Aller au contenu
Tim Topi

Rencontre Magie pour les Enfants

Recommended Posts

En voilà un sujet qu'il est bien !

Bravo pour les réflexions pertinentes. Comme on dit, c'est la qualité de la question qui compte... et pas la certitude dans la réponse.

On retrouve là-dedans tout ce qui importe : la question de l'innocence (ou non) du regard, le désir d'émerveillement, la relation au mystère, etc...

Comme l'a dit justement petitbonhomme, le regretté Jacques Delord aurait eu bien des choses à partager à ce sujet.

Tiens, pour ajouter une petite note de légèreté, mais peut-être quand même aussi de quoi alimenter la réflexion :

un extrait d'une vidéo que j'avais tournée en 2000. Alain de Moyencourt (que j'adore !

Si quelqu'un a ses coordonnées, je serais ravi de lui communiquer mes clips le concernant) animait son stand lors du Week-end Imagik.

Le petit garçon est le fils du magicien Cyril Harvey.

Pourtant, il se laisse happer par la bagoût d'Alain, qui lui fait une sorte de "boulettes de Slydini" qui va jusqu'à l'absurde.

Ce qui est amusant, c'est le regard du garçon, à la fois interloqué mais toujours calme.

On sent qu'il est subjugué et "dans la connivence" de l'instant, mais réagit différemment par rapport à un enfant plus jeune, (et surtout dont le papa n'est pas magicien !) sans doute.

Au passage, sur la page www.youtube.com/user/robhoudin, il y a (et il y aura) plein d'autres vidéos + ou - magiques, qui proviennent de mes archives...

Modifié par Thomas THIÉBAUT

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Salut Mandrake

à propos de Moyencourt

j'avais posté une fois

ce LIEN

où l'on peut revoir un reportage

de FranceTélévisions avait fait chez lui.

Sinon sur ce même lien

tu as des coord, mais je ne sais

si elles sont toujours d'actu....

Petitbonhomme.

Modifié par petitbonhomme

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Pour répondre suite à la vidéo de Alain de Moyencourt... je ne suis pas du tout d'accord avec Mandrake et petitbonhomme (ou alors je n'ai pas compris l'ironie qu'il y avait dans vos propos)

Mais il n'y a rien de magique dans l'oeil du petit garçon... RIEN RIEN RIEN... Alors que le meme effet aurait été drole pour un public d'adulte avec une victime d'adulte, la il ne passe rien que des disparitions dont tout le monde est complice sauf le petit garcçon qui ne voit que des objets qui disparaissent sans trop comprnedre pourquoi ils disparaissent ni comment. Pas d'histoire, juste un effet (j'imagine être dans la tete du petit garçon qui doit se dire, Ah bon elle est plus la la chaussure, ah bon il est plus la le chapeau, Ah non elle est plus la chaise)

Je ne cautionne pas du tout ce genre de magie la pour vos petits bambins a tete blonde ou brune

Matt

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Pour ma part,

je ne réagissais

qu'à l'intervention de Kravitz

mais partageais

celle de Mandrake.

Je crois que Copperfield

fait à peu près

le même tour

avec un canard.

Moi, je le fais dans mon bar

avec des boules de papiers,

des paquets de cigarettes.

Modifié par petitbonhomme

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Le sujet est en effet très interessant.

Pratiquant également et exclusivement la magie pour enfants, je reste à l'écoute des messages qui pourraient s'avéver enrichissant et qui seraient diffusés en MP.

En prenant pour exemple les spectacles de Peter ou de Gérard, on se rend compte que leur approche du jeune public n'est pas la même (enfin c'est ce que je ressens).

D'un côté, on a Peter qui les amène dans son univers et se met à la hauteur des enfants et de l'autre on a Gérard qui se projette dans l'univers des enfants (la maison de Rémi, le magasin de jouets, bientôt ou déjà le maitre d'école...)

Je pense que pour ma part et par rapport à ma personnalité, je préfère amener les enfants dans mon univers qui va devenir magique sans que je m'en apercoive.

La magie pour enfants est vraiment un sujet passionnant et j'attends avec impatience la suite...

Modifié par baboun

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

ouai il a même plutôt l'air de s'en foutre un peut , faut dire que le magicos l'agresse en gueulant comme ça !

Modifié par Danilsen

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Euh... justement... je trouvais ça drôle, que le gamin réagisse comme ça... (non ?) En fait, le contexte a son importance : Alain de Moyencourt faisait sa cuisine à son stand (voir l'autre vidéo sur la même page, le concernant) et le gosse le regardait comme ça, sans bouger.

Alain vient vers lui et lui demande s'il aime la magie. Il lui demande "tu crois vraiment que je suis magicien ?" La gamin hausse les épaules, l'air de dire "p'têt' ben qu'oui, p't'êt' ben qu'non"..; Alors il se met à lui faire les boulettes de Slydini (la papa du garçon, magicien lui aussi, est juste derrière, et rattrape au vol tout ce qu'Alain balance).

Du coup, tout le monde devient complice pour que le gamin finisse par y croire et qu'on voit ses yeux briller.

Voilà. Ca vous parle plus ?

En tous cas, ça m'avait bien plu, comme situation, et ça n'avait rien de condescendant vis à vis des "ch'tit' n'enfants", que certains magiciens cherchent à ridiculiser pour asseoir leur personnage. Là, il y avait un côté improvisé et totalement absurde, débridé et finalement très chaleureux autour du petit garçon.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Pour en revenir à la réflexion générale de la perception de l'enfant et de son plaisir à goûter la magie, selon son âge...

A mon sens, il y a deux facteurs extrêmement importants, auxquels je réfléchis depuis longtemps :

1) pour un très jeune enfant, et jusqu'à ce qu'il ait pu percevoir le contraire, le monde entier est magique : tout est A PRIORI envisageable. Au fur et à mesure qu'il grandit et intègre les lois de la nature, etc, il rationalise sa perception et un certain nombre de choses ne sont tout simplement plus acceptables : on est attiré vers le sol et pas le ciel, les objets solides ne peuvent se métamorphoser ou disparaître, etc, etc... Par conséquent il s'amuse de plus en plus de l'illusion éventuelle qui entrerait en conflit avec sa perception "normalisée" (pour aller vite).

J'irai plus loin : le monde devenant de moins en moins mystérieux et de plus en plus rationnel, l'impossible devient alors un objet de fascination, le désir d'atteindre une forme de pouvoir sur les choses. Car en fait (ne le niez pas, vous l'avez certainement ressenti) il y a une sorte de déception très intime à ce que tout s'explique simplement et "logiquement", et que les lois de la physique semblent venir censurer en quelque sorte notre imaginaire.

Le magicien est un passeur, car il propose un relicat de ce monde mystérieux qui défit les lois naturelles, mais... avec un clin d'oeil complice, pour dire que personne n'est dupe, en fait.

2) Grandir et devenir progressivement un grand enfant, puis un adolescent, s'accompagne d'une certaine dose d'angoisse. On a peur de ce qui nous attend, car on est obligé de se responsabiliser de plus en plus. La magie procure cette sensation presque sécurisante de perpétuer le monde de l'enfance et son univers mystérieux, où l'inconnu a le droit de rester naïf. Il y a progressivement une part de défi (les gamins ne veulent pas être dupes car ils ont besoin de se sentir adultes) mais également une séduction (palper encore un bref instant cette illusion qui nous renvoit aux sensations primitives, au plaisir sans mélange ni arrière-pensée).

Les adultes les plus instruits sont souvent ceux qui savent le mieux dominer cet entre-deux, cette bulle d'imaginaire d'"avant" l'âge adulte. ("Non, surtout ne m'expliquez pas, je ne veux pas savoir comment c'est fait, c'est si joli comme ça" : combien de fois ai-je entendu ce type de réflexion). L'adulte a déjà transformé le mystère enfantin en geste poétique. Les enfants, eux, ont besoin d'éprouver la maîtrise de l'instant magique (reproduire, si possible, le moment de l'effet, le faire durer) pour arriver progressivement à définir au fond d'eux-mêmes et à retrouver instantanément, comme la madeleine de Proust (Marcel, pas Georges), ce qui procure le plaisir magique.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Allez, tiens, le pic-vert a une question...

Gérard, Peter, Paul (quoi que Paul, je ne sais pas tongue.gif), vous avez des enfants me semble-t-il. Quelle était leur perception de votre "personnage" de magicien" lorsqu'il étaient petits ? En d'autres termes, vous percevaient-ils comme de vrais magiciens ? Ou, au contraire, évitiez-vous de leur faire de la magie ? Pourquoi ? Puis lorsqu'ils ont grandi, leur perception a évolué bien sûr, comment l'avez-vous ressenti , toujours d'un point de vue "magicien pour enfants"?

Bref, les anciens c'est le moment de donner les bons tuyaux aux nouveaux (jeunes papas ;)).

Amitiés

:cool:

Woody

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

J'ai la chance d'avoir deux filles qui ont quatorze ans d'écart, la grande bientôt 20 ans et la petite , bientôt 6 ans.

Dans les yeux de la grande aux fils des années, j'ai vu son oeil un peu moins brillé en grandissant, elle venait avec moi, répètait avec moi, et donc elle connaissait bien les différents trucs...c'est pour ça que je me suis mis à manipuler et évincer tout trucage matériel pour garder le plus possible la magie....

Aujourd'hui elle ne vient plus, et quant elle me voit sur scéne elle me dit simplement " Papa ce soir t'était magique "...

La petite elle est dans un monde différent, fait de Winx, de sorcière aux pouvoirs plus sophisiqués les uns que les autres, elle est moins sensible à ma magie, mais pour elle son " Papounet " c'est son héros préfèré!

Pour elle, sa devient vraiment magique quant je travaille mes ballons avec elle, qu'elle voit se transformer ces grands bouts de plastique en chien, en lapin...bien sûr de ces mains....

Quant je lui apporte une poupée en ballons, ça en devient une autre histoire....

J'ai gardé quelques extraits de mes premiers spectacle de ventriloque, un jour je lui montrerai, mais plus tard, car aujourd'hui, quant ces personnages préférés parlent, je vois encore cette lueur qui scintille dans ces yeux et ça, j'ai encore envie de la garder le plus longtemps possible!

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...