Aller au contenu

Mentalisme totalement Impromptu | références


Recommended Posts

Le 17/06/2019 à 10:58, Jean-Manuel (Cervier) a dit :

 

- les kiwis au Danemark, étonnamment fort pour un tour appris dans la cour de récré... (aucun matos)

 

 

ainsi que la fleur et l'animal, perso ça fait bien longtemps que j'ai mis au placard, car commence d'être hyper connu et n'a plus trop d'impact.

  • J'aime 2

Il ne faut jamais oublier que la lumière vient des gens de l'ombre !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 17/06/2019 à 10:58, Jean-Manuel (Cervier) a dit :

les kiwis au Danemark, étonnamment fort pour un tour appris dans la cour de récré... (aucun matos)

Je terminerai par un conseil : beaucoup de routines récentes sont vendues avec l'argument "propless" ("sans accessoire") et font un usage intensif et, disons-le, bien barbant, du principe des anagrammes progressifs. C'est peut-être intellectuellement attirant, mais c'est dramatiquement inintéressant et peu impressionnant pour le spectateur soumis à douze questions (à de très rares exceptions près, toutes filmées dans les "teasers" 😉 ) . Je ne suis pas contre ce principe, mais il est délicat à utiliser et souvent malmené. Bref, attention.

Je trouve le contraste assez fou!

Dire que Kiwi-Danemark a encore un fort impact, et derrière entendre que les AP sont inintéressants et pas impressionnants.

 

Ahaha tu as fait ma journée.

  • J'aime 1
  • Haha 2

"C'est dans sa forme pure qu'un art frappe fort." [Robert Bresson]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 40 minutes, Stéphane (shrek) a dit :

Je trouve le contraste assez fou!

Dire que Kiwi-Danemark a encore un fort impact, et derrière entendre que les AP sont inintéressants et pas impressionnants.

 

Ahaha tu as fait ma journée.

Je vois Kiwi - Danemark comme un exemple illustrant la technique employée. En réfléchissant pour la camoufler et parvenir à des sorties différentes, elle permet des effets efficaces.

Quant à la question des anagrammes progressives, Cervier évoque "beaucoup de routines récentes" en taxant cela de "dramatiquement inintéressant et peu impressionnant". Je n'y ai pas vu un rejet global des anagrammes. Mais peut-être me trompé-je.

 

Pour répondre à la question d'origine, j'encourage pour ma part à se créer des routines personnelles basées sur les techniques qui autorisent l'impromptu :

- bob hummer;

- acidus novus ; 

- centre déchiré ;

- billet work ;

- anagramme ;

- forçage matriciel ; 

- équivoque ; 

- etc.

L'anagramme à ceci d'intéressant qu'elle ne demande absolument aucun matériel, même emprunté. Je ne l'utilise pour ma part que dans prismental, un effet que j'ai créé il y a maintenant 7 ans et qui ne m'a plus quitté (pour les curieux, il est dans Conspiration (s) 2 de @Julien LOSA).

  • J'aime 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Richard Osterlind, Bob Cassidy, Lee Earle et beaucoup d'autres mentalistes crédibles ont souvent dit que les anagrammes progressives ressemblaient facilement au "jeu des 20 questions" si on n'était pas extrèmement précautionneux. Et de fait, autant "Orsay" de Fabien Arcole est un bijou, autant même la conf Penguin du "chef de file" actuel de cette méthode (Atlas Brooking) n'obtient des des applaudissements polis.

J'ai écrit que je n'étais pas opposé au principe et que ce qui était barbant n'était pas le principe en lui-même mais son utilisation. Un problème particulièrement criant actuellement, car certains assimilant les anagrammes progressives au "propless", ce Graal à la mode chez les acheteurs d'effets de mentalisme, ils croient que cette méthode représente la puissance ultime, et surtout automatique, du mentalisme. "C'est propless, donc ça tue".

Et on voit passer les routines les plus plates, les plus fades, et on en voit passer beaucoup plus que d'habitude, d'où mon appel à la prudence.

Quant au "kiwis au Danemark", je l'ai cité aussi comme un conseil sous-entendu : pas de snobisme ! Ne négligez pas automatiquement les "petits tours". D'une part, tout le monde ne les connaît pas, et d'autre part, c'est souvent un très bon exercice pour travailler sa présentation que de prendre un "petit tour" et l'habiller de façon qu'il percute.

  • J'aime 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 40 minutes, Jean-Manuel (Cervier) a dit :

Richard Osterlind, Bob Cassidy, Lee Earle et beaucoup d'autres mentalistes crédibles ont souvent dit que les anagrammes progressives ressemblaient facilement au "jeu des 20 questions" si on n'était pas extrèmement précautionneux.

SOUVENT?

On a pas dû lire les mêmes livres alors!

Mais à la base je trouvais ça juste drôle.

Aucune critique dans mes propos.

D’ailleurs sur les AP, je peux sur certains points, te rejoindre.

Mais pour les utiliser de manière intensive, je peux te dire que l’on ne m’a jamais traité d’Akinator, ni trouvé ça barbant.

 

 

"C'est dans sa forme pure qu'un art frappe fort." [Robert Bresson]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voilà ma petite liste du moment pour du mentalisme impromptu :

Wish you where here de Peter Turner
Deviner (ou prédire) quel paysage ton spectateur imagine

Proteus de Phedon Bilek
Savoir quel dessin ton spectateur a en tête

Imbalanced de Atlas Brookings
Deviner qui joue le meurtrier, mais aussi qui ment et qui dit la vérité
(à faire sur 4 spectateurs)

Astronomical de Peter Turner
Savoir rapidement quel est le signe astrologique de ton spectateur

D'Angelo's Touch (ou CONTACT) de Rafael D'Angelo
Un PK Touch sur un spectateur qui a les yeux fermés entouré de d'autres spectateurs

Sibyl de Phedon Bilek
Du mentalisme émotionnel. Savoir des choses sur ton spectateur, ressentir ses sentiments...


Si tu as sous la main un crayon et un support pour dessiner :

Télépathie Réelle de Patrick Froment
Donner l'illusion de deviner quel dessin ton spectateur a fait


Si tes spectateurs ont chacun un smartphone ou une calculatrice :

Missing No de Peter Turner
Savoir à quel chiffre pense chacun de te spectateurs
(à faire de préférence sur environ 4 personnes)


Si ton spectateur a un iphone :

Toxic force
Une méthode te permettant de forcer un nombre
(pour une prédiction ou un lecture pensée par exemple)

HACK de Peter Turner
2 techniques pour donner l'illusion de deviner le mot de passe du spectateur

ACUMA de Aloïs et Calix
Avoir (peut-être) un coup d'avance sur ton spectateur pour plus tard révéler des informations personnelles sur lui


Si tu as aussi ton iphone avec toi :

Inject de Greg Rostami
Une application te permettant une multitude d'effets...... (la flemme de les lister 😬)

Wikitest de Marc KERSTEIN
Une application te permettant de deviner quelle recherche Wikipédia ton spectateur a fait sur son téléphone ET quel mot il a choisi au hasard dans l'article

  • J'aime 3
  • Merci 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 17/06/2019 à 09:59, Grégory777 a dit :

Quelles routines véritablement impromptues vous pourriez me suggérer dans les cas où premièrement : vous êtes pris par surprise (en soirée par exemple) et éventuellement vous pouvez vous servir d'objet du quotidien à disposition

et deuxièmement dans le cas où vous êtes sur la plage en maillot de bain, donc vraiment zéro matos ?

Impromptu ne signifie pas forcément "propless", c'est à dire que :

- tu peux être préparé mais donner l'impression d'être pris au dépourvu,

- tu peux emprunter les objets dont tu as besoin (papier, crayon, livres, jeu de cartes...)

Il existe un choix incommensurable d'effets pouvant se ranger dans cette catégorie.

Concernant le "propless" à proprement parler, Cervier t'a donné une excellente liste à laquelle nous pouvons ajouter le cold reading, les effets de mémoire prodigieuse, de calcul mental, les carrés magiques, l'hypnose, les tells, le CMR, plusieurs effets de touches... bref il y a de quoi faire, même en maillot de bain sur la plage ! 😉

Je n'entrerai pas plus dans les détails étant donné que nous sommes dans une section publique du forum.

Nous constatons depuis quelques années un engouement pour les effets "propless". Beaucoup d'effets sont intéressants du point de vue du mentaliste mais pas du tout adaptés aux spectateurs. On a ainsi vu naître des procédés forts astucieux mais aux procédures relativement longues et fastidieuses. Alors certes, cela permet d'avoir des descriptions commerciales rêveuses qui font craquer l'acheteur compulsif en quête du Saint-Graal qui réside au fond de nous, mais bien souvent ces effets sont loin d'atteindre la netteté d'une expérience avec un papier et un crayon par exemple.

Quant au pumping, j'ai déjà eu l'occasion de m'exprimer sur le sujet : ce n'est pas le procédé qui est mauvais mais l'utilisation qui en est faite. Trop souvent cela ressemble à un jeu du pendu car la technique est mal déguisée et/ou utilisée sur un échantillon trop vaste.

  • J'aime 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédemment saisis, a été restauré..   Effacer le contenu

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...