Aller au contenu
Michael VESSEREAU

Tours avec un Chapelet | références

Recommended Posts

Je m'intéresse aux méthodes de mémorisation en associant une image mentale à une carte, en créant une situation la plus loufoque possible... Ça marche bien... 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Pour l'instant j'ai réussi à mémoriser les 52 cartes, je n'ai plus qu'à apprendre l'ordre des cartes.

  • Haha 4

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Philippe SACCOMANO a dit :

Bonsoir ça se trouve où?

Cordialement

philippe

Bonjour, ca se trouve dans le groupe Facebook dédié à Mnemonica.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Georges PERON a dit :

Pour l'instant j'ai réussi à mémoriser les 52 cartes, je n'ai plus qu'à apprendre l'ordre des cartes.

Tu peux le travailler en même temps pour une meilleure assimilation: ex: 1 comme la tour eiffel. Imagine un 4 de trèfle au sommet de la tour eiffel... 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

J'ai utilisé la technique suivante pour mémoriser le Mnemonica : http://www.huffingtonpost.com/tim-ferriss/how-to-memorize-a-deck-of_b_2638940.html .L'idée de départ est donc de construire un tableau de 52 "célébrités" associées aux 52 cartes. Je l'ai adaptée à ma sauce (les cartes 5 & 6 sont des pianistes classiques, les cartes 9 & 10 des hommes & femmes politiques...). La construction de ce tableau est en soi un jeu amusant (la Dame et le Roi de Pique sont le couple Obama, la Dame et le Roi de Carreau sont le couple Sarkozy, etc). Puis, association des 52 célébrités avec les éléments d'une table de rappels basée sur le Grand Système.  Ca a très bien marché.

Par exemple, j'ai collé Churchill dans la case "homme politique que j'aime" : c'est le 9 de cœur. J'associe un "tank" (17 dans le grand système) avec Churchill, l'image est facile et évidente, et voilà : 9 de cœur = 17.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Michael VESSEREAU a dit :

Tu peux le travailler en même temps pour une meilleure assimilation: ex: 1 comme la tour eiffel. Imagine un 4 de trèfle au sommet de la tour eiffel... 

 

Merci !

A l'origine mon message était plutôt une blague 😀  mais ce fil m'a donné l'envie de tenter d'apprendre un chapelet en utilisant une table de rappel. Et pour le choix je vais suivre les conseil de Vincent Hedan 👍.

En général je pars du principe qu'un jeu doit pouvoir être mélangé par le spectateur. Ce qui veut dire que je devis faire un switch de paquet (je n'aime pas trop)  ou alors profiter du tour précédent (démonstration de forçage de carte par exemple) pour reconstituer discrètement un stack de quelques cartes (jusqu'à une quinzaine) que je plaçait à l'endroit voulu, début, milieu ou fin. Avec une formule mathématique pour me rappeler de l'ordre (pas bien!). L'ACAAN d'Asi wind m'a convaincu que connaître un chapelet ça pouvait être très très intéressant même sans mélange...

Je pense que je vais partir de la table de rappel d'Abyss  (le BT de Sylvain Vip et Maxime Schucht) qui ne va pas jusqu'à 52 malheureusement et associer chaque carte à un personnage que je connais.  Je vais voir si ça fonctionne.

 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Concernant les méthodes mnémotechniques, effectivement elles fonctionnent très bien mais de mon expérience personnelle il y a quelques limitations que j'évoquais ici:

 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Georges PERON a dit :

 

Merci !

A l'origine mon message était plutôt une blague 😀  mais ce fil m'a donné l'envie de tenter d'apprendre un chapelet en utilisant une table de rappel. Et pour le choix je vais suivre les conseil de Vincent Hedan 👍.

En général je pars du principe qu'un jeu doit pouvoir être mélangé par le spectateur. Ce qui veut dire que je devis faire un switch de paquet (je n'aime pas trop)  ou alors profiter du tour précédent (démonstration de forçage de carte par exemple) pour reconstituer discrètement un stack de quelques cartes (jusqu'à une quinzaine) que je plaçait à l'endroit voulu, début, milieu ou fin. Avec une formule mathématique pour me rappeler de l'ordre (pas bien!). L'ACAAN d'Asi wind m'a convaincu que connaître un chapelet ça pouvait être très très intéressant même sans mélange...

Je pense que je vais partir de la table de rappel d'Abyss  (le BT de Sylvain Vip et Maxime Schucht) qui ne va pas jusqu'à 52 malheureusement et associer chaque carte à un personnage que je connais.  Je vais voir si ça fonctionne.

 

ma table de rappel, respecte le major système

TableRappelCartes.jpg

Modifié par Claudemage SALONI
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 59 minutes, Georges PERON a dit :

 

Merci !

A l'origine mon message était plutôt une blague 😀  mais ce fil m'a donné l'envie de tenter d'apprendre un chapelet en utilisant une table de rappel. Et pour le choix je vais suivre les conseil de Vincent Hedan 👍.

En général je pars du principe qu'un jeu doit pouvoir être mélangé par le spectateur. Ce qui veut dire que je devis faire un switch de paquet (je n'aime pas trop)  ou alors profiter du tour précédent (démonstration de forçage de carte par exemple) pour reconstituer discrètement un stack de quelques cartes (jusqu'à une quinzaine) que je plaçait à l'endroit voulu, début, milieu ou fin. Avec une formule mathématique pour me rappeler de l'ordre (pas bien!). L'ACAAN d'Asi wind m'a convaincu que connaître un chapelet ça pouvait être très très intéressant même sans mélange...

Je pense que je vais partir de la table de rappel d'Abyss  (le BT de Sylvain Vip et Maxime Schucht) qui ne va pas jusqu'à 52 malheureusement et associer chaque carte à un personnage que je connais.  Je vais voir si ça fonctionne.

 

Il y a 2 aspects: l'apprentissage/mémorisation et utilisation.

Pour l'apprentissage, de toutes façons si tu fais un usage régulier, la table, la formule ou autres ne seront plus utiles (j'espère pour toi). Parce que pouvoir scanner en 1 coup d'oeil une carte déplacée, ou trier instantanément des groupes c'est quand même très intéressant et utile.
Pour l'utilisation, il y a effectivement plein de possibilités, change de jeu ou monter le chapelet par des routines dédiées. Je conseillerais néanmoins dans un premier temps de partir du chapelet au démarrage ce qui simplifie nettement les choses et évite la gestion supplémentaire d'éléments délicats (change de jeu, routine plus complexe pour monter le chapelet). Et tu peux donner l'impression de mélange tout en gardant l'ordre, ou le contrôle du jeu (l'exemple le plus probant est celui du mélange faro où le spectateur peut imbriquer lui même les cartes entre elles pour les mélanger). Ensuite, pour le change de jeu, celui dans Jan Forster dans sa conférence est très bon (ainsi que la routine de chapelet qui suit d'ailleurs). Pour monter le chapelet au cours d'une routine, la récente proposition de Patrick Redford est très efficace mais d'une utilisation avancée.


 

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Frédéric NOWACKI a dit :

Il y a 2 aspects: l'apprentissage/mémorisation et utilisation.

Pour l'apprentissage, de toutes façons si tu fais un usage régulier, la table, la formule ou autres ne seront plus utiles (j'espère pour toi). Parce que pouvoir scanner en 1 coup d'oeil une carte déplacée, ou trier instantanément des groupes c'est quand même très intéressant et utile.

Pour l'utilisation, il y a effectivement plein de possibilités, change de jeu ou monter le chapelet par des routines dédiées. Je conseillerais néanmoins dans un premier temps de partir du chapelet au démarrage ce qui simplifie nettement les choses et évite la gestion supplémentaire d'éléments délicats (change de jeu, routine plus complexe pour monter le chapelet). Et tu peux donner l'impression de mélange tout en gardant l'ordre, ou le contrôle du jeu (l'exemple le plus probant est celui du mélange faro où le spectateur peut imbriquer lui même les cartes entre elles pour les mélanger). Ensuite, pour le change de jeu, celui dans Jan Forster dans sa conférence est très bon (ainsi que la routine de chapelet qui suit d'ailleurs). Pour monter le chapelet au cours d'une routine, la récente proposition de Patrick Redford est très efficace mais d'une utilisation avancée.


 

Merci pour ces excellentes idées !

Pour l'apprentissage, c'est les petites roues pour le vélo dont parle Vincent 😀

J'ai déja été tenté plusieurs fois d'acheter un gimmick pour le change de jeu mais j'ai toujours résisté : c'est un peu l'artillerie lourde juste pour que le spectateur ait l'impression de ne pas avoir perdu de vue le jeu.

Dans une routine pour monter le chapelet je demandais au spectateur de choisir une carte parmi cinq (un forçage inspiré de Banachek), puis une deuxième choix parmi cinq autres cartes, et enfin un autre choix parmi 3 ou 5 autres cartes. On comparait avec ma prédiction (si j'avais tout faux j'expliquais que c'était juste du calibrage et je le complimentais sur le fait qu'il ne se laissait pas influencer facilement !). L'important pour moi c'était ensuite de ranger les cartes dans le bon ordre pour deviner ensuite mentalement la position d'une carte après une succession de coupes.  Bien sûr mon mini-chapelet dépendait fortement des cartes proposées par Banachek... à voir si je pourrai adapter cela à une portion du Mnemonica (et j'ai l'impression que oui).

 

 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...