Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Tour d'entrée en Cartomagie pour du Table à Table | références


Recommended Posts

  • Thomas changed the title to Tour d'entrée en Cartomagie pour du Table à Table | références
Thomas
This post was recognized by Thomas!

"Merci pour tes apports et bienveillance."

Peter DIN a reçu le badge 'Great Support' et 5 points.

Bonjour Thibault,

Pour entrer à une table, il est très important de proposer quelque chose qui te définira. En effet, comme dans un roman, ou les premières pages sont consacrées à l'exposition du ou des personnages et à la situation. Je pense que ton effet d'entrée, si tu souhaites commencer par un effet, ai cette utilité.

En tant que spectateur, je déteste qu'un magicien vienne à ma table et me balance un tour de but en blanc. Pour plusieurs raisons :

- Je ne le connais pas.

- il n'est pas forcément intervenu à un bon moment (interruption d'une conversation, découverte d'une saveur - je me souviens et j'en parle souvent, de ce magicien qui m'a balancé l'odeur d'essence de son portefeuille en feu au moment où j'allais savourer ma bouchée de foie gras)

- Je trouve cela irrespectueux et perturbateur...

En revanche, si l'artiste, aborde ma table avec tact et sens du timing (il a pris le temps d'observer et de sentir "le bon moment"), je lui ferai nécessairement un meilleur accueil.

Si son premier effet, me raconte qui il est (pas forcément lui bien sur, mais le personnage qu'il propose) et me donne le fil de lecture de son set, cela sera encore mieux, car comme pour un roman, je serai plus facilement capté par la dramaturgie et je ne souhaiterai pas son départ avant d'avoir vu la conclusion.

Aussi, je pense qu'il faudrait que tu réfléchisses au thème de ton set et au personnage qui l'interprètera, ce n'est donc pas un tour d'entrée qu'il te faut, mais l'accroche du set. Ce qui veut dire qu'un set de table-hopping ne peut pas être, à mon avis, une suite de tours puisés au hasard dans ton répertoire, mais des "briques" avec lesquels tu construiras ta dramaturgie, jusqu'à ce que tu quittes la table.

Je ne sais pas si cela t'aura aidé, mais je pense que c'est important.

Je ne pratique plus beaucoup le table-hopping à l'heure actuelle, mais comme pour chacun, cela fut une partie non négligeable dans de ma carrière professionnelle et cela m'a toujours permis ; alors que je suis loin d'être un grand technicien du close-up ; d'offrir des prestations appréciées par mes spectateurs.

Pour mon set, je jouais un personnage un peu victime de ce qu'il lui arrivait. Ainsi mon entrée en "scène" ou plutôt à la table, commençait par "Excusez-moi, je suis en retard... J'espère que vous ne m'avez pas attendu...", cela surprenait les convives qui dans tous les cas, n'avaient jamais entendus parler de ma présence et provoquait une forme de surprise du style "Il va s'apercevoir qu'il s'est trompé de table !". Mais sans paraître le moins du monde, m'apercevoir de leur étonnement, j'enchainais sur l'explication de mon retard... Je roulais trop vite sur le périphérique pour venir les voir et j'ai eu un flash... À ce sujet, j'ai souvent des flashs, des intuitions, des impressions de "déjà vu"... et j'enchainais par mon premier effet qui était la révélation du nombre pensé par un des convives, présenté comme un exemple de ce que je voulais dire. Le set continuait ensuite sur le même thème.

Bonne réflexion et bonne construction de ton set de close-up.

Je sais que ce n'était pas forcément la réponse que tu attendais, puisque tu nous demandais des références de tour, mais je pense qu'il faut parfois "remettre l'église au cœur du village" et faire gagner du temps en disant les fondamentaux. Le close-up ou plutôt le table-hopping étant un vrai spectacle en proximité, il doit être construit comme un vrai spectacle, même s'il est court. Ce qui n'est pas un problème, regarde tout ce qu'il est possible de dire dans les 2'30 d'une chanson (quoi que ce ne soit pas un très bon exemple avec les tubes actuels qui se compose de 3 allitérations et de 2 onomatopées 😉)

Bon succès,

Peter Din

Modifié par Peter DIN
  • J'aime 13
  • Merci 7

Peter Din

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 4 heures, Peter DIN a dit :

Bonjour Thibault,

Pour entrer à une table, il est très important de proposer quelque chose qui te définira. En effet, comme dans un roman, ou les premières pages sont consacrées à l'exposition du ou des personnages et à la situation. Je pense que ton effet d'entrée, si tu souhaites commencer par un effet, ai cette utilité.

En tant que spectateur, je déteste qu'un magicien vienne à ma table et me balance un tour de but en blanc. Pour plusieurs raisons :

- Je ne le connais pas.

- il n'est pas forcément intervenu à un bon moment (interruption d'une conversation, découverte d'une saveur - je me souviens et j'en parle souvent, de ce magicien qui m'a balancé l'odeur d'essence de son portefeuille en feu au moment où j'allais savourer ma bouchée de foie gras)

- Je trouve cela irrespectueux et perturbateur...

En revanche, si l'artiste, aborde ma table avec tact et sens du timing (il a pris le temps d'observer et de sentir "le bon moment"), je lui ferai nécessairement un meilleur accueil.

Si son premier effet, me raconte qui il est (pas forcément lui bien sur, mais le personnage qu'il propose) et me donne le fil de lecture de son set, cela sera encore mieux, car comme pour un roman, je serai plus facilement capté par la dramaturgie et je ne souhaiterai pas son départ avant d'avoir vu la conclusion.

Aussi, je pense qu'il faudrait que tu réfléchisses au thème de ton set et au personnage qui l'interprètera, ce n'est donc pas un tour d'entrée qu'il te faut, mais l'accroche du set. Ce qui veut dire qu'un set de table-hopping ne peut pas être, à mon avis, une suite de tours puisés au hasard dans ton répertoire, mais des "briques" avec lesquels tu construiras ta dramaturgie, jusqu'à ce que tu quittes la table.

Je ne sais pas si cela t'aura aidé, mais je pense que c'est important.

Je ne pratique plus beaucoup le table-hopping à l'heure actuelle, mais comme pour chacun, cela fut une partie non négligeable dans de ma carrière professionnelle et cela m'a toujours permis ; alors que je suis loin d'être un grand technicien du close-up ; d'offrir des prestations appréciées par mes spectateurs.

Pour mon set, je jouais un personnage un peu victime de ce qu'il lui arrivait. Ainsi mon entrée en "scène" ou plutôt à la table, commençait par "Excusez-moi, je suis en retard... J'espère que vous ne m'avez pas attendu...", cela surprenait les convives qui dans tous les cas, n'avaient jamais entendus parler de ma présence et provoquait une forme de surprise du style "Il va s'apercevoir qu'il s'est trompé de table !". Mais sans paraître le moins du monde, m'apercevoir de leur étonnement, j'enchainais sur l'explication de mon retard... Je roulais trop vite sur le périphérique pour venir les voir et j'ai eu un flash... À ce sujet, j'ai souvent des flashs, des intuitions, des impressions de "déjà vu"... et j'enchainais par mon premier effet qui était la révélation du nombre pensé par un des convives, présenté comme un exemple de ce que je voulais dire. Le set continuait ensuite sur le même thème.

Bonne réflexion et bonne construction de ton set de close-up.

Je sais que ce n'était pas forcément la réponse que tu attendais, puisque tu nous demandais des références de tour, mais je pense qu'il faut parfois "remettre l'église au cœur du village" et faire gagner du temps en disant les fondamentaux. Le close-up ou plutôt le table-hopping étant un vrai spectacle en proximité, il doit être construit comme un vrai spectacle, même s'il est court. Ce qui n'est pas un problème, regarde tout ce qu'il est possible de dire dans les 2'30 d'une chanson (quoi que ce ne soit pas un très bon exemple avec les tubes actuels qui se compose de 3 allitérations et de 2 onomatopées 😉)

Bon succès,

Peter Din

Merci pour ton commentaire. Oui effectivement ce n'est pas la réponse exacte à ma question mais ce n'est pas grave, ça m'aide quand même.

On dit qu'Alex Elmsley avait 4 enfants. On n'a jamais vu le 3e

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 28/08/2021 à 08:51, Peter DIN a dit :

il n'est pas forcément intervenu à un bon moment (interruption d'une conversation, découverte d'une saveur - je me souviens et j'en parle souvent, de ce magicien qui m'a balancé l'odeur d'essence de son portefeuille en feu au moment où j'allais savourer ma bouchée de foie gras)

Souviens toi quand même de ce qu'a écrit judicieusement Peter Din...ça sent (c'est le cas de la dire) le vécu et ce n'est peut-être pas approprié dans un restaurant... 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un tour que tu maîtrises les yeux fermés et qui te laisse explorer la relation avec les convives, le rythme, les accidents alentours ( en Clown les accidents sont des cadeaux). Effectivement, et comme semble le suggérer @Peter DIN, le plus important reste ta personnalité ( peut être même sans "jouer" un personnage (notion d'ailleurs très compliquée et très liée à l'art théâtral).

Pour ma part j'ai quelques tours que je maîtrise : un tour très simple issu de bilis 1 revisité. Un chapelet, une carte au porte feuille, une photo déchirée... Et après c'est un peu du freestyle, de l' impro (j'adore). Ma seul règle : je préfère rester à la table en faisant moins de magie que trop de magie mais que les gens sont "gavés"... 

  • J'aime 1
  • Merci 1

C'est parce que ça ne sert à rien qu'il faut le faire sérieusement 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...