Aller au contenu
Pas de pub non magique pour les membres soutenant VM. Clique ici pour en savoir plus !
Nirag

Décès de Hervé LANCELOT

Recommended Posts

Demain, je mets des chaussettes vertes ...

Bob

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Même s'il me traita un jour de bulot j'adorai ce mec et ses interventions sans concessions et toujours intelligentes.

RIP au paradis des magiciens.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

C'est la première fois que j'apprends le décès de quelqu'un que je n'ai connu que virtuellement, et que ça me touche autant.

Ciao l'artiste.

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Tu étais pour moi le meilleur présentateur de spectacle de la planète. Ma famille et moi sommes tristes ce soir. Merci pour tes conseils et ton soutien, on ne t'oubliera pas Lancelot. RIP

Lancelot.jpg

Modifié par Jordan Gomez
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Au moment où tout le monde t'encense, mon cher Lancelot, je me permets d'ajouter un point, évoqué par Otto, car on a toujours tendance à canoniser les défunts, en oubliant le reste.  

Non, tu n'étais pas toujours des plus sympas même si je suis convaincu de ton humanité et de ton souhait de participer à édifier un monde meilleur. Mais quand il s'agissait de religion, tu étais tout sauf bon. Tu devenais même méchant, comme l'a dit Otto. Il fut donc un temps où je m'entendais bien avec toi.... puis un jour, tu as décidé de tenter de me pulvériser par tes mots (maux ?) et j'ai des dizaines de pages qui en font foi. Pour la seule et unique raison que je suis chrétien et que je l'assume sur ce forum. 

Cela a fait l'objet de certains clashs d'anthologie entre 2 piliers de VM que nous étions, toi et moi. J'avais même envisagé de porter plainte contre toi à un moment, tellement tu avais été loin. Mais derrière cette façade, il y avait comme trop souvent des blessures difficiles à guérir. Quel intérêt d'enfoncer quelqu'un ? J'ai donc lâché l'affaire. 

Pour autant, ta mort me touche, car au final, même sans le vouloir, nous étions "proches" puisque nous échangions (beaucoup) sur VM ou de manière épistolaire -certes parfois brutalement - sur des questions touchant à l'essentiel. L'Essentiel...  

Je ne peux donc que regretter ta mort, mais  j'espère que maintenant, tu vois... et tu te dis que "Tan' ... il n'avait peut-être pas tort". Oui, je crois qu'il y a quelque chose après... et J'ose croire que tu n'es pas parti au néant.  J'ose croire que tu es désormais dans "ce quelque chose d'après" auquel tu ne croyais pas.

Tiens... voici une vidéo que tu avais posté en guise d'au-revoir il y a 9 ans

 

 

Mon Lancelot, repose en paix...  Et je ne peux m'empêcher (et j'espère que tu ne m'en voudras pas) de poser ici un mot que tu avais laissé sur VM suite à une tentative de pétition pour ton retour sur le forum, en décembre 2009 

 

Citation

 

Merci, merci beaucoup, c'est très gentil, je suis sincèrement ému et touché, et je vous aime énormément... Mais il y a aussi plein de chose que vous ne savez pas, et je crois aussi que Thomas a raison...

Ne vous donnez pas tant de mal pour des choses qui n'en valent pas la peine, et conservez votre énergie pour des choses qui le valent plus que moi...

Je vous embrasse,

Lancelot

 

Citation

Quoi vous dire et comment vous remercier pour tous vos messages qui réchauffent une vie qui se refroidie ?

Vous touchez un cœur saignant, de ces moments où même les caresses sont des griffures...

J'abandonne, je plie, je quitte ma magie.. qui n'a pas trouvé son talent, qui n'a pas trouvé sa raison, qui n'a pas trouvé sa justification.

Dans mon retrait lâche et égoïste, je ne perds pas ma volonté d'offrir et de partager le très peu que j'ai appris au long de toutes ces années... Je resterai disponible à chacun dans le cadre de mes petites, toutes petites connaissances. Mon "aide" (c'est si prétentieux...) ne sera jamais refusée, quand je pourrai répondre, à l'exemple de Juju et de son interrogation sur son pliage... Quand je peux apporter à mon prochain, je le fais. Quand je ne peux pas, je lui dis. C'est pas plus c on que ça... Bref, que ce soit une bio ou un pliage, n'hésitez pas à faire appelle à ces "virgules" dont j'ai acquis le savoir,elles structurent les phrases de ma vie, et lui donnent un sens. Et qu'importe si je n'aurai jamais la verve, le style, le talent d'un Mirouf, d'un Bloom, d'un Regil... et de tous les talents qui s'expriment sur ce forum. Mes "petits adverbes" ont finalement aussi leur minime importance...

Merci à vous tous d'exister, de continuer à mener un combat que je n'ai plus le cœur de poursuivre.

Vous êtes de belles âmes, ce qui est d'autant plus époustouflant que je ne crois pas, en tant que magicien rationaliste, à l'âme... C'est peut être ça, la vraie magie...

Lancelot Hervé (le magicien n'est plu...)

 

Alors, en guise de conclusion à ton adresse et celle des amis qui te perdent, je ne peux que reprendre ici Lamartine, cité alors par Christian Chelman 

 

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,

Dans la nuit éternelle emportés sans retour,

Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges

Jeter l’ancre un seul jour ?

Ô lac ! l’année à peine a fini sa carrière,

Et près des flots chéris qu’elle devait revoir,

Regarde ! je viens seul m’asseoir sur cette pierre

Où tu la vis s’asseoir !

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,

Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,

Ainsi le vent jetait l’écume de tes ondes

Sur ses pieds adorés.

Un soir, t’en souvient-il ? nous voguions en silence ;

On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux,

Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence

Tes flots harmonieux.

Tout à coup des accents inconnus à la terre

Du rivage charmé frappèrent les échos ;

Le flot fut attentif, et la voix qui m’est chère

Laissa tomber ces mots :

"Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !

Suspendez votre cours :

Laissez-nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours !

"Assez de malheureux ici-bas vous implorent,

Coulez, coulez pour eux ;

Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;

Oubliez les heureux.

"Mais je demande en vain quelques moments encore,

Le temps m’échappe et fuit ;

Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l’aurore

Va dissiper la nuit.

"Aimons donc, aimons donc ! de l’heure fugitive,

Hâtons-nous, jouissons !

L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ;

Il coule, et nous passons !"

Temps jaloux, se peut-il que ces moments d’ivresse,

Où l’amour à longs flots nous verse le bonheur,

S’envolent loin de nous de la même vitesse

Que les jours de malheur ?

Eh quoi ! n’en pourrons-nous fixer au moins la trace ?

Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !

Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,

Ne nous les rendra plus !

Éternité, néant, passé, sombres abîmes,

Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?

Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes

Que vous nous ravissez ?

Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !

Vous, que le temps épargne ou qu’il peut rajeunir,

Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,

Au moins le souvenir !

Qu’il soit dans ton repos, qu’il soit dans tes orages,

Beau lac, et dans l’aspect de tes riants coteaux,

Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages

Qui pendent sur tes eaux.

Qu’il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,

Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,

Dans l’astre au front d’argent qui blanchit ta surface

De ses molles clartés.

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,

Que les parfums légers de ton air embaumé,

Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire,

Tout dise : Ils ont aimé !

Modifié par tanhouarn
  • J'aime 5
  • Merci 4

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Tristesse...

On avait fini par se rencontrer quand on a pris conscience, à l'époque, qu'on habitait à quelques km l'un de l'autre !

Un personnage attachant, d'une belle culture magique et générale. Souvenirs de fou-rires, d'après-midi de magie et de séances de ciné...

Il avait pris le temps de visionner les passages de mon DVD Moneypulation et m'avait fait un retour franc, direct et sans concession... tout ce que j'aimais chez Hervé.

"Je réserve le premier exemplaire. J'exige dédicace. Je propose que nous nous rencontrions le jour de la sortie, à 3h34 du matin, devant le Prisunic, afin de procéder à l'échange. Tu me reconnaitras facilement, j'aurai une balle mousse verte compressée dans la poche arrière de mon jean.
Amicalement, Merde !
Lancelot"

Repose en paix mon ami...

Modifié par Lawrens GODON
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

@Tanhouran ! merci pour ces explications. Lancelot était chrétien pratiquant sans le savoir. Il n'a pas compris que tout ces cérémoniels religieux ne sont que des symboles, sans actions sans valeur.  Il a aidé beaucoup de personnes sans demander quoi que ce soit en retour... les exemples ne manquent pas : L'aider pour mon livre, l'aide apporté à François Pierce, etc etc. Le soutien sans faille à sa mère. Sauf jeudi dernier il a craqué. Pourquoi ? Personne ne le sait.

otto

  • J'aime 1
  • Triste 2

Partager ce message


Lien à publier
Partager sur d’autres sites

Rejoins la conversation !

Tu peux publier maintenant et t'enregistrer plus tard. Si tu as un compte, connecte-toi maintenant pour publier avec ton identité.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...