Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Patrick FROMENT

La "collapsologie" ou l'idée d'une fin du monde imminente

Recommended Posts

Allez, un clic :

https://amzn.to/2Wkgozh

Voyons voir...

En 2012, il écrit La voyante et les scientifiques, on lit :

Citation

La voyance constitue-t-elle une réalité scientifiquement démontrable ?
Oui, répond l'auteur de cet ouvrage
, qui analyse les dons singuliers d'une célèbre voyante, Yolande Dechâtelet, à travers les résultats de tests et d'expérimentations auxquels cette dernière s'est volontairement soumise pendant plusieurs années, sous l'autorité d'Yves Lignon, un éminent statisticien.

Et pour ceux qui ne connaissent pas Yves Lignon, hop :

Citation

 

Yves Lignon, né le 1er janvier 1943, est un universitaire français, mathématicien spécialiste de la statistique, défenseur de la parapsychologie et auteur d'ouvrages et d'articles sur le paranormal.

Il soutient la thèse selon laquelle la réalité de plusieurs phénomènes parapsychologiques a été mise en évidence par la méthode expérimentale. Ses prises de position lui ont valu d'être l'objet de critiques et de se retrouver au centre de polémiques, notamment avec Georges Charpak et Henri Broch.

 

 

Évoquons son fameux « Laboratoire de parapsychologie de Toulouse »

Citation

Créé en 1974 et animé par Yves Lignon, ce laboratoire possède un site web et est connu aussi sous le nom de Groupe d'études expérimentales des phénomènes parapsychologiques (G.E.E.P.P.) ou de Laboratoire universitaire de parapsychologie et d'hygiène mentale de Toulouse. Il se déclare ouvert à « toute personne qui considère que l'étude des phénomènes parapsychologiques, et de leur impact social, relève de la science et qui veut apporter sa contribution à la poursuite de travaux dont les premiers datent de plus d'un siècle ». Il n'est pas une association déclarée au sens de la loi de 1901 et n'a aucune existence officielle.

En 1989, le président de l'Université Georges Bertrand indique dans un courrier adressé à Alain Cuniot:

« Il n'existe pas de "Laboratoire de parapsychologie" à l'Université Toulouse-Le-Mirail. Pour qu'il existât, il eût fallu qu'une demande de création fût présentée au Conseil scientifique de l'Université, en respectant la procédure prévue à cet effet, et que le Conseil scientifique donnât son accord, ce qui n'a jamais été fait. Si Monsieur Lignon a apposé sur la porte de son bureau de mathématiques un panneau portant la mention "Laboratoire de parapsychologie", il l'a fait de façon tout à fait irrégulière, et je me suis à plusieurs reprises employé à le lui faire enlever. Monsieur Lignon a été rappelé à l'ordre à ce sujet à maintes reprises ; il joue la confusion auprès de nombreux correspondants car il a fait déclarer à la Préfecture de Haute-Garonne la création d'une "Société des amis du Laboratoire universitaire de parapsychologie à Toulouse Le Mirail" (et non de l'Université de Toulouse-Le-Mirail, en jouant sur la confusion entre le quartier de Toulouse où se situe l'Université, et l'Université elle-même). »

En 1993, l'ancien président de l'université de Toulouse-Le Mirail, Georges Mailhos a confirmé qu'Yves Lignon usurpait la fonction de professeur en statistiques, alors qu'il n'était qu'assistant en statistiques à l'époque, et de directeur d'un laboratoire de parapsychologie au sein de l'université. Georges Mailhos a plusieurs fois confirmé qu'il n'existait pas à l'université en question de Laboratoire de parapsychologie et qu'il s'agissait d'une activité privée d'Yves Lignon n'engageant en aucun cas l'université, alors qu'Yves Lignon domiciliait le Groupe d'études expérimentales des phénomènes parapsychologiques dans les locaux de l'Université et utilisait le papier à en-tête de l'Université dans sa correspondance liée aux activités du laboratoires de parapsychologie. Cela a été confirmé par la suite par Romain Gaignard, président de l'université de Toulouse-Le Mirail en 1997. De même que Rémy Pech, également président de l'université de Toulouse-Le Mirail, en 2002.

Etc.

Source et article complet :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Lignon

Bref, se référer à "l'autorité d'Yves Lignon" pour écrire un bouquin dès 2012 donne largement de quoi mettre son esprit critique en éveil pour toute la suite. 

Jocelin Morisson titrant ailleurs qu'on peut se "souvenir du futur" (oui, il s'agit aussi de faire de la médecine alternative, de se "connecter au futur" pour guérir, voir ici CLIC), il savait déjà que j'allais mettre en garde les internautes qui seraient tentés par la lecture de ses bouquins. 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

 

Citation

La rétrocausalité démontrée par la science

Les bases empiriques et théoriques de la rétrocausalité sont nombreuses et solides. Ainsi, à l’échelle quantique la rétrocausalité est une façon d'expliquer les observations étranges des expériences dites « à choix retardé ». Dans ces expériences, en effet, le comportement d’une particule est modifié en cours d'expérience lorsqu'on change un paramètre expérimental, mais cela implique que cette modification affecte le comportement de la particule depuis le début de l'expérience. Par exemple, un électron a commencé à franchir une série de dispositifs (fentes, miroirs semi-réfléchissants) sous forme d'onde, puis on change un paramètre du cadre expérimental qui oblige l’électron à adopter le comportement d'un corpuscule; mais alors, ce comportement corpusculaire s'applique à l'électron avant qu'il ait franchi fentes et miroirs. Tout se passe donc comme si l'information de modification du paramètre expérimental avait remonté le temps. Et donc, tout se passe également comme si, en plus d'être étalé dans l'espace quand il existe sous forme d'onde, l’électron était aussi étalé… dans le temps.

En 2008. les physiciens Holger B. Nielsen et Masao Ninomiya ont publié un article qui estime que le futur pourrait comporter des éléments influençant le présent, et qui explique que «le futur, sans nécessairement être totalement réalisé, pourrait l'être suffisamment pour contenir des conditions finales». Ces conditions finales peuvent ainsi jouer un rôle « d'attracteur ». À propos des expériences à choix retardé, le philosophe des sciences Bernardo Kastrup observe : «La conscience humaine est intriquée avec les systèmes quantiques au point que des observations dans le futur peuvent impacter les résultats dans le présent, et une façon pour que cela soit possible serait que l'univers soit essentiellement de nature mentale et que la conscience humaine existe en dehors des limites de l'espace et du temps».

 

Modifié par Christian DELAMORINIERE

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Franchement, Christian, googleiser le nom d’un auteur pour relever que celui-ci appartient à la sphère new age et qu’il est largement critiqué par la sphère rationaliste et par, là même, considérer son travail comme définitivement nul et digne d’aucun intérêt, ni aucune crédibilité me semble un peu court.

Je ne porterais pas de jugement sur Jocelin Morisson que je ne connais pas (certainement pas plus que tu ne le connais toi même en dehors des 4eme de couv et des articles wikipédia). Il me semble que tu utilises régulièrement cette manière lapidaire pour te faire une opinion sur un auteur. Je me souviens, par exemple, comment tu as démonté sur ce forum le travail d’Eckhart Tolle ou de Michel Coquet (auteurs que je connais beaucoup mieux) en utilisant exactement le même procédé, c’est à dire en faisant des copier/coller de passages critiques glanés ça et là sur le net et sans aborder à aucun moment le fond.

Idem pour un auteur comme Philippe Guillemant (avec lequel il semble que Jocelin Morisson ait collaboré) : Il serait facile d’en faire une critique à l’emporte pièce en reliant cet auteur à la sphère new age / mysticisme quantique. Tu rajoutes à ça des jugements définitifs glanés sur des sites rationalistes ainsi que quelques considérations moqueuses sur le côté fantasque du personnage plus quelques citations tirées de leur contexte et le tour est joué !

C’est dommage car, utiliser ce genre de procédé, c’est aussi passer à côté du meilleur de ce que des auteurs comme Phillipe Guillemant ou Eckhart Tolle peuvent apporter. Ces auteurs sont intéressants car, justement, ils sont complètement affranchis d’un certain paradigme. Bien sûr que le meilleur côtoie le pire dans toute cette littérature new âge / mysticisme quantique. Bien sûr qu’il faut être largement averti pour faire le tri entre un délire mystico-scientifique et, parfois, quelques fulgurances mais l’attitude de rejet en bloc n’est vraiment pas ma tasse de thé !

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Patrick FROMENT (Shiva) a dit :

Franchement, Christian, googleiser le nom d’un auteur pour relever que celui-ci appartient à la sphère new age et qu’il est largement critiqué par la sphère rationaliste et par, là même, considérer son travail comme définitivement nul et digne d’aucun intérêt, ni aucune crédibilité me semble un peu court.

Eh non, j'ai mis dans mon message un lien pointant sur une interview (édifiante) de cet auteur (que je connais déjà puisqu'il évolue dans les sphères "Stéphanne Allix, l'Inexploré, et tutti quanti"), il suffit de regarder et d'écouter l’interview en question. 

 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Dommage, je viens d'écrire une longue réponse mais tout mon message a disparu, pfuit ! Sans doute un effet de rétrocausalité qui vous privera de mes réflexions, comme c'est triste 😉. (Et surtout ça m'apprendra à écrire d'abord mes messages dans Word et à ne pas faire confiance à la mémoire du site qui d'habitude conserve les sujets en cours d'écriture 😆). Jocelin Morisson dirait peut-être que c'est un moi du futur qui a influencé mon présent aujourd'hui pour que vous n'ayez pas accès à mes réponses. C'est ballot. 

Je vais donc devoir écrire de façon plus lapidaire (désolé) :

Il y a 5 heures, Patrick FROMENT a dit :

Je ne porterais pas de jugement sur Jocelin Morisson

Moi non plus. 

 

Il y a 5 heures, Patrick FROMENT a dit :

Jocelin Morion que je ne connais pas (certainement pas plus que tu ne le connais toi même en dehors des 4eme de couv et des articles wikipédia)

Accusation gratuite et en l’occurrence fausse 😉, je dois avoir quelques-uns de ses ouvrages (ou en tant que cosignataire) dans mon fatras de livres. Il fait partie d'une nébuleuse que j'ai souvent abordée dans VM, et Kristo en parle même dès 2014 dans le sujet que j'ai ouvert sur les NDE (ah, c'est ici CLIC).

 

Il y a 5 heures, Patrick FROMENT a dit :

Idem pour un auteur comme Philippe Guillemant

... auquel je fais référence dès 2015 :

Extrait :

Le 19/01/2015 à 04:03, Christian GIRARD a dit :

Ci-dessous deux conférences qui, je pense, vont te ravir. La seconde est une version light de la première, avec moins de données scientifiques car plus portée sur la spiritualité. Si vous n'avez pas beaucoup de temps, visionnez directement la seconde.

Quelques sujets abordées : la rétro-causalité, les « effets dans le futur », la théorie de la psyché quantique, la théorie de la double causalité, la synchronicité, etc.

Pour Philippe Guillemant, le chat de Schrödinger est bien à la fois mort et vivant… à condition qu’il dorme. :D

Selon lui, il y aurait une double fonction de la conscience, matérialiste ET spiritualiste.

« On peut introduire soi-même de la magie dans sa vie. »

« La réalité, c'est que la vie est magique. [...] Il faut apprendre à faire de la magie, c'est tout. » (Philippe Guillemant)

 

...

 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Pas de souci Christian.

Désolé pour l'accusation gratuite.


C'est juste que cette manière répétée de démonter un auteur uniquement en faisant état de son appartenance à ce que j'ai appelé la "sphère new age" et en recopiant des critiques venues de "l'autre côté" à savoir la nébuleuse rationaliste m'interrogeait.


Mais j'ai bien compris que, plus qu'une tentative de discréditer tel ou tel auteur, il s'agissait, pour toi, d'une manière de mettre en garde le lecteur fragile et non averti vis a vis d'une littérature souvent complexe et nécessitant un bagage et une culture générale à la fois scientifique, philosophique, métaphysique que le commun des mortels est loin de maîtriser. ☺️

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Patrick FROMENT a dit :

Mais j'ai bien compris que, plus qu'une tentative de discréditer tel ou tel auteur, il s'agissait, pour toi, d'une manière de mettre en garde le lecteur fragile et non averti vis a vis d'une littérature souvent complexe et nécessitant un bagage et une culture générale à la fois scientifique, philosophique, métaphysique que le commun des mortels est loin de maîtriser. ☺️

Évidemment. 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Le 16/07/2020 à 14:01, Patrick FROMENT a dit :

C'est juste que cette manière répétée de démonter un auteur uniquement en faisant état de son appartenance à ce que j'ai appelé la "sphère new age" et en recopiant des critiques venues de "l'autre côté" à savoir la nébuleuse rationaliste m'interrogeait.

Mais tu dois t’interroger tout autant sur le nombre de liens croissants qui pourraient résulter d'une absence de réaction à des informations pseudo-scientifiques. VM doit-il être le fourre-tout de tout ce qui concernerait des approches paranormales (pour faire court) présentées sans appareil critique ? 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Il y a un ambiguïté dans le titre, si la collapsologie est l'étude du dérèglement et de l'effondrement des systèmes sociaux et anthropologique, ce n'est pas une fin du monde.

Une fin de monde serait encore tout autre chose, demandez aux dinosaures ils sauriens 😉 vous expliquer la chose, du moins où se trouvait l'os 😝 dans leur modèle évolutif et   éthologique .

Sinon la grande question qui se posera en histoire a été pendant longtemps "de quoi est mort l'empire romain", au fond  et du tréfonds   de l'histoire, la collapsologie est une étude  ancienne.

Déjà Gibbons se posait la question de la fin de l'empire Romain dans son histoire en 3 tomes de l'empire.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Jean-Marc KLD a dit :

Une fin de monde serait encore tout autre chose, demandez aux dinosaures

Et encore, ça grouille encore de dinosaures de nos jours... :

Citation

Les oiseaux, la branche avienne des dinosaures, a émergé de petits  dinosaures théropodes du Jurassique supérieur. Ainsi la survie des oiseaux à cette extinction, leur diversification considérable durant le Cénozoïque, en fait le seul groupe vivant actuel de dinosaures.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dinosauria 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...