Aller au contenu

Création d'un Numéro


Recommended Posts

il y a 4 minutes, Maxime ROUFFAUD a dit :

WoW, tellement de bonnes idées, merci beaucoup pour ce partage ! Je vais commencer à réfléchir à ça et je ferais un retour d'ici quelques jours 🙂

Merci encore, c'est un sacré coup de main !

De rien et si tu as des questions ou des doutes n’hésites pas si je peux t’éviter des erreurs que j’ai faites et t’aider.

  • J'aime 2

www.dedales-hypnose.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, je pars de l'histoire, de ce que je veux faire passer comme émotions, propos, ambiance... Les tours me semblent devoir servir le propos. Le propos ne doit pas être la justification des tours. En gros, si les tours ne servent pas le propos alors  ne les mets pas. Le magicien me semble devoir être avant tout un comédien. Les tours sont des outils, du vocabulaire... Il y a aussi lindiscible: ta personnalité, ce que les gens perçoivent sans que tu le montres, ta sincérité, ton humilité... J'ai toujours du mal avec la notion de "personnage". Cela me semble justifier le tour par un habillage, une présentation.... 

  • J'aime 1

C'est parce que ça ne sert à rien qu'il faut le faire sérieusement 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 8 heures, Michael VESSEREAU a dit :

Les tours me semblent devoir servir le propos. Le propos ne doit pas être la justification des tours

Oui, je comprends ce que tu veux dire. Je tente de tendre vers ça justement, même si j'ai encore du mal.

 

Il y a 8 heures, Michael VESSEREAU a dit :

J'ai toujours du mal avec la notion de "personnage". Cela me semble justifier le tour par un habillage, une présentation

Ça je comprends un peu moins ^^ N'est-ce pas une bonne chose justement d'habiller le tour pour ne pas le présenter brut ? Ça fait parti du bonniment finalement non ?

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait on entend souvent la notion de personnage comme incarner un rôle crée, comme au cinéma ou au théatre. C'est une possibilité qui a du sens notamment sur scène. Mais dans ma pratique c'est une notion que l'on peut aborder de plusieurs manières. En clair le personnage peut-être le reflet de notre personnalité ou bien encore une création de toutes pièces.

Je pars du principe que les effets magiques viennent en soutien de l'histoire. J'entends ici par "histoire", la trame, l'ambiance, il n'y a pas pas forcement de dialogues, cela peut être uniquement des déplacements, de l'expression corporelle...etc

Je bâtis cette "trame" comme un scénario de roman ou de film, une intrigue avec une progression. Et à la base de toute histoire se trouve les personnages. Leur fonction est essentielle pour faire progresser l'intrigue, le récit. Il y a les spectateurs et le magicien. Et le magicien est le vecteur de la narration. Rôle clé s'il en est. Il va guider le public, l'accompagner dans la trame.

Ce personnage est le premier contact du public avec ce qui va suivre. Il donnera envie ou non aux spectateurs de rentrer ou non dans le numéro.

On peut parfaitement garder sa propre personnalité et restez soi-même donc, il est cependant intéressant d'exagérer un peu un trait de sa personnalité ou de rajouter quelques éléments pour rendre plus intéressant l'histoire que l'on raconte. Quand tu te présentes à la table, avant même de commencer la magie, tu racontes une histoire au spectateur par ta seule présence, le personnage, ce que tu dégages, avant même de commencer, est donc partie intégrante de ce qui va suivre.

  • J'aime 7
  • Merci 1

www.dedales-hypnose.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 23 minutes, Michel (Darlone) a dit :

 On peut parfaitement garder sa propre personnalité et restez soi-même.

Ça reste une difficulté Michel. Encore faut il avoir pleinement conscience de qui nous sommes.

Un collègue, plein de sagesse, disait d'un de ses doctorants encore récemment :

- Il est extrêmement doué, et pourtant à chaque fois que je lui demande d'être lui même, Il n'a absolument aucune idée encore de qui ça peut bien être..

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bravo Maxime (et Olivier 😉) pour entamer ce magnifique voyage qui est de passer des tours (enchaînés ou non) à la création d'un spectacle, d'histoires et d'émotions.

Si tu lis en anglais, voici quelques livres qui m'ont guidés dans ce voyage :

  • The Experience of Magic de Eugene Burger -- notamment le chapitre Framing où il évoque comment trouver un cadre de présentation (léger ou plus conséquent) à nos effets, et le chapitre Weaving a Spell sur l'ambiance créée par le magicien
  • Inspirations de Lawrence Hass -- notamment le chapitre from Cradle to Stage qui permet de jalonner notre travail de création
  • Maximum Entertainment de Ken Weber -- 
  • Beyond Deception de Tobias Beckwith -- tous les chapitres et exercices sur la créativité dans nos présentation
  • J'aime 2
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Premier point, Maxime, et non des moindres, voire même le plus important quoique bizarrement ignoré de bon nombre de magiciens, tu ne conclues plus tes messages par "Magicalement" et c'est très bien; c'est à mon sens l'un des éléments essentiels à toute communication sereine et apaisée.

Pour le reste, Michel est de très bon conseil - à mon avis il ne doit pas débuter dans le métier 😜 - et je suis plutôt d'accord avec Michael. En effet, la notion de personnage m'a toujours posé problème. Tout d'abord, se créer un personnage peut être très sympa à bien des égards mais cela ne va pas sans difficulté notamment concernant la cohérence de chaque instant à laquelle tu dois être très vigilant (or pour l'avoir souvent vu, tôt ou tard, l'interprète fait un faux pas). J'aurais bien développé davantage mais Michel - encore lui 😜 - vient :

- de me couper l'herbe sous le pied 😝

- et d'écrire exactement ce que je m'apprêtais à écrire 🙂

il y a une heure, Michel (Darlone) a dit :

On peut parfaitement garder sa propre personnalité et restez soi-même donc, il est cependant intéressant d'exagérer un peu un trait de sa personnalité ou de rajouter quelques éléments pour rendre plus intéressant l'histoire que l'on raconte. Quand tu te présentes à la table, avant même de commencer la magie, tu racontes une histoire au spectateur par ta seule présence, le personnage, ce que tu dégages, avant même de commencer, est donc partie intégrante de ce qui va suivre.

C'est encore une fois exactement ce que j'allais écrire car... C'est exactement ce que je fais. Plusieurs avantages à cela : 

- je ne risque pas de me tromper dans la façon qu'a mon personnage de s'exprimer par exemple car je m'exprime de la même au quotidien,

- je ne dépense aucune énergie à "interpréter un rôle" et je suis donc plus à même de me concentrer sur ce que je fais,

- hors prestation, les gens ne sont pas surpris; ils ont affaire à la même personne (cela n'a l'air de rien mais pour moi c'est important; rien de plus décevant, par exemple,  que de constater que le magicien / mime / clown / etc. avec qui on n'a passé un bon moment à sa table, n'est pas du tout le même lorsqu'on le croise en train de ranger ses affaires et s'apprêter à partir).

Enfin, il est important d'écrire a minima. Pas nécessairement tout son texte; il faut, à mon avis, laisser une part à l'improvisation dans son set car cela induit une spontanéité indispensable, mais il faut aussi savoir où l'on va, ne serait-ce que pour maîtriser son numéro (et en parlant d'écrire, je ne saurais trop te conseiller l'excellent "Scripting Magic" de Peter McCabe).

Pour terminer, j'entends "sets de close-up" et "Qu'est-ce que je fais si on me demande de présenter quelque chose ?"

Pour être dans la ré-écriture / reconstruction de mes sets de close-up depuis... pffff 😝, ce n'est effectivement pas chose facile mais mon point de départ est toujours le même : qu'est-ce que j'ai envie de faire (et non pas qu'est-ce qui pourrait leur plaire quoique en général, cela correspond 🙂 ou alors décidément qu'est-ce que je m'y prends bien 😝😎). C'est à mon sens primordial et puis ce sera beaucoup plus agréable à travailler.

Ainsi pour ma part, je privilégie la magie visuelle, reset facile et pocket management optimisé au maximum. J'évite donc "un jeu de cartes / un tour", par exemple,  même si je me trimballe avec au moins deux ou trois jeux sur moi mais pas plus. Concernant les tours de cartes : du visuel et du sens (j'ai ainsi pas mal galéré pour trouver une routine d'huile et eau qui ne soit pas ennuyeuse pour le spectateur et qui possède une vraie conclusion), du divertissant (une ambitieuse reste classique mais bien construite et bien conclue a toujours un excellent impact et peut se prêter à beaucoup d'interaction avec les spectateurs; c'est ce que je cherche) et varié (one coin routine, corde et anneau, chop-cup - il existe au passage des solutions sympa qui facilite le pocket management : mini gobelet, gimmicks genre un "étui d'étui" de carte que l'on transforme en chop cup devant les spectateurs, etc.).  Je fais peu de mentalisme car j'obtiens rarement l'impact attendu (mais il est vrai que lorsque cela fonctionne ou que je suis inspiré, ce sont parmi les routines qui marquent le plus).

Enfin, concrètement lorsque l'on me demande si je peux présenter quelque chose, ce n'est pas un problème; j'emprunte un stylo et c'est parti : apparition de pièce / disparition du stylo / disparition de la pièce. Ensuite j'enchaine par un Daley's Last Trick et un Free Will (me correspond bien et donc du coup fonctionne très bien):

- matériel requis : 1 pièce et 4 cartes (je pense qu'en terme d'encombrement...)

- 15 mns de close-up

- j'aborde trois domaines différents : cartes, pièces, mentalisme

- je montre trois effets différents

=> j'ai complètement répondu à la demande et j'ai montré ma polyvalence

"Ah oui mais David Stone, c'est quand même autre chose" : peu importe, nous avons tous notre style, notre approche et très honnêtement l'expérience montre que bien souvent, pour les spectateurs il n'y a rien qui ressemble plus à un magicien qu'un autre magicien (alors oui cela peut-être frustrant pour David mais pas pour moi 😜 !). En outre, oui "David Stone c'est quand même autre chose" mais aussi et plus fréquemment qu'on ne le croit "'tain ! C'était bien mieux que le magicien qu'on a vu au mariage de ma belle-soeur, le mois dernier...".

 

woody_my_2_cents.jpg

Modifié par Woody (Philippe)
  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Déjà, merci à tous pour vos retours ! Je commence à me rendre compte que je ne partais peut-être pas dans la bonne direction ^^ C'est vrai que jusque-là, ayant toujours présenté comme étant "moi-même", je ne voyais pas ça comme la notion que j'avais du mot "personnage", mais c'est probablement là qu'était l'erreur.

J'ai une idée assez précise du résultat que je voudrais obtenir, la création de plusieurs (disons 3 par commodité) sets de close-up, pouvant s'enchaîner ou rester individuels, une magie visuelle et avec le moins de matériel possible. Je te rejoins totalement @Woody (Philippe) sur ce dernier point. Mais je n'arrive pas à être satisfait de ce que j'ai écris / présenté comme sets jusque-là.

En fait, j'avais réussi à produire un truc il y a quelques semaines, j'étais assez content du résultat donc je l'ai présenté à ma copine (qui est mon public "test", avant de présenter face à un vrai public). Et là, désillusion : Les effets s’enchaînaient bien et visiblement aucun problème "technique", tout s'est bien déroulé mais... Je n'avais pas la sensation d'avoir présenté quelque chose de vraiment magique. Du coup, nouvelle feuille, j'efface tout ce que j'avais écris, je vide mon répertoire et je recommence. C'est une boucle de laquelle j'ai du mal à sortir.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 42 minutes, Maxime ROUFFAUD a dit :

Les effets s’enchaînaient bien et visiblement aucun problème "technique", tout s'est bien déroulé mais... Je n'avais pas la sensation d'avoir présenté quelque chose de vraiment magique.

Ton impression à toi ok c'est une chose, mais ce qui est important c'est l'impression de ta copine, qu'en a -t-elle pensée, qu'a-t-elle ressentie en voyant ta prestation?

Si tu veux rendre quelques choses magiques pour moi la base c'est d'impliquer émotionnellement le spectateur et c'est toujours plus facile à dire qu'à faire mais c'est possible! Si le spectateur est impliqué émotionnellement il vivra une aventure sans vouloir à tous prix percer les secrets de ton effet.

Modifié par Michel (Darlone)
  • J'aime 2

www.dedales-hypnose.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Création d'un Numéro

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...