Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
GaspardWalter

Petite pensée pour tout ces tours tout bêtes

Recommended Posts

Un moyen d'expression, de partage ?

Modifié par R!chard C@UCHE

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Peter DIN a dit :

La magie (l'effet, le tour, la routine, le truc....) est un outil, au même titre que la palette de couleur d'un peintre. Elle me sert à transmettre en fait qu'une émotion, qui sans elle serait plus difficilement transmissible.

C'est donc un moyen, jamais un but.

Je paratage cette idée, et je crois que @Michel (Darlone) m'explique pareil avec ses mots. Pour ma part, mes mots sont encore différents (je suis en plus daltonien, c'est une habitude chez moi) : la Magie est une émotion, l'illusionnisme un outil.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, César CHALRET (16 art) a dit :

la Magie est une émotion, l'illusionnisme un outil.

On est 100 % d'accord, il suffisait de se caler sur le vocabulaire 😀, mais c'est bien ça!

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, Eric (dub) a dit :

La magie n'est elle pas une émotion?

Plus exactement la magie est un vecteur d'émotions, à mon sens elle n'est pas l'émotion elle même... Sinon, on ne se ferait pas autant chi.... devant certains magiciens.

Modifié par Peter DIN
  • J'aime 3
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Peter DIN a dit :

Plus exactement la magie est un vecteur d'émotions, à mon sens elle n'est pas l'émotion elle même... Sinon, on ne se ferait pas autant chi.... devant certains magiciens.

Je suis d'accord sur le vecteur d'émotions et sur le fait de s'ennuyer en regardant certains.

Mais je pense que ce n'est pas en se basant sur ceux qui "font mal" qu'on peut définir facilement ce qui est fait. Sinon, la plupart de la magie visible au grand public serait à mes yeux ringarde, poussiéreuse et sans intérêt.

Je pense qu'on peut arriver à la magie comme une émotion, quand le spectateur rentre dans notre univers, accepte de nous suivre et ressent les choses sans les analyser consciemment. Je sais Eric être perfectionniste et savoir créer ces moments de magie qui sont une émotion à part entière.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, Richard C@UCHE a dit :


Mais je pense que ce n'est pas en se basant sur ceux qui "font mal" qu'on peut définir facilement ce qui est fait. Sinon, la plupart de la magie visible au grand public serait à mes yeux ringarde, poussiéreuse et sans intérêt.
 

Mon intervention n'était en aucun cas un jugement de valeur. Mais un rappel sur le fait que la procédure magique en elle même, ne procure aucune émotion. L'émotion est liée à la façon d'utiliser 'l'outil' magique.

Et bien entendu, ce qui m'ennuie en magie ou en magicien fera le bonheur ou la fan attitude d'un autre. En ce qui concerne la sensibilités à tel ou tel forme d'art est très personnelle et ne peux pas s'instituer en règle.

Modifié par Peter DIN

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Merci pour la réponse. Perso, je m'ennuie beaucoup devant de nombreux magiciens, comme cela peut vous arriver. Mais dans beaucoup de cas auxquels je faisais allusion, j'estime que les spectateurs autour de moi mériteraient mieux: plus de travail, d'approfondissement ou un vrai message.

Quand quelqu'un apprend dans mon entourage que je m'intéresse à la magie, il s'en étonne car ce qu'il connait de moi par exemple semble ne pas coller avec l'image qu'il a lui-même de la magie (via ses expériences la plupart du temps "grand public"). Je lui partage alors quelques vidéos (à défaut de conseiller un spectacle actuel) des grands qui me font toujours vibrer. Et j'ai à chaque fois la même remarque: "ah ben c'est dommage qu'on ne connaisses pas ce magicien, ou qu'on ne le voie pas à la TV..."

Enfin, on retombe dans d'éternelles discussions et ce n'était pas mon but. Je voulais juste aller dans vos sens, à la fois un vecteur d'émotion, mais aussi une émotion (on parle bien de la "magie du cinéma").

Je me souviens d'une bêtise que j'avais dans les cartons, avec 4 cartes de visite et un smiley dessiné sur un coin de table. Je pense que le message que j'y mettais était bien plus fort que l'effet magique en soi. C'était une adaptation d'un classique de la cartomagie mais plus rien n'était visible. Les spectateurs avaient la banane (me semble-t-il) quand c'était terminé, personne ne m'a jamais demandé les cartes à examiner. Par contre, j'étais incapable de présenter deux fois l'effet à une même personne, parce que j'avais l'impression de me répéter. Je pense que j'étais alors plus dans le message, la discussion que dans une démonstration technique. Le but n'était pas de parler de moi, mais je me dis que si ça fonctionne avec un twisting the aces, un sachet de thé ou une carte choisie et retrouvée, ça vaut le coup de regarder à deux fois avant de qualifier de "bête" un tour en effet. 🙂

Très bon exercice dont plusieurs ont déjà parlé. : prendre un effet dans un livre, à côté duquel on est passé plusieurs fois ou qui ne nous attire pas. Le travailler, le présenter.

Autre exercice que j'ai pu faire par le passé, prendre un accessoire de magicien dans une boutique sans savoir ce que j'allais en faire (bon, c'est le cas de beaucoup c'est vrai :D), mais plus sérieusement, prendre un accessoire ou un tour à l'opposé de ce que je suis, et voir ce que je pouvais en faire. Très instructif dans mon cas. 🙂

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Richard C@UCHE a dit :

Et j'ai à chaque fois la même remarque: "ah ben c'est dommage qu'on ne connaisses pas ce magicien, ou qu'on ne le voie pas à la TV..."

Cela me fait penser aux chanteurs.

 

Il m'arrive de regarder "N'oubliez pas les paroles" ou plus récemment "Good Singer" et là... pfiou. A côté de ça on a Matt Pokora qui a une voix aussi passionnante que Vanessa Paradis.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Cette discussion me fait penser à une lecture d'Eric Jones. 

Il présente une routine de "3 Fly" effarante de difficulté et faisant montre d'une incroyable maitrise. Après avoir expliqué la routine, il conclue en expliquant qu'il ne la montre jamais devant un vrai public mais que c'est devenu pour lui un superbe échauffement. Selon lui, la routine correspondait à une époque de sa vie où il était fasciné par la technicité mais ne correspond pas à ce qu'il a envie de présenter. 

J'ai travaillé pas mal de routine que je considère difficile pour mon niveau de dextérité pendant mes années d' "avidité magique". Ces routines, je les répète encore pour me détendre pendant mon temps libre, un peu comme du jonglage. 

Par contre elles ont complètement contaminé (métaphore d'actualité) mon répertoire plus accessible, celui que je présente 90% du temps, et j'ai la sensation que ça m'a aussi permis de prendre la mesure des "classiques" auxquels ce sujet est dédié.

La décharge technique de présenter des routines plus accessibles permet plus rapidement d'apporter sa pâte, de jouer avec d'autres outils, d'expérimenter avec le rythme, le thème, le jeu d'acteur... 

Je pense que cet allez retour entre les routines abordables et des enchainements plus compliqués fait que j'ai trouvé un mi-chemin où j'ai vraiment l'impression de présenter mes trucs à moi, une somme de mes découvertes et de mes gouts. 

Après pour la définition de la magie, je vous laisse vous débrouiller, je l'ai rangé avec "art" ou "amour" au rayon des concepts qu'il a bien fallu nommer à défaut de les définir.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 55 minutes, Antony RBR a dit :

Il m'arrive de regarder "N'oubliez pas les paroles" ou plus récemment "Good Singer" et là... pfiou. A côté de ça on a Matt Pokora qui a une voix aussi passionnante que Vanessa Paradis.

Cela prouve qu'avoir une belle voix n'est pas suffisant pour faire une carrière dans la chanson... Il faut surtout compter sur le hasard ou la chance, les rencontres, le contexte, le travail, la ténacité, la persévérance, la personnalité et une certaine ambition. 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...