Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Pourcentage du Prix de Vente d'un Billet d'un Spectacle perçu par l'Artiste


Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je me permets de vous poser une question en tant que pur néophyte concernant la tarification d'un spectacle (je n'ai pas l'intention de me lancer, mais je suis curieux).

Dans le cas d'un spectacle sur scène d'environ 1h, quel pourcentage du prix de vente du billet l'artiste perçoit-il généralement ?

Je suis conscient que cela dépend de nombreux paramètres 😁. Cependant, si vous pouviez donner une fourchette, voire même une éventail plus large 😁, à quoi devrait-on s'attendre ?

Merci à tous 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Pourcentage du Prix de Vente d'un Billet d'un Spectacle perçu par l'Artiste
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Eh bien, il s'agit en effet d'une question très complexe à répondre ! 😄

Car elle soulève d'autres interrogations.

Si tu obtiens un pourcentage sur les recettes, cela signifie que ta production t'a proposé ce genre d'accord, comme un petit montant fixe additionné à un pourcentage sur les recettes.

À mon avis, c'est généralement une mauvaise idée (à moins que tu ne sois aussi célèbre que Stromae, Julien Doré ou d'autres). En tout cas, cette "rémunération" serait réduite par les charges sociales.

Par exemple, si le pourcentage aboutirait à une somme de 200 euros, tu ne toucherais peut-être que 100 euros après avoir déduit les charges sociales.

En réalité, il est préférable de demander un cachet entièrement FIXE pour ta prestation, en incluant les charges.

À ce stade, la fourchette devient très vaste et peut aller du "grand n'importe quoi", car il n'y a pas de réponse toute faite à la question "combien demander pour un spectacle d'une heure".

Cette fourchette va de 50 euros, voire moins, à 1000, voire 5000 euros, en fonction du type de spectacle, de la renommée, du matériel et du personnel requis. Il est à noter que tout de même, il existe des MINIMA SOCIAUX définis par les conventions collectives du spectacle.

Modifié par Thomas
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures, Teddy REX a dit :

EUH..... question tres complexe  à répondre !!!! 😄

 

Car elle pose d'autres questions 

- Si tu touches un % sur les entrées c'est que ta production t'a proposé ce genre de deal  type un petit fixe + un % sur les entrées qui est à mon avis un MAUVAIS  deal ( sauf si tu t'appelle Stromae, Julien Dore ou autres )  de toutes façons cette "rémuneration" sera en plus amputée de charges sociales ( exemple  le % fait que la somme  serait eventuellement 200 euros , tu ne toucheras que 100 euros apres charges sociales deduites)

 

En réalité tu dois demander un  cachet totalement FIXE pour ta prestation + les charges et là ,   la porte est ouverte au "grand n'importe quoi" car personne ne repondra  a ta question "combien demander pour un spectacle de scene d'1h" ( il y a d'ailleurs un sujet sur cela  sur VM) car  cela va de 50 e  voir moins à 1000,5000 ..... selon le type de spectacle , la notoriété , le materiel et personnel amené ...   A noter qu'il y a quand meme des MINIMA SOCIAUX decrétés par les conventions collectives du spectacles 

Merci pour ta réponse je suis tellement ignorant du sujet que je croyais qu'il s'agissait forcement d'un pourcentage afin que la somme soit proportionnelle au nombre de billets vendu. 

Si on prend un exemple extrême du style Viktor Vincent ou autre. Combien lui rapporte un spectacle comme par exemple lors de sa dernière tournée ? 

Prenons l'extrême inverse quand est il du cas d'un parfait inconnu qui se produirait dans un petit cabaret ?   

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est impossible de répondre à ces dernières questions.

Prenons un chanteur ou un humoriste CONNU, leur cachet varie de 5000 à 10000, voire 20000 ou plus !!!

En effet, eux, en fonction de la structure administrative du montage (qu'il s'agisse d'une production directe ou non), peuvent en PLUS de leur cachet, demander un pourcentage sur les recettes.

En général, en cabaret, ça ne paie pas beaucoup.
Il fut un temps où les artistes couraient entre plusieurs cabarets pour gagner leur vie.

Pour un spectacle sur scène, en ne travaillant ni au noir ni en BRADANT les prix, les tarifs en dessous de 300 € NET ne sont pas envisageables (aller en dessous reviendrait à dévaloriser le métier).

De toute façon, comme je l'ai dit, le strict minimum, c'est défini par la convention collective du spectacle, soit en gros +/- 120 € NET par cachet.

Modifié par Thomas
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vaste question en effet !

Comme le dit très justement Teddy, on ne calcule pas le montant perçu par l'artiste via un pourcentage d'un billet. Cette méthode n'aurait pas de sens en terme de budget.

Un budget inclus les dépenses (location du théâtre, éventuel complément technique, éventuel montage, salaires etc charges du/des artiste.s, salaires et charges du personnel technique, salaires et charges du personnel général - accueil, sécurité, billetterie, chargé de production, etc... -, communication (graphisme, impression), taxes (de la TVA aux différentes taxes liées aux spectacles), Droits éventuels (auteur, musiques), catering de l'équipe, transport de l'équipe, hébergements éventuels, etc... On peut y rajouter beaucoup de choses (campagne d'affichage, attaché de presse, résidence de création, créa lumière, créa musique, amortissement du matériel ou des costumes, etc...)

Le budget inclus également les recettes : la billetterie (éventuellement subventions pour certains, la vente d'une captation à une chaîne de télévision, le merchandising (qui lui même inclus de nouvelles dépenses))

Malgré un certain fantasme de se dire "sur un billet à 45€ en moyenne dans une salle de 2000 places, l'artiste doit bien se faire 10% par billet" la réalité est différente. Et comme le dit Teddy, chacun négociera son cachet comme il le pense juste.

Comme ça n'est pas facile de trouver des infos je vais te donner un exemple concret, mon Olympia en 2018. J'ai pris un cachet de 500€ net (le ticket moyen était justement de 45€ en moyenne et la salle fait 2000 places) soit environs 0,5% par billet ! Mais pour continuer à être transparent j'ai fait cet Olympia en complète auto production, donc en cas de bénéfice il allait dans ma société (d'où le cachet confortable mais pas délirant). Le Budget final en dépense était de plus 75000€. Il fallait remplir quasiment 85% de la salle pour équilibrer avec les recettes. Au final j'ai eu la chance de faire complet donc de réaliser un bénéfice d'un peu plus de 10 000€ pour ma société (C'est une autre question car il a fallut mobiliser l'argent pendant presque un an entre le début des dépenses et le retour de la billetterie après la date, dans mon cas c'était par exemple prendre le risque d'investir tout ce que j'avais pu économiser depuis des années).

Je sais que pour des personnes qui sont ne sont pas en auto prod (ou en co-production parfois) il peut arriver qu'un bonus soit prévu à certains pourcentages de remplissage (quand on est sûr que le producteur est bénéficiaire).

Voilà, j'espère que ça t'éclairera, c'est typiquement le genre d'informations que j'aurai voulu avoir il y a plus de dix ans 🙂

P.S : Pour ceux qui se posent la question sur le fait que je sois producteur mais que je touche un cachet quand je joue. Toucher un cachet ne signifie pas "être intermittent" et "ne pas être intermittent" n'empêche pas de toucher un cachet. J'ai quitté l'intermittence mais je préfère percevoir un cachet pour mes spectacles pour plusieurs raisons (les assurances, le sentiment d'être payé en tant qu'artiste en fonction de mon travail sur scène, la cohérence du budget, etc...)

  • J'aime 5
  • Merci 9
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 02/09/2023 à 11:34, Fabien (spankyfab) a dit :
Le 02/09/2023 à 11:34, Fabien (spankyfab) a dit :

Vaste question en effet !

J'ai pris un cachet de 500€ net (le ticket moyen était justement de 45€ en moyenne et la salle fait 2000 places) soit environs 0,5% par billet !

 

Mes garçons feront footballeur, c'est plus sûr 😅

Bague à part, merci @Fabien (spankyfab) pour cette transparence

  • J'aime 1
  • Haha 3

La bêtise est nettement supérieure à l'intelligence car toute l'intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu'un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d'intelligent.

Philippe Geluck

Extrait de "Et vous, chat va ?"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien sûr, voici la correction :

Fabien a PARFAITEMENT décrit le processus des (auto) producteurs, qu'ils soient à leur propre compte ou qu'ils achètent un "artiste" et le produisent.

Ce n'est pas un "long fleuve tranquille" comme certains le pensent en disant "il s'en met plein les poches". D'ailleurs, comme le dit Fabien, bien souvent il faut dépasser la barre des 85 % de remplissage pour COMMENCER à faire un bénéfice, sans oublier qu'en amont il faut pouvoir financer toutes les dépenses nécessaires à la réussite de l'opération de production d'un spectacle et justifie aussi le prix d'un billet (souvent entre 30 et 50 €) souvent critiqué car les spectateurs ne connaissent pas toutes les vicissitudes et les charges que subissent les producteurs.

Bien sûr, comme dans tous les métiers, il y a des brebis galeuses, y compris en prod magiques (je ne donnerai pas de noms 😄), mais souvent ils ont le courage et la folie de se lancer dans de telles organisations.

L'un des exemples les plus marquants est la tournée des Zéniths par le PGCDM avec une première saison déficitaire et une seconde avortée et donc annulée.

À NOTER d'ailleurs que Patrick Sébastien n'était en aucune manière responsable de cet échec, ni même impliqué dans cette déroute financière, mais la "machine" était vraiment trop grosse pour pouvoir fonctionner avec tous les frais que cela engendrait.

Modifié par Thomas
Orthographe / grammaire
  • Merci 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Messages

    • Christophe, ce n'était pas le sujet de mon message relatif a l'interview de Benamran. Mais pour faire court : tu sais bien que tout cela est très complexe et occupe les réflexions de nombreux théologiens depuis des siècles, on ne sera jamais aussi précis (ou imprécis) qu'eux sur ces sujets. Il faut à chaque fois prendre des présupposés, commençons par celui de l'existence de la Vierge. De quoi ou de qui parle-t-on, d'une personne dont la réalité historique est avérée ou d'une créature inventée de toute pièce ? L'Immaculé Conception est un dogme, donc se réfère à une sorte de particularité artificielle conçue par quelques esprits (Pie IX et quelques autres sans doute) et attribuée à une personne qui peut n'être qu'un mythe. Ainsi cet attribut (ou cette qualité) a été octroyé à Marie pour l'exempter de la tache du péché originel mais toujours avec des circonvolutions qui rendent l'analyse confuse (à nos yeux). Par ailleurs, en cherchant un peu sur le Net je lis (mais sans connaître la valeur de l'article, c'est juste pour prouver que la question se pose) : « Rien dans les Évangiles n’évoque les origines familiales de la Vierge : on n’y découvre ni le nom de ses parents ni la manière dont elle fut conçue. » On y évoque ensuite des parents infertiles (donc qui ont des rapports sexuels non fructueux), un mari qui part quarante jours dans le désert et qui à son retour trouve sa femme fertile (Faut-il comprendre enceinte ?) : https://fr.aleteia.org/2017/07/24/comment-a-ete-concue-la-vierge-marie/ Ah, j'ajoute ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nativité_de_Marie Je ne tiens pas à rentrer plus dans le débat car, tout en respectant les croyances de ceux à qui ces histoires parlent, il est bien évident qu'un regard de sceptique n'accorde aucune valeur de réalité à tous ces enchevêtrements de situations inconcevables.  Revenons au sujet. Quel est ton avis sur le "Dieu" non lié à une idée religieuse de Benamran et aux arguments de ce dernier ? 
    • Attends attends ! Décision papale, ça veut dire que paf, le pape a décidé un truc et c'est devenu une vérité ? Le pape a changé l'ascendance de Marie du jour au lendemain (mais elle descend de qui alors), ou bien il a révélé une vérité inconnue à ce moment là ? Et dans ton lien je vois que tu disais en 2018 après JC :  Ah mince ! En fait, non seulement Marie a conçu son fiston en restant vierge (les spermatozoïdes, ça se faufile partout ces bêtes là) mais en plus, la grand-mère non plus n'a pas eu de sexe ? Et la mère de la grand-mère ?
  • Statistiques des membres

    • Total des membres
      8018
    • Maximum en ligne
      4524

    Membre le plus récent
    Jean-Baptiste CHEVALIER
    Inscription
  • Statistiques des forums

    • Total des sujets
      82.4k
    • Total des messages
      672.4k

🔥 Profite de toutes les créations et Bon Plan VM ici !
×
×
  • Créer...