Aller au contenu

Otto WESSELY | de son départ d'Autriche jusqu'à Paris


Thomas

Recommended Posts

Je continue la diffusion d'une vidéo magique par jour avec aujourjourd'hui le second épisode de l'entrevue avec @Otto WESSELY.

Voici le premier traitant de ses débuts en magie :

Et le second de son départ d'Autriche vers Paris en passant par Londres.

Lors du tournage, l'ami @Norbert Ferré était passé.

Cela a donné cela ! 🙂

 📺 ●♦● ABONNE-TOI ! : https://www.youtube.com/user/VirtualMagieCom?sub_confirmation=1 (en cliquant en plus sur la cloche, tu seras alerté des nouvelles vidéos)

😍😍 ● SOUTIENS-MOI ET BÉNÉFICIE D'AVANTAGES EXCLUSIFS : https://www.virtualmagie.com/boutique/cercle-vip/cercle-vip-tous-les-avantages ●

  • J'aime 2
  • Merci 1

✔️ Envie de profiter de tous les avantages exclusifs de VM ? 🎁🤩
👉🏻  Découvre-les ici !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci d'avoir sorti cet interview de la naphtaline. Et pour remettre une couche, voici mes debuts à la FFAP en 72,  jusqu'à nos jours.  Ca nous rajeuni, hahaha !

l'AFAP la FFAP et moi :

 juin 2015 : depuis toujours, le mois de juin est mon mois préféré, c'est la fin d'école, le vacances approchent, on fête une année qui s'en va. Ce n'est pas tout à fait conforme avec le calendrier traditionnel, mais c'est plus joyeux que la Saint Sylvestre. L'un des présidents du CMP me demande de participer à leur spectacle de la fin d'année scolaire et j'accepte joyeusement, d'autant plus que je suis membre de cette vénérable institution depuis quatre décennies. Avec Christa je me rends donc dans notre local rue St. Martin et je retrouve quelques survivants des années 70 comme moi, quelques nouveaux arrivages et beaucoup d'amis que j'avais perdu de vue…. La soirée est drôle, émouvant et - bien sûr - ringarde à souhait. Mais d'un ringardisme attachant, touchant, loin de tout méchanceté, loin de tout arrivisme et de fausse branchitude. Cela m'a profondément ému et 40 ans de FFAP défilent dans mes souvenirs….

 

mars 1972 : Je viens de débarquer à Paris et je végète dans un cabaret à putes pour 80 Fr par passage, le Lucky-strip. A cette époque, la plupart des artistes du Lucky faisaient 3 où 4 passages pour survivre, moi seulement une, et je ne connais personne. Un autre magicien du Lucky m'adresse  entre ses 36 passages la parole, et il me demande si je veux faire un gala. C'était Monsieur Pierre Switon, le gentlemen de la magie. J'accepte et je reçois la visite d'un Monsieur assez rustre et intimidant, Monsieur Maurice Pierre, qui me propose le gala des jeunes au Musée Grevin. Sans me faire le moindre compliment sur mon numéro il me dit "c'est dans une semaine, j'ai 300 Fr". Une fortune pour moi…. Le soir du gala arrive, je fais mon travail et je rencontre d'autres "jeunes", Jean Madd, Ioni, Maillard, Gaillard, Filiol, Duraty, Claude Ayrens et j'en passe. D'un jour à l'autre, je ne suis plus seul, j'ai des copains, des semblables. Une vielle dame de 150 ans m'approche et me demande si je veux faire le Musée Grevin pendant un an, en ce moment il y a Switon, mais pour l'année prochaine, si je veux…. C'était Madame Maxime Thomas, une de mes premières fans, pourtant mon numéro ne correspondait pas du tout à son profil bougeois à l'extrême.. Eh ben, justement !

 

Février 1973 : Je rencontre dans le métro un autre jeune, Yves Maillard. Il m'invite de venir au club des magiciens de Paris, qui se tient chaque lundi au 163 rue St. Honoré, en plein quartier pédé de Paris. Je suis un peu réservé car primo les pédés m'ont toujours fait peur (aujourd'hui c'est moi qui leur fait peur ;-)) et secundo j'étais viré des deux associations de magiciens de Vienne pour comportement hors normes. Je suis allé quand même et je tombe sur une salle de classe en plein chahut que le maitre de cérémonie, Marc Albert, essaie de calmer. Son éternel "silence Kunian" est devenu culte. Deuxième étonnement : Il y a des femmes, des jeunes, des vielles, des belles et des moches, et surtout des excentriques, et quelques gays, une chose impensable pour Vienne. Je rencontre d'une façon complètement informelle Edernac (pas gay du tout !!) avec son adorable Susanne, le jeune et pétillant Majax avec son assistant  de l'époque, Paul Gormand - une beauté… 😉 - et de nouveau le fameux Maurice Pierre qui organisera quelques mois plus tard avec son équipe la plus belle FISM que l'on a jamais eu. Je fais la connaissance de Mystag - toujours au premier rang -  de Mireldo, Mac Fink, Filiol, Gaillard, et Yves Maillard devient mon parrain - je l'appelle "ma marraine" - hahaha ! L'examen d'entrée m'est épargné, car j'ai invité tout le monde à L'Olympia où j'avais le droit à 10 minutes avec Daniel Guichard et Gérard Lenorman, deux petits jeunes, juste avant Mireille Mathieu. La vie est belle et facile : 1 an après mon arrivée à Paris j'ai plein d'amis dont la moitié des "Afapiens". Je me lie d'amitié avec un jeune garçon de 17 ans qui me bricole mon premier gag, "la canne scié". Ce jeune homme s'appelle @Gaëtan BLOOM. Un autre jeune, de l'équipe Maurice Pierre me confie qu'il est "Premier Ouvrier de France". Il s'appelle Claude Aribaud et il me bricole mon matériel pendant des décennies. Ces deux là, je les vois souvent, c'est ma famille.

 

Dans la même année je fais - également à l'AFAP - la connaissance de Jean Schmoll qui est devenu mon papa spirituel et de Michel Hatte, tenancier du magasin Magie Moderne, 7 rue des Carmes. Mon premier Ricard, je l'ai bu avec lui. Sa femme me fabrique un Blendo de 180 cm x 180 cm : Ce Blendo a dormi pendant 42 ans dans une valise et je l'ai ressorti il y a deux semaines pour la fameuse soirée au CMP ! C'était puissant…

 

Octobre 1978 : Maurice Pierre m'engage pour le congrès annuel à Versailles, l'un de mes meilleurs souvenirs. Dans un magie minuit d'une sauvagerie sans nom, je fais pour la première fois mon numéro comique. Je me souviens de la remarque de James Hodges et de Richard Ross qui m'ont dit "quel travail de monter un numéro pour un seul soir"… Il se sont trompés, ce numéro est devenu mon fond de commerce depuis 30 ans. Je me souviens de la prestation de Duraty qui avait fait engagé une stripteaseuse pour son numéro de je ne sais plus quoi, tout le monde n'a regardé qu'elle, c'était drôle, sexy et en même temps innocent. A l'époque nous étions comme des enfants. Beaucoup d'autres m'ont engagé pour des congrès de la FFAP, Denis pour Nancy, il a même récidivé, Fernand Odin pour Saint Etienne, Norbert Ferré pour Aix en Provence, et last not least Jean Philippe Loupi à un autre Aix pour une "carte blanche". Je ne veux pas le faire tout seul, donc je me partage la scène (et le cachet) avec un jeune inconnu Eric Antoine. Qu'est il devenu ? Je n'ai plus de ses nouvelles… Plein de souvenirs ressurgissent : Le one man show de Merlin pour le congrès de Issy les Moulinaux en 2000,  un moment de grace ! Le numéro de Barbara qui gagne le Premier Prix en magie feminine et qui est en réalité un homme, Michael Vadini, ou les larmes de Christa en 1984 quand Madame Edernac et Denise, la femme de Maurice Pierre annoncent leur dépressions nerveuse… Un autre souvenir bien triste : Maurice Pierre meurt, et sa femme Denise ne s'en rend pas compte - Alzenheimer… Pierre Cartier se suicide - solitude…

 

Les années 2000 : Un vent de jeunesse souffle sur l'AFAP qui devient la FFAP, et un professionnel, Peter Din est président pendant 5 ans. Il ouvre l'association au monde moderne tout en restant amoureux de notre art. Ses journées "comme par magie" du mois de février ne ressemblent à rien d'autre, c'était extra ! La manifestation culturelle au musée Beaubourg, un événement  !

 

2011 : Un ex-producteur de la M6 me commande une biographie, je travaille pendant 8 mois, le mec m'encourage, il se marre pour chaque chapitre que je lui envoie, il me félicite et…. il disparait. Peter Din en entend parler et il sauve via la FFAP le Titanic du naufrage. Merci Din et vive la FFAP, même si Peter Din aussi l'a quitté….

 

PS : Un couple branché parle à un autre couple :

- Vous allez où ce soir ?"

- A la FFAP

- Quoi ?!!!?? à la FFAP ??

- Ma oui. Nous sommes gros et moches, où voulez vous qu'on aille…?

Modifié par Otto WESSELY
  • J'aime 3

www.ottowessely.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, Otto WESSELY a dit :

2011 : Un ex-producteur de la M6 me commande une biographie, je travaille pendant 8 mois, le mec m'encourage, il se marre pour chaque chapitre que je lui envoie, il me félicite et…. il disparait. Peter Din en entend parler et il sauve via la FFAP le Titanic du naufrage. Merci Din et vive la FFAP, même si Peter Din aussi l'a quitté….

Et désormais, elle est disponible pour la communauté magique gratuitement ici : https://www.virtualmagie.com/boutique/tours/livres-de-magie/biographie-dotto-wessely-je-suis-une-star-comme-tout-le-monde/

  • J'aime 1

✔️ Envie de profiter de tous les avantages exclusifs de VM ? 🎁🤩
👉🏻  Découvre-les ici !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Thomas changed the title to Otto WESSELY | de son départ d'Autriche jusqu'à Paris
  • Thomas featured this sujet

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Créer...