Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Benoît HUYNEN

[Quizz] niveau 4

Recommended Posts

A priori c'est donc à un moment où on eût pu considérer qu'il y aurait (ou qu'il y avait déjà eu) une troisième guerre, mais que celle-ci serait moins vaste...?

Julien - pressé de découvrir enfin l'astuce !

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Donc les significations des termes "second" et "deuxième" ont bien un sens dans ton énigme?

Les avis étant partagés, perso je jette Bob alors...

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

bonne réponse de scouf !bravo

après la 3ème guerre mondial .

ps : j'ai fais de la place dans ma boite à MP envoyez moi des messages d'amour .

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité lancelot

Pas compris... On joue sur "second" et "deuxième" ou pas ?

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

oui , quand il y a eu une troisième guerre on peut parler de deuxième et non pas de seconde guerre si on applique la règle suscitée.

l'énigme est un peu tombée à plat je ferais mieux la prochaine fois !

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Je pensais cela aussi pendant un moment jusqu'à ce qu'un professeur de Français me dise qu'il pouvait y avoir un troisième après un second justement..

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
bonne réponse de scouf !bravo

après la 3ème guerre mondial .

Non !

Benoît, je persiste et signe.

Un bon professeur de français n’aurait pas commis les erreurs présentes dans ta maladroite formulation initiale (que tu as perfidement modifiée à la suite de mon premier message et des remarques de Popnorges :mad: ).

Ton texte d’origine était :

Benoît

un professeur réputé de français à écris :

"La deuxième Guerre mondiale constitue le conflit armé le plus vaste que l’humanité ait connu

quand a t'il écrit cette phrase. "

Indépendamment de l’orthographe et de la syntaxe hasardeuses qu’on te connait ;) (mais on t'aime bien quand même :) ), j’ai immédiatement donné ma réponse relative à la prétendue différence entre « second » et « deuxième », une question que je connais bien (pas sur la base d’un seul lien Internet pointant vers un site québécois comme tu le fais mais sur celle d’une très bonne documentation d’ouvrages traitant de la langue française et ses difficultés) et dont j’ai parlé ici-même en janvier 2009, je me cite :

Je prends la défense d'Iris :) : deuxième et second sont parfaitement synonymes ! L'idée (assez propagée il est vrai) que second ne doit être employé que s'il n'y a pas de troisième est inexacte.

Bonne nuit à tous...

Je vous renvoie à la suite du sujet pour les détails :

L'énigme des trois médaillons

On peut y lire cette remarque de Sorano :

Il est plus rassurant de parler de Seconde Guerre Mondiale que de deuxième.

:whistle: :whistle: :whistle:

En tout état de cause, et comme je le soulignais, on ne peut orienter la réponse à ton énigme en se fondant sur cette erreur courante, l’affirmation d’une réelle différence (quoiqu’il y ait nuance) entre les deux termes étant totalement inexacte.

Donc un professeur de français réputé n’aurait JAMAIS écrit la phrase que tu proposes, non sur la base de cette pseudo-ambiguïté qui est la clé (« pipée ») de ton énigme mais sur celle des autres fautes de français contenues à l’origine dans la « citation ».

La différence subtile entre « second » et « deuxième » eut-elle été avérée, ton énigme ne serait pas dénuée d’intérêt. Mais force est de constater que seul le paradoxe inhérent à ta formulation d’origine permet de répondre avec un semblant d’honnêteté intellectuelle : un « bon » professeur de français ne pourrait commettre autant d’erreurs en une si courte phrase (la minuscule fautive et l’absence de point final), c’est donc que ledit « réputé professeur » n’existe pas, la réponse à ton énigme est donc bien « JAMAIS ».

Christian Girard, pour servir et valoir ce que de droit

Modifié par Christian Girard

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Bon... S'il faut pinailler :

- bien que "second" et "deuxième" soient en effet souvent considérés comme synonymes, on s'efforce en général d'employer "deuxième" quand l'énumération va au-delà de deux et "second" dans le cas contraire* (recommandation en usage à l'Imprimerie nationale et à l'Académie française).

Donc, tout le monde à raison, mais il est quand même recommandé de faire en général ce que suggérait benoît_h (au sujet de l'emploi de "second" et "deuxième", hein... je n'ai pas dit qu'il fallait faire tout ce qu'il suggérait...)

- le terme "seconde guerre mondiale" ne prend pas de majuscule (ni à "seconde", ni à "guerre", ni à "mondiale"), contrairement à ce que dit Christian Girard (qui, pour une fois, se trompe, lui qui est pourtant attentif à la rigueur typographique... ;) ). "Guerre" prend une majuscule dans "La Grande Guerre", car il devient là un véritable nom propre.

(* Certains esprits matheux et tordus voudront sûrement rétorquer que l'on parle bien de dérivée seconde alors que l'on peut souvent continuer vers la dérivée troisième, etc. Certes. Ils auront raison. Mais ils ont l'esprit matheux et tordu...)

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...