Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Bernard BILIS à Brest le 250117


Recommended Posts

Bernard BILIS. BREST/GUIPAVAS, jeudi 26 janvier 2017.

Compte rendu par Pierre Guedin

Dans le cadre du septième festival de Magie de Guipavas comprenant un tremplin magique et plusieurs spectacles, un (ou une) master class a été organisé(e) sous la houlette de Philippe Bonnemann. C’est le moment ou jamais de faire connaissance avec le célèbre cartomane du PGCDM.

Treize stagiaires (dix brestois et trois bretons venus de plus loin), le plus jeune âgé de treize ans et le plus âgé de soixante-sept ans, se préparent pour quatre heures de perfectionnement avec le Maitre.

 

Après les présentations d’usage un jeune magicien s’y colle en présentant un tour de plusieurs cartes choisies qui va servir de point de départ de la discussion.

Ensuite et suivant la demande de chaque stagiaire sont abordés une vingtaine de tours et de techniques, dans l’ordre :

 

L’empalmage du dessus.

Le mélange Zarrow.

Le saut de coup classique.

 

Pause avec réponses à des questions (sur son parcours, ses débuts, ses choix et ses conseils sur la pratique professionnelle).

 

Un effet de cartes voyageuses (Card Across).

The Dereck Dingle Fabulous Jumping Card Trick.

Deux effets de triomphe ; un triomphe classique avec deux mélanges Zarrow et Count Down Triumph où la deuxième carte choisie se retrouve au nombre choisi.

Le faux comptage Elmsley.

Le demi-saut de coupe.

L’éducatif pour apprendre la donne en second et son application pour une donne de poker.

La carte à l’œil au Bookbreak (Une idée de Tenkai popularisée par Marlo).

Le change au retournement.

Le Cull (que nous avons hardiment traduit par Cueillette).

 

Et pour terminer quelques effets de pièces :

La paire inséparable de B. B.

Matrix.

Original Handling Coins de David Roth.

Le (Lou) Gallo Pitch.

Le mouvement Han Ping Chien.

 

Conclusion : en bon pédagogue Bernard Bilis apporte pour chaque technique des solutions et des améliorations pour notre pratique. Les passes les plus difficiles deviennent accessibles, ce qui prouve une fois encore que l’enseignement avec un Maitre compétent réduit la durée d’apprentissage. Un mauvais Maitre (Oxymore ?) aura des difficultés à expliquer une technique qu’il ne sait pas exécuter. À l’inverse Bernard Bilis pratique une magie de cartes académique où tous les mouvements sont justifiés et exécutés au bon moment.

  • J'aime 1
Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Merci GP21 devenu 56 

Quel plaisir de te lire Pierre.

je ne me suis rarement intéressé à la technique et tu me le fais regretter.

Comme maintenant tu es au pays de la Potion Magique  j'espère que nous aurons l'occasion de nous retrouver sur les manifestations du Grand Ouest car dans quelques semaines je rejoins mon camp de réfugiés dans les Cotes d' Armor.

Si tu es toujours à Guipavas embrasses de ma part la famille Philippe Bonnemann, Bernard Bilis que nous avons vu au PGCDM ce soir, et Tino Oudin qui participe au concours de ce grand rendez-vous de Guipavas devenu annuel.

Je te dis M.........  MILLE FOIS  !     (lol)

Bernard Bilis  1984

BILIS Dossier A830.jpg

Avant d'apprendre des tours de magie il faudrait apprendre l'Histoire de la magie

(Christian Fechner )

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...