Aller au contenu

La "collapsologie" ou l'idée d'une fin du monde imminente


Recommended Posts

Alors que "Complément d’enquête" vient de consacrer un reportage à la collapsologie et aux collapsologues et juste avant la vague de canicule de la semaine prochaine 😪, j’ouvre un fil sur ce sujet.

Théorie de l’effondrement de la civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder,la collapsologie se présente comme un exercice transdisciplinaire faisant intervenir l’écologie, l’économie, l’anthropologie, la sociologie, la psychologie, la biophysique, la biogéographie, l’agriculture, la démographie, la politique, la géopolitique, l’archéologie, l’histoire, la futurologie, la santé, le droit et l’art.

Collapsologie

Quoi vous en pensez ? Illusion ou risque réel ?

A noter que Yves Cochet, ancien ministre de l’environnement est un collapsologue notoire.

 

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Juste pour info, Kristo a évoqué la collapsologie te Yves Cochet ici :

 

 

Et l'on est sur un sujet connexe à celui que j'ai évoqué il y a quelques heures, à savoir la disruption (si elle se fait de façon généralisée !) :

 

Un article ici (on y parle même en schtroumpf 😉 !) :

https://www.liberation.fr/checknews/2017/10/13/que-signifie-vraiment-disruption-ou-disruptif-et-pourquoi-tout-le-monde-en-parle-maintenant_1652618

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Sinon j'ai plusieurs fois abordé la question de "la fin de notre monde" dans le sujet sur la cause animale en relayant Aurélien Barrau, ici par exemple :

 

 

J'ajoute donc ici cette émission, « Interdit d'interdire : Aurélien Barrau et Alain Damasio - La fin du monde est-elle pour demain ? »

 

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks plus tard...

Et sinon dans un style un peu moins pittoresque que l'interview d'Yves Cochet, très intéressante vidéo qui montre les quatre scénarios (ou "imaginaires") possibles par rapport au devenir de notre civilisation et pourquoi l'effondrement est le scénario le plus vraisemblable.

Très intéressant développement notamment sur les quatre imaginaires possibles en s'appuyant sur la dynamique des systèmes et les courbes empreinte écologique/biocapacité.

 

 

  • Merci 1

Le jour où tu te rends compte que le monde n'existe pas, la vie devient plus simple.

Paul Binocle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks plus tard...

 

Citation

Dennis L. Meadows, né le 7 juin 1942 au Montana (États-Unis), est un scientifique et professeur émérite de l'Université du New Hampshire et co-auteur, avec trois scientifiques du MIT, du Rapport Meadows en 1972, qui met en avant le danger pour l'environnement planétaire de la croissance démographique et économique de l'humanité. [...]

En 2012, à la veille du sommet de Rio, il déclare ne plus croire dans la résolution des problèmes environnementaux par les dirigeants.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dennis_Meadows

Citation

Les Limites à la croissance (dans un monde fini) (en anglais The Limits To Growth), également connu sous le nom de « Rapport Meadows », est un rapport demandé à des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) par le Club de Rome en 1970, publié en anglais en 1972. La traduction française, publiée la même année, s'intitule Halte à la croissance ? puis prend son titre actuel lors de la réédition.

Reposant sur un modèle informatique de type dynamique des systèmes appelé World3, il est la première étude importante soulignant les dangers pour la planète Terre et l'humanité de la croissance économique et démographique que connaît le monde.

Le rapport a souvent été envisagé dans la perspective d'une croissance zéro, qui ne se trouve pas explicitement mentionnée par ses auteurs, Donella Meadows, Dennis Meadows, Jørgen Randers et William W. Behrens III. Il a fait l'objet de critiques.

Citation

Propositions

Le rapport Meadows souligne la nécessité de mettre fin à la croissance afin de préserver le système mondial d’un effondrement envisageable selon eux et de stabiliser à la fois l’activité économique et la croissance démographique. Selon les auteurs, plus la prise de décision sera tardive, plus elle deviendra difficile à mettre en place.

Sur le plan démographique, les auteurs prônent des mesures telles que la limitation de deux enfants par couple. Sur le plan économique, ils évoquent des taxes de l’industrie, afin d’en stopper la croissance et réorienter les ressources ainsi prélevées vers l’agriculture, les services et surtout la lutte contre la pollution.

Pour que cette économie sans croissance puisse être acceptée les auteurs proposent de répartir les richesses afin de garantir la satisfaction des besoins humains principaux. L’objectif est donc « un affranchissement de la faim et du dénuement qui reste, aujourd’hui encore, le privilège de si peu d’hommes sur la terre ».

Citation

Réception critique

Le rapport Meadows a été critiqué par plusieurs économistes, qui ont reproché à ses auteurs d'avoir négligé les bases de la théorie économique [précision nécessaire].

Friedrich Hayek, « prix Nobel » d'économie (1974) et représentant de l'école autrichienne d'économie à tendance libérale, a commenté ce rapport à l'occasion de son discours de réception du prix : « l'immense publicité donnée récemment par les médias à un rapport qui se prononçait au nom de la science sur les limites de la croissance, et le silence de ces mêmes médias sur la critique dévastatrice que ce rapport a reçu de la part des experts compétents, doivent forcément inspirer une certaine appréhension quant à l’exploitation dont le prestige de la science peut être l’objet ». Parmi les examens les plus sévères que Hayek mentionne figurent In Defence of Economic Growth de Wilfred Beckerman (1974) et Economic Growth and Stability (1974) de Gottfried Haberler, dans lequel ce dernier recense des critiques plus anciennes faites par des experts.

Pour la géographe et économiste Sylvie Brunel, The Limits to Growth appartient aux « prédictions dramatiques » et au catastrophisme écologique.

Source et article complet ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Limites_à_la_croissance

 

 

Modifié par Christian GIRARD
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...