Aller au contenu

Delson Le Mystérieux


Sylvain PETER

Recommended Posts

Avis aux historiens de la magie ! 😎

Auriez-vous des infos sur ce magicien français des années 30 ?
Un vrai nom, une photo ?

Apparemment, il a fait partie de la troupe du grand magicien Bénévol (Francesco Luigi Maria Benevole).

J'ai beau chercher partout sur Internet, je ne trouve absolument rien... C'est presque à se demander si ce monsieur a vraiment existé !...

En tous cas, son affiche est très belle ! 😍

b) Delson.jpg

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très étonnant, ce message, cette recherche...

du coup, j’ai cherché de mon coté... une seule vraie source, le livre de Jacques Garnier, «Bénévol, le maitre du mystère»...

 

je l’ai lu avec passion, il y a plus de 20 ans...

 

J’ai aussi, offertes par l’ami  Michel Filiol, (qui a connu la fille de Bénévol), de nombreuses affiches de ce diable d’homme...

dont une, spécialement, magnifique, que je vois chaque jour... l’affiche du spectacle,  son dernier spectacle, avec Dokiss, et Delson et quelques autres...

 

Jamais mis en doute la véracité des faits...

 

Je viens de retrouver le fameux livre... On est à la fin de la belle carrière... Bénévol, à son apogée, avait de vraies vedettes, comme Inaudi, et Robertson et Lucille... de vrais artistes, avec de carrières prestigieuses...

La merveilleuse affiche annonce Delson, et d’autres...

dans le livre, il est dit que que Dokiss et Bobette assuraient leur rôles, mais que tous les autres n’étaient que des comparses!!!

C’est tout ce qu’on a sur Delson...

je vais explorer plus, passionné de notre histoire...

 

Maintenant, cela pose une autre question... Le fameux Delson devait quand même faire quelque chose... et quoi... super interessant, de nos jours... un numéro mis en main ... en quelques jours, juste pour une affiche qui fera rêver les générations à venir...

 

 

  • J'aime 4
  • Merci 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Citation

Le fameux Delson devait quand même faire quelque chose... et quoi... super interessant, de nos jours... un numéro mis en main ... en quelques jours, juste pour une affiche qui fera rêver les générations à venir...

Surtout qu'il avait sa propre affiche pour lui tout seul ! pas juste son nom parmi une liste...
On peut donc supposer qu'il était quand même mis un peu en avant pendant le spectacle.

 

Modifié par Sylvain PETER
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que Bénévol avait développé l'art et la manière de créer des affiches alléchantes... Plusieurs fois dans sa carrière, il su employer des comparses, ou figurants, en les affublant de Noms scéniques... 

Le premier magicien que j'ai vu, quand j'avais 10 ans, annonçait la fée Sylvia, (qui était sa fille, ... mais pas là ce soir là...)... J'ai pu rencontrer la demoiselle, des années plus tard...

il y avait aussi au programme un fakir venant d'Inde...

Le magicien, (qui a déclenché ma future carrière...) s'appelait Georges Talmon...

C'est en le voyant que j'ai pensé, c'est ça que je veux faire plus tard!!!

Il annonçait sur l'affichette, en deuxième partie, le fakir "Ben Gouli", ou un nom comme ça...  

Talmon présentait la première partie en frac, très bien porté... 

il travaillait dans les hotels... pas de scène... mais un paravent, l'ancêtre de nos "spiders"... et pour la musique, un "Teppaz", caché derrière ...

Il se débrouillait pour aller changer le disque de musique classique, en fond, pour éviter les silences...

J'ai aussi appris un truc rigolo, avec Doddy Wilton... plein de merveilleux souvenirs en fait... Doddy obligeait tous les artistes à travailler sur des musiques classiques, donc libres de droits!!! 

En fait, ça donnait un charme très spécial à l'ensemble du spectacle...

Back to Talmon... il annonçait en deuxième partie son fameux fakir, et allait mettre un disque genre "marche turque", et on le voyait se changer, derrière le paravent, pour revenir avec une sorte de robe de chambre indienne, et avec un très joli turban blanc, à l'aigrette glorieuse...

C'était fait avec plein de bonhomie, et le personnage était planté... il faisait ensuite, couteau au bras, et aiguilles avalées, et la fameuse glace transpercée... 

que j'ai pu racheter bien longtemps après sa mort, comme une madeleine de Proust...

On gobait plein de choses, à l'époque, quand c'était bien emballé... et l'orientalisme faisait fureur...

 

 

  • J'aime 5
  • Merci 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Voici quelques pages extraites d'un programme d'une tournée Bénévol avec le Professeur Delson, Jéniska et... Miss Renée Delson. On y trouve les intitulés des numéros présentés par chacun. Le programme contient par ailleurs une courte biographie (fantaisiste) illustrée par une photographie de Delson, qui a manifestement servi de modèle pour l'affiche.

Si l'on en croit Max Dif (vol. 2, p. 184), Delson et Jéniska n'ont participé qu'à la dernière tournée de 1938-1939 et ce programme correspond donc à l'ultime tournée Bénévol avant sa mort. Max Dif (p. 183) reproduit par ailleurs une affichette de la troupe Bénévol au Cirque-Théâtre de Limoges en 1939 (avec une autre photographie de Delson), sur laquelle sont également annoncés le numéro en solo de Miss Renée Delson, l'illusion de la "Femme fantôme" du Professeur Delson et le numéro de lecture de pensées de Delson et Jéniska. Sur certaines affiches, Renée Delson apparaît sous le nom de "Raymonde Delson" (vente Ivoire Bordeaux 26 avril 2019, lot 23).

Il est probable qu'en dépouillant le Journal de la prestidigitation et Le Prestidigitateur vers 1938-1939, on puisse trouver quelques indices supplémentaires sur ces numéros ou sur l'état civil des protagonistes (qui ne paraissent pas être mentionnés dans Le Livre d'or et dans la revue L'Escamoteur de Robelly).

Bonnes recherches !

P.

Benevol1.JPG

Benevol2.JPG

Benevol3.JPG

Benevol4.JPG

Benevol5.JPG

Modifié par Plick
  • J'aime 3
  • Merci 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un immense merci pour ce véritable travail d'archéologue : les informations et les documents sont exceptionnels !!! 👏

Petit moment d'émotion de voir pour la première fois une véritable photographie de Delson 😀 Je serais curieux de voir l'autre photographie dont vous parlez.

Je me demande si l'illusion de la "Femme Fantôme" était la même que celle-ci (ici présentée dans une version "comédie") :

Femme Fantôme de la Compagnie Les 400 Coups !!! - YouTube

Modifié par Thomas
Insertion d'une vidéo par simple copié collé du lien YouTube dans la page
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Nous avons abandonné hier la prestidigitatrice "Miss Renée Delson" ou "Raymonde Delson" dans les programmes de la dernière tournée Bénévol (1938-1939), aux côtés du Professeur Delson et de la voyante Jéniska. Sur la grande affiche sur fond jaune pour "Bénévol et sa compagnie" (vente Ivoire Bordeaux, 26 avril 2019, lot 22) figurent à la fois les vignettes de Jéniska et Delson, et celle de "Miss Renée et ses animaux savants" où l'on voit la magicienne entourée d'animaux de la forêt et montrant des oiseaux.

En 1937, avant que le trio ne rejoigne Bénévol, L'Ouest-Eclair apporte un détail capital sur l'identité de Renée : "C'est ce soir que passe à 20 heures 30 sur la scène de l'Etoile-Cinéma-Théâtre, la célèbre tournée Renée Delamarre "Le cirque au théâtre", un des spectacles les plus formidables présentés à ce jour dont voici un aperçu du programme : (...) Jéniska, la femme étrange, véritable phénomène mental, elle étonne et émerveille par ses réponses toujours justes, les spectateurs qui l'interrogent. L'énigmatique Nadia vous présentera un supplice aux Indes, et la Maison Infernale. Miss Daisy, du Cristal-Palace de Londres. Une extraordinaire magicienne. Et une expérience sensationnelle "La prison d'acier" présentée par le fakir Rhamax. Une prime est offerte à toute personne pouvant réussir cet exercice incompréhensible." ("Matinées & soirées à l'Etoile-Théâtre", L'Ouest-Eclair, vol. 39, n°14799, 17 mai 1937, p. 8.) On en déduit que Miss Renée Delson = Renée Delamarre, et qu'elle tourne déjà avec Jéniska.

Mais où est Delson ? Quelques mois plus tard, en septembre 1937, un journal de Louviers annonce un "spectacle formidable" avec "quelques attractions extraordinaires... attractions présentées par un enfant du pays que certains reconnaîtront comme un maître d'illusion" : "1. Jeniska, l'extraordinaire magicienne présentera ses expériences curieuses et amusantes, du rire, du charme. (...) 4. Le Professeur Nelson, présentera "La prison d'acier", expérience sensationnelle ; troublant ; inexplicable." ("Corporation Saint-Roch", L'Industriel de Louviers, vol. 59, n°36, 4 septembre 1937, p. 1) On retrouve ici l'illusion de la "prison d'acier" par Nelson (sic), qui était présentée quelques mois plus tôt par le "fakir Rhamax". On peut supposer que le fakir Rhamax = Nelson/Delson et qu'il est originaire de Louviers. Par ailleurs, Jéniska n'est plus seulement voyante mais aussi magicienne.

Trois semaines plus tard, le même journal annonce : "Les spectateurs applaudirent ensuite un sketch Une femme d'interview joué également par des amateurs : Mlle Delamarre, MM. Isidor François et Dugard Bernard. (...) Après l'entr'acte, le public fut transporté au pays des illusions. Avec une rare aisance et prodigieuse adresse la célèbre "Jeniska" exécuta quelques tours de prestidigitation, à la plus grande joie des spectateurs. C'était véritablement merveilleux et cette artiste fait honneur à son maître, notre sympathique concitoyen Carrington, d'ailleurs présent dans la salle et qui sembla fort intéressé et... satisfait de son élève. (...) Puis "Delson", un ancien lovérien, fit passer le grand frisson en enfermant sa partenaire "Jeniska" dans une caisse et en perçant cette dernière de part en part, de sabres, épées, coutelas, sans pour cela que le sujet en souffre, si ce n'est toutefois d'une position qui ne doit pas être de toute commodité." ("La Corporation Saint-Roch a fêté plus brillamment encore cette année son Saint Patron", L'Industriel de Louviers, vol. 59, n°39, 25 septembre 1937, p. 1-2). Le journal insiste de nouveau sur le fait que Delson est originaire de Louviers, que sa partenaire Jéniska a été formée par le magicien de Louviers Carrington (il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet !) et que la "prison d'acier" mentionnée dans les précédents articles est une caisse aux sabres.

Au moins à partir de 1934, le duo Delson le Mystérieux / Jéniska la Voyante était déjà formé (voir par exemple "Cinéma du Cantin", La Tribune : La Voix du mineur et Le Prolétaire réunis, vol. 27, n°19, 12 mai 1934, p. 3). Outre une carte postale de Jéniska "l'extraordinaire et originale magicienne" avec cape et haut-de-forme, il existe une carte postale (sans doute de cette époque) pour "les illusionnistes Delson et Jéniska", illustrée de quatre photographies. Jéniska y figure à la fois en voyante et en magicienne avec des colombes. Cela colle assez bien à l'image de Miss Renée avec ses animaux savants de l'affiche sur fond jaune de Bénévol. Jéniska et Renée/Raymonde ne seraient-elles pas tout simplement la même personne sous des costumes différents ?!  Une lettre à en-tête conservée au musée Roger-Quilliot de Clermont-Ferrand (inv. 987.30.271) précise la composition de la troupe Bénévol de 1939-1940 : "La célèbre voyante Jeniska, (...) le Professeur Delson, (...) la magicienne express Raymonde Delson (...)" Or Abel Blanche, dans son opuscule consacré aux magiciennes, précise : "Jéniska, voyante de Delson, est annoncée, en 1939, comme présentant, dans la tournée Benevol, "40 trucs différents, pendant 40 minutes de prestidigitation"... Autrement dit, Renée/Raymonde magicienne "express" = Jéniska ?

Delson2.thumb.JPG.d3534736acb23043b72ccd3c41c3f2b5.JPGDelson1.thumb.JPG.5cab9cf52686e6d9b15198fbbcfb93ee.JPG

Sur le livret de la tournée Bénévol reproduit dans le message plus haut, le portrait de Delson porte la mention "R. Delson". Si l'on a en tête la véritable identité de Renée Delson (Renée Delamarre) et qu'on se reporte au programme en double page du livret, cela saute aux yeux : "Régisseur Général : R. Delamarre". Bref, fakir Rhamax = Nelson = Delson = R. Delamarre !

Reste à trouver un R. Delamarre originaire de Louviers marié à une Renée ou Raymonde. A vous les studios !

P.

Modifié par Plick
  • J'aime 5
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...