Aller au contenu

Qu'est-ce qu'une "Routine de Magie Professionnelle" ?


Woody (Philippe)

Recommended Posts

Maintenant que ce point de droit a été éclairci, voici la réponse - dont j'espère ne pas trahir l'esprit - d'un copain ( 😉 ) : bien entendu toute bonne routine peut être présentée en conditions professionnelles toutefois les meilleurs performers que sont Eric Leblon, Etienne Pradier, etc. semblent s'accorder à dire que pour des prestations rémunérées, il faut aller plus loin et ne proposer pratiquement que des climax lors de votre passage. Et je suis assez d'accord avec ça, du moins en conditions de cocktails et de table à table (s'agissant d'un spectacle plus formel, le magicien assis à une table et le public autour, j'imagine que l'on peut prendre le temps d'installer une ambiance).

 Je ne dis pas que c'est ce que je fais mais pour avoir vu travailler différents magiciens lors de différents événements, d'entreprise ou privés, vous pouvez effectivement oublier les tours pour lesquels la procédure de sélection d'une carte excède la demi-seconde (et du coup en table à table, par exemple, vous oubliez "AK-47" 😝).

Lors d'un séminaire d'entreprise, j'ai vu un professionnel - dont je n'ai plus le nom en tête, peste porcaillon 😝 - enchaîner les effets de façon très claire; c'était parfait. A l'inverse, lors du mariage d'un ami, j'ai vu un magicien pro également - et dont là aussi j'ai oublié le nom mais heureusement pour lui, cette fois 😜 - tenter un tour automatique avec force comptages de cartes et de paquets pour finalement : ennuyer tout le monde et foirer son tour 😝

Bref, prenons un exemple : le triomphe 😉🙂 . Faire choisir une carte par un spectateur puis la retrouver dans le jeu comme la seule face en bas parmi toutes les autres faces en l'air. Bien présentée, bien exécutée, bon impact, c'est une bonne candidate. Mais pour obtenir le "label pro", il serait peut-être mieux "d'aller plus loin". Par exemple, la carte choisie est initialement remise dans le jeu faces en bas et instantanément - et surtout visuellement - tout le jeu se retrouve faces en l'air sauf la carte du spectateur. Le magicien recommence alors dans des conditions plus contraignantes, "même effet" : toutes les cartes repassent visuellement faces en l'air sauf celle du spectateur. 3e phase, les cartes sont mélangées faces en l'air, faces en bas => phase classique du triomphe et climax : la carte est retrouvée face en bas parmi un jeu mélangés faces en l'air, étalé en ruban dans les mains du magicien. Dernier effet kiss-cool, le magicien referme le ruban et produit de façon visuelle le carré correspondant à la carte choisie. Et tout cela en quelques minutes, de façon nette, sans perdre le spectateur à aucun moment.

Pour vous, je ne sais pas mais pour moi, en tous cas, c'est un chouïa plus clair. Bien évidemment il ne s'agit pas d'une vérité absolue mais en regardant les pros de chez pros travailler, on devrait se rendre un peu mieux compte de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas pour ainsi s'en inspirer lorsque l'on monte un répertoire dans une optique professionnelle.

woody_my_2_cents.jpg

Modifié par Woody (Philippe)
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 9 heures, Woody (Philippe) a dit :

Et tout cela en quelques minutes, de façon nette, sans perdre le spectateur à aucun moment.

Je crois que c'est Eugène Burger qui disait en substance, une routine pro ne s'adresse pas forcément à des analphabètes avinés.

C'est peut-être pas lui, mais comme je sais pas lire (exit ses livres), que je ne parle pas anglais (exit les vidéos), et que je suis rarement à jeun (exit le reste), je peux me tromper.

 

  • J'aime 2
  • Haha 1

Circulez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve que c’est une excellente question. 
 

La réponse est loin d’être évidente mais bien entendu le premier critère à prendre en compte est l’impact du tour et/ou l’émotion que le magicien va générer grâce à celui-ci. Le reste pour moi est secondaire. Partant de ce principe je pense personnellement que la vieille phrase « il n’y a pas de mauvais tours » relève au mieux de la naïveté et au pire d’incitation à la fainéantise. Je vais peut être un peu loin mais c’est l’idée. 
 

A mes yeux certains tours n’ont tout simplement pas leur place lors de prestations rémunérées. Ce n’est pas un hasard non plus si c’est souvent les mêmes tours qui reviennent lors des close up : ambitieuse, carte sous l’étui, routine de bague, chop cup etc. Évidemment ce n’est pas non plus un prétexte pour ne pas en chercher d’autres 😉 mais tous ceux que j’ai cités répondent aux critères invoqués par woody : reset, visibilité, impact, rythme etc. 
 

Et pour conclure je vais m’inspirer Ken Weber dans maximum entertainment : (dont je t’ai souvent parlé Woody 😉)

Peu importe la routine du moment que soit vous captez l’attention / faites rire les gens / émerveillez les gens). 

 

Modifié par Bruno VAIRONE
  • J'aime 1
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faudrait aussi peut-être intégrer la notion de qualité (dans le sens "iso"), à savoir la certitude que le client aura ce pour quoi il a payé (sans surprise, dans un sens ou dans l'autre)

Que j'achète un big mac à Marseille, Lille ou Paris, le sandwich aura le même poids, la même cuisson, le même goût : c'est la qualité du produit (qu'on n'aime ou pas, le processus est maitrisé pour fournir la même chose, à savoir une conformité avec un cahier des charges)

Un magicien pro fournira une prestation qui, de manière "certaine", correspondra au cahier des charges "attendu" (consciemment ou pas) : une bonne magie, un bon divertissement, la création d'un souvenir collectif, etc...

L'amateur peut tenter le dernier tour qu'il a appris, ça marchera peut-être merveilleusement bien, ou pas. Un pro propose ce qu'il sait fonctionner.

Et dans ce sens, je différencie, pour ma part, le magicien pro et le magicien artistique : on peut être l'un, l'autre, les deux, et pour une majorité, aucun.

Caricature du magicien pro : il proposera les tours à fort impact, inventés par d'autres, avec des lines ultra classiques. Il saura justifier son tarif, convaincre le client, saura s'adapter à son auditoire, faire les clins d'oeil aux mariés dans les mariages et à la super entreprise qui l'embauche dans les salons professionnels, il aura les ongles propres, des cheveux bien coiffés, connaitra les conditions exactes de sa mission, etc...

Caricature du magicien artiste ; il a un rapport au monde à exprimer, construit ses propres tours, travaille des textes intimes, a une approche personnelle de sa mise en scène. Certains tours sont peut-être faibles, mais ils sont personnels, et vont se renforcer avec le temps. Il peut emprunter des thèmes qui piquent pour participer à une prise de conscience collective, ne se souciera pas forcément de plaire à tout le monde.

 

Après, il est facile d'imaginer les magiciens complets, les "grands" : ils ont une approche personnelle, inspirent leurs pairs et font rêver le public.

 

Et ceux qui ne sont ni pro ni artistes...

Révélation

il suffit de se balader dans les clubs de magie 🙂(oh oui elle était gratuite)

 

  • J'aime 1
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Intéressante introspection... 

J'ai envie de cocher les critères.. 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

il proposera les tours à fort impact, inventés par d'autres, avec des lines ultra classiques

Arf, je ne suis pas pro, j'ai inventé plus de la moitié de ce que je présente, le reste étant très remanié... 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

Il saura justifier son tarif, convaincre le client

Ça se confirme, je ne sais pas négocier correctement... 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

saura s'adapter à son auditoire

A, enfin un point : j'essaie de m'adapter... 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

faire les clins d'oeil aux mariés dans les mariages et à la super entreprise qui l'embauche dans les salons professionnels

Ça fait partie de l'adaptation... Mais bon, j'essaie d'être un peu plus poétique quand même (comme disait la jeune mariée...) 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

il aura les ongles propres, des cheveux bien coiffés

Encore un point ! Ben oui, sauf à jouer un clochard," j'essaie d'être propre sur moi"  (comme disait la jeune mariée...)

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

connaitra les conditions exactes de sa mission, etc..

Ben oui : il faut savoir quel public, quelle durée, quel local, sono, fond de scène, quel thème... Ca évite de se retrouver devant 300 personnes sans micro, ou à faire des cartes en plein vent... 

Bon, j'ai une partie de pro, c'est la fête... 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

magicien artiste ; il a un rapport au monde à exprimer

Ma mission : prouver que l'univers réel est bien plus rigolo qu'on le pense... 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

construit ses propres tours

Oui, en partie. 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

travaille des textes intimes

Heuuuu : parler de soi, c'est intime ? 

Je ne sais parler de rien d'autre...  (comme disait la jeune mariée.) 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

a une approche personnelle de sa mise en scène

Oui, mais, c'est juste parce que "j'ai la flemme d'étudier les classiques, je préfère tout reinventer" (comme disait la jeune mariée... (Vous avez vu, ca marche avec tout...)) 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

Certains tours sont peut-être faibles, mais ils sont personnels, et vont se renforcer avec le temps

Arf... Je suis sûr que ça sera mieux d'ici 30 ou 40 ans... (comme disait la jeune mariée... (ca marche avec tout, je vous dis...)) 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

Il peut emprunter des thèmes qui piquent pour participer à une prise de conscience collective

C'est vrai que je n'aime pas les enfants... Et les parents à qui je le dit me comprennent bien... 

Mais bon, les thèmes qui piquent, il faut faire un tri, en fonction des circonstances, "il y a des fois ou ça  ne passera pas..."  (comme disait la jeune mariée... (avec tout, je vous dis... Essayez avec la première phrase que vous lirez, vous verrez... )) 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

ne se souciera pas forcément de plaire à tout le monde.

Encore une fois, ca va dépendre du contexte... Ca voudrait dire que je ne suis ni pro, ni artiste ? 

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

il est facile d'imaginer les magiciens complets, les "grands"

Bon, là, la question ne se pose pas, je ne joue pas dans la cour des grands 😁

Il y a 6 heures, Pierre GUSS a dit :

Et ceux qui ne sont ni pro ni artistes...

  Masquer le contenu

il suffit de se balader dans les clubs de magie

Arf, je fais partie d'un club, tout est foutu... 

D'un autre côté  (comme disait la jeune mariée), je n'y vais pas souvent  (comme disait la jeune mariée), alors peut être que je vais m'en sortir un jour  (comme disait la jeune mariée)... 

A, les clubs... 

Il y en a de bon, il y en a de mauvais ( (comme disait...) 

Et c'est pas forcément les plus gros qui sont les meilleurs (comme...) 

Mais on peut y trouver son bonheur (comme disait Gilbus...) 

Gilbus

  • J'aime 2

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas bien cet ostracisme au sujet des clubs de magie.

J'ai depuis toujours fais partie de clubs ou d'association de magiciens, j'ai effectué 42 ans de carrière strictement professionnelle avec une certaine réussite, je pense. Cela m'a dans tous les cas de faire vivre ma famille et m'assurer une retraite confortable.

Je ne crois pas que l'appartenance à un club soit un critère. Un club est une auberge espagnole, il n'y a rien intrinsèquement, on n'y trouve que ce qu'on y apporte. 

En ce qui me concerne, s'il n'y avait pas eu un club AFAP (ex-FFAP) dans ma ville et que le hasard me le fasse rencontrer lors de ma première visite chez un marchand de trucs, je ne serai jamais devenu magicien professionnel et je serai certainement aujourd'hui éducateur ou gestionnaire de maison de quartier ou de centre social. Dans tous les cas, ma vie aurait été bien différente.

Pour moi, il n'y a pas de grande différence entre un magicien amateur et un professionnel (en ce qui concerne la magie proprement dite), la différence ce fait dans la capacité à reproduire une prestation cadrée et efficace à chaque représentation. À savoir, calculer et analyser les coûts et les recettes. À fixer un tarif de prestation qui permettra de vivre et de s'installer dans la vie en s'offrant un certain "confort" où plus exactement une qualité de vie. À s’ imposer une rigueur dans le travail, les répétitions, les personnes avec lesquelles, il sera indispensable de travailler, costumier, metteur en scène, stage designer... La gestion de ses clients...

Bref, rien de bien "magique". L'état d'esprit est simplement un peu différent, dans un cas on s'amuse en travaillant, dans l'autre on travaille en s'amusant. C'est ce que j'ai toujours fait et continue à faire d'ailleurs. Car même si le jour de ma retraite, il y a quelques semaines, j'ai dit à ma fille : "tu te rends compte, je suis à la retraite sans jamais avoir travaillé", j'ai beaucoup travaillé... mais cela n'a jamais été une charge, mais toujours un plaisir. Le mot travail vient en latin du mot tripalium qui était un instrument de torture (c'est du moins ce que prétend la légende urbaine contestée par quelques linguistes actuels qui lui préfèrent le mot "tripaliare" qui serait un instrument de contention des chevaux (joug), ce qui ne semble pas plus agréable).

Dans tous les cas, faire de la magie est de loin, une pratique plus agréable que le serrage de boulons (cf Les temps modernes de Chaplin). Alors, avoir une routine "pro", c'est tout simplement offrir à un spectateur, l'œuvre d'un travail bien fait...

Modifié par Peter DIN
  • J'aime 8
  • Merci 1

Peter Din

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...