Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les VIP. Clique ici pour en savoir plus !

Jean-Roch

Soutien
  • Compteur de contenus

    46
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

36 Superbe

À propos de Jean-Roch

  • Rang
    Magicos*
  • Date de naissance 5 janvier

Informations Personnelles

  • Localisation
    Lyon (69) / FRANCE
  • Profession / Occupation
    Manager Bureau d'études Ingénierie

Informations Magiques

  • Club(s) / Association(s) / Cercle(s)...
    RàS
  • Connaissances Utiles pour Notre Art :
    RàS

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. L'apprentissage de la magie est quand même quelques choses de particulier. J'ai l'impression de relire des choses que je lisais sur le cirque il y presque 30 ans. Le cirque était cantonné aux familles traditionnelles Bouglione et autres. Si on n'était pas du sérail, on ne pouvait pas faire de cirque. Cela a beaucoup évolué en bien et en moins bien, mais la création d'école de cirque a fait émerger des artistes incroyables. Cela créé aussi un certain formatage pour les "artistes" de cirque ayant moins de choses à exprimer, ou une personnalité moindre où l'on tombe dans les clichés du cirque contemporain. Cela n'empèche pas des artistes n'ayant pas fait ces écoles d'apparaitre aussi. J'en sais quelques choses vu que mon meilleur ami a une compagnie de cirque qui marche très bien, La faux Populaire Le mort aux dents qui ont fait le Cirque Précaire, Cirque Piètre, Cirque Misère et Cirque Poussière. Il a un parcours différent qui l'a nourri pour exprimer ce qu'il avait à dire. L'intérêt de ces formations est que cela a permis une augmentation incroyable du niveau technique pour pouvoir présenter des choses folles. Encore faut-il avoir quelques choses à dire. L'absence de ces structures en magie empêche une propagation de l'art bénéfique. Bien entendu le risque du formatage existe, mais quand l'on voit les réactions épidermiques et souvent dogmatiques de certains sur les approches des uns et des autres, ça pourrait brasser un peu les idées. Et l'argument du secret est certe important mais quand l'on voit un spectacle de magie réussi, on n'en a rien à faire du truc. Après la magie, à mon sens, souffre aussi que la majorité des "représentations" ont lieu dans un cadre peu propice à développer un univers : le table à table, l'évènementiel voire même les galas de magie. C'est de l'alimentaire. D'ailleurs dans le podcast des Illusions Fred Darevil en parle très bien à mon sens. Et il rejoint en ça Dominique Duvivier qui a créé le double fond pour présenter ses spectacles de magie afin d'arréter le table à table.
  2. C'est marrant ça, ça rejoint ce que j'ai lu sur le "brevet d'apprentissage délivré par le double fond. Ca fait hurler au loup. Dans ce cas ci on parle d'un brevet d'initiation. En gros quels sont de bons moyens d'introduire la magie à des ignares. Il ne s'agit pas forcément (surement) de la seule et unique façon mais de transmettre une boite à outil pour transmettre mieux une bribe de l'art magique. Cela existe pour la musique, les arts du cirque et autres. Bien entendu, il existera d'excellent pédagogues qui n'auront pas ce diplôme et de moins bon qui l'auront. Mais de poser sur la table, des moyens de transmission, des ateliers d'introduction et je ne vois pas le problème. Pour avoir fait beaucoup de pédagogie dans mon autre passion le jonglage ainsi que dans ma vie professionnelle, on peut apprendre beaucoup de chose en 5 jours et 50 heures. Bien entendu, il faudra le digérer, l'assimiler, trier ce qui nous convient ou pas. Ca peut ouvrir des pistes pour des années. Et un point qui est sûr, c'est que ce sont rarement les meilleurs artistes ou professionnel qui sont les meilleurs transmetteur. Et par exemple que penses tu de la Formation Écriture Magique au CNAC c'est bien ou pas?
  3. Pour rebondir sur ce que dit Gilbus, je pense que le vrai live et la vidéo c'est 2 choses totalement différentes. Je prends un exemple tout simple, ma femme n'aime pas du tout regarder du spectacle vivant (magie ou autres, étant grand fan de cirque par ailleurs) sur un écran. elle trouve ça fondamentalement chiant et sans émotion; Alors qu'elle apprécie fortement les bons spectacles sur scène où l'émotion se transmets et prends le temps. On n'est pas forcément dans l'effet coup de poing ou le rythme effrené. C'est tellement plus fort. En comparaison, les vidéos flash du net, on s'en lasse vite, une fois que l'on a vu dix changes de carte extraordinaire au final, on s'en fout. même s'il est plus clean, plus incroyable. Ca n'a plus de sens. Et je reste persuadé que les magiciens du spectacle vivant auront toujours du public à partir du moment où ils continuer d'amener de nouvelles choses. Par exemple des spectacles complets de magie au lieu de gala afin de créer un univers et une émotion. Bon tout ce blabla pour dire que je suis d'accord avec gilbus.
  4. J'ai vu son numéro de tenor ce week et écouté le podcast. C'est du grand art. Il dégage vraiment quelques chose.
  5. J'ai pas envie spécialement de débattre des heures. Mais sur le ventriloque, je prenais en exemple la qualité, le sens du détail du numéro du tenor. Et pas un jeff panacloc, que l'on aime ou pas. Il faut pouvoir trouver autre chose. Et dans les spectacles de marionnettes y'a de la matière à travailler. Bref, tout ça pour dire, que je ne lui ai pas demandé (expression abusive vu que je ne lui ai rien demandé du tout) d'être vulgaire. Mais d'utiliser son talent et son travail pour offrir quelque chose d'autre. Et encore une fois il n'a que 18 ans.... Et excusez le schnock quadra que je suis, sainement ne rime pas forcément avec gnan gnan.
  6. Bonjour, J'y étais ce samedi soir et je voulais en faire un petit retour. Les artistes présents étaient les suivants, plus un maitre polonais dont je ne retrouve pas le nom Jean-Jacques Arbiol, Les Chapeaux Blancs, Les Frères Chaix, , Norbert Ferré, Nestor Hato,, Nans Marco, , Fred Razon, , Mikael Szanyiel, Chris Torrente, Otto Wessely, Charlie Mag Le prinicpe est une soirée type gala avec un mr loyal Norbert Ferré avec son "clown" JJ Arbiol, qui rythment la soirée afin d'éviter les temps morts entre les numéros. Mr Ferré et Arbiol remplissent bien leur rôle si ce n'est que leurs humour (très bon et très drôle) est un poil trop orienté adulte avec du contenu implicite. Avec ma femme et mes enfants, 2 numéros nous ont emmené très très loin, c'est celui des chapeaux blancs et Mikael Szanyiel. On est emmené ailleurs et c'est extra. Pour avoir fait pas mal de choses en lumière noire dans l'univers de la jonglerie, je suis épaté par la qualité des zones noires des chapeaux blancs. On ne voit rien de rien. Fred razon en vrai c'est presque effrayant, le passage sur scène où, entre autres, il subtilise 4 fois la montre du spectateur en lui disant qu'il va le faire et que la "victime" ne panne rien !!!!! Après sur les numéros de scène de Charlie Mag et Nestor Hato, c'est surement très fort, mais alors c'est d'un kitch, musique à fond et j'envoie du paté pendant 5 mns avec des postures pseudo dansé au milieu. Bon c'est pas mon truc. Nans Marco est extra-ordinaire techniquement, mais cela mériterait tellement un travail d'écriture poussé, un sens du détail. Et là ça deviendrait un monstre. Parce que là c'est un peu gnan-gnan à mon gout. Après il n'a que 18 ans, espérons qu'il fasse les bonnes rencontres. S'il y mettait autant d'intelligence que dans le numéro de ténor de Mikael Szanyiel, cela pourrait être fantastique. Le ballet d'avion des frères chaix est vraiment sympa, ainsi que le pilotage de leur avion par un enfant c'est très drôle. Le numéro d'Otto Wessely, j'ai beaucoup aimé, le côté postpunk, (bon mes enfant n'ont pas du tout compris l'auto dérision). Et j'aimerai le revoir dans une salle plus petite avec plus de proximité. Voir dans une version plus longue et moins énergique. On aimerait des respirations. Mais le format cabaret impose cette débauche d'énergie. En conclusion, une belle soirée avec un panorama diversifié de très très haut niveau. J'y retournerai surement l'année prochaine.
  7. Bonjour à tous, Comme convenu, un petit retour sur le spectacle de Luc Langevin vu au Radian à Caluire à côté de Lyon. Je préfère prévenir je risque de spoiler un petit peu sur le contenu pour vous dire ce que j'ai aimé ou pas. Le but n'est pas de spoiler mais de faites un retour plus complet que "c'était chouette, allez y". J'y suis allé avec ma femme non féru de magie mais qui a l'habitude de voir des spectacles. Si je résume le sentiment général en sortant du spectacle : on a passé un bon moment avec des trucs vraiment très classe et quelques bémols qui empéchent d'en faire un très grand moment. On peut diviser le spectacle en diverses séquences: celle là où Luc Langevin parle et/ou interagit avec les spectateurs et celle où c'est plus du show sur de la musique. Lorqu'il interagit et/ou parle c'est très agréable, clair et les effets sont percutants. On sent un artiste très à l'aise dans l'interaction et avec un niveau magique redoutable. Donc là-dessus rien à dire c'est vraiment bien. Mention spéciale pour le pouvoir magique donné à un enfant, toute la séquence est à la fois très impactante et très drôle. Je pense que l'enfant qui monte sur scène vit une expérience incroyable. Pareil pour la séquence boite aux objets perdus. C'est drôle, bien amené et vraiment incroyable. Du coup pour le passage plus "grandes illusions", y'a pas mal de moins bien. La musique est franchement insupportable que ce soit en volume sonore ou en qualité. Comment peut-on avoir une bande son comme ça en 2019!!! J'ai pas trouvé la mise en scène exceptionnelle et les effets bof bof. Et vu que c'est là que j'attendais mr Langevin, j'ai été assez déçu. Cela ne concerne pas la partie Teleportation d'un spectateur car elle est réalisée en "interactif", et là grosse claque. C'est totalement incompréhensible et miraculeux. En conclusion, ça vaut le coup d'être vu, mais j'ai été déçu par rapport à mes attentes. Je m'attendais à voir un spectacle plus "grandes illusions" bien mis en scène et ce n'est clairement pas ça. Par contre, Luc Langevin a une sacré présence interactive et il assure grave. Voili, voilou, curieux de voir les retours de vous autres. Bonne journée. PS: j'avais oublié, la première séquence est assez bidon, les choix de 1 à10 pour arriver sur 2 objets. C'est presque du niveau astrapi en terme choix. Ca partait mal...
  8. J'y vais ce soir, je vous ferai un petit retour
  9. Bonjour à tous, Merci à Vincent et aux intervenants. J'ai une préférence pour les podcasts avec des magiciens présentant leur parcours et leur vision. Chouette boulot et pourvu que ça dure. JR
  10. J'avais rouvert Spotify pour les lire. Je ne l'avais pas trouvé dans Podcast Addict. Je re regarde. En tout cas j'ai bien apprécié le premier épisode que j'ai écouté avec Chris Torrente Merci du partage
  11. Argh, fervent amateur de podcast en tout genre, je suis dépité, il n'est pas accessible via PodCat Addict. Flute. Excellente nouvelle en tout cas JR
  12. Ca a l'air super interressant. J'aime beaucoup la formule. malheureusement Toulouse ça fait loin. Si jamais mr Gilbus fait ça autour de Lyon, c'est sur je viens.
  13. Bonjour à tous, J'ai regardé pour la 1° fois l'émission Diversion vendredi dernier. Je n'ai regardé que la première partie. Si l'on fait abstraction du concept de l'émission avec des célébrités qui regardent de près et font des commentaires que je mettrai dans la même catégorie que les plans promo du PGCDM qui ont le don de me fatiguer et que je trouve sans intérêt. J'ai bien aimé la qualité des numéros présentés et les différents caractères des magiciens retenus. Perso, malgré mon petit niveau, je ne trouve pas que cela réduise la portée de ce que l'on peut présenter. Car comme dit précédemment y'a l'effet live, proximité et votre approche/personnage qui a un rôle important à jouer. Et de plus, on peut présenter des choses aussi forte: par exemple le tour d'Aronson fait par Antonio n'a pas de complexité techniques inabordables pour un magicien sérieux et travailleur. Il ne "reste" plus qu'à faire une présentation clean et interressante (cela peut être un gros travail bien sur). Je fais personnellement la version de Lennart Green Rainman et cela fonctionne très bien. Bien entendu, certains effets ne sont pas réalisables par manque de moyen ou de talents, mais les spectateurs savent faire la part des choses. Et si vous avez une bonne routine ACAAN, vous pouvez surement la placer à quelqu'un qui vous a parlé de celui de Caroline Marx et surtout de ce qu'elle en a retenu. Bien sûr il ne vaut mieux pas le faire directement après la demande car vous cassez tout l'effet (à mon sens en tout cas), mais cela fera écho dans la tête de vos spectateurs et cela peut même vous valoriser. Après le concept radio crochet pour faire concourir différents magiciens je ne suis pas un fan. Mais cela fait partie d'une partie du milieu culturel magique : prix FISM, FFAP et autres. Donc je ne vois pas ce que cela a de choquant. Bref tout cela pour dire que j'ai bien aimé les numéros et que je suis arrivé à supporter les coupures pubs, choses que j'avais oublié ne regardant que du replay et de la VOD. Bonne journée
  14. Je comprends tout à fait que cela soit fondamental et obligatoire pour un pro. Mais pour moi, un amateur exigeant doit avoir ses testeurs avertis avec une capacité à la critique efficace. On est pas là pour s'envoyer des fleurs (quand c'est top faut le dire quand même ). Le but est que le miracle se réalise et pour cela toutes les dimensions sont importantes et pas que la technique magique. Je faisais ça très bien avec ma passion historique sur le jonglage. Mais j'étais dans un environnement plus favorable. Bon surtout j'avais des passionnés exigeant dont certains ont fini pro. C'était plus simple. Pour la magie je n'ai pas ça dans mes relations et j'ai encore peur de franchir le cap d'un club. Je sais c'est idiot. Du coup je me rabats sur ma femme et vu qu'elle trippe pas forcément sur la magie. Elle est très exigeante. Si elle est pas embarqué et que la magouille se sent elle ne laisse rien passer.
  15. Je suis assez d'accord. Je viens de vivre un exemple assez récent tout bête. Le matrix de base avec 4 pièce et 4 cartes. je m'entraine devant mon tryptique, puis je me filme devant ma caméra. Je trouve ça clean, pas de flash et effet top. (en tout cas pour moi). Je le fais devant ma femme puis mes enfants, et là patatras, il comprenne en deux secondes la technique et je repars en pleurant. Même eux étaient déçus par rapport au reste de mon répertoire. En conclusion, j'ai encore un long chemin avant de présenter de la magie des pièces. Conclusion, un vrai regard extérieur même pas forcément expert magicien, ça pointe des choses tout bête. Ca marche, ça marche pas.
×
×
  • Créer...