Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Florian CHAPRON

BIAM Brevet d'Initiateur aux Arts de la Magie

Recommended Posts

Il est vrai que ça ne révolutionnera pas pas l'enseignement de la magie, mais ça peut peut-être apporter un peu de crédit (c'est le cas de le dire) à ceux qui veulent négocier avec leur banquier : 

- Bonjour, je voudrais faire un emprunt pour payer ma voiture
- Oui. C'est quoi, votre métier ?
- Je suis prof de magie
- Non, mais votre vrai métier ?
- C'est un vrai métier, y a même un diplôme...

Par ailleurs, ça permettra peut-être de mieux sélectionner les gens qui sont embauchés dans une colonie de vacances, une MJC pour animer un atelier magie : un type qui a eu 3 jours de cours, c'est toujours mieux qu'un type qui a regardé deux tutos sur YouTube...

Evidemment, 17 heures, c'est insuffisant pour apprendre la magie et plus encore pour apprendre à la transmettre, mais j'espère que la formation est plus orientée vers la pédagogie que vers les techniques de prestidigitation. Sinon, effectivement, en 17 heures, il n'aura même pas appris à faire une LD correcte...

  • J'aime 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Publié le (modifié)

Le BIAM (le bien nommé), c'est de l'initiation comme son nom l'indique.

Du coup je ne pense pas que la prétention de cette certification soit de faire croire qu'en 5 jours on peut présenter un spectacle.

D'autant plus que la magie n'est pas liée qu'à la technique et à la connaissance mais aussi à la personnalité de chacun.

Si cela peut permettre de donner à quelqu'un de bonnes bases, de présenter les grandes lignes de chaque pan de la magie qui l'intéresse pour qu'il s'oriente par la suite plus facilement vers ce qui lui correspond le mieux, je trouve que c'est une bonne chose 🙂

Modifié par Mickaël
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

L'apprentissage de la magie est quand même quelques choses de particulier. J'ai l'impression de relire des choses que je lisais sur le cirque il y presque 30 ans. Le cirque était cantonné aux familles traditionnelles Bouglione et autres. Si on n'était pas du sérail, on ne pouvait pas faire de cirque. Cela a beaucoup évolué en bien et en moins bien, mais la création d'école de cirque a fait émerger des artistes incroyables.

Cela créé aussi un certain formatage pour les "artistes" de cirque ayant moins de choses à exprimer, ou une personnalité moindre où l'on tombe dans les clichés du cirque contemporain.

Cela n'empèche pas des artistes n'ayant pas fait ces écoles d'apparaitre aussi. J'en sais quelques  choses vu que mon meilleur ami a une compagnie de cirque qui marche très bien, La faux Populaire Le mort aux dents qui ont fait le Cirque Précaire, Cirque Piètre, Cirque Misère et Cirque Poussière. Il a un parcours différent qui l'a nourri pour exprimer ce qu'il avait à dire.

 

L'intérêt de ces formations est que cela a permis une augmentation incroyable du niveau technique pour pouvoir présenter des choses folles. Encore faut-il avoir quelques choses à dire.

 

L'absence de ces structures en magie empêche une propagation de l'art bénéfique. Bien entendu le risque du formatage existe, mais quand l'on voit les réactions épidermiques et souvent dogmatiques de certains sur les approches des uns et des autres, ça pourrait brasser un peu les idées.

Et l'argument du secret est certe important mais quand l'on voit un spectacle de magie réussi, on n'en a rien à faire du truc.

 

Après la magie, à mon sens, souffre aussi que la majorité des "représentations" ont lieu dans un cadre peu propice à développer un univers : le table à table, l'évènementiel voire même les galas de magie. C'est de l'alimentaire.

D'ailleurs dans le podcast des Illusions Fred Darevil en parle très bien à mon sens. Et il rejoint en ça Dominique Duvivier qui a créé le double fond pour présenter ses spectacles de magie afin d'arréter le table à table.

  • J'aime 4
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Publié le (modifié)

Je crois que l'on peut recadrer le débat, de ce que j'ai compris, le BIAM a pour objectif de créer un brevet de prof de magie donc pas forcément à voir avec la création d'un spectacle en quelques jours. L'objectif est de pouvoir à termes créer un brevet d'état.

Sur ce point je reste partagé, un point positif (peut être d'autres):

Un certain niveau de qualité pour les cours qui peuvent être dispensés, tout au moins sur le respect du secret, de l'importance de la mise en scène...

 

D'un autre côté un certain nombre de points négatifs :

Un brevet d'état signifie qu'il faut nécessairement passer par là pour intervenir dans un certain nombre d'endroit. Qu'en est il des personnes qui font déjà cela sans ce brevet?

La FFAP même si elle se veut représentative des magiciens, ne représente que ceux qui y adhèrent et je n'ai pas de chiffre à l'appuie mais cela représente peu de magiciens. Sera t il obligatoire de rejoindre la fédération pour obtenir ce BIAM?

Est ce que limiter la possibilité des magiciens de donner des cours ce n'est pas aussi limiter l'accès des gens à la magie et par voie de conséquence leur sensibilité à la magie? C'est peut être aussi limiter la possibilité de certains pro de compléter leur activité

 

Un certains nombre de questions

Quels seront les intervenants et leur qualification pour apprendre la pédagogie de la magie?

La FFAP est elle assez grosse et représentative pour prétendre à un brevet d'état?

Le risque de dérive avec ces différents diplômes qui peuvent être utilisés comme arguments de vente?

 

Pour conclure, je trouve le projet ambitieux et pas forcément dénué de sens mais je ne suis pas certain que l'on puisse adapter ce que l'on voit dans les autres fédérations avec les brevets d'états à la magie, simplement parce que le nombre d'adhérents n'est pas suffisant.

 

 

Modifié par Christophe (Pim75)
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Mickaël a dit :

Le BIAM (le bien nommé), c'est de l'initiation comme son nom l'indique.

C'est pourquoi au lieu d'un BIAM, d'un "Brevet" d'Initiateur aux Arts de la Magie, il serait préférable de passer un "Master"  qui aurait de quoi mettre en appétit le client potentiel : le MIAM. 

 

  • Haha 6

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, jomagik a dit :

Heureusement que Florian n'a pas dit que c'était de l'arnaque ( à bon s'en ai!!!!).

Bon et bien moi je le dis c'est de l'arnaque morale, voila

maintenant Yan tu pourra me mettre sur le bucher.   

C'était une critique sur la forme, pas sur le fond.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Invité

Ok.

 

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

@jomagik, quand tu dis que c'est de l'arnaque morale selon toi, est ce que tu pourrais nous dire pourquoi ?

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

les intervenant seront Alban William,

hugues protat,

gerald rougevin,

christine lesage ,

guilhem julia,

teddy,

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 13 minutes, Florent DARON a dit :

les intervenant seront Alban William,

hugues protat,

gerald rougevin,

christine lesage ,

guilhem julia,

teddy,

En tout cas, cette liste donne à penser que la formation servira peut-être à quelque chose... les futurs "étudiants" auraient pu tomber plus mal 😉

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...