Aller au contenu

Out Of This World | réactions finales


Sylvain PETER

Recommended Posts

Salut à tous !

Je ne suis pas satisfait du final actuel de ma routine de OOTW...

Quand je retourne les cartes à la fin, pour montrer aux spectateurs (en l'occurrence des amis) qu'ils ont bien réussi à séparer les rouges des noires, il y a un instant de flottement.
Ils ont l'air d'essayer de réfléchir à ce que j'ai pu faire aux cartes.
Alors que dans l'idéal, j'aimerais entendre un gros "wow" !
Vu que ce sont eux qui ont réussi ce prodige !

J'aimerais savoir si vous avez déjà eu ce problème avec ce tour ?

Et aussi quel est votre final favori de OOTW ? Pour rendre la fin la plus dramatique possible.

Bonne soirée !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Sylvain PETER a dit :

Et aussi quel est votre final favori de OOTW ? Pour rendre la fin la plus dramatique possible.

Bonsoir,

A mon avis la dramaturgie ne va pas forcément venir du final, celui d'OOTW a fait ses preuves, mais du propos.

Quel est ton propos quand tu présentes cet effet et de quelle manière le(s) spectateur(s) peuvent ils se sentir concerné/interpelé par ce propos pour que la fin soit dramatique?
 

  • J'aime 4

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Out Of This World | réactions finales

Ma version de OOTW est un mélange perso des versions de Adrian Lacroix et de Roberto Giobbi.

Je la présente pour deux spectateurs.

Je commence par faire un tour qui démontre mon sens de l'intuition. Puis je leur dit qu'eux aussi ont de l'intuition, mais qu'ils l'ignorent ! Et je propose une expérience.

Ils distribuent chacun leur tour les cartes en se fiant à leur intuition.

A la fin je fais un ruban pour leur montrer qu'ils ont tous deux réussi à correctement identifier les cartes rouges et noires.

C'est à ce moment là que je perçois plus de perplexité que d'émerveillement.

Modifié par Sylvain PETER
  • J'aime 1
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quand tu dis que tu n'as pas l'effet waou que tu attends : de quelle manière révèles-tu le résultat @Sylvain PETER ?

 

Pour ma part, j'utilise la version Eugene Burger/Lawrence Hass qui utilise un jeu emprunté (décrite dans Teaching Magic)

La réaction des participants est en grande partie liée à la manière de révéler les cartes à la fin.

Elle se fait en 3 temps : moi qui prend un paquet de noires et qui révèle une à une avec un peu de dramaturgie que tout est bon, puis un participant qui n'a pas fait les choix qui révèle un paquet de rouges, puis moi qui dirige l'attention vers le fait que tout les reste est parfait.

Avec cette séquence, il y a une courbe dramatique (concept cher à Juan Tamariz) ascendante qui permet de belles réactions chez les participants.

 

En plus de cela, je suis d'accord avec @Eric (dub) : le propos permet de créer un cadre, et donc des attentes du côté des participants, et donc notre capacité à les surprendre ou à confirmer ces attentes.

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures, Perrich LND a dit :

avec un jeu "Harry Potter", où chaque carte représente un personnage (dont la moitié sont dans le clan d'Harry et l'autre de l'autre).

Je ne connais pas bien ce jeu... 

Comment on différencie les personnage des deux camps ? 

D'autant que dans la saga, certain ont une attitude ambigüe, non ? 

Il y a un aspect visuel qui séparent les cartes en deux camps ? 

Le rouge et le noir, c'est simple, visuellement parlant sans aucune intervention de l'intellect, juste la vue branchée sur l'émotion... 

Cet aspect "impact visuel immédiat" me semble important, pour OOTW, comment tu le gère ? 

Gilbus

  • J'aime 1

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 38 minutes, Alexis BROUARD (Alex Si) a dit :

Elle se fait en 3 temps : moi qui prend un paquet de noires et qui révèle une à une avec un peu de dramaturgie que tout est bon, puis un participant qui n'a pas fait les choix qui révèle un paquet de rouges, puis moi qui dirige l'attention vers le fait que tout les reste est parfait.

Avec cette séquence, il y a une courbe dramatique (concept cher à Juan Tamariz) ascendante qui permet de belles réactions chez les participants.

Je suis un peu dans la même courbe, mais en plus rapide peut être :

Révélation des 3 premières cartes du paquet qui va bien (règle de trois !) , puis retournement de tout le reste du paquet. 

Ensuite, retournement et étalement de tout le second paquet qui va bien dans la foulée (je ne le fait pas faire par un spectateur pour garder le contrôle du rythme) 

Ces deux premières parties vont avec une tension et une vitesse croissante... 

Puis je retourne le ruban qui ne va pas bien sur un relâchement : c'est juste une confirmation des deux premier, c'est moins important, l'effet est déjà passé, d'ou la procédure différente, et la carte qui se retrouve face en bas, qu'il faut remettre face en haut... 

Le fait de retourner le ruban qui ne va pas bien sur une redescente de tension termine effectivement sur un point où la tension n'est pas maximum... Certains pourraient trouver ça dommage, mais pour moi, cela permet de mettre le point final à la routine :

Une phrase de fin d'histoire ne fini pas sur un ton qui monte, cela indiquerai que l'histoire n'est pas finie, qu'il y a autre chose derrière... 

De la même façon, certains tours gagnent à finir par un ton de fin qui descend et qui vient planter le point final de l'histoire. 

(Tamaris, au contraire, aime finir sur une envolée, puis il continue encore plus haut en jouant du violon imaginaire... C'est génial, mais je suis loin d'être Tamaris...) 

Gilbus

  • J'aime 3

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'excellentes observations ! 😍

Effectivement, j'ai tendance à révéler toutes les cartes moi-même, en les retournant assez rapidement...

Avec le recul, je réalise que c'est beaucoup trop expéditif... D'où l'impact amoindri de l'effet...

Je vais repenser mon final pour qu'il soit beaucoup plus progressif 👍

Modifié par Sylvain PETER
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...