Aller au contenu

Jung Nak

Membre
  • Compteur de contenus

    28
  • Inscription

  • Dernière visite

    jamais

À propos de Jung Nak

  • Date de naissance 17/01/1980

Informations Personnelles

  • Localisation
    change souvent
  • Profession / Occupation
    Ingénieur Systèmes

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Jung Nak's Achievements

Nouveau

Nouveau (1/14)

0

Réputation sur la communauté

  1. Merci à vous deux! Sinon elle a l'air bien ton histoire de ruban, tu utilises le SAC move? En tout cas, un vrai petit bijou ce mouvement (sauf qu'on est pas top clean à la fin), mais peut être tu utilises autre chose. Ces deux vidéos existent elles en DVD? C'est vrai zut, quand est ce que A1 va tout éditer en DVD... Sinon j'aimerais bien savoir où je pourrais commander ça, parce que je suis sur Orléans en ce moment, aucun magasin de magie ici. Voilà, je ferai donc confiance à Card.Addict. En attendant, car je suis comme un enfant impatient depuis que j'ai vu ce change, pourrais tu me l'expliquer en message privé s'il te plais? Si tu as un peu de temps... Un autre change que j'ai adoré, je l'ai vu dans le film qui est sorti cet été avec Sylverster Stallone et Thandie Newton, à propos des tricheurs au poker ("Shade")... deux cartes faces en bas sur la table, je suppose qu'on en a deux empalmées dans la main, et au moment où l'on retourne les deux sur la table alors on fait le change. Connaissez vous cette technique? Elle a été montré avec une table transparente et filmée en dessous et au dessus... Impressionant, très rapide. Parfait pour écrire un tour sur la variante du poker "Las Vegas" qui se joue avec deux cartes fermées (le grand film "Les joueurs" vous la fera aimer).
  2. Bonjour à tous, comment un magicien travaille t'il lorsqu'il est à court d'idées ? Vous allez à la pêche aux livres ? Quant à moi j'aime bien aussi travailler par thème. En ce moment ce serait les colour change. J'en ai travaillé quelques uns déjà, mais un m'a intrigué tout particulièrement. L'impulse change. Savez comment il est executé ? Je vous le décrit tel que je l'ai vu. Double Lift, on met la double au milieu, face vers le haut, apparemment il la décale en biais vers la gauche (le paquet est en position de donne standard). Il secoue, change, remet en place, resecoue, change, pour finalement sortir cette carte finale du paquet. Voilà, après la technique, il faudrait songer à une routine. Connaissez vous des routines intéressantes qui mettraient en oeuvre ce thème que constitue les colour changes ? Sinon tampis, je cogiterai. Ce que j'aime dans la magie, c'est cet aspect cuisine, les techniques sont les ingrédients, mais le plus intéressant est de façonner la recette.
  3. Les mal aimés de la Magie!! Personne ne vient chez eux. Bon d'accord il y a la barrière du langage. Je suis resté un an à Singapour (où la langue officielle est l'anglais qu'ils parlent tous avec le Mandarin), et je peux vous dire que ça m'a remotivé. Ici ils ne sont pas si familiers au close up comme à l'Ouest. Le seul qu'ils connaissent bien c'est l'autre là, David Blane. (personnellement je ne l'aime pas du tout, pas dans sa technique, il a du travaillé énormément comme tout le monde, mais il a le charisme et le sourire d'un Terminator. C'est du style "Pan t'es mort, t'as vu je t'ai fait un tour. Maintenant t'es gentil tu fais un sourire à la caméra et tu te casses s'il te plais." Enfin il se la pète.) Donc avec mon modeste répertoire j'ai pratiqué de temps en temps ici en Asie (et aussi au Népal), et pour tous ceux qui trouvent que l'Ouest ça commence à bouchonner, l'Asie comme pour beaucoup d'autres secteurs économiques, artistiques, est un territoire fertile où tout va être à faire dans peu de temps! Je vais retourner vivre en Corée d'ici peu, je pratiquerai là bas pour le plaisir dans quelques restaurants, en dehors de mon métier. Je vous dirai comment ils sont les coréens devant la magie (je suis né en Corée du Sud). En tout cas les chinois qui parient et jouent beaucoup même en famille, ils rafolent de ça.
  4. Merci BEAUCOUP BEAUCOUP pour tous vos témoignages. Et je m'aperçois qu'on a osé changé le titre de mon sujet. C'est absolument scandaleux, outrageant, affligeant, déconcertant, inadmissible, antisocial, terroriste, honteux, indigne, insultant, blessant, injurieux et cela à l'encontre de notre démocratie. C'est avec des actes de la sorte que Big Brother accouche peu à peu sa dictature, que les livres vont brûler, que notre monde va flamber dans l'infamie, et nul espoir ne naitra de ces cendres fumantes d'inhumanité, il ne restra que le noir infini et dès lors nous resterons les yeux fermés. Là ici, il n'y a que des cartes noires... Mais un homme se leva, osa regarder de front ce champ de cendres. Et hop, une carte noire se transforme en carte rouge. Comment, ben j'en sais rien moi, vous connaissez dix milliard de change!! Comment fait on l'impulse change?? C'est superbe! Dans quel bouquin est il décrit??? S'il vous plait s'il vous plait, j'en rêve la nuit de ce change.
  5. Pour répondre à Julien David. Non je ne parlais pas de JF Redon, que je ne connais pas. (je parlais de personne, comme je vous l'ai dit c'était juste pour saler le tout) D'ailleurs je voulais défendre JF. Dans ces mots, j'ai ressenti vraiment autre chose que de la prétention à l'état brute. Comme si il voulait remercier les circonstances qui l'ont emmené à cet état lunatique, qui est celui d'un être heureux. Seulement voilà, les mots peut être ont rippé mais l'atmosphère générale dégage une humilité tout de même. Il faut faire attention quand on lit! Comme l'a dit notre grand David Lodge : "tout décodage est un nouvel encodage". Boudiou, bande de névrosés narcotiques! Et sinon, c'est quoi le déclic qui vous a fait mettre à la magie?
  6. Pour répondre à Fred. Non je ne SUIS PAS un MAGICIEN. Je suis amateur. Je n'aurais jamais ce titre. Et tu as répondu pour m'interloquer mais c'est normal car j'ai agressé tout le monde à la sortie de mon post!!!! J'ai oublié de préciser, je fais toujours ça. J'aime bien, je préfère à "je vous aime et La magie vous aime". Comme ça je vais en prendre plein la gueule! Ouai. Allez vous faire cuire le cul, tout ce que vous savez faire c'est de masturber des bouts de cartons. Faut vraiment être atteint. J'aime bien ça ponctue. Et ça maintient le monde éveillé! Euh qu'est ce que je voulais dire sinon? A part des bêtise... Ah si! Il vaut mieux se dire : "je veux etre un GRAND photographe", que "je veux faire des belles photos". C'est pas du tout, mais alors du tout, mais à un milliard d'années lumières de la vanité. Je suis toujours mon petit principe: Mieux vaut viser plus haut, car même si on ne l'atteint pas alors on obtient toujours plus que si on avait visé plus bas. C'est tout, c'est con, c'est moi. Allez vous faire cuire le cul (pour être bien sur que vous ne vous êtes pas endormie sur ma théorie, hein!).
  7. Un pianiste!!! Attention je vais te prédire ce qui va se passer, même si je ne suis pas pianiste du tout. Sur ton piano (droit? à queue?), il y aura plein de trucs bientôt. Des paquets de cartes qui trainent par exemple, et dès que tu te mettras à étudier ta partition, hop tu vas le choper et te dire "mais c'est pas vrai je viens de le ranger il y a deux secondes". Ensuite, tu t'avoueras vaincu, tu ne rangeras même plus tes cartes dans l'étui, t'en retrouveras des coincées entre les touches. Pendant que tu feras tes gammes, tu les feras à une main car de l'autre tu feras des coupes charliers. (ça me fait péter de rire rien que d'imaginer le truc). Puis tu joueras du Chopin avec une carte empalmée (alors là si t'y arrives, je serai littéralement sur le cul, c'est quand même balèze Chopin!). C'est dingue, comme si la chair avait une mémoire, quand elle est habituée depuis longtemps à un contact elle le réclame à nouveau.
  8. Ce joueur de tennis ne s'est pas mis au tennis car il aimait ce sport. Tout ce qui le fascinait, c'était seulement un geste du tennis : le service. Alors il a fait que ça. Parce que c'est la seule chose qu'il trouvait fantastique. Un entraineur qui l'a vu servir s'est dit, bordel il faut que je lui apprenne le reste à ce type. Après quand il était sur le circuit, il est devenu le champion qu'on connait et avait le service le plus dévastateur du circuit, surtout sur une surface rapide (ce qui lui a valu Wimbledon). C'est pour ça que je me suis mis à la magie, car quelqu'un m'a montré le saut de coupe. Rien à foutre de tout le reste et de ses tours (à l'époque je précise, avant que des excités susceptibles débilo-narcissiques viennent me prendre la tête), je fus littéralement ébahi, bordel c'est trop beau, je veux faire ça! (il me l'avait montré sans un seul bruit, silencieux et fluide comme une brise muette). Maintenant que je le fasse assez bien ou pas on s'en pète magistralement, je voulais juste dire que cette façon de s'adonner à quelque chose n'est pas aussi idéale que "je sentais que c'était ma vocation", ou "je voulais faire ça depuis que je suis tout petit", mais elle donne une personnalité à l'auteur, une belle étiquette par la suite car elle aura bosser un truc terriblement plus que tout le monde ("Ivasinovic, ah oui le plus grand serveur du monde!!" D'ailleurs c'est qui le plus beau saut de coupe? Juste en passant...). Juste que parfois, il ne faut pas se lancer dans un milliard de trucs différents (vous préféreriez une médaille d'or aux JO, ou 10 bronzes? La question ne se pose même pas n'est ce pas!), mais qu'il vaut mieux maitriser moins de trucs à la perfection (Robert de Niro est l'exemple phare, son répertoire est très limité mais bon sang qu'il le fait bien). Je sais que je n'ai pas trop le droit de dire ça, car je ne suis pas professionnel comme vous dans la magie et que je peux me permettre de bosser que ce qu'il me plait, alors qu'un pro n'a pas forcément ce luxe. L'avantage de l'amateur. (en photo c'est pareil, je dis ça parce que je voulais devenir un grand photographe comme mon héros Robert Capa, dès qu'on devient pro on se met à faire des trucs qui nous plaisent moins). Et vous s'il vous plait, c'est quoi le déclic qui a fait vous y mettre? Je sais c'est con et basique ce genre de question, mais ce genre d'anecdotes me séduit beaucoup... contrairement aux combats de coqs, il y a des gens ici qui exhalent la vanité par tous les pores de leurs mots) On est la pour partager une passion! Bande de tchétchènes. [ 18. Juin 2003, 13:56: Message édité par : Thomas THIEBAUT ]
  9. La magie coute chère vraiment. C'est pas un secret ça. Mais voilà, j'aimerais vraiment avoir votre opinion là dessus, quels livres achèteriez vous si dans votre vie on ne vous en donnerait que trois?? Ca me donnera des idées. Cette question saugrenue m'est venue car quand j'ai lu dans la préface du very best of d'Harry Lorraine : _ ce répertoire pourrait vous suffir jusqu'à la fin de votre vie, et vous seriez rien qu'avec ça un bon magicien! Enfin quelque chose comme ça. Alors voilà, je voulais savoir si vous aviez donné un label de ce genre à d'autres livres!!
  10. Jung Nak

    Zephyrus

    Excusez moi je me suis planté!!
  11. Jung Nak

    Zephyrus

    Et si on ne devait acheter que trois livres?
  12. J'ai vu une fois près de Baubourg un magicien qui ne parlait jamais lors de son spectacle. Cordes géantes et très gros anneaux.
  13. Oui évidemment, c'était un peu de la provoc quand même, pour me marrer un peu. Malgré que j'ai écrit sérieusement quand même. Parce que un dialogue, c'est proposer un domaine d'échange pour moi, ou chacun arrive non pas avec la certitude d'avoir raison, mais avec l'idée que son univers peut être mal fondé. Venir non pas pour implanter à tout prix ses idées dans l'esprit de l'autre (c'est une sorte de violence ça!), mais pour laisser une part de soi ouverte et maléable. Voilà, j'ai joué le jeu!
  14. Le militaire qui fait le brame du cerf, excellent! Une belle diversion inattendue je trouve. Tu t'en es servi? Merci ChrisDev, oui la photo est une expérience de rue aussi, et il faut du courage pour affronter les gens de près à travers un objectif. Et pour moi c'est un art! Pour Baskerville. Je n'ai pas dénigré la magie, j'ai pas dit : la magie c'est de la merde et les magiciens sont tous des pignoufs. Enfin même si j'avais dit ça, j'espère que tu l'aurais pris avec humour... Tiens, les magiciens sont tous des pignoufs, voilà pour toi. Tout ça pour dire que quand on touche le domaine adoré de quelqu'un, il ne pèse plus les mots et perd vite son sang froid (ainsi que l'ironie)! C'est tout naturel. Mais c'est bien de toujours prendre du recul par rapport à tout, cela évite de s'enfoncer bêtement et on peut ainsi donner un véritable sens à ce que l'on fait. Son propre sens. Le cachet de l'artiste. Il donnera une véritable unité à son travail, qui fera ensuite que l'on mettra immédiatement son nom quand on verra une de ses oeuvres (une description d'une routine par exemple!!). Pour moi c'est le but ultime. Avant d'en arriver là... Il y a peu d'artistes qui peuvent définir exactement leur art, je veux dire ce qu'ils font...
×
×
  • Créer...