Aller au contenu

Comment accroître sa Créativité ?


Henk RAISON

Recommended Posts

Courte réponse à Stephane,

Merci de ton commentaire.

Il y a un sentiment de déjà-vu dans tes commentaires (je crois qu'ils étaient les mêmes il y a 50 ans).

A propos de ceux qui disent qu'ils n'ont pas besoin de créativité sous prétexte que leur public change tous les soirs. Que dire de Pen&Teller ? J'ai eu l'occasion de les voir 4 ou 5 fois à Las Vegas et croyez-moi, ils ne restent pas cantonnés dans leurs programme d'il y a 20 ans. Il ne faut pas aller si loin, regardez un certain G. Bloom et sa  formidable créativité ou encore la naissance de la Magie Nouvelle en France, ou encore la magie des belges L.Piron ou K.Demey.

A propos de ceux qui copient. Le plagiat existe dans tous les domaines (c'est malheureux, mais c'est ainsi). Une certaine dame qui s'appelait Coco Chanel disait "si on me copiait pas, je ne serais pas Coco". A choisir je préfère être copié que copier.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Assez d'accord avec toi, comment peut-on se bluffer tout seul. On  peut se demander comment est-ce possible, mais on est pas dans le sentiment d'impossibilité  du spectateur nécessaire à l.effet magique.

Merci de marquer un peu d'impatience pour savoir comment fait-on pour "booster" sa créativité. J'y arrive dans les prochains épisodes. Je devais d'abord planter le décors.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

EPISODE #3 : Les ingrédients de l’effet magique :

Rappel épisode 1 & 2 : "définition" de la magie.

Maintenant que nous avons essayé de définir ce que l'on peut entendre par "magie", on doit se demander quels en sont les "ingrédients".

On peut comparer la magie à un iceberg : seule une toute petite partie est visible par le spectateur. « L’effet magique est la crête flottante de structures sous-jacentes. Il est la partie émergée de l’iceberg dont 90% de savoir, de savoir-faire et de savoir être reste invisibles aux yeux du public » (Stefaan Alzaris, p.40).

Roberto Giobbi (Card college, vol.4, Ed.Hermetic Press, 2000, p. 1057 et suiv.) présente les différents « composants » de la magie sous une forme de pyramide - dans l’eau - avec de haut (sommet) en bas (base) :

- effet émotionnel / effet intellectuel ( partie émergée).

- histoire

- communication

- psychologie

- mise en scène

- méthode

- effet recherché (exemple : disparition de la pièce).

Je me permettrai, si vous me l’autorisez, de renverser la pyramide. L’effet recherché n’est que le point de départ, et ensuite se construit le « tour » couche par couche, mais sous une forme un peu disparate comme  un iceberg. En mentalisme, la psychologie et la communication prennent bien souvent plus de place que la méthode elle-même. Alors, que dire des tours-automatiques.

De nombreux auteurs (Ortiz, Tamariz, Burger, Ascanio …) ont publié des ouvrages au sujet de la psychologie, de la mise en scène, de la communication … mais très peu se sont penchés sur la question de la créativité. Darwin Ortiz, dans son excellent livre, Designing Miracles Creating the Illusion of Impossibility (Ed. A-1 MagicalMedia, 2006, p.18), n’en consacre que quelques lignes : “ Créativité. Voici une autre méthode séduisante, mais un piège ” (traduction personnelle). Néanmoins, il se rattrape en écrivant : « Ce n’est pas créatif à moins que cela produit un effet fort ».

Ascanio dans son merveilleux livre (écrit par Jesus Etcheverry), The Magic of Ascanio (Ed. Paginas, 2000), ne consacre que quelques pages à la créativité. N’est-ce pas simplement, comme le reconnait Darwin Ortiz, parce qu’elle est trop rare ? (op.cit. p. 18).

Et si cela n’était pas de la faute de la magie ou des magiciens ? Alors que l’on ne parle plus que d’innovation, de nouvelles technologies ... le terme « créativité » est historiquement relativement neuf. Que pouvons-nous apprendre des créatifs ? Quelles méthodes ont-ils mis en place ? Et comment pouvons-nous les appliquer à notre art magique ? Peut-on apprendre la créativité  ou est-ce simplement une question de don ? 

La suite au prochain épisode.

Bien à vous & bonne journée.

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Thomas
This post was recognized by Thomas!

"Très bel apport ! Merci"

Alexis BROUARD (Alex Si) a reçu le badge 'Great Content' et 10 points.

Merci @Henk RAISON pour tout cette réflexion étayée par de nombreuses sources.

 

Ta dernière partie sur la créativité et le manque de discussion à ce sujet dans nos ouvrages, m'ont fait pensé au superbe livre Creativity for Magicians de Butzi.

Près de 250 pages pour rentrer dans ce monde de la créativité, mieux le comprendre, et comment la développer en magie.

Ma partie favorite ?

Les discussions sur ce sujet avec Jeff McBride, Eugene Burger, Lawrence Hass, Otto Wessely, Ira Seidenstein ou encore Master Payne.

 

Je connais également d'autres ouvrages qui parlent de créativité en magie, moins en détails que le livre de Butzi, mais bien plus que quelques paragraphes :

  • Beyond Deception de Tobias Beckwith (plusieurs chapitres sur le sujet, incluant la retranscription d'une séance de créativité enseignée par Jeff McBride lors d'un Master Class à la McBride Magic & Mystery School)
  • Beyond Deception 2 de Tobias Beckwith (car il en avait encore à ajouter après son premier livre 😅) contient un (autre) chapitre entier sur le sujet
  • Performing with Impact de George Parker où il explique son concept de Survival Version (déjà expliquée dans Gift Magic mais approfondi dans ce livre)
  • J'aime 2
  • Merci 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour les belges (et les autres) qui maîtrisent le néerlandais, il y a également le livre de George Parker : Het grote boek van creativiteit, Ed. Archipel, 2004.

290 pages consacrées à la créativité par un grand professionnel de la magie. Contient une longue bibliographie explicative (essentiellement des auteurs américains).

Modifié par Henk RAISON
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 29/09/2021 à 12:00, Henk RAISON a dit :

La magie visée ici est la magie moderne, c’est-à-dire celle de l’art du spectacle, celle qui a pour objectif de divertir un public.

Hello ! 

On va avoir du boulot, on commence par là :

Pour moi, divertir est UN des objectifs. 

Et pas forcément le plus important... 

Mais on ne va pas refaire toute la discussion "la magie juste pour divertir" qui a fait couler beaucoup d'octets... 😅

 

Le 29/09/2021 à 12:00, Henk RAISON a dit :

L’art de la magie est un art qui n’existe pas tout seul. Quand un peintre peint un tableau, fait-il de l’art ? Oui. Il n’a pas besoin d’un spectateur.

La aussi, on peut relativiser : un "artiste conceptuel" qui plante un clou dans une planche et dit que c'est de l'art fait il de l'art tout seul ?  Je ne suis pas sûr que ça soit de l'art sans le musée qui va acheter, pour donner une légitimité, l'attaché de presse qui va pondre un texte expliquant l'œuvre (un acte montrant la violence, sa relation avec l'utilitaire, et surtout la métaphore de la planche violée par le clou, oeuvre éminemment engagée...) et le galeriste qui exposera le bout de bois et le vendra une fortune... 

Le 29/09/2021 à 12:00, Henk RAISON a dit :

Un tableau de Picasso enfermé dans les coffres d’un collectionneur, est-il encore une œuvre artistique ? Oui. C’est avant tout, voire uniquement, la perception du spectateur qui crée réellement l’effet magique.

La encore, il faut accepter que picasso soit un artiste, mais passons... 

Tu compares deux choses difficilement comparable : une oeuvre enregistrée et du spectacle vivant. 

Une vidéo de baltass de frisch, enfermée dans le même coffre que le picasso, n'en reste pas moins une oeuvre d'art pour moi. 

Un tableau n'est également "en fonction" d'oeuvre d'art que s'il est en mesure de provoquer une émotion sur le spectateur, sinon, ce n'est qu'une marchandise. 

Tout comme un numéro de magie... 

Le 29/09/2021 à 12:00, Henk RAISON a dit :

Une deuxième condition à l’effet magique est la capacité du spectateur à vivre la surprise (« experiencing surprise »). Non seulement, il s’attend à l’inattendu, mais en plus il doit être surpris, c’est-à-dire qu’il n’avait pas anticipé ce qu’il allait se passer

Oula, comme tu y va 😁

La surprise est un des moyens de la magie, ce n'est ni le but, ni un passage obligé... 

De nombreux effets n'ont pas besoin de surprise pour fonctionner, et je dirais même que la surprise peut parfois baisser l'impact magique : le spectateur est surpris, mais se dit qu'on lui a fait baisser sa garde à un endroit, alors qu'il s'attendait à autre chose, et qu'on en a profité pour tricher... 

De nombreux effets fonctionne sur la transparence, on semble tout laisser voir, le but annoncé est impossible, et pourtant ca arrive... 

L'impossibilité est maximum... 

Le 29/09/2021 à 12:00, Henk RAISON a dit :

il faut que le spectateur soit prêt à s’attendre à l’inattendu (« expecting the unexpected »).

La encore.... 

J'ai constaté que le spectateur, hors condition de spectacle, c'est à dire à un moment ou il ne s'attend pas à voir de la magie... 

Car justement, il est dans l'univers "réel", et c'est là que l'apparition de l'impossible le choque le plus... 

En spectacle, le spectateur s'attend à ce qu'on triche... L'arrivée du mystère hors spectacle est bien plus fort... 

Le 29/09/2021 à 12:00, Henk RAISON a dit :

Que dire alors de ce merveilleux tour de Slydini, les « boulettes de papiers » ?

Pas grand chose... 

Je n'aime pas trop ce tour, porté au pinacle par beaucoup de magicien, et qui pour moi ne fait que montrer à tous comment le magicien se moque d'un spectateur. 

Il y a de meilleurs moyen de montrer aux gens que leurs perceptions sont limitées... 

Le 30/09/2021 à 10:28, Henk RAISON a dit :

Le troisième élément constitutif d’un effet magique est l’expérience de l’impossible

C'est pour moi la seule caractéristique de l'illusionnisme : la rencontre avec l'impossible "dans le monde réel".

Sachant que l'impossible au théâtre ou en vidéo relève plus des effets spéciaux. 

Cependant, le mécanisme magique n'a pas pour cible l'intellect :

Court-circuiter l'intellect est le "moyen" de parvenir à l'émotion magique, pas le "but". 

Pour moi, on ne vise donc pas une tromperie intellectuelle, mais une création émotionnelle... 

J'imagine qu'on en parlera quand on reviendra à la créativité 😉

Gilbus

  • J'aime 3

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 01/10/2021 à 08:43, Henk RAISON a dit :

Je me permettrai, si vous me l’autorisez, de renverser la pyramide. L’effet recherché n’est que le point de départ

C'est une idée, mais en faire la base de la construction magique n'est pas la seule approche... 

Perso, j'ai plus souvent le thème, puis l'émotion que je cherche à faire passer, puis l'histoire, qui se met en place grace aux deux précédents, mais simultanément avec le choix des effets. 

Puis il y a le choix des méthodes et la gestion des contraintes techniques et psychologiques. 

Ceci dit, jouer avec un tour peut aussi lancer histoire et thème... Mais rien ne garanti qu'une fois que j'ai trouvé ceux ci, j'utilise encore le tour qui m'en a donné l'idée... 

Gilbus

  • J'aime 1

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout à fait d'accord, c'est pourquoi je préfère l'image de l'iceberg à celle de la pyramide, mais je pensais intéressant de mentionner Giobbi, qui a mon sens ne fait pas (dans cet ouvrage) assez la distinction entre création et innovation (j'y reviendrai dans un autre épisode), et c'est ce qui explique qu'il part de l'effet recherché. Il y a quelques années, en lisant un conte zen (Le Miroir Magique) m'est venu l'idée d'utiliser le Magic Mirror de Mikame. L'idée est partie de l'histoire et non pas du "trick".

Merci du commentaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...