Aller au contenu

Politique et Magie


Otto WESSELY

Recommended Posts

Le 01/08/2020 à 16:50, César CHALRET (16 art) a dit :

Je pense à La méthode Urbain de @Gibé QB qui développe sans dénoncer 🙂

 En effet. Par ailleurs, tous mes spectacles (depuis 25 ans, ça rajeunit pas...) abordent plus ou moins cette thématique du rapport entre pouvoir politique et pouvoir magique soit que ce soit le sujet principal ou un sujet secondaire. Lorsque je parle de politique, ce n'est pas vraiment dans le sens partisan de la question ( sauf une vanne de temps en temps pour la majorité au pouvoir, quelle qu'elle soit, c'est le rôle séculaire du fou du roi ) mais bien par rapport au positionnement social d'une groupe "impuissant" (au sens qu'il n'a pas de "pouvoirs")  face à une élite "puissante". 

 Avec le temps, j'en arrive souvent à la conclusion que la notion de "pouvoir" est de nature à abduire une manipulation de par sa seule polysémie. Nous traduisons aujourd'hui par ce même mot de "pouvoir" des substantifs latins aussi différents que "facultas" ( la capacité de faire ) , "potestas" (la puissance politique, religieuse) , "auctoritas" ( l'autorité ) ou "licentia"  ( le droit d'agir ) et le fait de nommer d'un même mot des concepts aussi différents suffit à produire de la confusion. 

 C'est en partie, à mon avis, de cette confusion que nait une forme d' "impuissance" et de fascination du citoyen/spectateur vis à vis des "pouvoirs" que je ne suis pas prêt de finir d'interroger avec humour dans mes spectacles. 

  • J'aime 2
  • Merci 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures, Gibé QB a dit :

Avec le temps, j'en arrive souvent à la conclusion que la notion de "pouvoir" est de nature à abduire une manipulation de par sa seule polysémie. [...] le fait de nommer d'un même mot des concepts aussi différents suffit à produire de la confusion. 

C'est en partie, à mon avis, de cette confusion que nait une forme d' "impuissance" et de fascination du citoyen/spectateur vis à vis des "pouvoirs"

On pourrait dire exactement la même chose en remplaçant le mot "pouvoir" par "démocratie" qui, dans le sens commun, englobe tout et son contraire. Le problème est que généralement la dénonciation de ceci se fait de manière très partisane, partant du postulat qu'une démocratie serait forcément le modèle à atteindre. Bref, la démocratie tout le monde la veut, reste juste à se mettre d'accord sur ce que ça signifie.

(Pour ceux que ça intéresse cet exposé arrive assez bien à contourner ce piège, d'où son intérêt 🙂 

 

  • J'aime 1

We're looking for a better solution to the problem when we should be looking for a better problem to work on.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 5 months plus tard...
  • 3 months plus tard...

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...