Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Alistair CROMPTON

(in)cohérence de Alistair CROMPTON

Recommended Posts

Quatrième effet disponible (effet bonus "Amnésie"), à combiner avec les trois autres.

La version iPhone fonctionne bien et devrait être dispo très rapidement.

Bonne fin de week-end !

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, As de Coeur (Saad) a dit :

Salut,

Y'a t'il une vidéo de démo de l'effet.

Salut Saad,

pas de vidéo de l'effet "amnésie" pour le moment. Une vidéo avec deux des quatre effets est disponible sur le store (effet principal et effet "Google").

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Alistair Crompton a dit :

Bien sûr.

 

Bon, désolé mais depuis que j'ai vu cette vidéo, trop de trucs me trottent dans la tête pour que je reste silencieux.

Je ne doute pas que l'application fasse des miracles.

En revanche cette vidéo... est d'un ennui... et d'un anticlimax monstrueux.

Oui, je vais pignoler un peu, mais quand on est capable de produire un truc pareil, il est important de se donner les moyens de le marketter de façon convaincante. 

1. On parle de logique lexicale... et la terminologie utilisée est totalement anti magique, pas du tout positive, bref la présentation elle même manque de congruence. la phrase. Pas hyper vendeur du tout. S'il vous plaît, si vous achetez l'appli (et je lui souhaite un grand succès), par pitié ne la présentez pas ainsi ! Ca fait rêver quelqu'un de passer 10 min à faire un exercice de logique lexicale ?... ***

2. "Tu es à 44%, tu es dans la moyenne, c'est déjà une bonne nouvelle", ça vous rappelle pas les années cauchemar de collège ou de lycée ? Pour moi, être dans la moyenne, c'est pas une bonne nouvelle, non.

3. On est là dans la démonstration du magicien/mentaliste omniscient-omnipotent. C'est d'un pénible. Aucun échappatoire. On est dans la démonstration, et on se demande si la participation de la personne sert finalement à quelque chose. A quoi ça lui sert à ELLE ? A part "oh, regarde comme je suis fort !", et elle de répondre "oh oui tu es fort, merci de m'avoir violé le cerveau grâce à la logique lexicale moyenne de 44% dont je fais preuve".

4. Enchaîner 3 ou 4 fois la même séquence, sans autre changement que "on va passer de 3 mots à 10 mots", quel intérêt ? Si cela vous plaît, je vous suggère de passer d'un coin accross de 3 pièces à 10 pièces. C'est mortel.

Je ne continue pas sur la lancée. Encore une fois, l'appli est très certainement une merveille, mais par pitié, la présentation... arghhhhh

*** Comme je suis du genre à ne pas critiquer sans proposer d'idées, en voici quelques unes.

1) Parler du jeu des cadavres exquis (j'en ai déjà parlé dans ce forum, notamment autour du Fourseen Wallet si j'ai bonne mémoire... et ça peut m'arriver parfois ^^)
2) 44% : si la donnée est figée, annoncer que quand on débute c'est difficile, c'est normal, et ensuite ça s'améliore
3) Au lieu de parler de "logique lexicale", on peut parler d'algorithmes existants permettant de détecter le plagiat pour les examens ou les livres à paraître. Et donc l'importance d'étoffer son vocabulaire, ses successions d'idées. Parfois on écrit un texte, nos pensées s'enchaînent, et on réalise que quelqu'un d'autre a déjà pensé pareil...
4) Nous sommes à 90% pilotés par notre subconscients. Les mots que nous employons, conditionnent nos pensées et nos décisions. Ainsi si on dit à un enfant "n'aie pas peur du chien, il ne va pas te mordre", l'enfant entend " peur - chien - mordre". Et c'est pareil dans la vie de tous les jours. Des études prouvent qu'en élargissant notre vocabulaire, notre logique et nos enchaînements d'idées s'enrichissent. Et malgré tout, la PNL nous enseigne que le langage permet tout de même d'orienter nombre de décisions. On tente une petite expérience ?
5) Je fais partie d'un groupe de (au choix : scénaristes pour des séries, créateurs de mots croisés, concepteurs d'énigmes/escape rooms, etc) et on s'est rendus compte qu'on peut parfois orienter les décisions des gens simplement grâce au vocabulaire qu'on emploie... Par exemple, j'ai ici un Codex (objet utilisé dans Da Vinci Code), qui s'ouvre avec un mot de 5 lettres. Eh bien il y a fort à parier, que le fil de tes pensées, bien que totalement libre, va t'orienter vers un mot de 5 lettres. On verra si l'adage se vérifie "L'univers conspire à ta réussite".

Ce ne sont que des idées jetées en 2 minutes, on peut creuser et trouver mieux, j'en suis persuadé.

Bref, vendez du rêve.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Chakkan (David) a dit :

Bon, désolé mais depuis que j'ai vu cette vidéo, trop de trucs me trottent dans la tête pour que je reste silencieux.

Je ne doute pas que l'application fasse des miracles.

En revanche cette vidéo... est d'un ennui... et d'un anticlimax monstrueux.

Oui, je vais pignoler un peu, mais quand on est capable de produire un truc pareil, il est important de se donner les moyens de le marketter de façon convaincante. 

1. On parle de logique lexicale... et la terminologie utilisée est totalement anti magique, pas du tout positive, bref la présentation elle même manque de congruence. la phrase. Pas hyper vendeur du tout. S'il vous plaît, si vous achetez l'appli (et je lui souhaite un grand succès), par pitié ne la présentez pas ainsi ! Ca fait rêver quelqu'un de passer 10 min à faire un exercice de logique lexicale ?... ***

2. "Tu es à 44%, tu es dans la moyenne, c'est déjà une bonne nouvelle", ça vous rappelle pas les années cauchemar de collège ou de lycée ? Pour moi, être dans la moyenne, c'est pas une bonne nouvelle, non.

3. On est là dans la démonstration du magicien/mentaliste omniscient-omnipotent. C'est d'un pénible. Aucun échappatoire. On est dans la démonstration, et on se demande si la participation de la personne sert finalement à quelque chose. A quoi ça lui sert à ELLE ? A part "oh, regarde comme je suis fort !", et elle de répondre "oh oui tu es fort, merci de m'avoir violé le cerveau grâce à la logique lexicale moyenne de 44% dont je fais preuve".

4. Enchaîner 3 ou 4 fois la même séquence, sans autre changement que "on va passer de 3 mots à 10 mots", quel intérêt ? Si cela vous plaît, je vous suggère de passer d'un coin accross de 3 pièces à 10 pièces. C'est mortel.

Je ne continue pas sur la lancée. Encore une fois, l'appli est très certainement une merveille, mais par pitié, la présentation... arghhhhh

*** Comme je suis du genre à ne pas critiquer sans proposer d'idées, en voici quelques unes.

1) Parler du jeu des cadavres exquis (j'en ai déjà parlé dans ce forum, notamment autour du Fourseen Wallet si j'ai bonne mémoire... et ça peut m'arriver parfois ^^)
2) 44% : si la donnée est figée, annoncer que quand on débute c'est difficile, c'est normal, et ensuite ça s'améliore
3) Au lieu de parler de "logique lexicale", on peut parler d'algorithmes existants permettant de détecter le plagiat pour les examens ou les livres à paraître. Et donc l'importance d'étoffer son vocabulaire, ses successions d'idées. Parfois on écrit un texte, nos pensées s'enchaînent, et on réalise que quelqu'un d'autre a déjà pensé pareil...
4) Nous sommes à 90% pilotés par notre subconscients. Les mots que nous employons, conditionnent nos pensées et nos décisions. Ainsi si on dit à un enfant "n'aie pas peur du chien, il ne va pas te mordre", l'enfant entend " peur - chien - mordre". Et c'est pareil dans la vie de tous les jours. Des études prouvent qu'en élargissant notre vocabulaire, notre logique et nos enchaînements d'idées s'enrichissent. Et malgré tout, la PNL nous enseigne que le langage permet tout de même d'orienter nombre de décisions. On tente une petite expérience ?
5) Je fais partie d'un groupe de (au choix : scénaristes pour des séries, créateurs de mots croisés, concepteurs d'énigmes/escape rooms, etc) et on s'est rendus compte qu'on peut parfois orienter les décisions des gens simplement grâce au vocabulaire qu'on emploie... Par exemple, j'ai ici un Codex (objet utilisé dans Da Vinci Code), qui s'ouvre avec un mot de 5 lettres. Eh bien il y a fort à parier, que le fil de tes pensées, bien que totalement libre, va t'orienter vers un mot de 5 lettres. On verra si l'adage se vérifie "L'univers conspire à ta réussite".

Ce ne sont que des idées jetées en 2 minutes, on peut creuser et trouver mieux, j'en suis persuadé.

Bref, vendez du rêve.

Salut Chakkan,

ouille ça pique ;)

Merci pour ce retour détaillé et tes suggestions.

Juste pour clarifier un peu le contexte, cette vidéo n'a pas pour vocation d'être un teaser commercial, je n'ai pas le talent, ni le temps et les connaissances pour en produire un. Il s'agit d'une vidéo brute de fonderie filmée, sur un coin de table, qui dégrossit deux effets de l'application.

Oui, elle est longue et maladroite, mais elle a le mérite d'exister et de donner un aperçu de l'app.

L'application est jeune et la présentation l'est tout aussi, une vraie production professionnelle aurait mûri le volet marketing du projet, la présentation, le packaging, la communication, ce n'est absolument pas mon cas et je l'assume complètement. Mon objectif n'est pas de vendre des milliers de copies, ce n'est pas mon métier, ce n'est pas mon objectif.

La présentation que j'utilise dans la vidéo ne te convient pas et je le comprends, mais je t'assure qu'elle peut faire mouche, selon le contexte. Dans tous les cas, libre à chacun de façonner sa propre présentation, selon son univers.

Tes suggestions montrent bien qu'avec un peu d'effort et d'imagination, les effets sont suffisamment "ouverts" pour qu'on puisse facilement se les s'approprier et les marier très facilement à notre propre monde, et ça c'est plutôt cool n'est-ce-pas ? :) 

 

 

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites
il y a 4 minutes, Alistair Crompton a dit :

ouille ça pique ;)

Et j'espère que tu auras compris que c'est avec beaucoup de bienveillance que j'oriente ce poste, car même si ce n'est jamais agréable à entendre, c'est toujours grâce aux remarques avérées de mes pairs, que j'ai pu progresser. Quand tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, c'est facile de se sentir fort au pays des compliments. Mais c'est justement parce que je pressens le potentiel de ce que tu proposes, que je dis qu'il faut pousser encore un peu plus loin. La méthode n'est pas l'effet.
Tu as la méthode, elle est puissante, plaisante à bosser, OK. Mais le spectateur doit vivre une expérience unique. La sienne.

il y a 4 minutes, Alistair Crompton a dit :

L'application est jeune et la présentation l'est tout aussi, une vraie production professionnelle aurait mûri le volet marketing du projet, la présentation, le packaging, la communication, ce n'est absolument pas mon cas et je l'assume complètement.

Même si tu dis ne pas vouloir en vendre des caisses (mais je te le souhaite quand même), par respect pour l'audience à qui t'adresse, ainsi que pour toi même face à la masse de travail abattu, ça vaut le coup de pas sortir le truc trop vite, et de se faire accompagner. Par exemple en choisissant dans ton entourage un magicien/mentaliste connu ou créatif qui saura en faire un truc de dingue.

il y a 4 minutes, Alistair Crompton a dit :

La présentation que j'utilise dans la vidéo ne te convient pas et je le comprends, mais je t'assure qu'elle peut faire mouche

Alors imagine avec une présentation encore plus immersive et participative pour la personne. ;) 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Comme l'application s'enrichit pas mal et qu'elle devient multiforme, voici un récapitulatif des différents effets pour ceux qui voudraient avoir un bon aperçu de ce qu'il est concrètement possible de faire avec :

 

Effet de base

Le participant doit construire une chaîne de mots en choisissant à chaque fois un mot sur une carte qui en possède quatre, puis choisir à nouveau un mot sur une autre carte, et ainsi de suite jusqu'à la dernière carte (on peut paramétrer 8, 10, 12, 14, 16 ou 18 cartes selon sa préférence. À la fin, le spectateur aura fait des choix réellement libres et on sera en mesure de connaître certains de ces choix (le dernier mot choisi par exemple, ou un mot au milieu, c'est nous qui choisissons, c'est paramétrable, en sachant qu'on peut peeker jusqu'à quatre mots).

 

Effet Google

On lance l'application, le participant sélectionne une suite de mots avec la même procédure que celle ci-dessus. En revanche, ici on ne peek pas l'information, on va prédire sur le téléphone du spectateur le dernier mot qui sera choisi par lui, avant même qu'il ait fait son choix. On peut faire la prédiction sur le téléphone du spectateur avant même que le spectateur commence à sélectionner ses mots d'ailleurs, et à aucun moment on aura besoin de voir ce qui se passe sur le téléphone du magicien. Contrainte : il faut une connexion internet.

 

Effet Big Brother

Il est possible d'espionner en temps réel tous les choix que va faire un spectateur sur l'application, à condition de posséder un autre smartphone, une tablette ou un ordinateur par exemple (mais impossible d'utiliser le smartphone du spectateur ici).

 

Effet Amnésie

Ici, il s'agit moins de peeker une information que de forcer un mot choisi par un spectateur. Après que le spectateur ait fait tous ses choix, le mot forcé est injecté à la position souhaitée et remplacera le mot réellement sélectionné par le spectateur, y compris dans l'historique. Si bien qu'on peut prédire le choix de ce mot par exemple, ou encore jouer sur l'amnésie du spectateur qui aurait fait un choix sans s'en souvenir, inconsciemment, etc.

 

Effet avec images et sans utiliser le téléphone du magicien

Le magicien emprunte le téléphone portable d'un spectateur, fait une recherche Google, puis le pose face cachée sur la table et n'y touchera plus. Un deuxième spectateur doit utiliser son propre téléphone pour se connecter à un album photos sur internet et de choisir l'une des photographies pour essayer de deviner le mot que le magicien a saisi sur le premier téléphone (comme la liste de mots dans les effets précédents, la liste et le nombre d'images est paramétrable et chacun peut fabriquer son album photos en fonction de son univers, et même le partager avec les autres détenteurs de l'application). Le second spectateur, sur son téléphone, choisit une image (par exemple une abeille) et le premier spectateur regarde son téléphone et se rend compte que le magicien avait fait une recherche Google du mot "abeille".

 

Comme l'échange entre Chakkan et Alistair l'a montré, l'application est non seulement entièrement paramétrable mais est aussi suffisamment souple pour s'adapter à n'importe quel univers et y coller bien des histoires ou des justifications. Pour le coup, je suis d'accord avec Chakkan pour dire qu'il y a vraiment moyen d'inclure réellement le spectateur dans la plupart des effets, de lui donner un rôle actif et de l'impliquer dans la construction des routines.

 

  • J'aime 1
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...