Aller au contenu

Fabien (spankyfab)

Membre
  • Compteur de contenus

    508
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Trophée

    9

Tout ce qui a été publié par Fabien (spankyfab)

  1. Je vais pas paraitre objectif mais je me dis qu'après tout j'aimerais vous donner mon avis sur ce premier essai de Julien. Pour ce qui est de négatif j'ai un point de vue qui dépend vraiment des goûts de chacun, j'aurais préféré ne pas avoir de matos et quelques pages en plus. Le tour est très bon mais ce n'est pas la question. Pour ce qui est de positif j'aime énormément la forme du texte, on trouve tout ce qui fait qu'on apprécie Julien sur scène et dans la vie : de la pertinence, de l'humour, de la culture et des idées originales ! Ce premier opus est rempli des réflexions, j'aurais même aimé connaître le processus qui lui a fait découvrir ces trouvailles (quoique parfois il y est, comme pour le marquage). Bref vous l'avez compris j'ai vraiment aimé et je vous conseille de vous jeter sur les quelques exemplaires restant... si il en reste ?
  2. Rien que la logique pour connaitre les trois protagonistes est un trésor, j'ai aussi beaucoup aimé l'adaptation que propose Frantz dedans.
  3. C'était un congrès vraiment sympa, on y trouvait ce qu'on aime dans les congrès en général avec deux bonus : une forme d'intimité car plus restreint, un cadre de dingue ! Bravo à tous les candidats, c'était cool de pouvoir vous voir performer. Bravo à toute l'équipe d'organisation et merci entre à Tim, Claude et Olivier qui ont assuré pour les prépas du samedi matin. Sinon en vrac je retiendrai la sympathie de tous, le spectacle de Luc Apers, dormir avec Julien Losa... ou peu dormi du moins, les discussions et les crises de rire avec Frantz, et toutes les autres rencontres agréables qui font les bons moments : romaric (c'est un ouf !), gildas, christophe, gérard bakner, jeckel, vincent, notre hollandais qui mange ses mots comme un irlandais, nirag et sa gentillesse sincère, etc, etc... A refaire sans aucun doute !
  4. Ha ouais ? Bah il s'est bien foutu de toi le Losa, sinon tu serais au moins allé jusqu'à Lourdes En fait vos avis c'était sur cette phrase : "on ne cherche pas forcément à faire le spectacle qui plaira à toutes les sensibilités de public (on cherche plutôt à trouver "notre" public)". Je ne sais pas si ça n'engage que moi, j'ai l'impression qu'on est tous comme ça non ? Les trois bornes ? ça fait un moment alors, tu as vu les prémisses de ce qui est le spectacle actuel en fait (j'ai gardé 20% de ce que tu as vu). Ce qui me fait penser que ça fait trèèèès longtemps que j'ai pas vu le tiens ! Je trouve quelqu'un qui aime les bons shows de mentalisme et d'humour et j'arrive alors
  5. Par contre oui et non (intro constructive... ). Avoir une réflexion sur ce que je fais c'est surement l'essentiel du temps de travail d'un artiste en dehors de la scène (répétitions ou représentations). Disons qu'il faut penser au spectacle pour le faire, à la forme du spectacle... donc comme je mettais dans mon premier message la forme de mentalisme qui va en découler. En clair si on a pas forcément la réflexion préalable de la forme de mentalisme, cette forme découle quand même d'elle même des réflexions sur la forme et le fond du spectacle. Pourquoi pas (je ne suis pas sur que se soit une vérité universelle). Mais en tout cas c'est pour ça que la plupart d'entre nous ont une équipe. Julien Losa par exemple est mon consultant sur mon spectacle, il analyse "froidement" sans prendre en compte des impératifs ou des contraintes qui peuvent paralyser la réflexions. Il travaille en étroite collaboration avec ma collaboratrice artistique et mon metteur en scène. Ces trois personnes me permettent alors d'avoir 6 lobes de plus pour théoriser sur ce que je vais réaliser. Mais surtout, de part leurs réflexions et leurs arguments, ils m'obligent à avoir du recul. Mes spectacles sont au mieux filmés, et au pire enregistrés sur une appli de Dictaphone (je met pas le nom de l'appli, cliquez sur les liens des partenaires plutôt !). Le visionnage systématique ou la réécoute permettent alors de se fixer un axe de réflexion, même pour l'artiste du coup C'est là où je ne te rejoins pas, et je pense même que Julien (dans son message) a un peu exagéré. Un spectacle se construit autour de ce que l'on veut faire, de qui nous sommes, et la couleur artistique peut même évoluer en fonction de ses propres conclusions. Objectivement (j'aimerai avoir l'avis de mes compères Julien, Giorgio et les autres) on ne cherche pas forcément à faire le spectacle qui plaira à toutes les sensibilités de public (on cherche plutôt à trouver "notre" public) et franchement je n'ai jamais pensé à prendre des contraintes commerciales pures pour faire ce que je voulais. Quand je parlais d'avis plus élaborés je parlais donc de la "classification" du mentalisme et de ses types. Par exemple j'applique des figures de style à mes textes sans forcément connaître le nom de la dite figure parfois Pour de la scène il est important selon moi que se mêlent sensibilité et réflexion. Le théoricien a une vision philosophique qui manque sûrement au praticien mais le praticien a un recul lié à l'expérimentation permanente du terrain qui manque certainement au théoricien (quand bien même fut il praticien avant) D'où le fait que mon "théoricien" soit également "praticien"
  6. Merci Giorgio. En fait pour rebondir sur ce que tu dis, les magiciens et mentalistes professionnels bénéficiant d’une certaine notoriété réagissent très peu sur ce forum. Cela tient à beaucoup de facteurs : ils ont mieux à faire, ils n’ont pas spécialement envie de se mélanger à une foule des contributeurs dont le niveau de culture magique est très inégal et, de plus, leur statut d’homme public rend délicat leur communication sur un forum. Cependant, comme tu le sais, Giorgio, ils lisent et décortiquent attentivement ce qui est publié ici. Allez… Je vais te faire une confidence : Il m’est arrivé, à plusieurs reprises, d’avoir des coups de fil ou des sms de célébrités (au passage je me demande comment certains ont eu mon numéro de téléphone) pour me demander : "pourquoi as-tu dit ça ?" ou encore "merci d’avoir dit ceci, ça me touche"… On m’a même proposé (parfois) de devenir consultant… ou de faire des conférences. Tu te rends compte un peu ? Je pensais être un magicien de forum retiré du monde, sorte de fantaisiste oisif qui passe son temps à développer une Foulosophie magique totalement décalée … Il semble que ma prose soit prise vachement au sérieux ! Faut aussi avouer que ce n'est pas parce qu'on joue, qu'on a des avis plus élaborés en fait Il y a pleins de choses intéressantes à lire dans ce post et tant d'autres... mais je ne vois pas quoi apporter. Et même si je suis pas autant "implanté" que peuvent l'être Giorgio ou Viktor Vincent par exemple, je trouve ça souvent (tu as raison) délicat de répondre dans certains sujets. Bref le fait que tu "occupes" le terrain c'est bien. Des fois tu pars trop loin pour moi, mais souvent il y a des pierres soulevées qui sont intéressantes. Mais c'est sûr que même lorsqu'un sujet me concerne d'aussi près que celui ci... je n'ai pas forcément d'eau pour votre moulin
  7. Hello, Comme toutes les personnes que citent notre ami Giorgio, je lis régulièrement les avancés sur ce post... sans éprouver le besoin d'y participer puisque je suis assez d'accord avec Shiva (du moins ce que tu as mis ci-dessus). Je ne me sens pas du tout légitime à parler de ces sujets, vraiment, car les réflexions, directions, et la couleur de mon spectacle ne prennent pas en compte à ce jour la plupart des pierres que vous soulevez... Ou alors indirectement et de manière plus égoïste que généraliste ("Quel est mon clown" va jouer sur "Quel est ma manière de faire du mentalisme" qui prend en contrainte "quel est la couleur de mon spectacle"). D'une manière générale je n'ai que peu de métier en fait, j'essaie de faire ce que j'aime faire sans autres contraintes que d'offrir un spectacle qui répond à mes exigences (pas forcément universelles). Autant dire que lorsque tu dis "possède-t-il (l'artiste en théatre assez de recul et de réflexion sur son propre travail pour être vraiment légitime à parler de ces sujets ?", me concernant la réponse est non. Mais je vous lis tous avec intérêt et/ou amusement :)s
  8. Hello Pierre, de mémoire c'est l'une des enseignes de Aran Prod, je te conseille de les contacter directement.
  9. L'acquis social c'est d'avoir obtenu un régime particulier lié à notre profession (j'ai bien marqué "obtenu" et non "bénéficié"). Il a été reformé d'une mauvaise façon en 2003. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'une nouvelle réforme est nécessaire, une réforme... pas une suppression. La proposition de réforme on l'a, elle est intelligente et fait faire plus d'économie qu'une suppression (je vais pas vous remettre tout les documents, je doute que ça vous intéresse à ce point, mais c'est réel). Elle permet au plus précaire de respirer, elle permet aussi d'avoir une vraie limite dans le montant maximum versé sur un mois à un IS, et enfin elle nous ferait revenir à la fameuse date "anniversaire" qui est plus simple est sereine pour les I.S... comme pour les services de pole emploi. Il ne faut vraiment pas confondre, la plupart des I.S impliqués sont POUR une réforme intelligente et faisant faire des économie, et CONTRE la perte d'avoir une régime adapté à leur métier. C'est aussi simple que ça. Maintenant force est de constater que par méconnaissance et/ou manipulation l'opinion publique ne voit de ce régime que ce qu'on veut leur faire croire. C'est du coup compréhensible que ça mette parfois certains en colère. Mais ne vous méprenez pas nous sommes pas dans la recherche d'un "traitement de faveur"
  10. Pour infos oui il y a un vrai lien économique entre les secteurs. La culture en fait parti (d'ailleurs la culture ce n'est pas que le spectacle vivant... musique... radio... cinéma... télévision... sont autant de secteurs liés à l'intermittence). Et Kamel est peut être intermittent, mais attention. Il ne faut pas croire qu'un intermittent touche nécessairement des indemnités chaque mois. Par exemple entre la tournée et paris je ne touche pas d'indemnités chômage depuis janvier, je suis dans une période faste où mon nombre d'heures se suffit et où je ne suis qu'en "cotisation", mais rien ne dit que ça va durer. Le jour où je serais moins actifs je serais très content de pouvoir prétendre à des indemnités chômages. En clair être intermittent ne veut pas dire toucher le maximum de pole emploi chaque mois (sinon tu ne le reste pas d'ailleurs, puisque tu n'auras pas fait tes heures...)
  11. Philip tu as utilisé le mot juste. Il ne s'agit pas d'avantages ou d'acquis (chaque spécificité a des avantages et des inconvénients à partir du moment ou l'on compare à un autre point de vue). Il s'agit d'une spécificité de l'assurance chômage. Si on basculait quelqu'un du régime général sur l'annexe 10, il est presque certain qu'il perdait ses droits en 8 mois, pour la bonne raison que l'annexe ne serait pas adaptée à son métier. Comme le régime général n'est pas adapté au notre. Les techniciens et les artistes sont dans le travail discontinu, ils ne connaissent pas de période longue de chômage (sinon soyons clair ils perdent leurs droits, tout simplement), mais alternent travail et chômage en permanence. Des solutions sont proposées par "nos" syndicats, ils sont sains comptablement parlant, car ils font faire de belles économies à l'état. Il ne s'agit donc pas d'être subventionné artistiquement, mais bel et bien de pouvoir percevoir notre chômage lorsque nous y sommes (comme tout salarié). Et de fait lorsqu'on est pas en période de plein emploi dans le pays, un système tel que l'assurance chômage et par essence déficitaire...
  12. Je l'avais vu à la cible mais je retournerais le voir bien sur par contre la date... Je sais pas encore.
  13. Précision qu'on m'a demandé, les frais de port sont inclus en envoie contre signature (ou remise en main propre à Paris). Et je suis désolé mais je n'enverrais rien contre un chèque (un virement c'est facile et rapide au pire un papal). Voilà pour les infos Fabien
  14. Bonjour, Je vends Cerebro Solo 3 de James T. Cheung. Acheté il y a moins de 6 mois pour répondre à un besoin lors d'un numéro, il n'a servit que 2 fois en répétitions. Nous avons trouvé une autre méthode plus adapté pour le numéro et ce matériel ne me servira donc pas. Acheté chez Arteco, la partie visible du gimmick était abimée, ils l'ont changé et celui n'a jamais servi. Il semble que Cerebro Solo 3 ne soit plus commercialisé... profitez en Prix lors de l'achat 1000€, je le vend 600€ (prix volontairement bas, pas de baisse ou de négociation possible). Contactez moi par mail [email protected] uniquement. Voir le descriptif complet
  15. Pour le Fieald (avec un "a") il n'y a pas réellement d'attente à proprement parler. Il te suffit d'y aller un dimanche et de lever la main lorsqu'ils appellent les visuels. Si il y en a trop ce jour là il te faudra retenter ta chance un autre dimanche. Le temps est également de 5mns. Tu as aussi le dimanche "Kandidator" aux Feux de la Rampe (inscriptions à 18h au café Folies, en face des folies bergères).
  16. Tout dépend dans quelle ville Par contre 15 minutes c'est assez improbable pour une scène ouverte. En général c'est 5 minutes avec une tolérance pour les visuels (genre 6/7 mns).
  17. Avant que des foudres ne tombent comme j'ai pu avoir en privé je précise que nous avons bien les droits pour faire ce numéro. (Joie d'anticiper). Sinon, bah je vous invite à voir la version complète en spectacle qui elle fait 8/9 mns et qui est beaucoup sympa au niveau texte et mise en scène en fait
  18. Ha pour ça faut aller voir Xavier Nicolas, le marathonien du mentalisme
  19. Exact amigo, Mots de Tête ne se joue plus à Paris depuis Juin (mais est en tournée), et on fait une exceptionnelle avec la nouvelle version mais en Novembre. Et oui il en manque pleins, c'est plutôt chouette de voir nos disciplines remplir des salles !
  20. Vous exagérez, il n'a pas demandé de qualité pro ou super bien rodé mais quelque chose de rodé, Juste rodé... Normal non ? Histoire peut être que le concept se renouvelle, et là peut être même en pro. Je suis d'accord avec vous pour les scènes ouvertes sur le côté labo... Mais même là rares sont ceux qui y font un numéro vraiment pour la première fois... C'est un labo de numéro... Un peu rodé Et là en plus c'est particulier puisque pour une soirée particulière... On a vu des demandes plus incongrues non ?
  21. Arrête de leur faire croire n'importe quoi, en vrai on est tous blindé en plus (ok sauf Julien qui dépense tout dans le whisky et le coiffeur)
  22. Sur ce coup là Seb l'idée c'est comme pour toute scène ouverte... Jouer, présenter, oser, peut être faire de la promo, rencontrer et surtout jouer (oui je l'avais déjà mis...). Il y n'y aura surement pas de pub, d'affiches, parce que pas de budget (comme dirait lelapinblanc !) parce que l'idée n'est pas de vendre mais de Faire... un truc sympa en one shoot quoi... Et pour faire devant du public... qui viendront gratuitement, et qui mettront au chapeau si ils le désirent... Ils vont pas faire payer les gens pour un concept où il n'y aura pas de répétitions quand même Déjà c'est plutôt cool d'avoir un salle gratuitement... pour ? Jouer ! oui c'est ça... Alors forcément faut pas confondre ce genre de délire avec un événementiel au cachet
  23. Faire un plateau au chapeau sur Paris... T'abuse franchement, alors que juste pour rire te paie grâcement pour monter cet événement Perso j'ai rien qui correspond mais Julien a tout un univers Spirit qui devrait coller non ?
×
×
  • Créer...