Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres du Cercle VM. Clique ici pour en savoir plus !

Créations | Marcus Majart Show


Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous,

J'aimerais partager avec vous un mes nouveaux formats sur ma chaîne. Sauf que cette fois-ci je suis également très intéressé d'avoir vos précieux avis, bons ou mauvais bien sûr sur cette nouvelle vidéo. 
Ce format "Creations" (écrit en anglais donc sans accent 😉 ) me permettra de proposer des choses tirées de mon imagination, je pense, assez fertile, toujours tournants autour de la magie bien entendu, voire certains arts annexes.

Pour cette première vidéo donc, j'ai souhaité présenter un type de magie que j'ai toujours hésité à présenter en vidéo, l'un de mes styles préférés en magie: la magie bizarre. Je suis toujours parti du principe que ce type de magie ne s'y prêtait pas et que j'aurais du mal à emmener le public à travers l'écran car tout le "cocktail" de la magie bizarre ne serait pas forcément réuni du fait qu'il ne puisse pas être présent dans la même pièce que moi, comme d'habitude.

J'ai donc imaginé de tourner ça d'une toute autre manière au niveau de l'approche en proposant ce petit jeu. Et d'après les premiers retours sur cette vidéo il semblerait que ça ait fonctionné 🙂 

Comme dit plus haut je suis vraiment curieux et intéressé d'avoir vos retours. Et notamment ceux de notre maître du conte, j'ai nommé @Gilbus
D'avance un grand merci en tout cas.

Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir tout ça dans ladite vidéo. A très vite! 

PS: et en guise de bonus un grand merci à @Thomas également de nous permettre de partager ce genre de chose sur ce forum. Car là où certains pourraient penser qu'il s'agit simplement de "pub" pour juste faire monter notre nombre d'abonnés ou vues, Thomas comprend que ça nous permet surtout de nourrir notre passion, ouvrir le débat, donner ou recevoir des avis, etc etc... Et donc pour ça, encore un énorme merci et je ne peux qu'en plus de ça être d'autant plus ravi d'être dans le Cercle VM 🙂 

  • J'aime 1

Marcus Majart

Facebook Twitter Youtube

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Marcus MAJART a dit :

Comme dit plus haut je suis vraiment curieux et intéressé d'avoir vos retours. Et notamment ceux de notre maître du conte, j'ai nommé @Gilbus

Houlà !

Si tu commences à me mettre la pression, alors…

Bien, une analyse rapide, alors :

Tu as choisi de ne pas nous raconter tes histoires en face, mais en prenant le rôle de voix off, sur un montage vidéo joué.

Ce n’est pas vraiment du conte.

Donc, je ne sais pas si je suis compétent pour en parler au-delà de mon avis de spectateur…

L’idée du conte, c’est effectivement de raconter une histoire, mais sans support monté et visuel élaboré, en utilisant au pire des objets et de l'incarnation de personnage (pas comme dans le théâtre, l'incarnation de personnage par le conteur répond à des règles différentes…), mais avec la présence physique (et pas que sonore) du conteur.

En utilisant des vidéos illustratives, tu enlèves une partie importante du conte, c’est-à-dire l’imagination visuelle du spectateur.

Le conteur, en quelques mots, va créer des images dans l’esprit du spectateur.

Et c’est une grosse différence par rapport à la vidéo ou au théâtre, qui présentent du visuel déjà tout fait.

En conte, la création d’images par le spectateur, guidé bien sur par le conteur, est très importante : C’est ce qui fait que le conte fonctionne, qu’il est attachant, tout simplement parce que celui qui l’entend va y mettre son propre imaginaire.

Ceci étant posé, voyons quelques petites choses sur ta vidéo 😊

 

Ta voix :

Tu as une voix très agréable, en tout cas en vidéo. C’est un atout !

 

Les temps de conjugaisons :

Les histoires sont au passé la plupart du temps.

Certes, elles ont eu lieu dans le passé, mais un récit gagne, dés qu’il y a de l’action, à être au présent.

Avec le présent, le spectateur est beaucoup plus impliqué dans l’action, il vis l’aventure en même temps que le héros. Avec le passé, l’action a déjà eut lieu, on écoute donc un truc déjà fini : on ne peut pas s’y impliquer autant.

Dans la seconde histoire, tu as quelques passages au présent, mais très ponctuellement (je décide de changer la poubelle de place…)

 

La personne de conjugaison :

Tu as mis tes histoires dans le cadre de ta vie personnelle, c’est très bien. J’utilise moi aussi plein d’histoires dites à la première personne.

Le récit à la troisième personne est très valable aussi, mais avec la première personne, on donne plus de réalité à ce qui s’est passé, puisqu’on y était, nous. C’est donc un témoignage direct, bien approprié pour le but de ta vidéo.

 

Les silences :

Tu mets des silences dans tes histoires, mais ils seraient beaucoup trop courts s’il s’agissait d’un spectacle vivant. Si ton plus long silence fait une seconde, c’est à tout casser.

Un silence peut être beaucoup, beaucoup plus long, surtout s’il est habité.

Mais bon, nous ne sommes pas en spectacle vivant, tu fais une vidéo sur YouTube, tu as d’autres contraintes à respecter, j’imagine… C’est bien dommage.

 

La vitesse :

Ta vitesse est relativement constante, même pendant les moments « dramatiques ».

Mais pour moi, trop rapide. Et trop constante.

Pour la rapidité, j’imagine que tu as la contrainte de t’adapter au public YouTube, ou tout se passe toujours à toute vitesse, ce qui formatte l’audience.

En vrai, on peut aller moins vite.

Par contre, même sur une vidéo, rien n’empêche de faire des variations de vitesse, pour rendre l’ambiance.

Un phénomène inquiétant devrait faire ralentir ton débit, parfois jusqu’à la pause.

Une émotion va accélérer le débit, au contraire.

Ton débit me semble trop constant, donc moins expressif qu’il ne pourrait l’être.

 

Le ton :

La aussi, tu ne joue rien, et le ton est constant, même dans les moments « angoissants ».

On a en général peur de surjouer.

Mais du coup, on « sous-joue », ce qui n’est pas mieux.

Dans ce genre d’histoire, tu peux je pense te permettre de laisser passer un peu (beaucoup !) plus d’émotion à certain moment, afin de na pas avoir le syndrome du présentateur télé, qui donne sur le même ton les résultats du foot et une catastrophe de 10000 morts… non, j’exagère, il mettra sans doute plus d’émotion pour le foot…

 

Le vocabulaire :

Dans l’ensemble, je le trouve assez naturel, mais il y a quand même des moments ou ça sent le « texte écris » :

« Elle me rétorque »

« je le lui ait dit »

« un quelconque liquide »

Etc., je ne vais pas tout relever…

Ces formulations sont parfaitement françaises et à leur place à l’écris.

Mais à l’oral, utilises-tu souvent le verbe « rétorquer » ?

Dis-tu « je le lui ait dit », ou « je lui ait dit » ?

Inverses tu souvent nom et complément dans une phrase simple ?

On a là trois exemples des pièges du texte écris :

Le vocabulaire peu courant à l’oral.

Le français « trop parfait », alors que l’oralité est souvent plus souple avec la syntaxe, la conjugaison et la prononciation.

Les tournures de phrases décoratives, que l’on utilise peu dans la vraie vie.

Ce n’est pas limitatif.

Ce que je te propose :

Pour chaque phrase que tu va dire, demande-toi si tu parlerais de cette façon-là à ton garagiste, en lui décrivant la panne de ta voiture.

Le conte, c’est l’oralité.

Cela ne suit pas les mêmes règles que l’écris.

C’est pourquoi je conseille toujours de travailler un texte qui doit être dit à l’oral, à l’oral d’abord, avant de le fixer sur le papier. On évite ainsi le travail de repasser ensuite ce qui est bien à l’écris en ce qui sonne bien à l’oral.

Quand on note le texte oral, on le note comme on le dit, sans chercher à le remettre en bon français écris : c’est juste un aide-mémoire du texte oral, pas un livre qu’on va publier.

Certains conteurs, qui ont une bonne mémoire, ne passent jamais leur texte sur le papier…

 

Les structures des histoires :

Tu cherche à faire des histoires fantastiques, donc je trouve que tu ne t’en tire pas mal :

Comme je le disais cet aprem sur une autre discussion, on gagne à ne pas donner d’explication, dans une histoire fantastique.

On décrit ce qui s’est passé, et c’est au spectateur de se créer une explication, ce qui est bien plus intéressant.

Un peu comme au cinéma dans un film d’horreur : on peut avoir une scène extrêmement plus prenante et inquiétante si on ne montre pas ce qui se passe, mais si on le suggère, l’imagination du spectateur venant combler ce qu’il ne vois pas par des choses bien plus terrible que ce que l’on aurait montré…

Tu as tout bon, sur ce point.

Maintenant, tu n’as pas vraiment une structure de conte, puisqu’il n’y a pas beaucoup d’étapes, sauf peut-être pour la poubelle, ou tu as essayé d’étoffer.

Tu as à chaque fois une situation initiale bien exposée, un élément déclencheur assez bien défini, une étape, et directement une situation finale.

Dans les contes, il y a la plupart du temps plusieurs étapes après l’événement déclencheur (typiquement, 3, pour les contes occidentaux)

Mais tu es sur un format court, ce qui bloque certainement une partie des possibilités de développement…

Tes histoires pourraient être enrichies, elles prendraient certainement de l’intérêt.

 

Redondance image/texte :

Un conteur doit éviter les redondances gestes/texte, sauf dans certains cas ou on veut vraiment insister sur la chose. Et encore, dans ce cas-là, on gagne à faire le geste en silence, puis le texte.

Dans tous les autres cas, on essaie d’avoir une valeur ajoutée du texte au geste, ou l’inverse.

Dans la scène avec le miroir, par exemple, ton texte dit :

"Je me retourne". Et que fait tu dans ta vidéo, au même moment ? ben, tu te retournes. Pas de valeur ajoutée.

Les deux n’augmentent pas leurs valeurs mutuelles, mais l’un va gommer la valeur de l’autre.

Donc, cela affaiblis le sens, au final.

C’est aussi, j’imagine, parce que tu ne fait pas confiance à l’image, et que tu parle donc tout le temps.

Le silence laisse de la place à l’image, et renforce le texte, au final.

 

Bon, on ne va pas refaire toute la mise en scène, mais je te propose les trois points suivants comme direction de travail :

-travailler ton texte oralement dés le départ, avant de l'écrire.

-Plus de variété dans le ton, le volume, la vitesse, l’émotion, l’énergie.

-Travailler les silences.

Déjà, avec ces points, tu vas avoir énormément de travail, alors que tu en a déjà fournis beaucoup, j’en suis conscient.
Mais bon, c’est toi qui cherches… 😉

Mais ça devrait avoir un effet sur la façon dont le public percevra ta façon de raconter 😊

Essaie… 😉

Gilbus

Modifié par Gilbus
  • J'aime 3
  • Merci 3

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Gilbus a dit :

Gilbus

Wow! Je connaissais déjà ta générosité de conseil mais je ne m'attendais pas à cet incroyable et précieux retour: franchement un tout tout grand merci, c'est génial, vraiment!

Sinon oui, globalement tu as parfaitement cerné la problématique du format "YouTube" où c'est "toujours (ou souvent) trop long" selon différents retours. Et je te rejoins parfaitement: pour ce type de format de vidéo qui se veut plus "artistique" je dirais, je devrais en effet passer au-dessus des attentes "fast-food" au niveau de la consommation YouTube. 
Car je ne sais pas si tu as regardé la vidéo réponse (contenant la routine de magie) mais en te lisant, tu ne fais que confirmer quelque chose où j'hésitais beaucoup au niveau de l'approche. A savoir si je devais vraiment faire comme si j'étais en live quand je présente une routine de magie bizarre, que ce soit au niveau du ton, au niveau du personnage, etc... Ou plutôt rester dans mon personnage habituel devant la caméra. 
Comme j'écrivais ci-dessus, ton développement n'a pu que me retirer tout doute: il faudra vraiment que je rentre dans mon vrai personnage de bizarriste la (ou les) prochaine fois et faire complète abstraction de l'aspect caméra (tout en n'oubliant pas bien sûr les contraintes impossibles à retirer de cet aspect bien sûr 😉 ). Rien que pour ça: encore un tout grand merci!

Je vais garder ton retour précieusement comme un trésor pour y retourner dès que j'ai un doute. Encore un chaleureux merci du fond du coeur. Pour moi... c'est Noël avant l'heure du coup 😄 

  • J'aime 1

Marcus Majart

Facebook Twitter Youtube

Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Salut Marcus

je ne vais pas approfondir comme le fait toujours généreusement @Gilbus, car je partirais perdant!

Mais je rejoins pas mal de ses conseils, bien que pour la plupart je n'y aurais pas pensé de moi-même.

Je trouve que le concept fonctionne, ton idée est bonne. Personnellement, j'ai regardé les histoires avec l'envie de savoir la suite et la fin (et la réponse du coup!)

Il y a 10 heures, Gilbus a dit :

En utilisant des vidéos illustratives, tu enlèves une partie importante du conte, c’est-à-dire l’imagination visuelle du spectateur.

Ne penses-tu pas que sans illustrer avec des images, il perde l'attention et donc l'intérêt du spectateur youtubeur?


 

  • Merci 1

Benjamin

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
  • Thomas changed the title to Créations | Marcus Majart Show
Il y a 2 heures, Benjamin BCHLRD a dit :

je ne vais pas approfondir comme le fait toujours généreusement @Gilbus, car je partirais perdant!

Arf, mon idée n'était pas de bloquer les retours d'autres personnes...

Déjà, on a le droit de ne pas être d'accord avec tout ce que je dit...

On peut en discuter...

Ensuite, j'ai laissé énormément de choses à explorer :

Rien que dans les structures d'histoires, on pourrait chercher les courbes de tensions (éléments importants dans les histoires à faire peur...)

Et les moyens de les améliorer.

On peut parler des personnages intervenant dans les histoires, comment gérer différemment les dialogues de la première histoire, les passages de parole...

On peut proposer une méta histoire, regroupant les trois proposées, cela sort du cadre du "jeu", mais fait avancer l'aspect spectaculaire.

On peut bien sûr discuter sur l'intérêt ou non d'annoncer qu'une est vraie et les autres fausses, les avantages et inconvénients...

On peut parler des difficultés des histoires courtes, et comment y insérer des retournements ou des changements d'atmosphère...

bref, il reste énormément de choses à dire, ne vous en privez pas, je ne voulais pas verrouiller la discussion...

 

Il y a 2 heures, Benjamin BCHLRD a dit :

Ne penses-tu pas que sans illustrer avec des images, il perde l'attention et donc l'intérêt du spectateur youtubeur?

 

Pour moi, le conte ou la magie gagnent énormément à rester un spectacle vivant.

Les présenter en vidéo, et surtout sur YouTube, est une gageure, j'admire ceux qui réussissent à s'en tirer honorablement, ce qui est le cas ici...

La forme choisie est "classique" pour un faux reportage; On retrouve ce format ( voix off et scènes jouées) dans plein d'émission télé récentes, pas toujours au service du bon goût (j'aime moyennement les reconstitutions de fais divers, mais cela semble la forme en vogue pour ces émissions...), mais assurément efficaces.

Pour répondre à la question, pour la télévision par exemple, on à vu des émission de conte pur qui ont fonctionné. Mais il faut pour cela un conteur au charisme colossale, qui arrive effectivement à faire passer les histoires uniquement en les racontant

Ce sont des personnalités rares...

Le conte en spectacle vivant est bien plus abordable, je préfère m'y cantonner 😏

Parlons aussi du public, sans qui nous ne sommes rien...

J'ai l'impression que le public YouTube est extremement formaté, et si on veux créer pour ce média particulier, c'est d'autant plus difficile d'innover.

Ici, nous avons une forme qui a été pensée pour ce media et ce public, c'est très malin.

Mais introduire un visuel (en vidéo, mais quand même...) au conte, cela me fait penser au kamishibai.

Mais ce qui est amusant, c'est qu'en occident, le kamishibai est surtout utilisé dans les spectacles pour enfants (de moins de 6 ans, en général...)

De là à dire que le public de Youtube s'infantilise, il n'y a pas loin 😁😏

Donc, oui, sur YouTube, il y a des adaptations à trouver.

Mais quand on passe devant un vrai public en live, les limites sont différentes.

Je sais bien que pour beaucoup, youtube est LA scène de référence.

Mais n'oublions pas les anciennes méthodes, elles ont des saveurs et des subtilités que je ne retrouve que très rarement sur le net... 🤔😁

Gilbus

  • Merci 1

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Benjamin BCHLRD a dit :

Mais je rejoins pas mal de ses conseils, bien que pour la plupart je n'y aurais pas pensé de moi-même.

Je trouve que le concept fonctionne, ton idée est bonne.

Hello Benjamin,

Merci beaucoup pour ton retour également. Et merci d'avoir pris le temps de t'y pencher, rien que ça, c'est déjà très cool 😉 

Il y a 3 heures, Benjamin BCHLRD a dit :

Personnellement, j'ai regardé les histoires avec l'envie de savoir la suite et la fin (et la réponse du coup!)

Tu as été voir dans la description la réponse du coup? Car c'est vrai que la vidéo intégrée dans le sujet n'affichera pas la description de la vidéo, il faut l'externaliser pour pouvoir y accéder 😉 

Il y a 3 heures, Benjamin BCHLRD a dit :

Ne penses-tu pas que sans illustrer avec des images, il perde l'attention et donc l'intérêt du spectateur youtubeur?

En fait, sans vouloir répondre à la place de Gilbus bien sûr, mon but était en effet de me rapprocher un peu de l'approche de Squeezie (comme expliqué en début de vidéo). Mais tout en proposant quelque chose à ma sauce, non seulement l'approche du jeu mais ensuite des histoires personnelles que j'ai écrites. Et au-delà de l'aspect de proposer un peu l'approche de Squeezie qui illustre systématiquement ses histoires avec des images d'illustration (soit réelles, soit d'une banque d'images), je voulais aussi que les gens ne puissent pas passer leur temps à voir si je mentais ou pas mais puissent profiter des histoires au même titre qu'un film (sans avoir la prétention d'avoir été jusqu'à une telle qualité bien sûr hein 😛 ).

Et vu qu'on est dans le sujet voici justement l'un des exemples d'une vidéo de Squeezie pour illustrer mon propos. D'ailleurs cette vidéo-ci m'a donné de belles idées pour une éventuelle future routine de magie 😉

 

  • J'aime 1

Marcus Majart

Facebook Twitter Youtube

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Gilbus a dit :

Arf, mon idée n'était pas de bloquer les retours d'autres personnes...

Déjà, on a le droit de ne pas être d'accord avec tout ce que je dit...

On peut en discuter...

Non en effet, je suis d'accord. Mais c'est vrai que je comprends le commentaire de Benjamin: ton analyse était tellement de haut vol qu'on ne peut que la saluer (d'accord ou pas bien sûr 😉 ).

Mais je suis d'accord avec toi aussi sur le point que ce domaine est presque un sujet infini. En fonction du format, des époques, des gens et/ou personnages, etc etc...

il y a 14 minutes, Gilbus a dit :

Pour moi, le conte ou la magie gagnent énormément à rester un spectacle vivant.

Là encore je suis à 1000% d'accord avec toi! J'ai beau être youtubeur moi-même et consommer énormement de YouTube et compagnie, il n'empêche que je ne mettrais jamais ce format au-dessus du live qui pour moi reste (et j'espère que restera) le summun de ce qu'on peut faire au niveau artistique (pour plein de raisons).

Ceci dit... force est de constater que ce genre de format permet parfois d'amener les gens à aller vers le spectacle vivant (peu importe la discipline: magie, humour, musique, etc... ). Et ça c'est cool aussi 😉 

il y a 18 minutes, Gilbus a dit :

Les présenter en vidéo, et surtout sur YouTube, est une gageure, j'admire ceux qui réussissent à s'en tirer honorablement, ce qui est le cas ici...

Roh mon cher Gilbus... c'est très gentil, merci beaucoup, tu vas me faire rougir 😊

il y a 20 minutes, Gilbus a dit :

J'ai l'impression que le public YouTube est extremement formaté, et si on veux créer pour ce média particulier, c'est d'autant plus difficile d'innover.

De nouveau je ne peux qu'être d'accord. Depuis le début sur ma chaîne j'aime prendre le temps et je pense que ça apporte une certaine plus-value sur plusieurs formats, notamment les interviews où je laisse toujours la personne s'exprimer comme il se doit sans jamais l'interrompre. C'est parce que justement j'adore consommer ce genre de format où on prend bien le temps d'aller en profondeur et il me semblait parfaitement logique de le faire également en ce sens. Mais sinon oui... c'est aussi une grosse critique qui revient de beaucoup de personnes autour de moi: "c'est trop long! Sur le net tout va très vite et le fait que tu prennes plus de 5 minutes de leur temps, ce n'est pas comme ça que tu peux accrocher les gens". Cette remarque est correcte, j'en suis bien conscient et même si entretemps j'ai développé quelques formats courts, je préfère continuer à prendre mon temps, même si pour cela je dois me cantonner à très peu d'abonnés à cause de ça. Mais ça... ce n'est pas grave du tout, d'abord la passion, ensuite le reste 😉 

il y a 25 minutes, Gilbus a dit :

kamishibai.

Mais ce qui est amusant, c'est qu'en occident, le kamishibai est surtout utilisé dans les spectacles pour enfants (de moins de 6 ans, en général...)

J'ai été obligé de "googler" car je ne connaissais pas du tout. Et... c'est très très intéressant! Une nouvelle piste à remettre au goût du jour peut-être? 🙂 

 

Bref encore merci pour cette nouvelle contribution Gilbus, c'est toujours un plaisir de te lire mais je suis sûr que je ne t'apprends rien sur ce point 😄 

  • J'aime 1

Marcus Majart

Facebook Twitter Youtube

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, Marcus MAJART a dit :

ton analyse était tellement de haut vol qu'on ne peut que la saluer (d'accord ou pas bien sûr 😉 ).

Arf, à nouveau...

Non, rien de haut vol, juste quelques points techniques.

La technique est importante, que ce soit en magie ou en conte, mais c'est juste une étape qui, une fois dépassée, permet de se consacrer à ce qui compte vraiment :

Faire passer des émotions dans la tête des gens.

C'est le vrai but, et c'est ce qui demande de la sensibilité, de l'investissement, un don total au public...

La technique aide, mais ce n'est finalement qu'un ensemble de trucs, nous devons donner notre âme, pour aller plus loin...

et toutes ces sortes de choses... 😋

Gilbus

Modifié par Gilbus
  • J'aime 1

Quand le magicien montre la lune avec son doigt, le public regarde le doigt...

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
  • 1 month plus tard...

Bonsoir à toutes et à tous,

Afin d'apporter un peu de magie (de Noël) dans les foyers j'ai souhaité publier un spectacle que j'avais présenté il y a quelques années dans l'école de ma fille. 
J'ai donc imaginé une petite histoire afin de présenter différents tours. Certains qui existent tels quels et d'autres que j'ai adaptés ou créés. 

Si vous trouvez l'une ou l'autre idée intéressante, vous pouvez sans aucun souci les utiliser dans vos spectacles, que ce soit en live ou au travers de l'écran. Prenez ça comme mon petit cadeau de Noël 😄 

Par contre je vais vous demander un peu d'indulgence car ça a été tourné dans des conditions assez limitées en place (dans mon salon lol) et après une journée de boulot 😛 

Bonne vidéo, à bientôt.

 

 

Modifié par Marcus MAJART
  • J'aime 3

Marcus Majart

Facebook Twitter Youtube

Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Le 15/11/2020 à 22:30, Gilbus a dit :

Un silence peut être beaucoup, beaucoup plus long, surtout s’il est habité.

 

Le 15/11/2020 à 22:30, Gilbus a dit :

Ta vitesse est relativement constante, même pendant les moments « dramatiques ».

Mais pour moi, trop rapide. Et trop constante.

 

Le 15/11/2020 à 22:30, Gilbus a dit :

Tes histoires pourraient être enrichies, elles prendraient certainement de l’intérêt.

Marcus, après avoir vu ta vidéo et étudié le commentaire approfondie du maître conteur Gilbus je suis d'accord avec lui sur les points cités au dessus et sa conclusion.

Une idée qui m'est venue. Je pense que dès que tu passes en mode illustration de tes histoires, tu gardes ta voix off et tu illustres avec quelques dessins (dessin des tes enfants ?) les contes. Genre 3 dessins par contes. Ce qui a l'avantage de faire la transition avec ton amorce (on passe aux contes) et de faire travailler l'imagination de celui qui t'écoute.

Magie bizarre, moi aussi j'aime ça !

Très bonne idée en tous cas ce format de vidéo.

 

  • J'aime 1
Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...