des gros cailloux…et là, tout devenait délire… Imaginez les pièces à travers la table…au moment où il « lappait » la pièce sur ses genoux, le cri de douleur contenu, la voix fluette qui s’ensuivait, etc. etc. avec toujours le ton doctoral… Pour les balles lancées au dessus de la tête, il tournait le spectateur de telle sorte que le pavé lancé allait invariablement aller dans le public…pavé en mousse, changé au dernier moment, mais quel bonheur pour tous les magiciens… Quant au final avec la cage, devenue pavé, c’était la chemise de Philippe qui finissait par sortir de sa manche, dans une apothéose de rire… Cette pseudo conférence, je l’ai vu en condition réelle une seule fois, au congrès de Vegas, en 1981…Ce fut pour moi un congrès inoubliable, et ma première visite aux states… Philippe devait faire sa conférence, mais bien sur, il était venu sans ses vrais pavés, indispensables…mais trop lourds pour l’avion… La veille de la conférence, nous demandâmes à Daniel Cros, magicien français établi à Vegas depuis déjà de nombreuses années, de nous indiquer ou nous pourrions trouver quelques grosses pierres…Il nous indiqua un nouvel hôtel en construction, ou nous trouverions à coup sûr notre bonheur dans le chantier…Il était plus de minuit lorsque nous arrivâmes sur le site…Philippe s’était muni d’un cabas, pour le remplir de pierres… Je garderai toujours cette image surréaliste en tête…D’où J’étais, je voyais très bien Végas illuminé, au loin, avec au premier plan mon Philippe, avec un imperméable digne de Colombo, en train de faire sa cueillette dans son cabas…. Le sac était déjà bien rempli quand l’inévitable arriva….Sortis de nulle part, deux flics nous braquèrent avec d’impressionnantes lampes de poche….Je vous laisse imaginer la suite…eux très sérieux et plutôt agressifs, en fait, des flics, quoi…et nous deux, partagés entre une énorme envie de rire, et la peur de le faire pour ne pas aggraver notre cas… Nos explications, dans notre anglais approximatif, furent longues et laborieuses, avant que les flics eux-mêmes furent soulagés et pris de rire, après avoir tellement pensé que nous étions des terroristes français en puissance… Le lendemain, Philippe fit « Peebles », et reçu une standing Ovation, doublement méritée… De tels souvenirs, j’en ai des brouettes pleines, avec Philippe…. Un soir également, avec Ken, Philippe me parla du Mythique José Vergas, pour la première fois…Ken et lui avaient les larmes aux yeux, rien qu’à évoquer le nom….Il faut dire que c’était le début d’une grande aventure, mais c’est une autre histoire… Je vous l’ai peut-être déjà dit, mais je le répète, la plupart de ces soirées uniques étaient souvent enregistrées, et constituent une mine pour tout amoureux de notre art, de rares magiciens se livrant entièrement, intimement…et pas pour faire du show-off, juste pour partager… Et puis il y eu des années plus noires…le décès de Ken fut, je crois le premier coup de semonce…tant pour Philippe que pour moi, d’ailleurs, et depuis ce mauvais jour, nos visites se firent plus rares en Angleterre…. Cela dit, Philippe n’oubliait pas sa passion, et devint même le magicien préféré du Prince Rainier, Il était son invité « spécial », lors de nombreux dîners privés, et fut au départ des rencontres magiques de Monaco, dont il fut toujours l’un des conseillers privés les plus importants… Puis vint le coup fatal, la mort de Kaps… Ce funeste jour cassa complètement l’engouement de Philippe pour la magie… J’ai entendu dire qu’à ce moment, Philippe détruisit la plupart de ses précieux enregistrements…Le fait est que , lorsqu’il m’appelait, il me disait souvent : « Tu sais, à qui veux-tu que je parles, maintenant… » et puisqu’on en est aux confidences, il faut que vous sachiez une chose... Fred Kaps avait peu de vrais amis, je l’ai rencontré plusieurs fois chez Freddy sur la fin de sa vie…Il était plutôt taciturne, un peu désabusé, même s’il pouvait toujours s’enflammer à la vue d’une finesse ou d’un nouvel effet…Cette saloperie de cancer le bouffait déjà… Mais Kaps avait un courage fou, et sa fierté ; Il continua jusqu’au bout à signer et honorer tous ses contrats… Son dernier fut un engagement d’un mois au « Loewe’s », à Monaco ; Il était vraiment au bout du rouleau…Ce que peu de gens savent, c’est que c’est Philippe qui non seulement l’hébergeait, mais l’amenait chaque soir sur son lieu de travail…son état empirant de jour en jour, Philippe finit même par préparer lui-même le matériel pour chaque performance, puis par habiller Kaps avant le numéro…Philippe me dit plus tard que tout cela fait, Kaps entrait sur scène, oubliait tout, retrouvait sourire, forces et charisme…et triomphait !!! Ensuite il le déshabillait, puis le ramenait, épuisé… Kaps ne pu finir son contrat, la dernière semaine fut annulée, et Kaps eut juste le temps de rentrer en Hollande en avion pour mourir chez lui… Les années suivantes, Philippe se fit beaucoup plus rare, quelques coups de fil, et, à chaque visite à Paris, une petite visite, pour « Le Sphinx » et pour moi… Je sais par contre qu’il continuait assez régulièrement à entretenir une relation avec « Le curé à roulettes » et ce , jusqu’au bout… Un jour, il m’apprit qu’il avait même vendu la superbe propriété d’Aspremont….et qu’il vivait définitivement à Lourdes… Et le temps passait…lorsque je fus engagé au Crazy, il m’appela, pour me féliciter, vint plusieurs fois me voir, en notant les progrès ça et là…Je lui montrais les dernières trouvailles, et son œil s’allumait, le moteur redémarrait… Un soir, passant par Paris, avec Ann, ils poussèrent jusqu’à ma maison de St-Ouen…mon fils Julien , était là, il avait huit ou neuf ans à l’époque…pour fêter ça, nous fîmes un gueuleton au « Coq de la maison blanche », le meilleur restaurant du coin…Pendant le repas, Julien tomba sous le charme…depuis Julien me parle souvent de la belle dame Anglaise, devenue sa copine, et du Monsieur rigolo, qui faisait rire papa… Le temps passait toujours…Freddy, à son tour passa de l’autre coté…autre coup dur…plus de « Sphinx »…restait Yvette, Madame Fah, et nous la chérissons toujours… Au risque de digresser à nouveau, si Freddy n’as pas toujours paru irréprochable aux yeux de tous, Yvette est à mes yeux une « Sainte », et elle est devenue à coup sûr notre grand-mère « adoptée »…plus une fête sans Yvette !!! En 1999, je décidais enfin à me marier, et naturellement, j’invitais Philippe, sans trop y croire… Il me répondit aussitôt pour m’annoncer sa présence….Joie, joie, joie… Ce fameux 4 septembre, il débarqua donc à St-Ouen, avec un étrange paquet sous le bras…son cadeau de mariage…Je fus tout de suite prévenu….Philippe était hilare…il me dit : « Je ne voulais pas venir les mains vides, mais ce que je t’offre, c’est vraiment rien, et tu pourras dire que je ne t’ai rien offert pour ton mariage… » Interloqué devant cette énigme, j’ouvris fébrilement le paquet…A l’intérieur, une œuvre d’art …le mot « Rien » écrit en fer forgé, trônant sur un petit socle. C’était tout Philippe…drôle, unique, et dérisoire… Pendant le spectacle du soir, magistralement orchestré par Dominique Duvivier, et pendant lequel de nombreux copains me firent le don de leur présence, (dont Kevin James, spécialement venu de Végas pour être mon témoin…si,si !)... Philippe improvisa un numéro avec Claude Rix…A eux deux ce fut le Muppet Show…. Ce fut aussi malheureusement la dernière fois que je vis Philippe…J’appris plus tard qu’il était déjà malade à ce moment, mais sur le coup, circulez…Y avait rien à voir !!!…la classe, quoi !!! A quelques temps de là, il y eu sur le « net » une rumeur, comme quoi Philippe était mort….j’appelai aussitôt, tombais sur Ann, qui me rassura, et du coup, Je mis un post pour démentir…Ce que Je ne savais pas, c’est que Philippe, déjà bien malade à ce moment, fut assez choqué par ce faux bruit, et que cela ne l’aida pas à garder le beau fixe….mais comment en aurait-il pu être autrement… On se parla un peu, il promit une prochaine visite à Paris, me dit aussi de m’attendre à une surprise si de mon coté je passais par Lourdes…. Puis vint la vraie mauvaise nouvelle….Philippe était parti retrouver ses vieux potes, et pour de bon cette fois… Je fis le voyage jusqu’à Lourdes, pour l’enterrement…. Le fils de Philippe m’attendait à l’aéroport, « Philippe Junior »… Si l’ambiance n’était pas à la rigolade, Junior, que j’avais connu ado, était maintenant un homme jeune, robuste, avec à ses cotés une femme enjouée, attendant leur futur bébé…Le contact fut immédiat…Il me mirent à l’aise tout de suite, content de retrouver un des copains du papa… La messe fut impressionnante, le « tout Lourdes » était là, et je me rendis compte à quel point « l’autre Philippe » était aussi quelqu’un de reconnu dans son autre domaine… Mais ce « Monsieur Fialho » là, ce n’était pas le mien, pas mon Fifi à moi… Les cérémonies terminées, Junior me ramena dans leur maison, pour un petit pot d’amitié… C’était la première fois que je découvris la maison, n’ayant jamais mis les pieds à Lourdes auparavant… Fifi m’avait sans le savoir préparé une dernière surprise, géniale autant qu’inoubliable…en arrivant devant la propriété, je me frottais les yeux… La maison et le jardin qui s’offraient à ma vue étaient la réplique exacte de la maison d’Aspremont, reconstruite à L’IDENTIQUE…. Cette maison, lieu de tant de hauts faits magiques, de tant de souvenirs inoubliables était là, devant moi, comme un retour vers le futur manifeste… Et pas seulement l’extérieur…à l’intérieur, idem, chaque tapis, chaque table , chaque bouquet de fleurs, tout avait retrouvé la même place qu’à Aspremont… Ann me fit les honneurs de la demeure, maîtresse de maison oblige…. Après le repas, elle me prit à part, et me fit visiter l’étage…seule partie de la maison différente de celle d’Aspremont…Je me retrouvais devant une bibliothèque imposante ; Après avoir prononcé la formule magique, et sur un clin d’œil d’Ann, le mur s’ouvrit,(comme au « Magic Castle » pour découvrir un véritable donjon magique… Une grande pièce ronde, avec sous le toit, un chef d’œuvre de charpente apparente… C’était la pièce de travail de Philippe, une pièce à l’ambiance digne d’Harry Potter ; Je retrouvais la table de bridge, autour de laquelle tant de magiciens célèbres s’étaient accoudés, des livres, des vidéos, et une multitude de trucs sur lesquels Philippe travaillait…Toute la pièce respirait Philippe, et j’étais autant ému que content à l’idée que la Magie l’avait enfin retrouvé… Il me fallu un moment pour remarquer quelques photos de magiciens, cinq exactement, chacune joliment encadrée, chacune avec, au bas, une petite plaque cuivrée portant une légende gravée…. Les photos en format 18/24, étaient soigneusement alignées le long du mur… La première, celle de Freddy Fah, avec en légende « Mon Maître », ensuite Dai Vernon, « Mon Idole », puis Brother John Hamman, « Mon Frère », et Fred Kaps « Mon Ami », et enfin la mienne, « Ma petite merveille »…. Et croyez moi, jamais reconnaissance ne me fit autant plaisir… Voilà, c’est ce que j’avais à vous dire sur Monsieur Fialho ; L’histoire n’est pas finie, la vie continue, et Ann est maintenant la gardienne des clefs d’un domaine aussi intime et intense, que privilégié… Quant à moi ce fut un plaisir de vous faire partager ces quelques anecdotes… Aujourd’hui, peu de jours passent sans que j’ai Philippe en tête, mais c’est toujours avec le rire, et même le fou-rire à l’esprit… En tous cas, vous saurez maintenant, que parfois, un petit « RIEN » peut vouloir dire beaucoup… Bien à vous Gaëtan .
×
×
  • Créer...