Jump to content
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Gainsbourg : Un génie au travail


Recommended Posts

Hello, 

Pour commémorer l'anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg - décédé le 02 mars 1991 - France TV a récemment diffusé un documentaire très complet, et surtout passionnant, consacré à l'artiste, que j'ai littéralement redécouvert à cette occasion.

Une séquence m'a particulièrement marqué et je vous la partage ici; il s'agit du "making of" (appelons cela comme ça, beurk !) de la chanson "Initials B.B"

Pour mieux en apprécier le... Le génie on va dire, il faut savoir que Serge Gainsbourg était alors très amoureux de Brigitte Bardot et cela était apparemment réciproque, bien qu'elle fut mariée au photographe Gunter Sachs. Hélas, après plusieurs mois d'une passion partagée, Gunter Sachs a exigé que Brigitte Bardot mette un terme à cette relation et lui a demandé de le rejoindre en Espagne (Alméria). 

Très affecté par cette rupture, Serge Gainsbourg a voulu l'exorciser en composant une chanson - paroles et musique - dédiée à Brigitte Bardot, ce qui a donné "Initials B.B".

Je ne l'explique peut-être pas très bien mais sincèrement, au visionnage du document, la charge émotionnelle de Serge Gainsbourg le guidant dans  la composition de ce titre est si présente et le titre finalement si... Badass  😜 que l'on ne peut pas s'empêcher de penser que ce type était décidément un très grand artiste (et pourtant je ne suis pas spécialement fan de son travail mais de quelques titres seulement).

Tiiiinntintintiiiin Tintintin tin ! The initials, the initials, the initials B.B...

Magnifique 🙂 !

My2Cents

W.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Woody (Philippe) a dit :

Très affecté par cette rupture, Serge Gainsbourg a voulu l'exorciser en composant une chanson - paroles et musique - dédiée à Brigitte Bardot, ce qui a donné "Initials B.B".

Gainsbourg : Un génie au travail ? Ou plutôt un plagieur au travail : Initials BB reprend le premier mouvement de la Symphonie n° 9 dite « Du nouveau monde » de Dvořák .

D'accord, tout le monde sait qu'il a toujours pompé, il l'a lui même avoué ... mais quand même ! Faire de ce type un génie c'est un peu fort ! S'exhiber complètement torché à la TV, insulter violemment Whitney Houston ou Catherine Ringer, ce n'est pas ce que j'attends d'un "génie" ...

Désolé, je ne suis peut-être pas mainstream, mais je n'aime pas ce type.

Bob

Mais toi Woody, je t'aime bien :-)

  • J'aime 2

  • magicbob3d.deviantart.com
  • Tolérance : c'est quand on connaît des cons et qu'on ne dit pas les noms (Pierre Doris - Humoriste 1919-2009)

Link to post
Share on other sites

Ben... Je sais pas. Concernant cette histoire de plagiat de Dvořák, c'est vrai que cela ressemble un peu mais si tu ne l'avais pas dit, je ne l'aurais jamais remarqué (c'est aussi pourquoi je fais de la magie et pas de la musique, hélas 😞)

Ceci dit, c'est vrai que son image publique était plutôt désastreuse à partir des années 80 - le documentaire en explique les raisons d'ailleurs - et je n'ai acheté aucun de ses albums. Mais en dépit de tout cela, je ne suis jamais parvenu à me défaire d'une certaine bienveillance à l'égard de Serge Gainsbourg.

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, bob a dit :

Gainsbourg : Un génie au travail ? Ou plutôt un plagieur au travail : Initials BB reprend le premier mouvement de la Symphonie n° 9 dite « Du nouveau monde » de Dvořák .

Certes mais "cet" emprunt est assumé et présenté comme tel, donc ça va. Il existe beaucoup d'autres "emprunts" de Gainsbourg, plusieurs fois exposés dans VM (et j'en connais d'autres !) qui ont été moins (voire pas) présentés comme tel. 

Lisez ce message (et sa vidéo explicite) qui contient un bon panel "d'emprunts" 😉 et surtout une découverte perso d'un poème de Franc-Nohain figurant dans Poèmes amorphes :

 

On trouve ici ce passage sur Gainsbourg, que j'ai moi-même relevé : « De toute façon j'ai piqué l'accompagnement à Bob Dylan ».

C'est ici :

 

Un de plus ici :

 

Patrick Froment avait posté la vidéo du clash avec Guy Béart :

Il faut bien reconnaître que Gainsbourg savait créer le "buzz" mais qu'il avait tort sur ce coup-là, néanmoins un gars qui gueule, qui injurie et affirme avec force semble parfois prendre le dessus dans une interaction. Méfiez-vous des forts en gueule, c'est avec des arguments qu'on doit convaincre (hélas, l'art de la rhétorique est complexe et les bons argument ne suffisent pas toujours, loin de là). 

On se souvient du billet de banque brûlé, mais aussi du chèque faramineux offert à Médecins sans frontières (un peu comme une compensation, mais ça joue avec le chaud et le froid, et de toute façon c'était encore une façon de se mettre en scène). On se souvient de la chanson flirtant avec l'inceste, etc.

Gainsbourg était de tous les plateaux, il savait que pour exister il fallait répondre présent, tout le temps. Pas folle la guêpe. Son personnage de Gainsbarre était bien au point !

Alors depuis on a appris des "choses", pas bien jolies, notamment par les personnes qui assistèrent à des "disputes" (je pense à l'animateur Jacky qui fut son attaché de presse, qui un jour avoua avoir assisté à des scènes qu'il aurait préféré ne jamais voir). Etc. 

Il y a 8 heures, Woody (Philippe) a dit :

Pour mieux en apprécier le... Le génie on va dire

Vu que lui-même estimait que la chanson est un art mineur, alors il ne pouvait être au mieux qu'un génie d'un art mineur. Il y a peu de "vrais" génies. Darwin, Einstein, Newton, Galilée... (Oups, j'en connais qui ne vont pas être contents que je ne cite que des scientifiques, il n'empêche qu'ils ont totalement modifié notre compréhension du monde, ce n'est pas rien.) Donc pour le coup, Gainsbourg faisait preuve d'humilité sur son importance artistique, c'est à mettre à son actif.

Ce qui sauve le gars en partie, c'est qu'il devait être un gentil également, un généreux. Il avait du charme, c'était un personnage intéressant, puis il brilla aussi grâce à son œuvre (car il en a une). C'était un bosseur, et quel sens du mot ! 

Ah, vous le savez, qui aime bien châtie bien. J'ai évoqué une chanson de Gainsbourg ici :

 Je fais parfois travailler cette chanson à mes élèves, certains l'on déjà jouée sur scène, et j'ai même conçu un petit arrangement sympa pour guitare. Du coup j'ai pu constater que, à la tonalité près, la grille de départ de Boomerang est identique à celle de House of The Rising Sun, eh oui ! mais ce n'est pas un plagiat pour le coup. Juste un hasard de configuration harmonique. 

J'ai également parlé d'un arrangement perso pour Manureva (paroles de Gainsbourg) :

 

J'ai cité la chanson Élastique si typique du style de l'auteur, dans le sujet idoine :

 

J'ai déjà chanté publiquement (+ guitare) et parfois en duo Bonnie and Clyde, toujours du même. Les premiers accords (de 1968) sont ceux qui constituent en grande partie Wonderwall d'Oasis (1995), et non il n'y a pas plagiat. 😉

J'ai fait un "arrangement de folie" en finger style du Poinçonneur des Lilas. Pour ceux que ça intéresse, jetez un œil et deux oreilles sur cette variante peu connue :

Le fossoyeur de Pacy-sur-Eure :

 

La ligne de notes basses caractéristiques est de 1958, la même figure dans le thème de James Bond, qui date de 1962 ; S. G. aimait bien rappeler cela. De toute façon, le fameux thème de James Bond n'est pas sorti de la cuisse de Jupiter, il est lui-même très "inspiré"... 

J'ai arrangé également Intoxicated Man, que j'ai souvent eu l'occasion de chanter. Des paroles qui évoquent un delirium tremens sur un fond de jazz... 

Etc. 

Et son roman Evguénie Sokolov édité chez Gallimard dans la prestigieuse collection NFR, on en parle ? 

 

Bref, l'œuvre de Gainsbourg participe de cet art qu'est celui de la chanson, et en France il est le créateur de nombre des plus belles. Mais il avait une face sombre, c'est évident. 

Lire sa fiche Wiki ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Gainsbourg#Emprunts_et_plagiats

Edited by Christian GIRARD
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, bob a dit :

S'exhiber complètement torché à la TV, insulter violemment Whitney Houston ou Catherine Ringer, ce n'est pas ce que j'attends d'un "génie" ...

C'était ignoble de sa part. On sait que le lendemain il a fait livrer des fleurs à Whitney Houston, mais c'était une sorte d'humiliation publique indigne et cruelle, et les fleurs ne compenseront rien. Idem pour les insultes à l'encontre de Catherine Ringer.

 

Pour info :

« La Marseillaise de Serge Gainsbourg : provocation patriotique »

54 minutes

https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-08-mai-2020

Edited by Christian GIRARD
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, bob a dit :

Faire de ce type un génie c'est un peu fort ! [...]

Désolé, je ne suis peut-être pas mainstream, mais je n'aime pas ce type.

Je pense que pour apprécier son génie il faut justement s'extraire de l'image que nous envoie régulièrement le mainstream (cf les exemples Gainsbarre que tu donnes "s'exhiber complètement torché à la TV, insulter violemment Whitney Houston ou Catherine Ringer").

Quand une même personne est capable de passer de l'Eau à la Bouche à Sorry Angel en passant (surtout) par l'Histoire de Melody Nelson, on peut se dire qu'il avait quand même 2-3 notions pas dégueux sur cet "art mineur"... 

 

Edited by Aurélien B. (TanMai)
  • J'aime 1

We're looking for a better solution to the problem when we should be looking for a better problem to work on.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...