Aller au contenu

Les Femmes dans la Magie


Daonil

Recommended Posts

Cette phrase me revient en mémoire depuis quelques jours…

Le 05/07/2019 à 23:54, Patricia a dit :

je fais essentiellement une magie très participative dans laquelle c'est très souvent le spectateur qui est mis en valeur donc le relationnel se passe bien (pas de magie de défi).

 

Je me dis qu'il y a encore beaucoup à explorer, pour que la magie soit moins un truc performatif, un truc où on est là pour impressionner l'autre, voire le défier, etc.

J'aime bien l'expression magie de défi, qui me semble très parlante.

Et oui chercher du côté du relationnel, de la participation, ça me parle bien. Car après tout c'est pour d'autres que l'on fait de la magie, et non contre elles et eux.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites


Aussi, puisque certains dans ce fil se demandent en substance…
- « mais comment en est-on arrivé là ? » (=que la magie soit aussi sexiste)
ou
- « que peut-on faire pour changer les choses ? »
(ce ne sont pas des citations exactes, c'est moi qui extrapole)

…j'avais envie de parler d'une chose qui me frappe, et sur lequel bon an, mal an, on pourrait agir. Une chose que je ne lis pas trop, sur ce forum ni ailleurs et qui me semble une sorte d'angle mort dans la vision que l'on a de la magie et l'intérêt qu'on lui porte.

La magie est fait par des mecs, la quasi totalité des magiciens sont des hommes. Etc.
Ça ok on le lit (rarement, mais on le lit… au moins sur ce fil).

Mais ce qu'on ne dit pas, ou peu, c'est que la quasi majorité des "spectateurs" sont des… femmes.

Je ne parle pas ici des spectateurs et spectatrices réel·le·s qui vont voir de la magie. Mais des représentation qu'on donne de ce qu'est la magie via les vidéos : des hommes faisant des tours à des femmes.

Quant on regarde une vidéo sur le net (YouTube &co), c'est presque toujours un homme faisant de la magie à… une ou des femme·s. Le summum étant atteint avec la magie de rue. Où les streets-artistes ne sont pas loin de se confondrent avec les "pick-up-artists".

 

Qu'est-ce que ça dit de notre représentation des femmes dans la société et dans la magie ?
- que les femmes sont considérées comme naïves (pour ne pas dire pire) et qu'on peut facilement les impressionner
- que les femmes expriment mieux leurs émotions, et donc seraient un meilleur public pour le magicien voulant se la péter en vidéo
- que les hommes se doivent d'impressionner les femmes (hétéro-normativité quand tu nous tiens…)
- qu'un seul homme, peut impressionner plusieurs femmes
- etc

C'est assez désolant comme spectacle. A répétition de surcroît.

 

Et le pire c'est que c'est exactement la même chose dans les vidéos et DVDs d'apprentissages et d'explications de magie. Presque toujours les spectateurs sont des… spectatrices. D'assistante —autrefois—, elles sont devenues spectatrices, mais servent toujours de potiches et de faire valoir… pour les hommes.

Pire encore dans nombres de DVDs de magie, un homme (le magicien) fait un tour à une ou des femmes, quand ce n'est pas carrément un parterre de femmes en pamoison devant le brillant magicien. Mais quand il s'agit d'expliquer le truc, c'est quasi toujours à un homme que le magicien s'adresse. C'est tellement gros que ça en est caricatural. Et pourtant ça ne semble choquer personne.

Qu'on s'étonne après ça que les filles ne veulent pas faire de la magie… ! Elles ne peuvent quasi s'identifier qu'a des spectatrices et quasi en aucun cas a des magiciens.

Je ne vais pas donner d'exemples, car ce serait une liste sans fin, mais chacun pourra, au besoin, s'en convaincre facilement en prenant un dvd au hasard dans sa dévédétothèque.

 

Heureusement il y a des exceptions, et c'est plutôt de ceux là dont j'ai envie de parler.

Allez juste deux exemples qui me viennent à l'esprit :

1. Dominique et Alexandra Duvivier.
Déjà car Dominique ne traite pas sa fille (ou qu'Alexandra ne se laisse pas traiter) comme une "partenaire", mais (quasi) comme une égale. Bon on pourra gloser qu'il a l'ascendant parternel, qu'il est parfois paternaliste, etc. mais tout de même, on est loin, de ce que font le plus grand nombre.
Ensuite car les spectateurs et spectatrices des ses ou leurs dvds (nottament dans les dvds d'apprentissage) sont filmés avec des publics mixtes.

2. Bernard Bilis.
Il y a beaucoup d'hommes dans ses spectateurs. et quand il y a des femmes, ce ne sont pas nécessairement des "top-models", en tout cas elles n'ont pas l'air d'être choisies pour leur "beauté" ou leur "naïveté".

Alors merci déjà à ceux là, qui nous montrent la voie.

Je ne connais malheureusement aucun DVD d'apprentissage ou "le magicien" serait une femme seule.

Pas certain que mes exemples soient les mieux choisis. Je serais ravis qu'on m'en indique d'autres. Non pas —j'ose espérer— pour me démontrer que j'ai tord. C'est tellement flagrant que ça en serais pathétique.

Mais bien pour repérer les quelques perles et encourager d'autres personnes à faire de même.

 

Y'a encore du pain sur la planche. Mais les choses bougent un tout petit peu.



 

PS : Il s'agit là bien évidemment, d'une part quelque peu secondaire au sexisme dans la magie, et mon but n'est pas —une fois de plus— de valoriser… des hommes. Le travail que font les rares femmes en magie est bien évidemment autrement +important que ce que font ces quelques hommes là. Mais si ces hommes participent à faire un peu bouger les choses, encourageons les tout de même.

  • J'aime 4
  • Merci 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Mickaël M. a dit :

Rassure-moi, c'est pour déconner ? 😅

A moitié vu le ton des discours et des délire, cela peut voir le jour, même si il n'y aura pas grand monde.😋😋😋

Un effet de la parole officielle. Mais déjà l'université ce profil vers ce mode là, même si au fond les militantes et aussi militant; ce n'est pas ici de l'écriture inclusive, je veux juste signaler que même quelques "hommes"  militent vers ce type  de délire sociaux ou sociétaux comme en politiquement correct; ne sont pas nombreux le courant et l'influence politique joue en leur faveur.

Si les "esprits" où plutôt là où ils sont formés, sont ensuite gagnés par ces délires alors une bonne part de la société peu suivre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Zut, les trolls sont de retours…

 

Bon, pour relever le niveau, j'ai compilé les infos disséminées dans le fil, et y ai ajouté quelques autres trouvées sur le net. Voici quelques nom de magiciennes (avec lien pour celles qui ont une page wikipedia) :

- Alba : close up
- Beryl : close up
- Brigina : close up, enfants
- Julie Courtois, ou Julie Grandsart-Courtois (1813-??), belge
- Ekaterina Dobrokhotova : close up
- Alexandra Duvivier
- Elfia : scène, close up, enfants
- Hannah : magie et bulles de savon
- Rebecca Herrera : mentalisme
- Adelaide Herrmann ou The Mysterious Lady (1853-1832), britannique
- Gloria Jacobsen (1927-2002), américaine
- Julia : belge, scène et close up
- Mao : scène, close up, tv
- Caroline Marx : scène, close up, tv
- Myriam : close up, ballons
- Fay Presto
- Myroska (de Myr et Myroska) : mentalisme
- Romany (Diva of Magic - UK)
- Yogane : close up, enfants

Vous avez aussi cité (mais je ne savais si il fallait les inclure) :
-
Elizabeth dans Amerian Got Talent et sa magie bizarre
- Ursula Martinez : plutôt performeuse-comédienne que magicienne.    
- la magicienne de Magic nlimited

J'ai hésité, mais n'ai pas mis les sites internet de celles qui en ont (me contentant de wikipedia).

Ça mélange des magiciennes historiques et des magiciennes contemporaines (pas forcément très connues). Il manque forcément plein de monde. A commencer par les magiciennes du forum.
Désolé pour ça.
Disons que c'est un début de quelque chose.

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans l'édition originale du Dictionnaire de la prestidigitation (Jean de Merry et André Ciocca, Éd. Georges Proust 2006).

A la lettre F on trouve les entrées :
- Femme élastique,
- Femme changée en lion,
- Femme empalée,
- Femme sans tronc,
- Femme sciée en deux,
- Femme ZigZag

Ça fait un peu "musée de horreurs", et ça en dit long, sur d'où on vient… et l'image de la femme dans notre art.

Les seules femmes que j'ai pu trouver ayant droit à un article dans l'ouvrage (mais j'ai pu en oublier) sont :
- Alexandra Duvivier
- Adelaide Herrmann
- Lady Masking (Huguette Delysiolle)
- Myroska
- Valérie (Valérie Mageux)

Je ne sais pas s'il y a eu une nouvelle édition… (et en tout cas je ne la possède pas).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par contre dans les annexes du-dit Dictionnaire on peut trouver plein d'infos :

*

Que Marlene Dietrich (1901-1992) était une magicienne amatrice.

*

Que Elisabeth  a obtenu un prix spécial à la FISM en 1947 (peut-être la première femme nominée ?!)

Que (suite à ce prix ?) la FISM a eu une catégorie "Magicienne" de 1951 à 1982
Lauréates :
1951 : Huguette Delysiolle (F), Alice Maclay (GB), Elisabeth (GB)
1952 : Ann Hardy (Belgique)
1958 : A. Marteret (F)
1979 : Fee Eleisa (Allemagne), Karin Noemi (NL) [+ Sylvia Diana (NL) en catégorie "Junior"]
1982 : Brigitte Varga (A) [+ Sylvia Diana (NL) en catégorie "Junior"]

Qu'ensuite cette catégorie semble avoir été supprimée et qu'enfin des femmes obtiennent des prix au même titre que les hommes :
1979 : Juliana Chen (Chine) en manipulation
2000 : Roxanne (Allemagne) en magie Générale
…Je n'ai pas les infos après 2009.

 

*

Que de la même façon en France, le concours Magicus eut une catégorie "Magie féminine" entre 1974 et 1989.

Pourtant avant cela, la compétition semblait mixte, puisqu'il y a eu quelques prix obtenus par des femmes :
1959 Nicole Marteret
1961 Mme la Beata
1971 Christina
1972 Christina
1974 Elisabeth Amato

Ensuite en catégorie "Magie féminine" on trouve
1974 Cathy, Oona, Elisabeth Amato, Valérie
1975 Agnès Flore, Anita Wagner, Jenny Schmoll, Sonia Lazareff, [+Isabelle, Sylvie Mana en Junior]
1976 Sidmaleika, Kathy, Sandy Finiti's
1977 Agnès Flore, [+Sylvia Diana en Junior]
1978 Adrianix
1979 Maître Horitz, Lady Carrigton
1981 Christine Boulet, Lady Carrigton
1983 Corinne
1984 Barbara, [+ Stelly, Régine, en Junior]
1989 Anne

+ Lily qui obtient un prix en micromagie la même année (1989)
Est-ce celà qui fait que la catégorie disparaît ?
Toujours est-il qu'ensuite on retrouve de nouveaux des femmes à toutes sortes de prix :
1992 Junior : Carole Michel, Marie Laure
1993 Junior : Marie-Laure, Magie générale : Valérie
1994 Magie générale : Valérie
1995 Arts annexes : Lydia Gabriel
1996 Magie générale : Valérie
1998 Magie générale : Valérie
1999 Arts annexes : Laura Kibel
2000 Magie générale : K'roline
2005 Magie générale : Yogane, Prix spécial : Solveil

Je n'ai pas les infos après 2005.

Ce qui m'a surpris :
- il y avait plus de femmes que je ne le pensais (après ne nous leurrons pas, elles restent très très minoritaires)
- il y a proportionnellement beaucoup de femmes en catégorie "Junior", mais elles ne sont pas primées ensuite

Ce qui m'a moins surpris :
- plein de femmes n'ont pour nom de scène que leur prénom (ça devait être difficile de s'imposer avec un "vrai" nom de scène sans paraître prétentieuses, peut-être aussi qu'elles n'avaient pas envie d'utiliser le nom de leur mari/père/etc)

 

En tout cas j'ai découvert plein de noms que je ne connaissais pas. Et bien que les concours ne soient pas, à mon sens, une valeur suprême, pour une fois j'y ai trouvé un intérêt historique : qu'il y a en fait +de magiciennes talentueuses qu'on ne le croit, mais que comme dans beaucoup de domaines, elles sont facilement invisibilisées ou oubliées.

 

PS : merci aux trolls du forum, de ne pas utiliser mes recherches, pour dire aux femmes magiciennes « Vous voyez il y a plein de magiciennes, de quoi vous plaignez-vous ?». Que certaines réussissent à se frayer un chemin, n'enlève rien au sexisme ambiant (comme ça a très bien été conté dans certains message de ce fil). Elles n'en sont que +méritantes.

  • J'aime 3
  • Merci 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 23 heures, Florian CHAPRON a dit :

Évidemment que c'est pour déconner 🤣

Faudrait avoir un sacré train de retard pour proposer ça avec sérieux 😁

Sacré Guillaume, il a failli nous avoir 😏

C'est pas du tout pour déconner. Les groupes en non-mixités sont très efficaces dans les situations, comme celle-ci, ou un groupe est en très forte minorité par rapport à un autre et que, quand il chercher a s'exprimer, il se fait expliquer la vie par le groupe majoritaire.

Imagine que demain ce forum existe. Qu'est-ce que ça pourrait bien te faire ? Rien. En revanche, ce serait un espace d'échange surement précieux pour des femmes.

Modifié par Guillaume NATAS
  • J'aime 1
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Les Femmes dans la Magie
  • Thomas locked this sujet
  • Thomas unlocked this sujet

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...